Installer une fenêtre de toit

La fenêtre de toit a fait oublier l’antique vasistas, la tabatière servant à éclairer timidement les combles perdus : la fenêtre de toit est désormais une ouverture à part entière, avec ses volets et ses stores. Grâce à elle, les combles aménagés sont devenus des pièces lumineuses et chaleureuses (pour y loger comme pour y travailler) pouvant constituer une extension à frais limités qui valorise considérablement une maison et la rend plus habitable confortablement.

La trémie d'une fenêtre de toit

C’est l’ouverture dans laquelle se loge la fenêtre de toit. Ses dimensions et sa position doivent répondre à certaines règles.

Définition de l’ouverture

Les dimensions de la fenêtre dépendent du volume de la pièce à éclairer, le rapport variant selon les climats et l’exposition de la fenêtre.
– La position de la fenêtre doit situer sa base (l’allège) au minimum à 0,90 m du sol de la pièce et laisser un passage d’au moins 1,80 m de haut sous le vantail ouvert.
– Les cotes de l’ouverture (la trémie) à pratiquer dans le toit sont celles du dormant de la fenêtre, plus 15 à 20 cm.

La nature du toit

Elle détermine le type de fenêtre, donc les cotes de montage varient en fonction de sa constitution.
– Un angle minimal de 15° est nécessaire pour implanter une fenêtre de toit.
– Une ouverture plus large que haute s’avère plus pratique pour une pièce de grand volume, sous un toit très pentu, afin de faciliter la manœuvre de l’ouvrant.
– Le type d’ouverture détermine la pente maximale acceptable : jusqu’à 90° pour une ouverture par rotation, et 75° au plus pour une ouverture par projection.

La fenêtre de toit

La fenêtre de toit se compose au minimum d’un dormant, d’un ouvrant monobloc et d’un dispositif de maintien en position ouverte. La forme la plus simple s’appelle “tabatière”.

Particularités de montage d'une fenêtre de toit

L’étanchéité de la fenêtre est assurée par des profilés d’encadrement et une bavette en métal mou.
– Le type de couverture (tuiles, ardoises, bardeaux) détermine la forme des profilés du cadre.
– L’encadrement intérieur est réalisé par un coffrage, avec isolation entre dormant et sous-toiture.

Équipements de la fenêtre de toit

Le confort et la sécurité recherchés déterminent le choix du vitrage et les équipements complémentaires, notamment les protections solaires.
– Un double vitrage pour l’isolation thermique et acoustique.
– Un store occultant intérieur pour l’intimité nocturne.
– Un rideau ou un store vénitien servant de pare-soleil.
– Un volet roulant extérieur pour l'isolation thermique et la sécurité.
– Une motorisation de l'ouvrant, volet et rideau.
– Un système de commande et de pilotage à distance voire d'automatisation (asservissement à la lumière, à la chaleur, à la pluie) en relation avec une box. 

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Fenêtres de toit : des solutions autonomes et adaptées pour l'été

Avec l’arrivée des beaux jours, les premiers rayons de soleil s’invitent sous les toits. Lieu de refuge par excellence lors de forte chaleur, la maison doit plus que jamais offrir à ses hôtes une température agréable. Y parvenir est un vrai défi ! Pour tempérer l’ensemble des pièces de la maison tout au long de la journée et faire de chacune un havre de fraicheur, VELUX® présente une sélection de solutions qui répond à chaque besoin pour un home sweet home où il fait bon vivre, en toute saison.

image

Fenêtre de balcon et terrasse de toit avec VELUX®

Quel citadin ne rêve pas d’avoir un coin de verdure pour profiter de la nature ou surplomber les arbres ? Pour connecter sans difficulté l’intérieur et l’extérieur tout en offrant un gain d’espace sans empiéter sur les surfaces existantes, VELUX imagine une solution innovante et facile à mettre en place : des fenêtres balcon et terrasses de toit en un seul et même élément. En bonus : un gain de lumière naturelle pour baigner son salon de bonne humeur. Zoom sur une réalisation qui fait de l’ouverture sur l’extérieur une priorité !

image

Aménager une chambre d'enfant dans les combles

Quel enfant n’a jamais rêvé de s’endormir la tête dans les étoiles ? Situés sous les toits, les combles permettent de gagner de la place en y aménageant des chambres originales pour les enfants. En grandissant, leur imagination débordante est propice à la création de nouveaux espaces ludiques. Les combles sont l’endroit idéal pour profiter de la lumière naturelle. Une seule limite entre eux et le ciel, leur imagination.

Les dernieres vidéos maison

image

Nouvelle rubrique séniors !

Rester le plus longtemps possible chez soir pout bien y vivre sa retraite et y vieillir dans les meilleures conditions, c'est le souhait d'un maximum de personnes, même si les établissements spécialisés sont en grande majorité bien tenus, par des personnels dévoués et attentifs. Mais pour rester chez soit quand on perd de la mobilité, il faut des aménagements, des adaptations qui facilitent la vie. Les conseils manquent souvent pour réaliser des travaux dans le logement, avoir les bonnes informations sur les aides financières, les bons contact pour faire certaines démarches. C'est l'objet de cette rubrique.

