Un bunker sous votre jardin ?

Un bunker chez soi? C'était la préoccupation de beaucoup de monde dans les années 60, en pleine Guerre Froide, lors de la crise de Cuba ou autres tensions entre l'URSS et l'Occident. Qui aurait pu imaginer que cela redevienne un projet concret et une préoccupation sérieuse dans le premier quart du XXIe siècle? C'est pourtant redevenu d'actualité, avec la commercialisation de bunkers pour plusieurs raisons : le risque de tempête du fait du dérèglement climatique (notamment aux États-Unis), celui d'incident nucléaire civile avec Tchernobyl  et  Fukushima et enfin le risque militaire avec les tensions diplomatiques et la guerre en Ukraine. On ne parle pas de l'inquiétude sécuritaire. Les pouvoirs publics s'équipent depuis longtemps d'abris sécurisés contre tous les risques. Pourquoi pas les particuliers?

La protection NRBCe (nucléaire, radiologique, biologique, chimique et explosif) est pratiquement impossible à obtenir par des moyens simples. Elle ne peut être assurée que par des entreprises spécialisées. Différentes solutions existent. 

Le container maritime pour faire un bunker

Enterrer un container maritime à 5 m est actuellement souvent considéré comme la solution la plus simple et la plus rapide pour créer un abri souterrain dans son jardin. Cependant, leur dimensions, notamment en largeur (rarement plus de 2,50 m) en font, selon les spécialistes, la fausse bonne idée par excellence. Leur fragilité à la corrosion par une terre acide agressive est démontrée, leur protection extérieur étant assurée par un revêtement contre l'air salin, non contre la terre. Si leur résistance aux pressions verticales est importante (pour être empilés) leur résistance aux pressions latérales est trop faible. Enfin, ils offrent une forte flottabilité, ce qui leur interdit les zones inondables. On peut palier ce inconvénient par un ceinturage bétonné, assez complexe à mettre en œuvre, ce qui vient en contradiction avec l'intérêt basique du container : le coût réduit et la simplicité d'installation.

Les tubes en acier cylindriques pour faire un bunker

Ils présentent, comme les containers, l'avantage de la simplicité mais leur forme, on s'en doute, rend extrêmement difficile toute possibilité d'aménagement. Ils demandent l'établissement d'une dalle béton en fond de fouille pour garantir leur stabilité. Leur fragilité aux déformations et autres agressions ne constitue pas un gage de pérennité et de protection. Dépourvu d'isolation thermique, ce type d'abri est incompatible avec le phénomène de condensation interne quand plusieurs personnes s'y trouvent, même avec une bonne ventilation.

Le béton armé pour un bunker

Comme pour une maison, la construction "en dur" (béton armé) est la solution la plus prisée par sa solidité et son adaptabilité dimensionnelle aux besoins. On procède alors à l'édification de parois en béton banché armé. Il semble que ce soit la seule solution apte à supporter une onde de choc importante, un effet de souffle, le rayonnement et l'élévation de température. 

Les portes d'un bunker

On imagine généralement que les portes de maritimes constituent une bonne solution pour les ouvertures. Ce n'est apparemment pas le cas, car si elles sont étanches à l'eau, elles ne le sont pas forcément à l'air et leur résistance physique n'est pas garantie. Il faut donc des portes spécifiques, fabriquées par des spécialistes. 

Ventilation et aération d'un bunker

Comme tout espace clos, un abri enterré doit bénéficier d'une bonne ventilation. Elle peut être obtenue par une simple aération naturelle, par une VMC, mais seul un système NRBC est de nature à assurer une filtration et un renouvellement en air sain, quelle que soit la situation. Là encore, seul un spécialiste peut garantir une solution optimale. 

L'aménagement d'un bunker

Évidemment l'aménagement de l'espace intérieur d'un bunker dépend de l'utilisation que l'on prévoit. On ne l'aménage pas de la même façon si l'on veut en faire un espace "anti-panique" ou un abri à utilisation prolongée. Quel que soit la vocation de l'abri, l'optimisation de l'espace est de rigueur ainsi que sa rationalisation. La production autonome d'électricité est un défi important que des professionnels peuvent garantir. Il en est de même pour la gestion et l'élimination des déchets (toilettes chimiques ou sèches, par exemple). De nombreux guides survivalistes, considérés souvent jusque-là comme fantaisistes, existent, qui traitent de médicaments nécessaires à posséder, du stockage de l'eau, des denrées alimentaires (essentiellement en conserve), des vêtements à prévoir, du couchage, d'une liaison radio, de télésurveillance interne ou externe, etc. 

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Dalle béton : quand et pourquoi la ferrailler?

Une dalle béton est une structure solide destinée à supporter une charge plus ou moins importante selon son épaisseur et sa structure. Pour supporter les tensions de l'ouvrage, elle est renforcée par des fers destinés à assurer sa résistance.

image

Faire du béton (dosage et gâchage)

Le béton est proche du mortier, la seule différence étant l'ajout de graviers lors du gâchage. On peut gâcher à la main pour les faibles quantités, mais on utilise le plus souvent une bétonnière, qui facilite grandement les opérations lorsqu’il s’agit de couler une dalle ou de réaliser des travaux de coffrage importants. Pour une grosse quantité de béton, on aura recours à une livraison par camion-toupie.

image

Ferrailler une dalle en béton (béton armé)

Une dalle en béton est une structure importante dans la construction d'une maison, selon son emplacement et sa destination, est soumise à de force et tensions plus ou moins importantes. Elle doit dans tous les cas être ferraillée. Différents adjuvants seront apportés au béton selon sa destination et des conditions de coulage.  

image

Le béton armé : ferraillage des poteaux, des poutres, des linteaux et des dalles

Matériau à haute résistance, le béton est néanmoins cassant sitôt que s'exerce sur lui des tensions importantes. Il est particulièrement sensible à la traction. Le remède à cette relative fragilité consiste à placer dans la pièce en béton une armature métallique qui, en la renforçant dans d'appréciables proportions, en fera un matériau de construction idéal, pratiquement inaltérable, permettant de véritables prouesses architecturales, et possédant des qualités de résistance au feu bien supérieures à celles du fer et du bois.  

