Percer le bois

Avant-trous de vis, mise en place de tourillons, pose d’éléments de quincaillerie… les occasions de percer sont nombreuses en menuiserie. Aujourd’hui, on emploie surtout la perceuse, mais le vilebrequin traditionnel convient à tous les travaux.

Photo Bosch

Pour percer des trous dans le bois, la machine doit être réglée sur
la fonction "perçage", la percussion étant débrayée - doc. Bosch

Le perçage

Pour éviter l'éclatement du bois au revers de la pièce, quel que soit l'outil ou la machine utilisée, en cas de perçage traversant, attaquez la pièce côté parement. En sortant de l'autre côté de la pièce, la mèche risque de produire des éclats; dans tous les cas, pour éliminer tout risque d’éclatement, placez une cale, dite "martyre" sous la pièce à percer.
• Pour que la mèche ne dérape pas, faites un léger avant-trou avec une pointe.
Pour les trous borgnes (non-traversants), utilisez un guide de profondeur (élastique placé sur la mèche, par exemple).

Au vilebrequin

C'est un outil très simple, en forme de manivelle, qui permet de réaliser des perçages très précis, sans grand effort. Il est particulièrement utilisé pour les perçages de grand diamètre, impossibles ou difficiles à effectuer avec une perceuse électroportative. On l'utilise essentiellement avec des mèches hélicoïdales avec pointe à vis et des mèches à trois pointes. Les trous de grand très diamètre sont percés à l’aide d’une mèche extensible. Les vilebrequins à cliquet percent avec rotation partielle de la poignée (si la place manque pour tourner normalement).

Le vilebrequin, un outil maniable et précis pour réaliser des trous de grand diamètre.

À la perceuse électroportative

La machine à utiliser doit être dotée d'un variateur électronique pour réaliser des trous avec précision. Pour utiliser correctement cette machine, il faut :
choisir une mèche adaptée au trou à percer (les mèches classiques sont hélicoïdales avec une pointe de centrage ; on utilise aussi des mèches à trois pointes pour les grands trous) ;
régler correctement la vitesse de la perceuse :
– lente pour les gros trous dans le bois dur
– rapide pour les petits trous dans le bois tendre.

Pour percer droit, tenez la perceuse bien horizontale (ou verticale). Les perçages de précision nécessitent un support vertical fixe.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Assembler le bois

On parle d’assemblage dès que l’on cloue l’une sur l’autre deux pièces de bois. Quand on réalise des meubles, même très simples, il faut avoir recours à des assemblages qui demandent des connaissances et un savoir-faire.

image

Tracer sur le bois

La menuiserie fait appel à des techniques relativement simples, mais qui sont issues d’un savoir-faire traditionnel dont il faut respecter les principes et l’ordonnancement. Le traçage est à la base de tous les travaux de menuiserie. De sa précision dépend la qualité du travail.

image

Les outils du menuisier

Le bois est un matériau agréable à travailler. Tous les menuisiers amateurs ont éprouvé du plaisir à façonner une pièce de bois pour en faire un meuble ou un objet. N’importe qui croit savoir scier, clouer ou manier la râpe. Mais le travail du bois s’apprend, a fortiori lorsqu’il s’agit de réalisations un peu compliquées qui exigent des traçages et des coupes très précis, un rabotage et des assemblages résistants.

Les dernieres vidéos maison

image

Faire des économies d'énergie

Christian PESSEY et Francis TIFFANNEAU, expert chez QUALITEL , font le point de toutes ces règles et habitudes de vie, simples mais efficaces, qui permettent d'économiser l'énergie dans son logement.

image

Isolation des parois : la fin des ossatures?

Dans une conférence de presse commune, confirmant le rapprochement entre Placo et Isover, les représentants des marques du groupe Saint-Gobain ont annoncé jeudi 23/01/2020 une innovation capitale associant deux de leurs produits phares : la plaque Habito pour Placo (plaque haute densité à rigidité et densité renforcée) et l a laine de verre GR 32 ou GR 30 aux performances thermiques élevées et aux propriétés mécaniques qui facilitent la mise en œuvre. L'innovation réside dans la suppression des ossatures métalliques rendue possible par l’association d’une plaque de plâtre ultra résistante et d'accessoires de pose brevetés, inspirés du système Optima. D'où l'appellation du système : Optimax Habito®.  

Les derniers conseils maison

image

Humidité dans la maison : les remontées capillaires

Les remontées capillaires constitue un fléau dont il n’est pas toujours possible de venir à bout. Elles sont la principale cause d’humidité dans les maisons, au niveau du rez-de-chaussée voire du premier étage.

image

Faire du plâtre

Tout le monde connaît le plâtre, sans toujours savoir à quoi il sert et surtout comment on l’utilise…  Quand on sait ce que c'est, comment il est fabriqué et à quoi il sert, on peut plus facilement s'en servir.

image

Électricité : le matériel de contrôle

Les dépannages, mais aussi les travaux d’installation et de modification, imposent souvent la nécessité d’utiliser un matériel de contrôle plus ou moins élaboré.

image

Bricolage en toute sécurité

Le bricolage n’est pas en soi une activité dangereuse. Mais l’emploi de machines électroportatives ou à poste fixe, l’intervention sur un circuit électrique ou les travaux de soudure, par exemple, exigent le respect de précautions élémentaires, sans lesquelles vous risqueriez de mettre en jeu votre sécurité, ainsi que celle de vos proches.

image

Sécurité électrique dans l'atelier de bricolage

La multiplication des machine électroportatives ou à poste fixe impose une large utilisation de l'électricité dans l'atelier de bricolage. Il faut donc prendre un certain nombre de précautions pour l'utiliser en toute sécurité.

image

Assembler le métal à froid

Les pièces de métal peuvent être assemblées à chaud, mais aussi à froid. Les différentes techniques utilisées dépendent de la destination des pièces, de la résistance souhaitée et du métal travaillé. On assemble à froid par collage, vissage et rivetage

image

Le placage des chants

C’est le moyen de donner à un simple panneau de particules ou de contreplaqué l’aspect d’un panneau de bois noble.