Le gâchage du béton à la bétonnière

L'emploi d'une bétonnière (que vous pouvez louer) s'impose sitôt qu'il est nécessaire de gâcher une quantité relativement importante de béton (coulage d'une petite chape par exemple).

Fonctionnement de la bétonnière

La bétonnière se compose d'un réservoir appelé "toupie", ouvert à l'une de ses extrémités, et tournant sur lui-même suivant un axe plus ou moins incliné. Son mouvement rotatif est obtenu au moyen d'un moteur, électrique ou à essence. Le malaxage se fait rapidement (90 secondes à 3 minutes) en versant dans le réservoir en mouvement, en suivant cet ordre :
• l'agrégat (graviers et sable),
• le ciment ,
• l'eau.

Positionnement de la bétonnière

La bétonnière que vous achèterez ou que vous louerez est dotée de roues qui vous permettront de déplacer facilement l'appareil. Vous l'installerez aussi près que possible de l'endroit de mise en œuvre du béton, et la placerez de préférence entre le tas de graviers et le tas de sable. Pour bien brasser le béton, la toupie devra être inclinée le plus possible sans pour autant que le mélange s'en échappe ; l'angle d'inclinaison idéal est, en principe, de 20° par rapport à l'horizontale. Le béton frais obtenu, on bascule le réservoir généralement à l'aide d'un volant situé sur le côté de l'appareil.

Vitesse de rotation de la bétonnière

Le réglage de la vitesse de rotation joue un rôle important dans le malaxage, puisqu'une trop grande vitesse plaquera les granulats contre la paroi de la toupie, et une trop faible entraînera un mauvais mélange des différents éléments. Une cuve de 1 m de diamètre intérieur devra accomplir 20 tours en une minute, une cuve de 0,75 m devant en faire 23 (ces deux mesures correspondant aux diamètres intérieurs classiques des bétonnières de petite taille).

Durée de malaxage du béton

Dernier problème enfin : la durée de malaxage. Comme on l'a déjà dit, celle-ci est courte et va généralement de 90 secondes à 3 minutes. Mais il est important de déterminer avec une relative précision ce temps d'utilisation, car un malaxage trop bref est un malaxage incomplet, et un malaxage trop long aboutit à une ségrégation des agrégats dont les plus lourds finissent par tomber au fond de la cuve. Le temps de malaxage sera respectivement de 2 minutes et 1 minute 45 secondes. Notez enfin pour plus de clarté que le temps de malaxage va de la fin du remplissage au début du déversement.

 

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Faire du béton (dosage et gâchage)

La fabrication du béton est proche de celle du mortier. On peut gâcher à la main pour les faibles quantités, mais on utilise le plus souvent une bétonnière, qui facilite grandement les opérations lorsqu’il s’agit de couler une dalle ou de réaliser des travaux de coffrage importants. Pour une grosse quantité de béton, on aura recours à une livraison par camion-toupie.

image

Mortier et béton : les agrégats (granulats : sable, gravier, etc.)

Également appelés “granulats”, les agrégats constituent pour ainsi dire la charpente des mortiers et des bétons. Le mot désigne tous les éléments qui peuvent être assemblés par un liant. En maçonnerie, il s’agit essentiellement de sable et de gravillons, mais aussi, dans une certaine mesure, de cailloux et de pierres de faible grosseur. Un mélange de liant, de sable et d'eau donne du mortier . En ajoutant au mélange des graviers, des cailloux, des morceaux de pierre on obtient du béton.

Les dernieres vidéos maison

image

Lutter contre les problèmes de bruit

Christian PESSEY et  Nicolas BALANANT, expert Qualitel en acoustique, vous apportent leur conseils sur tous les problèmes sonores que vous pouvez rencontrer dans votre logement.

Les derniers conseils maison

image

Isolation des parois : la fin des ossatures?

Dans une conférence de presse commune, confirmant le rapprochement entre Placo et Isover, les représentants des marques du groupe Saint-Gobain ont annoncé jeudi 23/01/2020 une innovation capitale associant deux de leurs produits phares : la plaque Habito pour Placo (plaque haute densité à rigidité et densité renforcée) et l a laine de verre GR 32 ou GR 30 aux performances thermiques élevées et aux propriétés mécaniques qui facilitent la mise en œuvre. L'innovation réside dans la suppression des ossatures métalliques rendue possible par l’association d’une plaque de plâtre ultra résistante et d'accessoires de pose brevetés, inspirés du système Optima. D'où l'appellation du système : Optimax Habito®.  

image

Faire du plâtre

Du fait de son temps de prise très bref, le plâtre est plus difficile à gâcher que le ciment ou la chaux. De plus, il suffit d’un rien (malaxage irrégulier, complément d’eau, etc.) pour faire “mourir” le plâtre qui, une fois mis en œuvre, ne prendra pas ou se révélera sans résistance. Le gâchage et l’application du plâtre sous forme d’enduit constituent de véritables spécialités.

image

La vermiculite (mica expansé) :

La vermiculite est adaptée à l'isolation du sol des combles : la méthode d’épandage des isolants en vrac est évidemment assez simple ; un minimum de méthode et un certain nombre de précautions sont cependant nécessaires pour obtenir de bons résultats.

image

Le bois : appellations

 Il n’est pas toujours facile de trouver du bois massif. Les revendeurs spécialisés ou les grandes surfaces se limitent souvent à la vente de dérivés (panneaux de particules ou de contreplaqué) et de bois blanc (sapin) pour les barres et les moulures. Pour commander du bois, il faut en connaître les différentes appellations.

image

Le matériel de peinture

Technique ancienne et restant très largement artisanale, la peinture fait appel à des outils classiques – les brosses, en particulier – dans des gammes importantes pour répondre à de multiples cas de figure.  

image

Poser un revêtement vinyle (PVC) en lé

Héritiers du traditionnel linoléum – toujours fabriqué –, les revêtements plastiques en lés occupent aujourd’hui une place prépondérante dans l’univers des revêtements de sol. Leur pose est simple à condition d'être précédée d'une bonne préparation.

image

Construire un mur en béton banché

Le béton peut servir à construire des murs ou des cloisons d'une grande solidité. C'est ainsi que sont construits nombre d'immeubles collectifs, mais aussi certaines maisons individuelles. Cette technique peut aussi être utilisée pour l'édification de mur de soutènement très solides.