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

Les derniers conseils maison

image

Le carnet numérique (de santé) du logement

Le carnet numérique du logement –  CLEA  – est-il le carnet de santé de la maison? Dans cette interview, Christian PESSEY et Bertrand LECLERCQ, Directeur de la stratégie numérique chez  Qualitel , vous présentent  CLEA , véritable outil numérique pour connaître et entretenir votre logement. Il est destiné aussi bien aux professionnels du bâtiment qu'aux habitants des logements. RETROUVEZ LA VIDÉO !

image

Le bruit : les points faibles de la maison

Le bruit est la principale nuisance ressentie par les Français. Elle varie évidemment beaucoup selon les endroits, l’environnement, la saison. Il faut noter l’aspect très psychologique du ressenti au bruit qui relativise les normes et règles d’appréciation de cette nuisance. Il faut souligner, par exemple, que plus un environnement est silencieux, et plus on ressentira un bruit qui, dans un environnement bruyant, passerait totalement inaperçu. C’est pourquoi l’on parle généralement « d’émergence », c’est-à-dire de dépassement d’un seuil de bruit moyen dans un lieu donné. Il faut ici distinguer les bruits aériens qui proviennent de l’environnement de la maison et les bruits d’impact qui sont internes à la construction.

image

Les panneaux photovoltaïques et le respect des sites

On sait que les travaux dans l’environnement extérieur d’un monument historique classé doivent faire l’objet d’une autorisation de l’architecte des bâtiments de France communément baptisé ABF. Ses avis sont souvent ressentis comme contraignants voire excessifs, mais on ne peut nier leur importance dans la préservation des sites.

image

Halte aux arnaques : reconnaître les éco-délinquants !

Chauffage, eau chaude, ventilation : Qualit’EnR , l'association qualité énergie renouvelable dresse le portrait des arnaqueurs, des écodélinquants dans le domaine des énergies renouvelables. Des conseils essentiels pour éviter les arnaques.

image

Chèque pellets (granulés) et bois de chauffage

Après le « chèque énergie fioul » celui concernant le gaz et l’électricité, destinés à aider les ménages compte tenu de l’augmentation vertigineuse du prix de ces énergies, voici le «  chèque énergie pellet et bois de chauffage  ».

image

Les installations électriques dans l'atelier de bricolage

L'atelier de bricolage est un lieu où l'installation électrique doit être particulièrement sûr et où elle doit être adaptée à l'utilisation de machine électroportatives ou à poste fixe. Les circuits ne doivent pas être surchargés (pas de multiprises en cascade !) et la prise de terre doit être de qualité. L'idéal est de l'alimenter par un tableau spécifique complémentaire.

image

Poêles et chaudières à granulés : la bonne solution?

Les appareils de chauffage à granulés connaissent un succès important pour leur rendement, leur facilité d'utilisation et les économies de dépenses chauffage qu'ils permettent. Le granulé (ou pellet) est un combustible propre, facile à utiliser et à stocker, en sac ou en vrac. C'est un système de chauffage fortement subventionné par l'état mais aussi, souvent, par les organismes de service public locaux et régionaux. Reste l'approvisionnement qui a connu quelques difficultés récemment.

image

VELUX® illumine les intérieurs pour les fêtes de fin d’année !

Les fêtes de fin d'année approchent pour le bonheur des petits et des plus grands. Lieu de convivialité propice au partage, la maison s'anime d'une ambiance festive où la décoration joue un rôle majeur. Mais cette atmosphère ne serait pas aussi magique sans la lumière : en optimisant la lumière naturelle avec des fenêtres de toit et des éclairages indirects, on compose le scénario idéal pour rallonger les journées et entrer tout en douceur dans les soirées festives.

La toiture : la chapeau de la maison

La couverture de la maison

La toiture comprend la charpente et la couverture, en tuile ou en ardoise, le plus souvent. C’est une partie essentielle de la maison, puisqu’elle la protège des intempéries, pluie, vent, neige, mais aussi de la chaleur et du froid. 

L’étanchéité à l’eau, dont l’évacuation est garantie par les chêneaux, les noues (différents zingages) les gouttières et les descentes de gouttière est sa fonction première. Elle protège la charpente des risques de pourrissement et d’attaques des insectes xylophages (vers du bois). 

L’isolation de la toiture

Son isolation thermique est assurée (isolation thermique par l’intérieur (ITI) ou isolation thermique par l’extérieur (ITE) par différents matériaux, laine de verre, laine de roche ou laine de bois, chanvre, ouate de cellulose (matériaux biosourcés). Dans bien des cas, les combles, couverts par la toiture, peuvent être aménagés grâce à l’implantation de fenêtres de toit.