L'entretien des stores extérieurs

Les stores extérieurs de terrasse, bannes ou à projection, sont très sollicités l'été. Quand on le déroule, on s’aperçoit souvent qu’il est en piteux état. Faut-il le nettoyer, le rénover ou carrément le changer ? Cela dépend de plusieurs facteurs.

La décoloration des stores extérieurs

Suivant la qualité du produit, la teinte du store peut se ternir ou passer sous l'effet du soleil. Faut-il l’accepter comme il est, simplement en le nettoyant et en en ravivant les couleurs avec un produit nettoyant-rénovateur ou bien il faut le faire remplacer?

Le nettoyage des stores de terrasse

S’il est simplement sale, vous pouvez commencer par un nettoyage à l’éponge ou au balai-brosse, avec de l’eau savonneuse, suivie d’un rinçage au jet, réglé en aspersion. Attention : n’utilisez pas de nettoyeur haute pression qui risque d'abîmer la toile!

Si les salissures ne partent pas, si, par exemple vous observez des traces de mousse ou d’algues sur la toile, vous pouvez avoir recours à des produits du commerce dits « nettoyants rénovateurs de stores ». Mais il faut être prudent, car il existe une quantité de types de toiles et elles ne réagissent pas toutes correctement au produit. Un essai est prudent. Déroulez complètement le store et de faites un essai au plus près du rouleau ou, au contraire, sur le lambrequin, pour constater le résultat.

Protéger les store extérieurs

Une fois votre store bien nettoyé, vous pourrez appliquer un produit protecteur imperméabilisant. Ce type de produit est hydrofuge, c'est-à-dire qu'il repousse l'eau : en séchant il constitue un barrière contre l'eau, en l'empêchant de pénétrer les fibres du tissage. Il évite notamment la fixation des algues, mousses et lichens. L'application se fait sur une toile tendue et bien sèche (c'est très important), au rouleau ou à la brosse ou par pulvérisation. Il ne faut pas qu'il pleuve dans les 12 heures après l'application. Ce type de produit est généralement déconseillé sur les toiles en coton.

Les parties métalliques des stores extérieurs

Pendant toutes ces opérations, protégez les parties métalliques comme les bras ou le coffre et les organes mécaniques car les produits nettoyants peuvent être corrosifs pour les peintures et les métaux. Le film alimentaire peut constituer une bonne protection, plus facile à mettre qu’à retirer. Profitez de pulvériser un peu de dégrippant sur les articulations en protégeant la toile du store. Ce serait dommage de la tacher après l’avoir nettoyée ! Enfin inspectez les bras : ce peut être l'occasion de les remplacer 

Sécurité avant tout

Dernier point, et d’importance, ne mettez pas votre sécurité en jeu en travaillant seul sur un escabeau branlant ou sur une échelle mal calée. Faites-vous toujours aider, ne serait-ce que pour sécuriser l'échelle ou l'escabeau !

 

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Installer un store vénitien

Le store vénitien permet de régler la luminosité en modifiant l’inclinaison de ses lamelles horizontales ; celles-ci se replient par empilement dans un rail en “U” inversé qui se fixe au-dessus de la fenêtre. 

image

Brumisation : avantages et inconvénients

La brumisaton est incontestablement un moyen de rafraichissement extérieur très agréable : l'évaporation des fines gouttelettes d'eau sur la peau y abaisse la température et procure une sensation de fraîcheur. L'air ambiant, bien sûr, reste à la même température et l'effet s'arrête immédiatement quand la brumisation s'arrête. Ce dispositif, parfaitement contrôle sur les équipements professionnels, n'est pas sans risque sur ceux proposés au grand public. 

image

Utilité d'un capteur de vent sur les stores bannes

J'ai 2 stores bannes, un de 4 m et l'autre de 6 m. J'ai fait changer la toile et mettre des moteurs. J'avais demandé à l'artisan s'il fallait mettre des capteurs de vent, mais il m'a répondu qu'il pouvait en mettre, mais que ce n'était pas vraiment nécessaire. Comme ce n'était pas son intérêt de ne pas en mettre, je n'ai pas insisté. Mais, étant à 300 m de la mer, il y a souvent du vent et je referme mes stores dès que je vois les bras se soulever de 2 ou 3 centimètres. Que pensez-vous de la réponse de l'artisan et pensez vous que des capteurs de vent soient utiles et efficaces et avez vous une idée du prix total pour mes 2 stores banne. Et de combien de centimètres les bras des stores peuvent se soulever sans que je soie obligé de les fermer. Alain

Les dernieres vidéos maison

image

Nouvelle rubrique séniors !

Rester le plus longtemps possible chez soir pout bien y vivre sa retraite et y vieillir dans les meilleures conditions, c'est le souhait d'un maximum de personnes, même si les établissements spécialisés sont en grande majorité bien tenus, par des personnels dévoués et attentifs. Mais pour rester chez soit quand on perd de la mobilité, il faut des aménagements, des adaptations qui facilitent la vie. Les conseils manquent souvent pour réaliser des travaux dans le logement, avoir les bonnes informations sur les aides financières, les bons contact pour faire certaines démarches. C'est l'objet de cette rubrique.

