Déboucher les canalisations

Les eaux usées des appareils sanitaires (évier, lavabo, baignoire, douche) entraînent des déchets solides qui s’accumulent dans les siphons, au niveau des coudes ou des manchons de prolongation, et qui, au bout d'un certain temps, bouchent la canalisation d’évacuation. Le mal peut être bénin et le débouchage réalisé rapidement ; mais si la pente des canalisations d’évacuation est faible, si celles-ci sont anciennes et mal entretenues, il peut y avoir entartrage et encrassement importants sur une grande longueur de tuyau. Dans ce cas, il faut résoudre le problème en utilisant des appareils puissants, surtout lorsqu’il n’y a pas de regard sur les canalisations permettant une intervention au point précis du bouchon.

Les débouchages manuels

La ventouse

C’est un appareil pratique qui doit toujours se trouver sous l’évier. Il sert en effet à déloger les déchets dans la canalisation d’évacuation. Pour l’utiliser avec le maximum d’efficacité, retirez le système de fermeture de l’évier (ou du lavabo), bouchez l’orifice de trop-plein avec un linge humide et faites couler de l’eau dans le bac pour que la ventouse soit recouverte. Appuyez sur le manche de la ventouse, puis tirez rapidement dessus. Répétez plusieurs fois l'opération.
Si l’action de la ventouse aboutit à faire monter l’eau et les impuretés dans les éléments sanitaires voisins, cela signifie que le bouchon n’est pas au niveau du siphon, mais plus loin dans la canalisation.

Le démontage du siphon

Sur un lavabo ou un évier, si le bouchon est situé au niveau du siphon, il est possible de le démonter. Facile dans le cas des siphons modernes à bague et culot, cette opération est beaucoup plus compliquée avec les anciens siphons en S (en plomb). Placez un seau sous le siphon au moment du démontage. À l’aide d’un crochet de fer ou d’un goupillon, dégagez les bouchons.

La soude caustique et les produits dérivés

Le déboucheur chimique est trop souvent la solution de facilité. Ce type de produit est en effet pratique et facile d’emploi, mais il nuit à l’environnement.
Les paillettes de soude sont une solution efficace et économique. Après retrait du clapet de bonde, on les verse dans l’orifice de l’évier, puis on fait couler dessus de l’eau bouillante. La réaction dissout les graisses et les matières organiques qui font bouchon. Attention aux éventuels projections et au dégagement de vapeurs (faiblement) toxiques!
Les produits déboucheurs chimiques liquides ou en gel, plus simples d’emploi,  remplissent la même fonction. Ils ne nécessitent pas de verser de l’eau bouillante, le produit agissant seul. Il évite d'avoir à vider l'appareil sanitaire.

ATTENTION : Ces produits, très efficaces, sont à employer avec modération, car ils sont agressifs. Ils doivent être stockés hors de portée des enfants. De plus, il faut les manier avec précaution, avec des gants, car ils peuvent occasionner de graves brûlures : en cas de contact avec la peau, rincez immédiatement à l’eau claire ; en cas d'absorption, de brûlure ou de contact avec les yeux, consultez d’urgence un médecin.

Les déboucheurs à pression pneumatique

Différents types d'appareils utilisent la pression, produite par un piston ou par une recharge d'air comprimé pour chasser le bouchon dans une canalisation. L'appareil est généralement vendu avec plusieurs embouts permettant de déboucher tous les appareils (y compris les W.-C.). Certains modèles permettent de produire une haute pression pneumatique ; ils sont alors en acier et pourvus d’une gâchette de déclenchement ; ils agissent par ondes de choc sur la colonne d’eau.

Les flexibles (ou furets)

Pour les débouchages difficiles, on utilise un câble sous gaine flexible, terminé par un goupillon rotatif qui pénètre dans la canalisation. L’introduction dans le tuyau est facilitée par le mouvement de rotation imprimé au câble par une manivelle qui tourne sur le carter contenant le câble. La rotation peut être obtenue par une perceuse. L’effet rotatif permet l’introduction dans les canalisations, même coudées. Après usage, le câble est enroulé dans son carter. Le flexible existe en différentes longueurs (de 1 à 15 m).

