Les bardeaux et plaques ondulées

Il existe aussi d'autres façons de couvrir une toiture. Ces deux matériaux sont plutôt réservés aux petits bâtiments annexes qu'aux maisons d'habitation.

Les bardeaux

On désigne ainsi des éléments composés de fibre de verre sur feutre asphalté. Ce type de revêtement donne aux toits un aspect voisin de celui de l'ardoise (mais les qualités ne sont pas les mêmes). Les bardeaux (ou "Shingle") ont l'avantage d'être légers et parfaitement étanches. Selon les modèles, les bardeaux sont cloués et collés ou simplement cloués.
On trouve toutes les formes de bardeaux: certains sont coupés droits comme les ardoises classiques, d'autres sont coupés en écailles.
Chaque bardeau comporte une partie supérieure continue, destinée à être recouverte, et une partie inférieure découpée (chaque bardeau correspond à 2 ou 3 ardoises pour la largeur).

Pose

Elle commence par le bas, c'est-à-dire par la bande de rive, qui longe le bord du pan de toiture. Lorsque l'on pose sur platelage (panneaux de particules CTB-H ou contreplaqués CTB-X) les bardeaux sont agrafés, mais les parties inférieures sont assemblées à l'aide de bandes adhésives ou de colle. Certains bardeaux rigides peuvent être cloués directement sur les liteaux.
Elle peut aussi se faire sur des panneaux spéciaux composites, aux chants bouvetés.

Plaques ondulées

La tôle ondulée est une véritable lèpre qui a frappé nos paysages ruraux. Réservez les plaques ondulées pour les petits bâtiments utilitaires peu visibles. En revanche, les plaques en matière synthétique teintées dans la masse, en bleu ardoise ou en rouge tuile, sont plus discrètes et peuvent être tolérées sur les petits bâtiment utilitaires.

Pose

Leur fixation se fait tout simplement par boutonnage, contre la charpente, après perçage. Si nécessaire, sciez le matériau avec un disque à tronçonner.
Il en est de même des plaques ondulées en fibro-ciment, dont la longévité est, de plus, supérieure.

 

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Les tuiles

La tuile traditionnelle résulte de la cuisson de l'argile. Elle est rouge vif ou jaune orangé selon le gisement. Depuis la seconde guerre mondiale est apparue la tuile "béton", teintée dans la masse, qui concurrence sérieusement la tuile traditionnelle en raison de ses qualités (non gélive, non poreuse, facile à trancher, de format régulier, etc.) et de son coût légèrement moindre.

image

La toiture

Le toit d'une maison constitue la couverture de celle-ci : il la protège et abrite ses occupants des intempéries, à tel point que le mot a pris un sens figuré, au même titre d'ailleurs que "foyer", symbolisant le confort, sinon le réconfort que peut apporter la maison où l'on se sent "sous son toit".

Les dernieres vidéos maison

image

Bien apprécier la lumière dans les combles

Modélisez rapidement vos combles et imaginez les possibilités d'aménagement pour créer de nouveaux espaces de vie depuis votre smartphone. L'application gratuite My Daylight vous révèle les bénéfices de l'éclairage naturel. Obtenez facilement des pièces plus grandes et plus confortables à vivre. Catherine JUILLARD, Responsable Prescription Lumière et Thomas BERGE, Chef de Produit Digital, tous deux chez VELUX®, répondent aux questions de Christian PESSEY, Journaliste de la Construction, en charge de l'émission VOTRE MAISON sur RMC. 

image

La rénovation énergétique en questions avec la députée Marjolaine Meynier-Millefert

Retrouvez dans cette vidéo les acteurs majeurs de la filière et la députée Marjolaine Meynier-Millefert , co-animatrice du plan de rénovation énergétique pour le gouvernement. Cette conférence-débat, animée par Christian Pessey sur le Salon de la Rénovation et Décoration 2019, a permis aux acteurs majeurs de la filière de dialoguer et d'échanger avec la députée sur tous les thèmes touchant à la rénovation énergétique. Voici la synthèse de ce débat

image

Quels travaux entreprendre à l'arrivée du printemps?

