Le bois : appellations

 Il n’est pas toujours facile de trouver du bois massif. Les revendeurs spécialisés ou les grandes surfaces se limitent souvent à la vente de dérivés (panneaux de particules ou de contreplaqué) et de bois blanc (sapin) pour les barres et les moulures. Pour commander du bois, il faut en connaître les différentes appellations.

En général, il est souvent préférable d’acheter le bois, même en quantité limitée, directement en scierie. C’est possible, y compris dans les grandes villes (les scieries sont souvent installées dans les périphéries). Il faut s’y assurer que le bois a bien été traité.

Le bois brut ou raboté

À moins que vous ne disposiez d’une dégauchisseuse, achetez le bois déjà raboté. L’achat d’une dégauchisseuse représente un investissement notable qui n’est justifié que pour les menuisiers d’un bon niveau. Elle permet cependant d’acheter le bois brut, bien moins cher.

Dans les magasins de détail, le bois est généralement vendu raboté, le plus souvent sur les quatre faces, mais on trouve aussi des pièces rabotées “un parement – un chant” ou simplement “deux parements” (elles conviennent à certains travaux). Les planches parfaitement dressées et rabotées sur quatre faces sont, bien entendu, vendues plus cher.

Les qualités de bois

Les revendeurs proposent en principe différentes qualités de bois destinées à un type de travail spécifique. Bien qu’il existe en la matière une normalisation précise, on trouve sur le marché un certain nombre d’appellations plus ou moins fantaisistes.  Il est bon de rappeler quelques définitions. 

Les épaisseurs, les sections

Les planches, les feuillets, les plateaux

On parle couramment de "planches". En fait, cette appellation correspond, en menuiserie, à une épaisseur du bois comprise entre 22 mm et 55 mm. Au-dessous, et jusqu’à 4 mm, on parle de feuillets, et au-dessus, de plateaux.
• Les planches : elles ont une épaisseur de 22 à 55 mm ; leur largeur est variable, mais le rapport entre les côtés doit être au moins égal à 4. C’est sous ces dimensions que les menuisiers achètent le bois dont ils ont besoin. Les planches traditionnellement les plus utilisées ont 27 ou 34 mm d’épaisseur pour 220 mm de large.
• Les feuillets (ou planchettes) : ce sont des pièces de bois de petites dimensions, très utilisées pour de nombreux travaux de menuiserie, pour réaliser les portes et les flancs des meubles, par exemple. Ils ont une épaisseur de 4 mm à 22 mm, le rapport des côtés devant être égal ou supérieur à 4.

Les madriers et les bastaings

Il s’agit de pièces de forte section parallélépipédique, utilisées pour des travaux de construction.
• Les madriers : ils ont de 75 mm à 205 mm d'épaisseur ; leur largeur est comprise entre 205 mm et 225 mm. Le rapport des côtés doit être compris entre 2 et 3. La largeur la plus courante pour les madriers de 80 mm est de 220 mm.
• Les bastaings (ou bastings) : ils ont une épaisseur et une largeur moindres, de 55 à 65 mm pour l’épaisseur et de 155 à 185 mm pour la largeur. Le rapport des côtés est également compris entre 2 et 3. Ces pièces servent aussi à la construction.

Les barres

La notion de barre n’a pas d’existence légale, au plan de la normalisation. On peut considérer qu’elle correspond à des pièces de bois dont la section est voisine du carré. Des côtés de celui-ci dépendent l’appellation et l’utilisation.
• La poutre : c’est une grosse pièce de bois équarrie, dont la section est carrée ou sensiblement carrée, de côtés supérieurs à 120 mm. Elle est très utilisée en charpenterie, pour la réalisation des linteaux et des planchers traditionnels.
• Le chevron : c’est une barre moyenne dont la section est carrée ou sensiblement carrée. Le côté d’un chevron est compris entre 40 mm et 120 mm. On l’utilise en charpenterie, mais les plus petits peuvent trouver une utilisation en menuiserie (châssis de meubles).
• Le carrelet : c’est une petite barre, appelée aussi tasseau, dont la section est carrée ou sensiblement carrée. Le côté d’un carrelet est compris entre 15 mm et 50 mm.

Les pièces de bois usinées

• Les lames de parquet : on désigne sous cette appellation des frises (c’est-à-dire des pièces de section parallélépipédique dont l’épaisseur est comprise entre 18 mm et 35 mm, et la largeur entre 40 mm et 120 mm) rabotées au moins sur une face et portant sur l’épaisseur d’un côté une languette, de l’autre une rainure, permettant leur assemblage côte à côte, par emboîtement (on parle de “lames bouvetées”). Les qualités non destinées aux planchers, mais réservées aux revêtements muraux sont appelées frisettes ou lambris.
• Les moulures : il existe une large gamme de baguettes moulurées qui servent à la décoration des murs ou à celle des portes. Les baguettes quart-de-rond sont très utilisées dans les angles rentrants des murs. Il existe des baguettes trois-quarts-de-rond pour les angles sortants, ainsi que des rondes et des demi-rondes. Les autres moulures présentent des profils très divers qui conviennent à tous les styles d’appartement, pour l’encadrement des huisseries.
• Les plinthes : elles ont traditionnellement une épaisseur de 10 mm pour 110 mm de largeur. Elles sont généralement moulurées dans la partie supérieure.