Le débouche canalisation sur nettoyeur haute pression

Différentes marques de nettoyeur haute pression (Kärcher, notamment), propose un accessoire permettant de déboucher les canalisations sous l'effet de la pression de l'eau. Des jets haute pression orientés vers l’arrière font avancer le flexible dans la canalisation pour la déboucher.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Les raccords de plomberie

Tous les tubes doivent être raccordés, qu’ils soient en cuivre, en PER ou en multicouche ou, pour les évacuations, en PVC. Les liaisons directes sont rares, et l’on utilise le plus souvent des manchons à braser ou à visser. Certains de ces raccords permettent une réduction ou la liaison avec des canalisations de nature et matériaux différents.

image

Les fuites sur canalisations

Les fuites se produisent surtout sur les canalisations d’alimentation sous pression. Dans la plupart des cas, elles sont dues à des joints défectueux au niveau des raccords pour les tubes à collets battus ou à raccords mécanique, ou encore au niveau d'une soudure (en fait une brasure). Elles apparaissent également à la liaison entre un appareil et la canalisation d’arrivée. 

Les dernieres vidéos maison

image

Pompe à chaleur et confort d'été

Dans cette interview, Christian PESSEY et Christel MOLLÉ de l' AFPAC , font le point sur l'utilisation d'une pompe à chaleur réversible pour améliorer le confort d'été dans votre logement. 

image

Les conseils de la semaine du 4 au 10 mai

Isoler les combles  contre la chaleur, tout savoir sur  les prises et les interrupteurs , entretenir une  terrasse en terre cuite , rénover les  meubles de jardin , insonoriser une  pompe de piscine , choisir un  chauffe-eau électrique , rénover la pierre, nettoyer un  crépis monocouche , réparer les  fuites de chasse-d’eau  : retrouvez tous les conseils publiés pendant la semaine.

image

Faire des économies d'énergie

Christian PESSEY et Francis TIFFANNEAU, expert chez QUALITEL , font le point de toutes ces règles et habitudes de vie, simples mais efficaces, qui permettent d'économiser l'énergie dans son logement.

Les derniers conseils maison

image

Clôture en bois ou en PVC

La classique clôture en forme de “barrière” présente un aspect rustique qui lui vaut bien des adeptes, dans les lotissements pavillonnaires comme à la campagne. Elle reste la plus appréciée dans les régions rurales, où elle est parfois la seule acceptée (notamment en montagne) par les services de l'urbanisme. Néanmoins, le PVC (généralement blanc) gagne des adeptes car il dispense de tout entretien (autre qu'un coup de jet de temps en temps). Les clôtures en PVC se montent comme un jeu de construction. Ces clôtures peuvent être fixées directement au sol ou sur un muret.

image

Rénovation des volets en bois

La remise en état régulière des volets en bois tient de la corvée. Impossible d’y échapper tous les deux ou trois ans, surtout en site exposé, par exemple au bord de la mer. C’est pourquoi beaucoup préfèrent le PVC, l’aluminium, voire la résine. 

image

Motorisation de portail

Motoriser l’ouverture du portail d’entrée apporte un élément de confort évident, auquel s’ajoute un aspect de sécurité, dans la mesure où ces systèmes peuvent être commandés à distance par télécommande ou par un dispositif à code sur clavier et/ou une clé de sécurité. Les éléments de motorisation assurent aussi une grande solidité à la fermeture du portail.

image

Installer une baignoire ou une douche

Baignoire ou douche? La compétition semble devoir être remportée par la douche, même si la baignoire reste l'équipement sanitaire le plus efficace pour l'hygiène comme pour le confort et la relaxation. Les conditions d'installation sont assez différentes.

image

Réaliser un pavage extérieur : allée et terrasse

À l’extérieur, le revêtement du sol doit être réalisé sur un terrain bien préparé, avec des matériaux capables de supporter les agressions du temps. Les briques, les pavés autobloquants, les pavés constituent des matériaux solides et durables.

image

Pose des volets roulants : choix et installation

Le volet roulant est composé de lames horizontales articulées entre elles, qui s’enroulent à l’intérieur d’un coffre placé en partie haute de l’ouverture. Leur maniement peut être manuel ou motorisé.

image

Les produits pour le bois

Matériau naturel s’il en est, le bois n’est pas une matière inerte comme le métal ou le plastique. Sans aller jusqu’à parler d’une vie du bois, on sait que du fait de sa structure même – des fibres ligneuses – il réagit aux variations de température et d’hygrométrie. Du fait de sa composition – la cellulose – il est convoité par de nombreux insectes qui y pondent leurs œufs pour que les larves s’en nourrissent pendant leurs phases de développement et de métamorphose. Enfin, on ne tire du bois tout le parti décoratif qu’il mérite qu’en le teintant et en le faisant briller.

image

Remplacer une vitre simple

N’attendez pas qu’elle tombe d’elle-même pour remplacer une vitre fendue ou percée. Si le solin de mastic d’une vitre est décollé sur plus d’un quart de son périmètre, refaites-le entièrement. Et si elle est fendue ou brisée, remplacez-la sans délai. La feuillure doit être parfaitement propre, nettoyée de tout reste de mastic.