Cintrer les tubes en cuivre

Une installation de plomberie ne comporte pas que des tubes droits ; pour réaliser des coudes,  le cintrage permet de plier les tubes selon un angle voulu, sans en écraser le diamètre (ce qui pourrait modifier le débit et créer des coups de buttoir au passage de l’eau). C'est une solution plus économique que l'utilisation de raccords coudés, à braser ou mécanique. Cette solution réduit également les risques de fuites.

Le cintrage

Il est facile de cintrer un tube en cuivre recuit sans en déformer la section. Avec du cuivre écroui, il faut recuire, c'est-à-dire chauffer avec un chalumeau ou une lampe à souder toute la partie à cintrer.
Il existe divers appareils et plusieurs techniques pour cintrer : on ne procède pas par simple forçage à la main, car le tube s’écraserait. Les outils utilisés ont le double but de prévenir l’écrasement et de permettre le cintrage suivant des angles très précis.

Le cintrage au sable

Certains professionnels cintrent les tubes en cuivre de faible diamètre à la main et à vide, sans les déformer. Le cintrage à la main est pratique, car il permet de travailler rapidement, ce qui n’est pas négligeable. Pour éviter les déformations de la section du tube, il suffit de le remplir de sable. Le tube peut ainsi prendre toutes les formes sans aucune modification de section. Il faut utiliser du sable sec et très fin pour qu’il s’écoule sans problème. Remplissez le tube avec un entonnoir ou faites glisser le sable sur un papier plié en deux. Bouchez le tube à ses deux extrémités avec un bouchon en liège taillé au diamètre. Cintrez le tube à la main ou en le bloquant entre les mâchoires de l’étau. Pour cintrer à la main les gros diamètres, il est préférable de chauffer au chalumeau.

Le ressort à cintrer

Cet outil très simple permet de cintrer facilement et rapidement les tubes en cuivre. Il est en fil d’acier (de section carrée) et ne marque absolument pas le tube pendant l’opération. Le ressort est conçu pour cintrer un diamètre précis de tube : il faut donc autant de ressorts que de diamètres utilisés. Le tube à couder est placé dans le ressort (au contraire des ressorts à couder les tubes en plomb, que l’on introduit dans le tube). Saisissez fermement les deux extrémités du ressort et forcez. Le tube se plie sans déformation.

L’utilisation des cintreuses

Différentes solutions s’offrent à vous pour cintrer un tube, de la pince à cintrer à l’établi de cintrage sur trépied. Le choix de la technique, mais surtout du matériel, dépend bien sûr du nombre de cintrages à réaliser et aussi du diamètre des tubes à cintrer.  Le cintrage n’est pas très compliqué à réaliser et permet d’économiser des raccords coudés (et même droits si vous "manchonnez" les tubes).

La pince à cintrer

C’est l’outil qu’utilise couramment le plombier pour ce travail. Elle est d’un emploi simple et rapide, et suffisamment précise pour la plupart des installations. La pince est dotée de deux branches qui permettent de créer un effet de levier sur un tube en cuivre que l’on place dans le galet central. Ce dernier est gradué de 0 à 180°. Faites une marque sur le tube à l’endroit précis où doit commencer le cintrage et placez cette marque en regard du 0. Tenez la pince à deux mains et serrez les branches jusqu’à l’angle choisi.
Le défaut de la pince à cintrer, c’est qu’elle est limitée à un seul diamètre de tube. Si l’on emploie des tubes de divers diamètres, il faut donc utiliser plusieurs pinces. Avec un diamètre réduit (10/12, par exemple), le cintrage se fait, sans trop d’efforts, à deux mains.

L’établi de cintrage

Les établis prévus pour le travail du métal et pour la plomberie comportent des gorges qui permettent de cintrer en force les tubes en cuivre sans les déformer.
Ce type d’établi permet de cintrer des tubes d’assez gros diamètre (20 mm, par exemple, pour une canalisation générale de distribution dans une maison).
Ne cintrez pas un tube dans un galet inadapté à son diamètre, car il se déformerait. Pour alléger l’effort à fournir si l’extrémité du tube à cintrer est trop courte, engagez une barre de métal dans le tube pour faire rallonge.
Les galets montés sur étau. Certains étaux d’établi sont prévus pour recevoir des galets de cintrage de tubes. Les mors de l’étau sont percés de trous sur lesquels s’adaptent trois galets pourvus de gorges correspondant au diamètre des tubes utilisés. Il suffit d’écarter les mâchoires pour introduire le tube dans la gorge et de visser pour cintrer.
La cintreuse à vis est utilisée essentiellement pour les tubes en acier, beaucoup plus difficiles à cintrer que les tubes en cuivre. La vis à cintrer se termine par un galet ; elle est montée sur un cadre métallique pouvant recevoir des galets fixes à gorge (on les change en fonction du diamètre des tubes). La cintreuse à vis est pratiquement un outil de professionnel, puisque les tubes en acier sont rarement utilisés par les amateurs. La vis se serre à deux mains et confère une grande force de cintrage.

