Installer une baignoire ou une douche

Baignoire ou douche? La compétition semble devoir être remportée par la douche, même si la baignoire reste l'équipement sanitaire le plus efficace pour l'hygiène comme pour le confort et la relaxation. Les conditions d'installation sont assez différentes.

Installer une baignoire

Une baignoire peut être installée de différentes façons, selon sa forme et l’emplacement disponible. Toutefois, compte-tenu du volume important d’eau chaude nécessaire pour un bain, il est recommandé d’implanter la baignoire de manière à réduire au strict minimum la longueur de la canalisation depuis le chauffe-eau ou le ballon d’eau chaude, afin de réduire les pertes thermiques (et le gaspillage d’eau). Il faut s'assurer que le plancher est capable de supporter le poids de la baignoire remplie d'eau.

Fixation de la baignoire

Elle est des plus simples, puisque cet appareil se maintient par son propre poids. Cependant, si la salle de bains se trouve en étage, il est recommandé de sceller les pieds de la baignoire pour qu’elle ne se déplace pas sous l’effet des vibrations du plancher.

Alimentation et évacuation

  • L'alimentation de la baignoire se fait par deux canalisations, traditionnellement en cuivre, mais de plus en plus en PER derrière un doublage, et depuis peu en multicouche (en 16 mm pour le cuivre et 20 mm pour les deux autres matériaux). L'utilisation d'un robinet thermostatique n'est possible qu'avec une production d'eau chaude par chauffe-eau électrique à accumulation ou par ballon associé à une chaudière.
  • L’évacuation de la baignoire se fait, via la bonde et un siphon, par une canalisation en PVC gris (ou noir pour le recyclé) de 40 mm. Veillez tout particulièrement à l'étanchéité des raccords.

Habillage de la baignoire

Il peut se faire grâce à un panneau hydrofuge, carrelé ou non, ou par une construction en dur (carreau de plâtre ou de béton cellulaire, brique plâtrière). L'habillage  doit comporter une trappe de visite permettant d’accéder au siphon, afin de pouvoir le déboucher si nécessaire.

Étanchéité périphérique de la baignoire.

Elle doit être particulièrement soignée, en déposant un généreux cordon de mastic silicone fongicide, ou bien à l’aide d’un joint sanitaire préformé adhésif.

Installer une douche

Une douche, qu’elle soit montée de toutes pièces, sous forme de colonne ou d’une cabine intégrée, se monte sur un réceptacle (receveur) qui doit être placé de manière à assurer le bon écoulement de la vidange. Il est généralement posé sur le sol, mais la mode est à l'intégration au plancher (douche à l'italienne). Il existe cependant aujourd'hui des receveurs très fins (quelques centimètres).

Alimentation et évacuation

  • L'alimentation de la douche se fait par des canalisations de même type et de même diamètre que la baignoire. Les contraintes concernant l'alimentation sont les mêmes que pour la baignoire.
  • L'évacuation de la douche se fait, via la bonde et un siphon,  comme la baignoire par une canalisation en PVC , de 40 ou 50 mm, apparente ou encastrée dans le plancher.

Receveur de douche à poser

La hauteur minimale du bac se détermine en prévoyant un jeu de 2 à 3 cm entre le fond du siphon et le plancher. Un accès sous le bac doit être aménagé (trappe ou côté amovible) afin de pouvoir intervenir en cas de fuite au siphon ou sur la canalisation d’évacuation. Présentez le bac à son emplacement et tracez son contour sur le sol, ainsi que l’aplomb de sa bonde (avec un fil à plomb), puis retirez-le. Posez la canalisation d’évacuation (pente de l’ordre de 2 cm/m) et fixez-la à l’aide de cales en polystyrène expansé. Raccordez le siphon à la canalisation. Mettez le bac en place et fixez sa bonde sur l’embouchure du siphon (à moins que le bac ne soit équipé d’une bonde siphoïde), sans la bloquer. Vérifiez l’horizontalité du bac, et assurez-vous qu’il ne crée pas de tension sur la canalisation, puis bloquez définitivement la bonde.

Douche à l'italienne

Ce type d'équipement suppose un décaissement du sol en vue de l'installation d'un bac à carreler et le passage encastré de la canalisation d'évacuation, ainsi que l'installation d'un siphon de sol. Veillez à donner une pente au bac vers le siphon.  L'étanchéité est le principal problème lié à la douche à l'italienne. Pour la garantir, il faut utiliser une membrane (ou natte) entre le bac et le carrelage de finition dans lequel la bonde est scellée. Les risques de perte d'étanchéité conduisent à réserver ce type d'installation à un professionnel, surtout si la douche se trouve en étage avec risque d'inondation d'un logement sous la douche. L'installation par vous-même de ce type de douche peut engager votre responsabilité en cas de fuite. 

