Une étude internationale confirme l’influence de la lumière du jour sur la qualité du sommeil et la productivité au travail

Nos modes de vie à 100 à l’heure, et le plus souvent enfermés entre 4 murs1, nous laissent bien peu de possibilité de nous aérer et de profiter suffisamment des bienfaits de la lumière naturelle. Et cela d’autant moins lorsque les jours raccourcissent et que les températures baissent... Or, d’après une enquête menée par l’institut de recherche YouGov auprès de 16 000 personnes dans le monde, plus d’une personne sur deux (53 %) constate que la lumière du jour influence positivement son sommeil et près de deux sur trois (63 %) leur productivité.

La lumière du jour, un puissant stimulant qui agit directement sur le cerveau

Selon les conclusions du rapport The Indoor Generation, près d’une personne sur cinq (18 %) passe le plus clair de son temps à l’intérieur, à raison de 21 à 24 heures par jour. D’où l’importance de vivre dans un habitat sain ; or parfois, de simples petites adaptations suffisent pour améliorer son cadre de vie et son exposition quotidienne à la lumière naturelle.

Le Docteur Steven Lockley, neuroscientifique et professeur associé à l’école de médecine de Harvard, souligne l’influence de la lumière du jour sur notre cerveau : « La lumière est un puissant stimulant qui agit directement sur le cerveau, avec un effet direct sur la vigilance et sur l’acuité des fonctions cognitives, et donc potentiellement sur la productivité au travail. C’est cet effet dynamisant que l’on va chercher à exploiter pour l’ergonomie des bureaux, des écoles, des hôpitaux, etc. »

Une bonne dose de lumière naturelle en journée favorise un sommeil réparateur la nuit

De nombreuses études ont démontré le rôle positif de la lumière du jour sur la qualité du sommeil, tout en soulignant les effets négatifs d’un manque de luminosité sur la santé. 

Le Dr Steven Lockley précise l’incidence de notre exposition à la lumière du jour pour notre horloge biologique, qui suit un « rythme circadien » de 24 heures responsable de la régulation de notre cycle sommeil/veille : « L’exposition à une alternance lumière/obscurité est une dimension essentielle de nos cycles biologiques en raison du rôle de la lumière dans la resynchronisation de notre horloge circadienne jour après jour. Celle-ci règle notre horloge interne en fonction du temps social, la lumière étant son principal agent de synchronisation. »

Parmi les conséquences d’un sommeil perturbé, citons la dépression, les diabètes, les maladies cardiovasculaires et la prise de poids. D’autres effets secondaires comprennent un risque accru d’accidents du travail, une concentration réduite, une humeur en berne et une difficulté à prendre des décisions³.

La lumière du jour influence également la productivité

Selon l’enquête de YouGov, 63 % des personnes interrogées estiment que la lumière du jour influence leur productivité. Plusieurs études montrent en effet que la performance au travail augmente quand on bénéficie d’une exposition à la lumière du jour et d’une vue sur l’extérieur. Ainsi, les travailleurs des centres d’appels traiteraient les appels 6 à 12 % plus vite lorsqu’ils bénéficient d’une vue sur l’extérieur, par opposition aux postes de travail sans vue2. Des employés de bureau s’acquitteraient de tests de fonctions cognitives et de mémoire 10 % à 25 % plus vite s’ils ont une vue. « Ces observations doivent être mises en regard avec les coûts de personnel d’une entreprise, qui représentent en moyenne 90 % de ses coûts d’exploitation. D’où la question : les bureaux et écoles offrent-ils ce cadre de travail propice à la réflexion, à même de stimuler la performance des salariés et l’apprentissage des enfants ? »conclut Peter Foldbjerg, Responsable du département Énergie et Climat intérieur du Groupe VELUX, en ajoutant que « la quantité de lumière reçue à travers le toit peut être doublée en comparaison de celle transmise par la façade6. »

Les bons réflexes pour améliorer la qualité de son sommeil

S’installer près d’une fenêtre au bureau ou à l’école et s’efforcer de passer plus de temps dehors ;
Empêcher la lumière extérieure d’entrer dans sa chambre la nuit ;
Dormir dans une chambre plus fraîche ;
Éviter les écrans (télévision, téléphone, tablettes…) qui diffusent une lumière bleue susceptible d’inciter le cerveau à rester en éveil au mauvais moment de la journée ;
Établir une routine saine au moment du coucher : lire un livre plutôt que de prolonger son temps d’exposition aux écrans ;
Donner aux enfants une veilleuse diffusant une lumière rouge ou orange s’ils ont peur du noir : ce sont les tonalités qui perturbent le moins le sommeil.