 

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

image

Les raccords de plomberie

Tous les tubes doivent être raccordés, qu’ils soient en cuivre, en PER ou en multicouche ou, pour les évacuations, en PVC. Les liaisons directes sont rares, et l’on utilise le plus souvent des manchons à braser ou à visser. Certains de ces raccords permettent une réduction ou la liaison avec des canalisations de nature et matériaux différents.

Les dernieres vidéos maison

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

Les derniers conseils maison

image

Préparez vos travaux, organisez votre chantier

Un chantier doit être bien préparé. Il faut savoir par quel bout le commencer et dans quel ordre le conduire. Il vous faut sélectionner les bons outils et les bons matériaux, travailler proprement dans le respect de l’environnement. Enfin, il faut mettre tous les atouts de votre côté en respectant les normes et prescriptions de mise en œuvre.

image

La maison et la protection de l'environnement

La protection de l’environnement passe par des gestes quotidiens simples et par certains aménagements de votre maison. L’isolation du grenier, des murs et des fenêtres, le chauffe-eau thermodynamique ou le chauffe-eau solaire, votre mode de chauffage et d’éclairage sont autant de moyens d’économiser l’énergie. Vivez plus confortablement, tout en protégeant la planète .

image

Rebouchage des trous et fissures sur les murs

Les fissures murales et les trous peuvent avoir des origines diverses. Une porte qui claque ou de légers mouvements de la maison sont à l'origine de fissures sur les doublages ou les murs. D’autres défauts courants sont causés en arrachant une cheville, un crochet ou en enlevant une tringle à rideau. Le rebouchage nécessaire pour supprimer les trous et les fissures dans le plâtre ou l'enduit d'un mur ou d'un plafond demande quelques précautions.

image

Rénovation d'une toiture en secteur protégé

La toiture de notre un immeuble en copropriété, situé vieille ville dans le périmètre classé de la cathédrale, est très dégradée et doit être refaite car il y a une fuite dans l'appartement au dernier étage. De plus nous apprenons qu'elle est amiantée. D'après vous, pouvons-nous profiter des aides comme Maprimerénov' ou autre pour en profiter installation toiture solaire...ou autre... Quelle serait la solution la plus efficace qualité énergétique et prix? Le syndic, je pense par économie de démarche propose de faire simplement une déclaration en réparation pour éviter que les services d'état s'en mêlent. Maro

image

Le plancher rafraichissant : une climatisation modérée

Beaucoup moins radical que la climatisation air/air, le plancher rafraichissement utilise une pompe à chaleur (éventuellement hybride) utilisée en version "froid" mais ne vise qu'à l'abaissement de la température de quelques degrés, par échange thermique au niveau du sol. beaucoup le préfère aujourd'hui à la climatisation car il évite les écarts de températures trop violents que certains ont du mal à supporter.

image

Qu'est-ce qu'une ruine? Peut-on facilement la restaurer?

Dans certaines campagnes, l'habitat ancien s'est tellement dégradé que les bâtiments en ruine se sont multipliées. Dans certaines régions, ce sont des hameaux entiers qui sont aujourd'hui délabrés. On est évidemment tenté de les relever et de les restaurer, en espérant faire une bonne affaire. Pourtant, ce n'est pas toujours possible compte tenu du classement administratif de ces bâtiment dégradés. les contraintes techniques sont aussi importantes.

image

Entretien d'une climatisation : les filtres

À l’intérieur, votre climatisation est généralement composée d’un certain nombre de   «  consoles  » qu’on appelle des   «  splits  » .  Il est essentiel de  nettoyer voire de remplacer les filtres périodiquement.

image

Les combinés : pour bricoleurs avertis

Les combinés offrent à l'amateur averti tous les équipements d'une atelier de menuiserie réunis en un seul équipement. Son achat se justifie quand on est passionné de menuiserie mais surtout quand on entreprend la rénovation d'une maison, pour laquelle quantité d'opération font appel à cette discipline et aux assemblages du bois. Il suffit de réaliser un escalier, d'installer une terrasse ou de faire des meubles de cuisine pour se rendre compte que l'investissement est vite amorti. En cherchant bien, on trouvera aussi à louer ce type d'équipement pour la durée d'un chantier. Évidemment, cette machine ne dispense pas d'une panoplie d'outils à main de qualité.

L’installation de plomberie

Les canalisations de plomberie

L’installation sanitaire d’une maison ou d’un appartement comprend des canalisations d’alimentation en eau sous pression. Si les canalisations en plomb ont aujourd’hui disparue, les tubes en acier, les tubes en cuivre, assemblés par des raccords de plomberie mécanique ou soudés sont largement utilisés. Les tubes métalliques sont remplacés largement par des canalisations en polyéthylène (PER) ou par des canalisations multicouches. 

Les évacuations sanitaires

L’évacuation des eaux usées est assurée au niveau de l’installation intérieure par des tubes en PVC de différentes sections, en fonction du volume d’eau des appareils (évier, lavabo, baignoire, douche, bidet, W.-C.) assemblés par collage. Elles dirigent l’eau vers les installations d’assainissement : réseau public, fosse septique ou micro-station d’épuration.