QUELQUES APPELLATIONS DE BOIS DÉBITÉS
(selon l’Association française de normalisation)

Noms Définitions

Bastaing 

Sciage aligné parallèle dont le rapport des côtés est compris entre 2 et 3. Cet équarrissage est compris entre 55 x 155 mm et 65 x 160 à 185 mm.

Carrelet

Sciage aligné parallèle dont la section est carrée ou sensiblement carrée. Le côté d’un carrelet est compris entre 15 et 50 mm.

Chevron

Sciage aligné parallèle dont la section est carrée ou sensiblement carrée. Le côté d’un chevron est compris entre 40 et 125 mm.

Feuillet

Sciage aligné parallèle ou déligné dont le rapport des côtés est égal ou supérieur à 4. Son épaisseur est inférieure à 22 mm.

Latte

Sciage aligné parallèle de section rectangulaire, étroit (26 mm à 55 mm) et de faible épaisseur (5 mm à 12 mm).

Lambourde

Sciage aligné parallèle de section rectangulaire comprise entre 26 mm x 65 mm et 45 mm x 105 mm, destiné à supporter le parquet.

Liteau

Sciage aligné parallèle d’équarrissage compris entre 18 x 35 mm et 30 mm x 40 mm.

Madrier

Sciage aligné parallèle dont le rapport des dimensions des côtés est compris entre 2 et 3. Cet équarrissage est compris entre 75 mm x 205 mm et 105 mm x 225 mm.

Planche

Sciage aligné parallèle ou déligné dont les rapports des côtés sont égaux ou supérieurs à 4. Son épaisseur est comprise entre 22 mm et 55 mm.

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

image

Le panneau de particules (ou aggloméré)

On désigne, sous cette appellation, un matériau en plaque, fabriqué sous pression, essentiellement à partir de particules de bois (grands copeaux, copeaux de rabotage, sciure, etc.), avec apport d’un liant (colle) organique ou minéral. Proposés en différents formats et épaisseurs, les panneaux de particules peuvent être plaqués sur toutes leurs faces pour constituer des tablettes, des meubles, des plans de travail pour la cuisine.

Les dernieres vidéos maison

image

Isolation des parois : la fin des ossatures?

Dans une conférence de presse commune, confirmant le rapprochement entre Placo et Isover, les représentants des marques du groupe Saint-Gobain ont annoncé jeudi 23/01/2020 une innovation capitale associant deux de leurs produits phares : la plaque Habito pour Placo (plaque haute densité à rigidité et densité renforcée) et l a laine de verre GR 32 ou GR 30 aux performances thermiques élevées et aux propriétés mécaniques qui facilitent la mise en œuvre. L'innovation réside dans la suppression des ossatures métalliques rendue possible par l’association d’une plaque de plâtre ultra résistante et d'accessoires de pose brevetés, inspirés du système Optima. D'où l'appellation du système : Optimax Habito®.  

image

Lutter contre les problèmes de bruit

Christian PESSEY et  Nicolas BALANANT, expert Qualitel en acoustique, vous apportent leur conseils sur tous les problèmes sonores que vous pouvez rencontrer dans votre logement.

Les derniers conseils maison

image

Isolation des parois : la fin des ossatures?

Dans une conférence de presse commune, confirmant le rapprochement entre Placo et Isover, les représentants des marques du groupe Saint-Gobain ont annoncé jeudi 23/01/2020 une innovation capitale associant deux de leurs produits phares : la plaque Habito pour Placo (plaque haute densité à rigidité et densité renforcée) et l a laine de verre GR 32 ou GR 30 aux performances thermiques élevées et aux propriétés mécaniques qui facilitent la mise en œuvre. L'innovation réside dans la suppression des ossatures métalliques rendue possible par l’association d’une plaque de plâtre ultra résistante et d'accessoires de pose brevetés, inspirés du système Optima. D'où l'appellation du système : Optimax Habito®.  

image

Faire du plâtre

Du fait de son temps de prise très bref, le plâtre est plus difficile à gâcher que le ciment ou la chaux. De plus, il suffit d’un rien (malaxage irrégulier, complément d’eau, etc.) pour faire “mourir” le plâtre qui, une fois mis en œuvre, ne prendra pas ou se révélera sans résistance. Le gâchage et l’application du plâtre sous forme d’enduit constituent de véritables spécialités.

image

La vermiculite (mica expansé) :

La vermiculite est adaptée à l'isolation du sol des combles : la méthode d’épandage des isolants en vrac est évidemment assez simple ; un minimum de méthode et un certain nombre de précautions sont cependant nécessaires pour obtenir de bons résultats.

image

Isolation acoustique avec de la laine de verre ISOVER PAR PHONIC

Loin d’ être une fatalité, le bruit nécessite d’être apprivoisé. Une conception du bâtiment et de son acoustique bien pensées permettent de maîtriser la qualité sonore, le confort et le bien-être de ceux qui y vivent ou y travaillent. PAR PHONIC est conçu pour un usage polyvalent en cloisons de distribution et de séparation.

image

Le bois : appellations

 Il n’est pas toujours facile de trouver du bois massif. Les revendeurs spécialisés ou les grandes surfaces se limitent souvent à la vente de dérivés (panneaux de particules ou de contreplaqué) et de bois blanc (sapin) pour les barres et les moulures. Pour commander du bois, il faut en connaître les différentes appellations.

image

Le matériel de peinture

Technique ancienne et restant très largement artisanale, la peinture fait appel à des outils classiques – les brosses, en particulier – dans des gammes importantes pour répondre à de multiples cas de figure.