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

Les derniers conseils maison

image

Le carnet numérique (de santé) du logement

Le carnet numérique du logement –  CLEA  – est-il le carnet de santé de la maison? Dans cette interview, Christian PESSEY et Bertrand LECLERCQ, Directeur de la stratégie numérique chez  Qualitel , vous présentent  CLEA , véritable outil numérique pour connaître et entretenir votre logement. Il est destiné aussi bien aux professionnels du bâtiment qu'aux habitants des logements. RETROUVEZ LA VIDÉO !

image

Le bruit : les points faibles de la maison

Le bruit est la principale nuisance ressentie par les Français. Elle varie évidemment beaucoup selon les endroits, l’environnement, la saison. Il faut noter l’aspect très psychologique du ressenti au bruit qui relativise les normes et règles d’appréciation de cette nuisance. Il faut souligner, par exemple, que plus un environnement est silencieux, et plus on ressentira un bruit qui, dans un environnement bruyant, passerait totalement inaperçu. C’est pourquoi l’on parle généralement « d’émergence », c’est-à-dire de dépassement d’un seuil de bruit moyen dans un lieu donné. Il faut ici distinguer les bruits aériens qui proviennent de l’environnement de la maison et les bruits d’impact qui sont internes à la construction.

image

Les panneaux photovoltaïques et le respect des sites

On sait que les travaux dans l’environnement extérieur d’un monument historique classé doivent faire l’objet d’une autorisation de l’architecte des bâtiments de France communément baptisé ABF. Ses avis sont souvent ressentis comme contraignants voire excessifs, mais on ne peut nier leur importance dans la préservation des sites.

image

Halte aux arnaques : reconnaître les éco-délinquants !

Chauffage, eau chaude, ventilation : Qualit’EnR , l'association qualité énergie renouvelable dresse le portrait des arnaqueurs, des écodélinquants dans le domaine des énergies renouvelables. Des conseils essentiels pour éviter les arnaques.

image

Chèque pellets (granulés) et bois de chauffage

Après le « chèque énergie fioul » celui concernant le gaz et l’électricité, destinés à aider les ménages compte tenu de l’augmentation vertigineuse du prix de ces énergies, voici le «  chèque énergie pellet et bois de chauffage  ».

image

Les installations électriques dans l'atelier de bricolage

L'atelier de bricolage est un lieu où l'installation électrique doit être particulièrement sûr et où elle doit être adaptée à l'utilisation de machine électroportatives ou à poste fixe. Les circuits ne doivent pas être surchargés (pas de multiprises en cascade !) et la prise de terre doit être de qualité. L'idéal est de l'alimenter par un tableau spécifique complémentaire.

image

Poêles et chaudières à granulés : la bonne solution?

Les appareils de chauffage à granulés connaissent un succès important pour leur rendement, leur facilité d'utilisation et les économies de dépenses chauffage qu'ils permettent. Le granulé (ou pellet) est un combustible propre, facile à utiliser et à stocker, en sac ou en vrac. C'est un système de chauffage fortement subventionné par l'état mais aussi, souvent, par les organismes de service public locaux et régionaux. Reste l'approvisionnement qui a connu quelques difficultés récemment.

image

VELUX® illumine les intérieurs pour les fêtes de fin d’année !

Les fêtes de fin d'année approchent pour le bonheur des petits et des plus grands. Lieu de convivialité propice au partage, la maison s'anime d'une ambiance festive où la décoration joue un rôle majeur. Mais cette atmosphère ne serait pas aussi magique sans la lumière : en optimisant la lumière naturelle avec des fenêtres de toit et des éclairages indirects, on compose le scénario idéal pour rallonger les journées et entrer tout en douceur dans les soirées festives.

Rénovation et entretien de votre logement

Rénover tous les secteurs de la maison

Tous les conseils pratiques et les informations dans tous les secteurs de l’habitat, pour entretenir, rénover, réparer, construire sa maison par Christian PESSEY, journaliste de la construction. L’entretien de la maison est crucial pour une utilisation optimale et quotidienne de votre logement, mais aussi pour maintenir la valeur de votre maison au plus haut niveau. 

Un entretien régulier de la maison

Faute d’entretien régulier, il faut souvent recourir à une rénovation globale, par des travaux de consolidation de la maçonnerie, par une restructuration du bâti, une mise à niveau de l’isolation et du chauffage pour une exploitation rationnelle de la maison, en économisant l’énergie, donc les dépenses de chauffage, dans le respect de l’environnement, par réduction des nuisances, des particules fines, mais aussi des gaz à effet de serre dans la perspective d’une optimisation du bilan carbone de l’habitat.