La moquette : confort et déco

La moquette reste un revêtement de sol d'actualité, même si elle a perdu du terrain dans les années 2000 au profit de revêtements jugés plus modernes comme le stratifié et plus commodes à entretenir. Pourtant, le moquette conserve bien des atouts dont le confort, des qualités isolantes (notamment acoustiques) et un charme décoratif renouvelé. Des présentations nouvelles (comme les lames) lui donnent des perspectives nouvelles de développement.  

Des matériaux diversifiés pour la moquette

Même si la laine reste le matériau noble par excellence pour la moquette, de nombreux autres matériaux peuvent en composer les fibres comme le polyamide ou le polypropylène. Les mélanges entre ces matériel permettent de répondre à différents objectifs de solidité, de résistance à l'usure, etc.

Structures et aspects de la moquette

L'aspect d'une moquette, son confort, son toucher, résultent directement de sa structure, elle-même lié à différentes techniques de fabrication.
Le tissage est la méthode ancestrale de fabrication de la moquette, sur le principe "chaîne-trame".
• Le touffeté est produit suivant le principe de la machine à coudre : des fils piqués sur un support produisent des fils (des "poils") formant des boucles ou un velours selon le traitement qui leur est appliqué:
bouclé ;
coupé ;
velours saxony;
frisé;
structuré (bouclé-coupé).

Présentations de la moquette

Classiquement, la moquette est présenté en lés de 2 ou 4 m de largeur qui permettent de couvrir la plupart des pièces sans joints ni raccords. Mais la moquette est depuis longtemps présentée également en dalles (qui ne sont pas réservées qu'aux bureaux) de 50 x 50 cm, qui se distingue par leur épaisseur, leur poids, le type et la taille des motifs, Une évolution assez récente se fait en direction de lames de moquette (généralement de 25 x 100 cm) qui se prêtent particulièrement à des effets décoratifs originaux et design. 

Le tapis d'escalier retrouve aussi une place dans les immeubles de qualité, sous la forme d'une bande de largeurs variées (de 60 à 100 cm), le plus souvent en tissé, en laine ou mélange (20% polyamide et 80 % laine). Ces tapis reprennent des motifs classiques ou originaux et sont souvent fabriqués à la commande et sur mesure.

Les modes de pose de la moquette 

Si les dalles et les lames de moquette se posent en général, simplement sur le sol, sans plus de fixation (elles tiennent par leur propre poids), il n'en ça pas de même pour les moquettes en lés. On distingue 3 types de pose :
la pose tendue, la plus noble, mais la plus difficile à réaliser
– la pose libre, qui se fait sur des bandes adhésives double-face
la pose collée en plein (par opposition à la pose libre qui n'est fixée qu'en périphérie de pièce ou au niveau des raccords).

Si la pose libre est à la portée  de l'amateur, les poses tendues et collées en plein sont à réserver à des poseurs professionnels.

Entretien et qualité de l'air avec de la moquette 

La moquette est décriée comme étant un revêtement susceptible d'emprisonner la poussière et d'accueillir les acariens, donc d'être préjudiciable à la qualité de l'air intérieur et de favoriser les allergies. Ce procès ne devrait pas concerner le produit en lui-même, mais plutôt la façon dans les utilisateurs l'entretiennent et le traitent. Une moquette régulièrement aspirée (une fois par semaine) avec un aspirateur de qualité (aspiro-batteur) possédant un système de filtration de bon niveau ne risque pas d'accumuler la poussière plus que n'importe quel autre type de revêtement. Quant aux acariens, qui se nourrissent de squames de peau, on a plus de chances de les retrouver dans le tissu d'un canapé ou dans le matelas d'un lit que dans les poils d'une moquette.

Qualités isolantes de la moquette

La moquette ne peut être considérée en soi, comme un véritable isolant. Elle contribue néanmoins aux déperditions de chaleur et évite de façon significative l'effet de sol froid, par exemple sur un plancher séparant une pièce d'un espace non-chauffé (au-dessus d'un sous-sol ou d'une cave, par exemple).
Mais c'est sur le plan acoustique qu'elle gagne ses galons. Elle continue à la correction acoustique d'une pièce en cassant la réverbération des sons, mais surtout, elle neutralise en grande partie les bruits de choc et d'impact qui se transmettent par le sol. Une moquette, aussi épaisse que possible, idéalement en pose tendue, avec une sous-couche isolante, est la réponse aux nuisances sonores entre différentes niveaux d'une maison. Elle répond parfaitement aux obligations légales en matière d'acoustique dans les bâtiments.  

La moquette : un revêtement sécurisant

Les préoccupations de sécurité des personnes à mobilité réduite ou à l'équilibre déficient trouvent leur réponse avec la moquette. Naturellement non-dérapante, la moquette prévient les chutes et amortit aussi celles des personnes. Elle est donc très favorable au maintien à domicile.   

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Poser de la moquette

Comme pour tout revêtement souple, la pose libre et la pose collée sont envisageables pour la moquette. Toutefois, en raison de la souplesse particulière de celle-ci, la deuxième solution sera privilégiée.

image

Choisir un revêtement de sol

Carrelages, revêtements plastiques, moquettes ou parquets : le choix des revêtements de sol peut paraître limité. En fait, la gamme des produits, très étendue, comprend des matériaux qui trouvent leur origine dans les débuts de l’habitat (dalles, terre cuite, etc.) et d’autres résultant des techniques modernes (vinyles, parquets lamellés, etc.).

