Cintrer les tubes en cuivre

Une installation de plomberie ne comporte pas que des tubes droits ; pour réaliser des coudes,  le cintrage permet de plier les tubes selon un angle voulu, sans en écraser le diamètre (ce qui pourrait modifier le débit et créer des coups de buttoir au passage de l’eau). C'est une solution plus économique que l'utilisation de raccords coudés, à braser ou mécanique. Cette solution réduit également les risques de fuites.

Le cintrage

Il est facile de cintrer un tube en cuivre recuit sans en déformer la section. Avec du cuivre écroui, il faut recuire, c'est-à-dire chauffer avec un chalumeau ou une lampe à souder toute la partie à cintrer.
Il existe divers appareils et plusieurs techniques pour cintrer : on ne procède pas par simple forçage à la main, car le tube s’écraserait. Les outils utilisés ont le double but de prévenir l’écrasement et de permettre le cintrage suivant des angles très précis.

Le cintrage au sable

Certains professionnels cintrent les tubes en cuivre de faible diamètre à la main et à vide, sans les déformer. Le cintrage à la main est pratique, car il permet de travailler rapidement, ce qui n’est pas négligeable. Pour éviter les déformations de la section du tube, il suffit de le remplir de sable. Le tube peut ainsi prendre toutes les formes sans aucune modification de section. Il faut utiliser du sable sec et très fin pour qu’il s’écoule sans problème. Remplissez le tube avec un entonnoir ou faites glisser le sable sur un papier plié en deux. Bouchez le tube à ses deux extrémités avec un bouchon en liège taillé au diamètre. Cintrez le tube à la main ou en le bloquant entre les mâchoires de l’étau. Pour cintrer à la main les gros diamètres, il est préférable de chauffer au chalumeau.

Le ressort à cintrer

Cet outil très simple permet de cintrer facilement et rapidement les tubes en cuivre. Il est en fil d’acier (de section carrée) et ne marque absolument pas le tube pendant l’opération. Le ressort est conçu pour cintrer un diamètre précis de tube : il faut donc autant de ressorts que de diamètres utilisés. Le tube à couder est placé dans le ressort (au contraire des ressorts à couder les tubes en plomb, que l’on introduit dans le tube). Saisissez fermement les deux extrémités du ressort et forcez. Le tube se plie sans déformation.

L’utilisation des cintreuses

Différentes solutions s’offrent à vous pour cintrer un tube, de la pince à cintrer à l’établi de cintrage sur trépied. Le choix de la technique, mais surtout du matériel, dépend bien sûr du nombre de cintrages à réaliser et aussi du diamètre des tubes à cintrer.  Le cintrage n’est pas très compliqué à réaliser et permet d’économiser des raccords coudés (et même droits si vous "manchonnez" les tubes).

La pince à cintrer

C’est l’outil qu’utilise couramment le plombier pour ce travail. Elle est d’un emploi simple et rapide, et suffisamment précise pour la plupart des installations. La pince est dotée de deux branches qui permettent de créer un effet de levier sur un tube en cuivre que l’on place dans le galet central. Ce dernier est gradué de 0 à 180°. Faites une marque sur le tube à l’endroit précis où doit commencer le cintrage et placez cette marque en regard du 0. Tenez la pince à deux mains et serrez les branches jusqu’à l’angle choisi.
Le défaut de la pince à cintrer, c’est qu’elle est limitée à un seul diamètre de tube. Si l’on emploie des tubes de divers diamètres, il faut donc utiliser plusieurs pinces. Avec un diamètre réduit (10/12, par exemple), le cintrage se fait, sans trop d’efforts, à deux mains.

L’établi de cintrage

Les établis prévus pour le travail du métal et pour la plomberie comportent des gorges qui permettent de cintrer en force les tubes en cuivre sans les déformer.
Ce type d’établi permet de cintrer des tubes d’assez gros diamètre (20 mm, par exemple, pour une canalisation générale de distribution dans une maison).
Ne cintrez pas un tube dans un galet inadapté à son diamètre, car il se déformerait. Pour alléger l’effort à fournir si l’extrémité du tube à cintrer est trop courte, engagez une barre de métal dans le tube pour faire rallonge.
Les galets montés sur étau. Certains étaux d’établi sont prévus pour recevoir des galets de cintrage de tubes. Les mors de l’étau sont percés de trous sur lesquels s’adaptent trois galets pourvus de gorges correspondant au diamètre des tubes utilisés. Il suffit d’écarter les mâchoires pour introduire le tube dans la gorge et de visser pour cintrer.
La cintreuse à vis est utilisée essentiellement pour les tubes en acier, beaucoup plus difficiles à cintrer que les tubes en cuivre. La vis à cintrer se termine par un galet ; elle est montée sur un cadre métallique pouvant recevoir des galets fixes à gorge (on les change en fonction du diamètre des tubes). La cintreuse à vis est pratiquement un outil de professionnel, puisque les tubes en acier sont rarement utilisés par les amateurs. La vis se serre à deux mains et confère une grande force de cintrage.

