Éviter les remontées capillaires : caniveau, bande d'arase, drainage, étanchéité, injections

Au-delà des phénomènes phréatiques, les grosses pluies sont la cause principale es remontées capillaires qui humidifient l’intérieur des murs du rez-de-chaussée. C’est un grand classique et si l'on en est victimes on risque de se lancer dans des palliatifs dont la plupart sont des cautères sur une jambe de bois et vont coûter une fortune. Un certain nombre d'opération techniques permettent d'éviter d'en arriver là. 

Empêcher l'eau d'arriver

La solution c’est avant tout d’empêcher l’eau d’atteindre les fondations pour qu’elle n’humidifie pas la maçonnerie. Or surtout après la période de grande sécheresse que nous venons de connaître, la maçonnerie des murs est elle-même très sèche. Quand elle est humidifiée, elle boit l’eau comme un buvard : c’est le phénomène des remontées capillaires.

Un caniveau en pied de façade

La première des choses à faire et donc bien d’éviter que l’eau n’atteigne la pied des murs et ne s’infiltre, en installant un caniveau pour collecter l’eau qui peut s’écouler autour de la maison. Ce caniveau dirigera l'eau vers un puisard ou le système d'évacuation collectif des eaux pluviales. L’établissement d’un trottoir est souvent nécessaire surtout en l’absence de gouttières (trop souvent absentes, notamment dans le Midi). Un enduit hydrofuge en bas du mur sur 1 m est aussi une bonne précaution.

La bande d'arase

Pour les maisons construites depuis 1970, il y a une étanchéité à l’intérieur du mur au niveau du sol qui bloque normalement les remontées. C’est la bande dite « d’arase ». Mais pas pour les maisons plus anciennes. Il faut alors tout faire pour que l'eau d'infiltration n'atteigne pas les fondations.

Le drainage

Si le terrain qui entoure la maison est très humide et laisse l’eau arriver jusqu’à la maison et qu’elle stagne que faut-il faire ? Il faut drainer, c’est-à-dire écarter le flux d’eau de la maison pour la diriger vers un puisard et évidemment ne pas l’envoyer volontairement chez un voisin.

Comment fait-on pour drainer un terrain ?

On creuse des tranchées de 1 m de profondeur dont on tapisse le fond de gros graviers, on installe un tuyau perforé et on dirige l’eau vers un collecteur qui dirige l’eau vers le puisard. On peut soit drainer le terrain en amont avec des drains en arrêtes de poisson, soit réaliser un drainage périphérique de la maison. Sur les constructions neuves, c’est le DTU (le document technique unifié) 20.1 qui s’impose.

L'étanchéité des fondations

Mesure complémentaire, on réalise l’étanchéité des fondations. Contrairement à ce qu’on croit généralement, cette étanchéité n’est pas obligatoire, même sur les maisons neuves pour lesquelles c’est le drainage qui dans certains cas est obligatoire et, dans tous les cas, la bande d’arase.

Pour faire une étanchéité des fondations, il faut les déchausser (sans fragiliser bien sûr la construction) et appliquer une étanchéité sur la partie des murs normalement enterrée. Classiquement, on applique un produit bitumineux sur l’extérieur des fondations. Mais il existe des systèmes d’étanchéité beaucoup plus performants, avec membrane d’étanchéité, natte, etc.

Les injections de résines

Ça peut paraître compliqué mais c’est la seule façon de se débarrasser des remontées capillaires, si bien sûr on peut atteindre la périphérie de la maison, ce qui n’est pas toujours possible. Si ce n’est pas le cas, il reste les injections de résines, dont l'efficacité dépend largement de la nature du matériau de maçonnerie : plus il est "bloqué" donc dense et moins les résines seront efficaces. le coût en est généralement prohibitif

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Humidité dans la maison : les remontées capillaires

Les remontées capillaires constituent un fléau dont il n’est pas toujours possible de venir à bout. Elles sont la principale cause d’humidité dans les maisons, au niveau du rez-de-chaussée voire du premier étage.

image

L'humidité dans la maison en hiver

C’est l’un des principaux problèmes que l’on peut rencontrer dans une maison en cette saison. D’abord parce que c’est la période où le taux d’humidité dans l’air est le plus élevé, mais aussi parce que quand il ne neige pas, il  pleut beaucoup . 