Partager avec vos amis :

Les dernieres vidéos maison

image

Les ministres pointent du doigt les fraudeurs à la rénovation énergétique

Julien Denormandie, ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, secrétaire d’Etat à la Transition Ecologique, et Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’Etat à l’Economie ont annoncé un renforcement des exigences pour l’attribution du label RGE,  plus de contrôles exerces par la DGCCRF, mais aussi par l’Anah. 

image

CAPEB : redonner la confiance dans le label RGE (Reconnu Garant de l'Environnement)

Depuis 18 mois d’échanges et de réunions, les pouvoirs publics, l’ADEME, la DGCCRF, l’ANAH, les représentants des consommateurs, les organisations professionnelles du bâtiment et les organismes de qualification ont participé aux travaux de rénovation du dispositif RGE. Les pouvoirs publics ont arbitré et devraient procéder à la rédaction des futurs arrêtés qui encadreront ce nouveau dispositif et qui seront applicables au cours du 1er semestre 2020. La CAPEB a participé activement à l’instance partenariale dont le but était de « réformer ensemble », soucieuse de renforcer la crédibilité du dispositif RGE, auprès des consommateurs et des entreprises.

image

LE CHAUFFAGE AU BOIS : UNE REPONSE A L’AUGMENTATION DE LA FACTURE ENERGETIQUE DES MENAGES

Le médiateur de l’énergie a publié hier son baromètre annuel. « Comme en 2018, 15% des répondants déclarent avoir souffert du froid au cours de l’hiver (…). Un tiers des ménages a restreint le chauffage pour ne pas avoir de factures trop élevées, et un foyer sur dix rencontre des difficultés pour payer certaines factures d’électricité ou de gaz naturel. »

image

Le Mondial du Bâtiment : du 4 au 8 novembre à Villepinte (Batimat, interclima, Idéobain)

Le Mondial du Bâtiment réunira, du 4 au 8 novembre prochain à Paris-Nord Villepinte, les salons INTERCLIMA, IDÉOBAIN et BATIMAT pour former l’évènement international de référence des secteurs de l’architecture, du bâtiment et de la construction. Considéré comme LE rendez-vous incontournable de tous les acteurs de la filière pour relever les défis d’aujourd’hui et de demain, le Mondial du Bâtiment a pour ambition d’être un observatoire à 360° des transformations du secteur.

image

La CAPEB et BUTAGAZ lancent leur nouvelle offre packagée FACILIPASS Chaudière bois

La Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment ( CAPEB ) et Butagaz, fournisseur de solutions multi-énergies, lancent aujourd’hui une nouvelle offre packagée « Chaudière Bois FACILIPASS ». Dans le prolongement des « Pack Chaudière » et « Pack Pompe à Chaleur », cette offre permet le financement par mensualisation sur 60 mois, de travaux d’installation et d’entretien de chaudières à granulés de bois pour les clients particuliers. Parallèlement, l’intégration de l’aide « Habiter Mieux Agilité » de l’ANAH vient compléter les différentes offres FACILIPASS, afin de favoriser les travaux de rénovation énergétique des ménages les plus modestes.

image

Fin de crédit d'impôt au profit d'une prime unique

Mis en place au début des années 1980, le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) a vécu. Il sera remplacé au 1er janvier 2020 par un système de prime versé directement aux bénéficiaires.

image

Qu'est-ce qu'une pompe à chaleur

La pompe à chaleur, c'est quoi ? François Deroche de l' AFPAC  nous explique tout ce qui se cache derrière une pompe à chaleur, ses différentes versions et l' économie  d' énergie  qu'elle représente. Plus d'informations sur :   

Les derniers conseils maison

image

Le béton prêt à l'emploi et les bétons pré-dosés

Si vous avez besoin d'un quantité importante de béton vous pouvez vous en faire livrer "prêt à l'emploi", par un camion toupie. À l'inverse, pour de petites qualités, vous pouvez recourir à du béton pré-dosé, en sac de 2 à 30 kg.

image

Le béton prêt à l'emploi et les bétons pré-dosés

Si vous avez besoin d'un quantité importante de béton vous pouvez vous en faire livrer "prêt à l'emploi", par un camion toupie. À l'inverse, pour de petites qualités, vous pouvez recourir à du béton pré-dosé, en sac de 2 à 30 kg.

image

Le gâchage du béton à la bétonnière

L'emploi d'une bétonnière (que vous pouvez louer) s'impose sitôt qu'il est nécessaire de gâcher une quantité relativement importante de béton (coulage d'une petite chape par exemple).

image

Chauffage : les appareils à combustible liquide et les chauffages individuels au gaz

Considéré pendant un temps comme un chauffage de pauvre, le poêle à pétrole est revenu au goût du jour grâce à une série de perfectionnements assurant un fonctionnement sûr et sans odeur. Par ailleurs, sous l'appellation " chauffage au gaz ", on regroupe des appareils individuels, mobiles d'appoint alimentés par des bouteilles, mais aussi aujourd'hui les foyers à gaz , alimentés par réseau et pouvant s'insérer dans un foyer de cheminée. Les foyers à éthanol doivent être avant tout considérés comme des appareils d'appoint décoratifs et d'ambiance. 

image

Limer le métal : choisir la bonne lime et apprendre à limer

Le travail à la lime – l’ajustage en langage professionnel – est un exercice difficile, qui demande un véritable apprentissage. Lorsqu’on est néophyte, il vaut mieux commencer par s’exercer sur des pièces simples (voire sur des chutes).