Cintrer les tubes en cuivre

Une installation de plomberie ne comporte pas que des tubes droits ; pour réaliser des coudes,  le cintrage permet de plier les tubes selon un angle voulu, sans en écraser le diamètre (ce qui pourrait modifier le débit et créer des coups de buttoir au passage de l’eau). C'est une solution plus économique que l'utilisation de raccords coudés, à braser ou mécanique. Cette solution réduit également les risques de fuites.

Le cintrage

Il est facile de cintrer un tube en cuivre recuit sans en déformer la section. Avec du cuivre écroui, il faut recuire, c'est-à-dire chauffer avec un chalumeau ou une lampe à souder toute la partie à cintrer.
Il existe divers appareils et plusieurs techniques pour cintrer : on ne procède pas par simple forçage à la main, car le tube s’écraserait. Les outils utilisés ont le double but de prévenir l’écrasement et de permettre le cintrage suivant des angles très précis.

Le cintrage au sable

Certains professionnels cintrent les tubes en cuivre de faible diamètre à la main et à vide, sans les déformer. Le cintrage à la main est pratique, car il permet de travailler rapidement, ce qui n’est pas négligeable. Pour éviter les déformations de la section du tube, il suffit de le remplir de sable. Le tube peut ainsi prendre toutes les formes sans aucune modification de section. Il faut utiliser du sable sec et très fin pour qu’il s’écoule sans problème. Remplissez le tube avec un entonnoir ou faites glisser le sable sur un papier plié en deux. Bouchez le tube à ses deux extrémités avec un bouchon en liège taillé au diamètre. Cintrez le tube à la main ou en le bloquant entre les mâchoires de l’étau. Pour cintrer à la main les gros diamètres, il est préférable de chauffer au chalumeau.

Le ressort à cintrer

Cet outil très simple permet de cintrer facilement et rapidement les tubes en cuivre. Il est en fil d’acier (de section carrée) et ne marque absolument pas le tube pendant l’opération. Le ressort est conçu pour cintrer un diamètre précis de tube : il faut donc autant de ressorts que de diamètres utilisés. Le tube à couder est placé dans le ressort (au contraire des ressorts à couder les tubes en plomb, que l’on introduit dans le tube). Saisissez fermement les deux extrémités du ressort et forcez. Le tube se plie sans déformation.

L’utilisation des cintreuses

Différentes solutions s’offrent à vous pour cintrer un tube, de la pince à cintrer à l’établi de cintrage sur trépied. Le choix de la technique, mais surtout du matériel, dépend bien sûr du nombre de cintrages à réaliser et aussi du diamètre des tubes à cintrer.  Le cintrage n’est pas très compliqué à réaliser et permet d’économiser des raccords coudés (et même droits si vous "manchonnez" les tubes).

La pince à cintrer

C’est l’outil qu’utilise couramment le plombier pour ce travail. Elle est d’un emploi simple et rapide, et suffisamment précise pour la plupart des installations. La pince est dotée de deux branches qui permettent de créer un effet de levier sur un tube en cuivre que l’on place dans le galet central. Ce dernier est gradué de 0 à 180°. Faites une marque sur le tube à l’endroit précis où doit commencer le cintrage et placez cette marque en regard du 0. Tenez la pince à deux mains et serrez les branches jusqu’à l’angle choisi.
Le défaut de la pince à cintrer, c’est qu’elle est limitée à un seul diamètre de tube. Si l’on emploie des tubes de divers diamètres, il faut donc utiliser plusieurs pinces. Avec un diamètre réduit (10/12, par exemple), le cintrage se fait, sans trop d’efforts, à deux mains.

L’établi de cintrage

Les établis prévus pour le travail du métal et pour la plomberie comportent des gorges qui permettent de cintrer en force les tubes en cuivre sans les déformer.
Ce type d’établi permet de cintrer des tubes d’assez gros diamètre (20 mm, par exemple, pour une canalisation générale de distribution dans une maison).
Ne cintrez pas un tube dans un galet inadapté à son diamètre, car il se déformerait. Pour alléger l’effort à fournir si l’extrémité du tube à cintrer est trop courte, engagez une barre de métal dans le tube pour faire rallonge.
Les galets montés sur étau. Certains étaux d’établi sont prévus pour recevoir des galets de cintrage de tubes. Les mors de l’étau sont percés de trous sur lesquels s’adaptent trois galets pourvus de gorges correspondant au diamètre des tubes utilisés. Il suffit d’écarter les mâchoires pour introduire le tube dans la gorge et de visser pour cintrer.
La cintreuse à vis est utilisée essentiellement pour les tubes en acier, beaucoup plus difficiles à cintrer que les tubes en cuivre. La vis à cintrer se termine par un galet ; elle est montée sur un cadre métallique pouvant recevoir des galets fixes à gorge (on les change en fonction du diamètre des tubes). La cintreuse à vis est pratiquement un outil de professionnel, puisque les tubes en acier sont rarement utilisés par les amateurs. La vis se serre à deux mains et confère une grande force de cintrage.