Les dernieres vidéos maison

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

Les derniers conseils maison

image

Les insectes du bois : une menace pour la maison

Les insectes du bois menacent peut-être votre maison ! Les termites, les capricornes s'attaquent à certains éléments structurels de votre maison, d'autres comme les vrillettes s'intéressent plutôt à votre mobilier, à vos parquets. Pour lutter contre eux, il faut déjà les connaître et les identifier. Les traitements passent le plus souvent par des professionnels agréés (attention aux arnaques !).

image

Les détecteurs de qualité de l'air : CO2, HCHO, TVOC, humidité, température

La qualité de l'air est un enjeu sanitaire majeur. On sait que l'air intérieur de nos maison est beaucoup plus pollué que l'extérieur. L'accumulation des polluants et notamment des virus constitue un enjeu majeur pour notre santé. D'où la nécessité d'une bonne ventilation par les systèmes mécanique ( VMC, VMI, VMR ), ce qui n'empêche pas de devoir ouvrir les fenêtres régulièrement. Pour savoir quand il faut le faire, il est nécessaire de posséder un détecteur qui mesure différents facteurs sanitaires et de confort. Encore faut-il qu'il donne des informations claires et fiables et que l'on sache les interpréter. La ventilation, le chauffage et l'action sur l'humidité sont les actions permettant d'améliorer la qualité de l'air et de se prémunir contre certain désagréments (inconfort) et pathologies.

image

Les adjuvants du mortier et du béton : à quoi ça sert?

Les adjuvants sont des produits qui, ajoutés en faible dose au moment du gâchage modifient et améliorent les mortiers et béton. la pratique n'est pas nouvelle pusique déjà dans l'antiquité, on ajoutait du sang de bœuf au mortier pour accélérer sa prise.

image

Sol froid au pied : comment l'éviter?

Un sol froid est désagréable mais aussi mauvais pour la santé. Il n'est rien de plus désagréable que de mettre le pied sur un sol froid au réveil, mais aussi dans la journée ou le soir quand on se détend dans un fauteuil. Pour éviter cela il y a des solutions basiques : des tapis, de bons chaussons. Mais il est possible aussi de revoir l'équipement de la maison, et d'installer une trame électrique chauffante.

image

France-Rénov : un service public pour mieux rénover votre logement

Annoncé le vendredi 22 octobre par Emmanuelle Wargon, ministre du Logement, aux côtés de Thierry Repentin, président de l'Anah, le lancement de France Rénov’, le service public de la rénovation de l'habitat entre en vigueur en 2022. Ce nouveau service public unique facilite l'information, l'orientation et l'accompagnement de tous les ménages dans leur projet de rénovation.

image

Remboursement du Crédit d'Impôt (CITE) : l'Administration fiscale répond

Nombreux sont les particuliers qui, ayant bénéficié du CITE (crédit d'impôt pour la transition énergétique), se demandent s'ils devront le rembourser s'ils vendent leur maison après l'avoir touché, et si oui pendant combien de temps pourrait peser ce risque.  RÉNO-INFO-MAISON a consulté la Direction Générale des Finances Publiques (DGFIP) qui a apporté sa réponse officiellement.

image

Puits bouché dans une maison : faut-il le déboucher?

J'ai acheté une maison de village ancienne, et j'ai découvert la présence d'un puits dans la maison qui n'était pas déclaré, ni même dans l'acte de vente. Le problème c'est que ce puits a été bouché par les anciens propriétaires avec des gravats... J'imagine donc qu'il doit y avoir de l'humidité sous les gravats qui n'arrive pas à s'évacuer et qui remonte du coup dans les murs, ce qui apporte de l'humidité à la maison. Nous avons donc commencé à déboucher le puits, nous en sommes à environ 2,50 mètres de profondeur mais j'ignore toujours la profondeur totale... Et au début c'était des gravats, mais là nous arrivons à de la terre... (en sachant que ce puits a été creusé à même la roche). Bref, du coup étant novice dans les puits je me pose plusieurs questions : - je voulais savoir si un puits bouché représente effectivement un risque d'humidité pour les murs de la maison ? - savoir si c'est normal qu'il y ait autant de terre ? - savoir par expérience en moyenne la profondeur de puits dans les maisons ? Je ne l'ai pas précisé aussi mais je n'ai pas l'intention d'utiliser ce puits, je ne veux juste pas avoir de problème d'humidité. Rémi

Pour la décoration et le confort : les revêtements de sol

Les revêtements de sol décoratifs et isolants

Les revêtements de sol comme la moquette, le parquet, le stratifié ou encore le carrelage et le dallage (travertin, pierre, marbre) ont une fonction à la fois technique et décorative. Le parquet sépare dans certains cas les étages mais le plus souvent ils habillent les sols existants, participant à leur isolation et à leur finition. 

Revêtements de sol naturels

La moquette de laine, les revêtements textiles naturels comme le sisal, le coco, le jonc de mer ou le jonc de montagne sont des revêtements de sol (souvent sur une dalle béton) intéressants car respectueux de l’environnement.