Partager avec vos amis :

Les dernieres vidéos maison

image

Baromètre Qualitel 2020 (Attention debut du son à 3 minutes)

Le baromètre QUALITEL est une étude à la fois d’une ampleur et d’une robustesse inédites, mais surtout innovante avec la création du Qualiscore. Qualitel et Ipsos se sont donnés les moyens de fabriquer un instrument qui permet d’analyser de façon large et fine aussi bien les cibles que les sujets abordés.

image

C'est quoi un bon artisan ?

Jean-Christophe REPON a été élu , le 2 juillet 2020,  Président de la CAPEB , la Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment, succédant ainsi au président Patrick LIÉBUS. Il est maître électricien à la tête d’une entreprise à Toulon dans le Var.

image

Une initiative collective de production et d'autoconsommation d'électricité entre voisins : HARMON'YEU

Au printemps 2020, ENGIE, en partenariat avec la mairie de l’Île d’Yeu et 3 institutions locales, a lancé cette expérimentation innovante d’autoconsommation collective baptisée Harmon’Yeu. Né grâce à la volonté de ses habitants et des autorités locales de s’inscrire dans la transition énergétique, ce projet constitue une première en France dans le fait qu’il intègre plusieurs maisons individuelles productrices d’énergie et une batterie de stockage commune, à l’échelle d’un quartier. Un logiciel intelligent développé spécifiquement par ENGIE pour le projet permet de piloter la répartition de l’énergie produite entre les utilisateurs.

image

Doublage isolant des murs sans ossature : Optimax Habito®

La sortie d'un système de doublage isolant des murs sans ossature combinant le savoir-faire de Placo et d'Isover sans ossature a été accueilli avec enthousiasme tant par les professionnels que par les particuliers intéressé par la rénovation thermique des logement. Le détail du dispositif permet d'en mesurer le caractère révolutionnaire.  

image

La climatisation réversible

Dans cette vidéo, christian PESSEY fait le point sur la climatisation réversible et sur les offres de mensualisation proposées par ENGIE

Les derniers conseils maison

image

Maprimrenov : le barème des aides par travaux

Le dispositif MAPRIMRENOV est désormais en place. Le barème d'accès aux aides est formulé sous la forme de 4 catégories pour les particuliers et une 5e pour les copropriétés. Cela va du bleu (pour les foyers les plus modestes, au jaune, violet et rose en montant dans l'échelle des revenus.  Restait à connaître le montant des aides pour les différents travaux et équipements pour les différentes "couleurs" de revenu. Vous les trouverez dans cet article.

image

MAPRIMRENOV : LE BARÈME POUR BÉNÉFICIER DES AIDES

Jusqu’à présent réservée aux propriétaires occupants aux revenus modestes,   MaPrimeRénov' est désormais ouverte à l'ensemble des propriétaires depuis le 1 er  octobre 2020, et ce quels que soient vos revenus, que vous occupiez votre logement ou que vous le mettiez en location. MaPrimeRénov' est aussi accessible aux copropriétés pour les travaux dans les parties communes.

image

Quel type de fenêtre pour votre maison ?

Les fenêtres jouent un rôle à la fois esthétique et fonctionnel. Conçues pour éclairer l’intérieur des pièces à la lumière du jour, elles limitent le passage du froid, de la chaleur et des bruits. Ces dernières fonctions ont pris une importance croissante à cause du coût de l’énergie et de l’intensité des bruits en agglomération et près des routes, voies ferrées et aéroports à fort trafic.

image

Remplacer sa chaudière gaz, passer à la PAC ou à la PAC hybride gaz? Une priorité : l'isolation.

Nous avons une chaudière gaz de plus de 20 ans qu'il faut changer. Après renseignements et devis sur les chaudières gaz THPE nous avons des devis allant du simple au double , pour la même chaudière. Puis nous apprenons l’existence des PAC Air -Eau avec une entreprise qui nous dit que c'est intéressant financièrement , au delà de l'aspect écologique. Une autre entreprise nous dit que cela ne vaut pas la peine de passer du gaz à une PAC air -eau.  Puis en regardant sur votre site , nous prenons connaissance de la chaudière hybride.  Pourriez -vous nous éclairer car nous sommes dans le flou le plus total et ne savons plus à qui nous fier ? C'est une maison individuelle (de 1954) de 80m2, en région parisienne, non mitoyenne, sur 2 niveaux + sous-sol. Une douche, 4 personnes. Isolation intérieure faible épaisseur et double vitrage de + de 10 ans. Nous avons une facture gaz de 1400€ par an pour Chauffage et ECS. Greg

image

Eau de javel sur les tuiles : quels risques?

J'ai une une toiture en tuiles terre cuite et j ai appliqué de la javel dessus pour la première fois. Y a-t-il un risque pour ma toiture et si oui quelle solution appliquer? Nicolas

image

La ouate de cellulose : un isolant à base de papier

La ouate de cellulose est l'un des isolants les plus appréciés pour son caractère biosourcé et ses qualités isolantes, proches de celles des isolants minéraux. On l'utilise principalement en soufflage en vrac dans les combles perdus, mais aussi en panneaux semi-rigides à loger entre les chevrons de la toiture. Elle peut aussi être projetée sur des parois verticales ou sous des rampants.