Faire construire son logement pour y vivre durablement

Retrouvez l'interview de Jean-Philippe Arnoux, responsable Silver Économie chez Saint-Gobain Distribution

Jean-Philippe Arnoux vous êtes directeur Silver Économie chez Saint-Gobain. Alors c’est quoi la Silver Économie ?

La Silver Économie, ou économie de la longévité 

C’est tout ce qui va tourner autour de l’adaptation de la société au vieillissement, notamment dans le domaine du logement et de l’habitat puisque une des premières préoccupations des Français à plus de 80% est de pouvoir vieillir en sécurité et sereinement chez eux.

Quand on a une maison ancienne ou un logement qui a déjà quelques années, on sait qu’il est possible de l’équiper.
Mais alors, si on fait construire, il est encore plus facile de faire des choix avec le constructeur, avec l’architecte, pour répondre justement à cette exigence ?

Tout à fait ! C’est beaucoup une question de bon sens.
Que ce soit : du jardin à l’habitat on va retrouver à peu près les mêmes critères. Donc, si on prend l’exemple d’un jardin, il faut éviter les zones de glissance, toutes les zones d’ombre qui peuvent cacher des obstacles.
Particulièrement étudier les terrasses pour éviter qu’elles soient glissantes. C’est plutôt très simple. Éviter les chemins d’accès trop tarabiscotés ; alors un jardin à l’anglaise c’est sympa, mais à un moment, le meilleur moyen d’aller d’un point A à un point B, c’est la ligne droite.

La porte d’entrée ? Il y a des précautions particulières ?

La porte d’entrée, la plus large possible, mais aujourd’hui il y a sur le marché, elles font au moins de 90 cm, voire 93 cm pour faciliter l’accès avec un jour peut être la possibilité de passer en  petite chaise ou avec un déambulateur. Mais ces dimensions offrent aussi simplement de l' aisance.

Les portes motorisées 

On en trouve maintenant de plus en plus souvent, parce que c’est lourd une porte d’entrée !
On peut aussi remplacer ces portes motorisées par une barre de tirage ; une grande poignée qui facilitera l'ouverture et donnera un peu plus de force. Mai on peut très bien la motoriser.

À l’intérieur 

On élargit tout finalement. La recette c’est à la fois de tout élargir.
• avoir des couloirs d’une centaine de centimètres de large
• des portes mesurant plutôt de 83cm 93 cm de large .

La répartition des pièces.

Éviter par exemple de mettre les toilettes à 50 m de la chambre tout bêtement, comme ce qu’on trouvait dans les immeubles  Haussmannien à une époque. Donc, il faut éviter de reproduire cela. Il faut regrouper tout ce que l’on appelle les “pièces techniques” pour y avoir accès pour la nuit, aller boire un verre d’eau à la cuisine ou aller aux toilettes.

La maison de plain-pied est à privilégier

Évidemment, c’est l’idéal, mais il faut éviter les petits dénivelés très “sympas” et les 3 marches d’entrée car l’on y perd tout l’intérêt ainsi que le dénivelé entre le séjour et le salon qui plaît beaucoup aux architectes mais qui peut devenir un obstacle à un moment donné.

La maison neuve

Il n’existe pas vraiment d’aide pour les maisons neuves, mais si on fait de l’aménagement, de l’adaptation. Là, il existe des aides.

Bien sûr, il existe des aides nationales et locales : un crédit d’impôt qui est de 25% sur les produits et installations, ce qui est plutôt intéressant, avec une très large palette de produits depuis une douche jusqu’à de la domotique, de l’éclairage automatisé par contre soumis à une condition de perte d’autonomie. Il faut avoir 65 ans et plus et être d’un GIR inférieur à 4. Le GIR c’est une échelle de 1 à 6 qui mesure le taux de perte d’autonomie de la personne. Pour symboliser : une GIR4, c’est déjà une personne qui a besoin de quelqu’un pour se laver le matin.

Alors, pour s’y retrouver ?

Pour s’y retrouver, il y a déjà des acteurs locaux qui peuvent vous renseigner dans les mairies, dans les départements, mais Saint-Gobain a souhaité lancer une application qui s’appelle : “aidesauxtravaux.com” qu’on retrouvera sur le site réno-info-maison.com. Là, vous aller simplement identifier votre lieu de résidence et votre code postal et vous aurez toutes les aides du national au local, puisque nous remettons à jour en permanence (en contactant les pouvoirs publics locaux) les aides, par exemple des mairies. Elles peuvent abonder de 100 euros une adaptation. La région a des budgets, ainsi de suite et puis le crédit d’impôt.