 

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

image

Les raccords de plomberie

Tous les tubes doivent être raccordés, qu’ils soient en cuivre, en PER ou en multicouche ou, pour les évacuations, en PVC. Les liaisons directes sont rares, et l’on utilise le plus souvent des manchons à braser ou à visser. Certains de ces raccords permettent une réduction ou la liaison avec des canalisations de nature et matériaux différents.

Les dernieres vidéos maison

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

Les derniers conseils maison

image

Le lait de chaux : c'est quoi? ça sert à quoi?

Le lait de chaux est l'un des produits les plus anciens pour peindre et assainir les granges, les écuries et les bergeries. De là à en faire une peinture décorative , il n'y avait qu'un pas. Le produit a séduit les décorateurs mais aussi tous ceux et celles qui l'apprécient pour ses nombreuses qualités, notamment naturelles.

image

Chauffage au bois : faut-il tuber votre conduit de cheminée?

Les matériels de chauffage au bois bûche (poêles, inserts, foyers fermés voire chaudière) ou au granulés (pellets) étant de plus en plus  performants, leurs fumées sont aussi de plus en plus chaudes, ce que certains vieux conduits ne peuvent supporter. Il faut donc les tuber : une opération assez simple mais qui doit néanmoins être confiée à un professionnel.

image

Le seul podcast sur la maison !

La Maison de Christian : retrouvez tous les podcasts ! Près de 40 émissions LA MAISON DE CHRISTIAN ont été produites et diffusées sur notre site . Mais vos pouvez aussi vous abonner pour les recevoir en PODCAST dès leur mise en ligne. N'hésitez pas à en faire profiter votre entourage et vos amis : : https://soundcloud.com/reno-info-maison

image

Installer un store à enrouleur

La gamme des stores à enrouleur est très vaste, on en trouve de toutes sortes et de toutes dimensions. Ils présentent l'avantage de la discrétion puisqu'une fois enroulés, ils libèrent la totalité de la baie. Ils sont aussi très économiques. Ils peuvent être tamisants ou plus ou moins occultants, blancs ou de différentes couleurs. Il en existe aussi pour fenêtres de toit .

image

Les Français et la rénovation énergétique: baromètre Monexpert-renovation-energie

Le 7ème baromètre 2021 Monexpert-renovation-energie.fr réalisé avec OpinionWay montre que la rénovation énergétique est une préoccupation de plus en plus forte pour les Français, convaincus massivement que l’enjeu doit s’inscrire dans le programme des candidats à la présidentielle. Malgré ce fort intérêt, les Français restent perdus devant la complexité du fléchage des aides et disposent d’un budget en baisse par rapport à 2020 pour financer les travaux dans leur logement. Pour faciliter leurs démarches, ils plébiscitent l’accompagnement à travers un prestataire unique et, en prérequis, l’audit énergétique de leur logement.

image

Faire entretenir sa chaudière avant l'hiver

Toutes les chaudières doivent être entretenue un fois par an, par une entreprise qualifiée qui vous remettra une attestation dans les 15 jours de l’intervention, à conserver 2 ans. Si vous êtes locataire, regardez votre bail : dans certains cas, cette obligation revient au propriétaire. Si ce n’est pas le cas, c’est à vous de faire faire l’ entretien et vous devrez produire cette attestation au bailleur.  

image

Alimentation électrique d'un lave-linge dans une salle d'eau

L'installation d'un lave-linge pose souvent un réel problème dans les immeubles relativement ancien. S'ils sont la plupart du temps conçu pour recevoir un lave-vaisselle dans la cuisine, rien n'est généralement prévu pour le lave-linge, qu'on retrouve souvent de ce fait dans la salle de bains, la salle de douche ou le cabinet de toilette. Si l'alimentation et l'évacuation ne présente pas de difficulté du fait de la présence des appareils sanitaire, l'alimentation électrique doit généralement être créée dans le le respect des règles de sécurité liées à cet endroit spécifique.

image

Mortier bâtard : à quoi ça sert?

Le mortier bâtard résulte du mélange de ciment et de chaux, de sable et d'eau. On obtient ainsi un mortier de haute qualité, plus solide que le mortier de chaux, plus facile à travailler et plus respirant que le mortier de ciment.

L’installation de plomberie

Les canalisations de plomberie

L’installation sanitaire d’une maison ou d’un appartement comprend des canalisations d’alimentation en eau sous pression. Si les canalisations en plomb ont aujourd’hui disparue, les tubes en acier, les tubes en cuivre, assemblés par des raccords de plomberie mécanique ou soudés sont largement utilisés. Les tubes métalliques sont remplacés largement par des canalisations en polyéthylène (PER) ou par des canalisations multicouches. 

Les évacuations sanitaires

L’évacuation des eaux usées est assurée au niveau de l’installation intérieure par des tubes en PVC de différentes sections, en fonction du volume d’eau des appareils (évier, lavabo, baignoire, douche, bidet, W.-C.) assemblés par collage. Elles dirigent l’eau vers les installations d’assainissement : réseau public, fosse septique ou micro-station d’épuration.