Les dernieres vidéos maison

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

Les derniers conseils maison

image

La mention "Conduit de fumée" lancée par Professionnels du Gaz (PG)

Cette mention permettra aux propriétaires d’appartements d’identifier aisément les spécialistes du remplacement d’anciennes chaudières gaz par des chaudières gaz à très haute performance énergétique (THPE). Experts de la fumisterie et des équipements gaz, ces derniers proposeront aux particuliers des solutions de rénovation optimisées en tenant compte du conduit de fumée existant. Le tout avec un reste à charge le plus bas possible pour les propriétaires.

image

Le diagnostic de performance énergétique (DPE) est-il fiable?

Le DPE , c’est le Diagnostic de Performance Énergétique , l’un des diagnostics les plus anciens (2006) et les plus importants pour l’ achat ou la location d’un logement, maison individuelle ou appartement. C’est celui qui informe l’acheteur ou le futur locataire sur la qualité énergétique du logement , autrement dit, principalement, sur les dépenses pour se chauffer . Est-il fiable?  Permet-il vraiment de se faire une idée précise de la consommation énergétique du logement? Quelles informations pour le rénovation énergétique du logement?

image

Préparez vos travaux, organisez votre chantier

Un chantier doit être bien préparé. Il faut savoir par quel bout le commencer et dans quel ordre le conduire. Il vous faut sélectionner les bons outils et les bons matériaux, travailler proprement dans le respect de l’environnement. Enfin, il faut mettre tous les atouts de votre côté en respectant les normes et prescriptions de mise en œuvre.

image

La maison et la protection de l'environnement

La protection de l’environnement passe par des gestes quotidiens simples et par certains aménagements de votre maison. L’isolation du grenier, des murs et des fenêtres, le chauffe-eau thermodynamique ou le chauffe-eau solaire, votre mode de chauffage et d’éclairage sont autant de moyens d’économiser l’énergie. Vivez plus confortablement, tout en protégeant la planète .

image

Rebouchage des trous et fissures sur les murs

Les fissures murales et les trous peuvent avoir des origines diverses. Une porte qui claque ou de légers mouvements de la maison sont à l'origine de fissures sur les doublages ou les murs. D’autres défauts courants sont causés en arrachant une cheville, un crochet ou en enlevant une tringle à rideau. Le rebouchage nécessaire pour supprimer les trous et les fissures dans le plâtre ou l'enduit d'un mur ou d'un plafond demande quelques précautions.

image

Rénovation d'une toiture en secteur protégé

La toiture de notre un immeuble en copropriété, situé vieille ville dans le périmètre classé de la cathédrale, est très dégradée et doit être refaite car il y a une fuite dans l'appartement au dernier étage. De plus nous apprenons qu'elle est amiantée. D'après vous, pouvons-nous profiter des aides comme Maprimerénov' ou autre pour en profiter installation toiture solaire...ou autre... Quelle serait la solution la plus efficace qualité énergétique et prix? Le syndic, je pense par économie de démarche propose de faire simplement une déclaration en réparation pour éviter que les services d'état s'en mêlent. Maro

image

Le plancher rafraichissant : une climatisation modérée

Beaucoup moins radical que la climatisation air/air, le plancher rafraichissement utilise une pompe à chaleur (éventuellement hybride) utilisée en version "froid" mais ne vise qu'à l'abaissement de la température de quelques degrés, par échange thermique au niveau du sol. beaucoup le préfère aujourd'hui à la climatisation car il évite les écarts de températures trop violents que certains ont du mal à supporter.

image

Qu'est-ce qu'une ruine? Peut-on facilement la restaurer?

Dans certaines campagnes, l'habitat ancien s'est tellement dégradé que les bâtiments en ruine se sont multipliées. Dans certaines régions, ce sont des hameaux entiers qui sont aujourd'hui délabrés. On est évidemment tenté de les relever et de les restaurer, en espérant faire une bonne affaire. Pourtant, ce n'est pas toujours possible compte tenu du classement administratif de ces bâtiment dégradés. les contraintes techniques sont aussi importantes.

Rénovation et entretien de votre logement

Rénover tous les secteurs de la maison

Tous les conseils pratiques et les informations dans tous les secteurs de l’habitat, pour entretenir, rénover, réparer, construire sa maison par Christian PESSEY, journaliste de la construction. L’entretien de la maison est crucial pour une utilisation optimale et quotidienne de votre logement, mais aussi pour maintenir la valeur de votre maison au plus haut niveau. 

Un entretien régulier de la maison

Faute d’entretien régulier, il faut souvent recourir à une rénovation globale, par des travaux de consolidation de la maçonnerie, par une restructuration du bâti, une mise à niveau de l’isolation et du chauffage pour une exploitation rationnelle de la maison, en économisant l’énergie, donc les dépenses de chauffage, dans le respect de l’environnement, par réduction des nuisances, des particules fines, mais aussi des gaz à effet de serre dans la perspective d’une optimisation du bilan carbone de l’habitat.