Les jours rallongent et les températures sont plus clémentes : le printemps constitue une belle opportunité d’entreprendre des travaux de rénovation à la maison. Quels que soient les travaux entrepris, la luminosité, l’ouverture sur l’extérieur et le renouvellement de l’air intérieur sont des éléments clés à considérer pour gagner en qualité de vie. De simples ajustements aux projets de rénovation permettront de prioriser ces éléments pour une maison confortable et agréable à vivre pour tous les membres de la famille. Prisca Pellerin, architecte et designer d'intérieur donne des conseils.

image

Le remplacement des fenêtres et le crédit d'impôt (CITE) en 2019

Le remplacement des fenêtres est réintroduit dans le périmètre du Crédit d'Impôt Transition Énergétique en 2019. Mais dans des conditions si restrictives que le bénéfice en est très limité. La conversion en prime pour les ménages défavorisés n'interviendra qu'en 2020. 

image

Réparer les WC

La réparation des WC passe très souvent par le remplacement du robinet flotteur. Tuto pour tout vous expliquer

Les derniers conseils maison

image

L'ardoise : matériau de couverture durable et élégant

L'ardoise naturelle est un schiste dur : la roche d'origine est tranchée en fines feuilles, de formats variés. L'ardoise la plus répandue (celle de la meilleure qualité) est l'ardoise d'Angers, bleu-gris. Malheureusement les gisements sont pratiquement épuisés ou trop coûteux à exploiter. L'ardoise d'Espagne, moins chère, lui ressemble beaucoup, mais elle contient souvent des pyrites. On trouve aussi l'ardoise du Morbihan (à dominante verte) et celle des Pyrénées, plus foncée. Ces ardoises naturelles sont aujourd'hui fortement concurrencées par les ardoises synthétiques fibre-ciment (dites "fibro") d'un aspect très proche, plus faciles à poser et d'un coût inférieur de 50% environ, mais dont la couleur n'est pas toujours stable et durable.

image

Peut-on remplacer une chaudière par une pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur est aujourd'hui l'une des solutions les plus économiques et écologiques pour remplacer une vieille chaudière.  Le coefficient de performance de celle-ci (COP) permet de transformer 1kW de consommation électrique en 3 à 4 kW de chaleur. Certaines pompes à chaleur réversibles  permettent d'apporter un rafraîchissement en été. Jean-Pascal Chirat, vice-président de l' AFPAC (Association Française pour les Pompes à Chaleur), répond aux questions de Christian PESSEY, journaliste de la construction, en charge de l'émission VOTRE MAISON sur RMC. 

image

Isolant à base d'herbe de prairie

Toutes les fibres végétales peuvent servir à faire des isolants thermiques : pourquoi pas l'herbe de prairie (autrement dit le foin) dont l'une des vertus est évidemment d'être renouvelable et d'offrir un bilan carbone négatif. Un nouvel isolant fait de fibres d'herbe de prairie, mis au point et fabriqué en Suisse fait son apparition.

image

Isolant à base d'herbe de prairie

Toutes les fibres végétales peuvent servir à faire des isolants thermiques : pourquoi pas l'herbe de prairie (autrement dit le foin) dont l'une des vertus est évidemment d'être renouvelable et d'offrir un bilan carbone négatif. Un nouvel isolant fait de fibres d'herbe de prairie, mis au point et fabriqué en Suisse fait son apparition.

image

La laine verre peut-elle être écologique?

Depuis de nombreuses années, le débat fait rage pour savoir ce qu'est un isolant "écologique". Si la matière d'origine elle-même de la laine de verre (le sable ou le verre recyclé) n'est pas en cause, le liant qui assure la cohésion des fibres peut être mis sur la sellette. Un optant pour un liant à base végétale, un fabricant ( Knauf Insulation ) permet d'apporter une réponse à ce débat.  

image

La laine verre peut-elle être écologique?

Depuis de nombreuses années, le débat fait rage pour savoir ce qu'est un isolant "écologique". Si la matière d'origine elle-même de la laine de verre (le sable ou le verre recyclé) n'est pas en cause, le liant qui assure la cohésion des fibres peut être mis sur la sellette. Un optant pour un liant à base végétale, un fabricant ( Knauf Insulation ) permet d'apporter une réponse à ce débat.