 

 

 

 

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

image

Vivre le plus longtemps chez soi

Première émission de Réno Info Maison TV Christian Pessey reçoit Jean-Philippe Arnoux, Directeur Silver Économie et Accessibilité de Saint-Gobain, et Olivier Waldin, Responsable de Homly You. Juriste à la CLCV, David Rodrigues est l'invité de SOS Conso. Et Ludovic Four évoque son métier de menuisier. Présentation: Christian Pessey Images et son: Rémy Dussart-Bay Réalisation: Pierre Mesnier Production: Grenelle Productions

Les dernieres vidéos maison

image

Immobilier : l'impact du confinement

Près de 3 mois de confinement ont fait prendre conscience aux Français des qualités et, plus souvent encore, des carences de leur logement. Manque de surface, de pièces, de balcon ou de terrasse, de jardin... suscitent de nouvelles envies. Le déconfinement les libère. C'est ce que nous explique Éric ALLOUCHE, le directeur général exécutif du réseau ERA 

image

A quel point le bois de chauffage est-il économique ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Jean-Louis BAL, président du label flamme verte vous expliquent en quoi le bois de chauffage représente encore aujourd'hui l'un des combustibles les plus économiques. 

image

Les isolants naturels : qu'est-ce que c'est?

Les isolants naturels ont le vent en poupe. Christian PESSEY fait le point sur le sujet avec Joël PACCANELLI, gérant de ECO-LOGIS, entreprise de distribution d’éco-matériaux pour la maison et notamment de matériaux d’isolation biosourcés et de peintures écocertifiés.

image

Pompe à chaleur et confort d'été

Dans cette interview, Christian PESSEY et Christel MOLLÉ de l' AFPAC , font le point sur l'utilisation d'une pompe à chaleur réversible pour améliorer le confort d'été dans votre logement. 

image

Les conseils de la semaine du 4 au 10 mai

Isoler les combles  contre la chaleur, tout savoir sur  les prises et les interrupteurs , entretenir une  terrasse en terre cuite , rénover les  meubles de jardin , insonoriser une  pompe de piscine , choisir un  chauffe-eau électrique , rénover la pierre, nettoyer un  crépis monocouche , réparer les  fuites de chasse-d’eau  : retrouvez tous les conseils publiés pendant la semaine.

Les derniers conseils maison

image

Tuiles béton : faut-il les traiter?

Propriétaire d'une maison de 25 ans, bon état, tuiles Redland béton. Charpente en fermette saine, pas d'humidité, ni insecte. Un démarcheur m'a conseillé de nettoyer mes tuiles, de mettre anti-mousse, d'hydrofuger la surface et d'appliquer un rénovateur. Uniquement avec produit EUROCHEM. Tous ces traitements sont-ils nécessaires ? Pour l'instant ma toiture est toujours étanche, avec seulement un peu de mousse sur quelques tuiles. Quel entretien dois-je faire ?  Guy

image

Les différents métaux utilisés en bricolage

Par le mot “métallerie”, on entend le travail d’un certain nombre de métaux usuels, que l’on trouve dans le commerce sous forme de plaques (tôle), de barres plates ou rondes, de tubes et de profilés. Un certain nombre d'entre eux peuvent être utilisés dans la maison pour sa construction, pour sa rénovation et quand vous bricolez. Il est bon de la connaître.

image

Faire du bois de chauffage

Le bois est une énergie renouvelable dont la qualité n’est plus à démontrer. L’évolution des poêles, inserts, foyers fermés et même chaudières l’ont replacé en bonne position parmi les différents combustibles. Si vous possédez une parcelle boisée ou si vous pouvez acheter du bois sur pied, il est très intéressant de pouvoir “faire son bois” soi-même, bien sûr dans le respect des règles d’exploitation raisonnée de la forêt.

image

Une initiative collective de production et d'autoconsommation d'électricité entre voisins : HARMON'YEU

Au printemps 2020, ENGIE, en partenariat avec la mairie de l’Île d’Yeu et 3 institutions locales, a lancé cette expérimentation innovante d’autoconsommation collective baptisée Harmon’Yeu. Né grâce à la volonté de ses habitants et des autorités locales de s’inscrire dans la transition énergétique, ce projet constitue une première en France dans le fait qu’il intègre plusieurs maisons individuelles productrices d’énergie et une batterie de stockage commune, à l’échelle d’un quartier. Un logiciel intelligent développé spécifiquement par ENGIE pour le projet permet de piloter la répartition de l’énergie produite entre les utilisateurs.