Les dernieres vidéos maison

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

Les derniers conseils maison

image

Le phénomène de mur froid : panneaux isolants ou Depron

Nous avons une vieille meulière en région parisienne. Les murs intérieurs ne sont pas isolés mais les pierres non apparentes probablement du plâtre. Afin d'éviter les murs froids, nous voudrions coller des plaques isolant (polystyrène ou laine) + plaque plâtre, type Resitherm directement aux murs intérieurs. Sur une fine épaisseur environ 5 cm tout compris. Est-ce adapté pour ce type de murs ou pas et sinon que conseillez vous ? Ludovic

image

La maison à ossature bois : saine, économique et rapide à construire

Héritière directe des maisons de colons américains, la maison à ossature bois est facile à fabriquer, rapide à monter (les panneaux étant préparés en atelier), résistante et étanche aux intempéries (son bardage la protégeant contre la pluie et le vent), bien isolée contre le froid. C’est l’évolution de ce type de maison qui vous est proposée aujourd’hui, dans différentes variantes, par des constructeurs de maisons individuelles.

image

6 façons simples de traiter l'air dans la maison

Le renouvellement de l’air dans une maison est une obligation sanitaire. Le confinement favorise l’accumulation d’humidité et de poussières mais aussi de différents composants volatiles nuisibles à la santé. Autrefois obtenue de façon naturelle à cause du manque d’étanchéité des huisseries, une ventilation forcée est aujourd’hui nécessaire, surtout dans les maisons récentes, présentant une excellente isolation et étanchéité des huisseries. Voici 6 façons simple d'améliorer la qualité de l'air dans la maison .

image

Quel type de gouttière choisir pour la maison ?

L’eau recueillie par la couverture doit pouvoir être collectée et évacuée sans risquer de détériorer les murs de la maison. C’est le rôle des gouttières et de leurs éléments complémentaires. Si elles sont en mauvais état, il ne faut pas hésiter à les remplacer. Plusieurs solutions s'offrent à vous.  

image

Quelle organisation pour la cuisine?

Quand on veut réorganiser sa cuisine, l’idéal est de commencer par dresser un plan sur papier millimétré. Notez d’abord l’emplacement des éléments fixes : portes, fenêtres, tuyauteries, arrivée de gaz, radiateurs, chauffe-eau, interrupteurs et prises.Ensuite, mesurez la longueur et la largeur des murs. Relevez les cotes à différents endroits et basez-vous sur la plus petite. Puis, relevez les dimensions des éléments désirés et placez-les sur votre plan avec vos appareils électroménagers. Finalisez votre plan en tenant compte du triangle de travail et des dimensions adaptées.

image

Quels de volets pour la maison?

Dans une maison, les volets sont pratiquement indispensables. Ils permettent de faire l’obscurité, d’isoler votre maison contre les fortes chaleurs autant que contre le froid de l’hiver. Les volets préservent votre intimité et protègent de la lumière. Enfin, ils constituent une protection essentielle contre le vol tout en participant à l’esthétique de la maison.

Rénovation et entretien de votre logement

Rénover tous les secteurs de la maison

Tous les conseils pratiques et les informations dans tous les secteurs de l’habitat, pour entretenir, rénover, réparer, construire sa maison par Christian PESSEY, journaliste de la construction. L’entretien de la maison est crucial pour une utilisation optimale et quotidienne de votre logement, mais aussi pour maintenir la valeur de votre maison au plus haut niveau. 

Un entretien régulier de la maison

Faute d’entretien régulier, il faut souvent recourir à une rénovation globale, par des travaux de consolidation de la maçonnerie, par une restructuration du bâti, une mise à niveau de l’isolation et du chauffage pour une exploitation rationnelle de la maison, en économisant l’énergie, donc les dépenses de chauffage, dans le respect de l’environnement, par réduction des nuisances, des particules fines, mais aussi des gaz à effet de serre dans la perspective d’une optimisation du bilan carbone de l’habitat.