 

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

image

Les raccords de plomberie

Tous les tubes doivent être raccordés, qu’ils soient en cuivre, en PER ou en multicouche ou, pour les évacuations, en PVC. Les liaisons directes sont rares, et l’on utilise le plus souvent des manchons à braser ou à visser. Certains de ces raccords permettent une réduction ou la liaison avec des canalisations de nature et matériaux différents.

Les dernieres vidéos maison

image

Les aides pour le chauffage au bois

Saviez-vous que vous que le  # chauffage  au  # bois  bénéficiait d'aides telles que le  # CITE  ? Le point avec le label  Flamme Verte  et  Christian Pessey  !

image

Calculer son isolation

Calculez votre isolation grâce à  # Rockcalc  de  ROCKWOOL France . Frédéric Gautier et christian Pessey font le point sur cet outil novateur !

image

Les ministres pointent du doigt les fraudeurs à la rénovation énergétique

Julien Denormandie, ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, secrétaire d’Etat à la Transition Ecologique, et Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’Etat à l’Economie ont annoncé un renforcement des exigences pour l’attribution du label RGE,  plus de contrôles exerces par la DGCCRF, mais aussi par l’Anah. 

image

CAPEB : redonner la confiance dans le label RGE (Reconnu Garant de l'Environnement)

Depuis 18 mois d’échanges et de réunions, les pouvoirs publics, l’ADEME, la DGCCRF, l’ANAH, les représentants des consommateurs, les organisations professionnelles du bâtiment et les organismes de qualification ont participé aux travaux de rénovation du dispositif RGE. Les pouvoirs publics ont arbitré et devraient procéder à la rédaction des futurs arrêtés qui encadreront ce nouveau dispositif et qui seront applicables au cours du 1er semestre 2020. La CAPEB a participé activement à l’instance partenariale dont le but était de « réformer ensemble », soucieuse de renforcer la crédibilité du dispositif RGE, auprès des consommateurs et des entreprises.

image

LE CHAUFFAGE AU BOIS : UNE REPONSE A L’AUGMENTATION DE LA FACTURE ENERGETIQUE DES MENAGES

Le médiateur de l’énergie a publié hier son baromètre annuel. « Comme en 2018, 15% des répondants déclarent avoir souffert du froid au cours de l’hiver (…). Un tiers des ménages a restreint le chauffage pour ne pas avoir de factures trop élevées, et un foyer sur dix rencontre des difficultés pour payer certaines factures d’électricité ou de gaz naturel. »

image

Le Mondial du Bâtiment : du 4 au 8 novembre à Villepinte (Batimat, interclima, Idéobain)

Le Mondial du Bâtiment réunira, du 4 au 8 novembre prochain à Paris-Nord Villepinte, les salons INTERCLIMA, IDÉOBAIN et BATIMAT pour former l’évènement international de référence des secteurs de l’architecture, du bâtiment et de la construction. Considéré comme LE rendez-vous incontournable de tous les acteurs de la filière pour relever les défis d’aujourd’hui et de demain, le Mondial du Bâtiment a pour ambition d’être un observatoire à 360° des transformations du secteur.

Les derniers conseils maison

image

Le béton armé : ferraillage des poteaux, des poutres, des linteaux et des dalles

Matériau à haute résistance, le béton est néanmoins cassant sitôt que s'exerce sur lui des tensions importantes. Il est particulièrement sensible à la traction. Le remède à cette relative fragilité consiste à placer dans la pièce en béton une armature métallique qui, en la renforçant dans d'appréciables proportions, en fera un matériau de construction idéal, pratiquement inaltérable, permettant de véritables prouesses architecturales, et possédant des qualités de résistance au feu bien supérieures à celles du fer et du bois.  

image

Calculer son isolation

Calculez votre isolation grâce à  # Rockcalc  de  ROCKWOOL France . Frédéric Gautier et christian Pessey font le point sur cet outil novateur !

image

Entretenir le circuit de chauffage central

Si la chaudière elle-même doit légalement faire l'objet d'un entretien annuel par un technicien habilité, le système de chauffage central doit faire l'objet d'une série de contrôles et d'interventions, dont beaucoup peuvent être réalisés par le particulier.

image

Entretenir le circuit de chauffage central

Si la chaudière elle-même doit légalement faire l'objet d'un entretien annuel par un technicien habilité, le système de chauffage central doit faire l'objet d'une série de contrôles et d'interventions, dont beaucoup peuvent être réalisés par le particulier.

image

Le béton prêt à l'emploi et les bétons pré-dosés

Si vous avez besoin d'un quantité importante de béton vous pouvez vous en faire livrer "prêt à l'emploi", par un camion toupie. À l'inverse, pour de petites qualités, vous pouvez recourir à du béton pré-dosé, en sac de 2 à 30 kg.

image

Le béton prêt à l'emploi et les bétons pré-dosés

Si vous avez besoin d'un quantité importante de béton vous pouvez vous en faire livrer "prêt à l'emploi", par un camion toupie. À l'inverse, pour de petites qualités, vous pouvez recourir à du béton pré-dosé, en sac de 2 à 30 kg.

image

Le gâchage du béton à la bétonnière

L'emploi d'une bétonnière (que vous pouvez louer) s'impose sitôt qu'il est nécessaire de gâcher une quantité relativement importante de béton (coulage d'une petite chape par exemple).