Quel est le prix réel d'une pompe à chaleur ?

Avantageuse à bien des niveaux, la pompe à chaleur (PAC) est de plus en plus répandue en construction comme en rénovation. C'est un dispositif permettant de chauffer un logement et de produire éventuellement de l'eau chaude sanitaire. Son principe s'avère très simple, elle puise les calories à l'extérieur du bâtiment pour ensuite les injecter à l'intérieur. La pompe à chaleur produit de ce fait de l'énergie propre en recyclant, puis en restituant la chaleur naturelle. En partant de ce constat, elle est écofriendly et permet aux foyers de réduire leur empreinte carbone. Elle peut tirer parti de l'air extérieur (PAC aérothermique), de la terre (PAC géothermique) ou bien de l'eau (PAC hydrothermique). Néanmoins, quel est le prix réel d'un tel système ?

Combien coûte réellement une pompe à chaleur ?

Le coût d'une pompe à chaleur dépend d'une multitude de facteurs. On peut citer notamment la technologie utilisée, le procédé de restitution des calories et le COP (coefficient de performance). À tout cela s'ajoutent le nombre des pièces à chauffer et leur surface respective, le climat de la région, ainsi que la présence ou non de production d'eau chaude sanitaire. Par conséquent, il faut prévoir les fourchettes tarifaires qui suivent, pose incluse, pour l'acquisition d'une pompe à chaleur :

  • entre 5 000 € et 11 000 € pour un modèle air-air,
  • entre 10 000 € et 16 000 € pour un modèle air-eau,
  • entre 14 000 € et 18 000 € pour un modèle eau-eau,
  • entre 14 000 € et 18 000 € pour un modèle géothermique.

En ce qui concerne l'installation, d'après le site Tafsquare.com, il faut compter entre 1 500 et 4 000 € en fonction de l'appareil et de l'artisan choisi. Le coût réel du système inclut également l'entretien. Il doit être entretenu par un professionnel qualifié tous les ans. Cet entretien annuel coûte entre 150 € et 250 €. Ce prix peut grimper jusqu'à 300 € pour une PAC géothermique du fait de sa complexité.

Pour un appareil de 4 à 70 kW, un contrôle d'étanchéité doit s'opérer au moins tous les deux ans. Les fluides frigorigènes d'une pompe à chaleur géothermique doivent être réalisés tous les 5 ans au minimum. Il convient de souligner qu'une PAC est très peu énergivore, d'autant qu'elle utilise de l'énergie renouvelable. Elle permet aux ménages de faire des économies substantielles sur leur facture énergétique.

Existe-t-il des aides ou des primes pour l'achat d'une pompe à chaleur ?

L'installation d'une pompe à chaleur donne effectivement droit à plusieurs aides, sous certaines conditions. Ces primes ont été mises en place par le gouvernement dans le but d'inciter les ménages à investir dans un dispositif de chauffage aussi écologique que performant.

On note en premier lieu MaPrimeRénov' qui est distribuée par l'Agence nationale de l'habitat (Anah). Son montant peut s'élever jusqu'à 5 000 € pour une PAC. On trouve également la prime énergie, aussi appelée « Coup de pouce chauffage ». Elle peut, elle aussi, aller jusqu'à 5 000 €. À ces subventions s'ajoutent l'éco-PTZ, la TVA à taux réduit et les aides locales. Les ménages peuvent ainsi profiter de ces aides pour financer l'achat de leur pompe à chaleur et réduire au strict minimum la note finale.

Les dernieres vidéos maison

image

Halte aux arnaques : reconnaître les éco-délinquants !

Chauffage, eau chaude, ventilation : Qualit’EnR , l'association qualité énergie renouvelable dresse le portrait des arnaqueurs, des écodélinquants dans le domaine des énergies renouvelables. Des conseils essentiels pour éviter les arnaques.

image

Nouvelle rubrique séniors !

Rester le plus longtemps possible chez soir pout bien y vivre sa retraite et y vieillir dans les meilleures conditions, c'est le souhait d'un maximum de personnes, même si les établissements spécialisés sont en grande majorité bien tenus, par des personnels dévoués et attentifs. Mais pour rester chez soit quand on perd de la mobilité, il faut des aménagements, des adaptations qui facilitent la vie. Les conseils manquent souvent pour réaliser des travaux dans le logement, avoir les bonnes informations sur les aides financières, les bons contact pour faire certaines démarches. C'est l'objet de cette rubrique.

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

Les derniers conseils maison

image

L'abri de jardin : simple et efficace

Avec les beaux jours on sort dans le jardin et on s’aperçoit qu’on n’a rien pour ranger le matériel : chaises pliantes, desserte, BBQ, mais aussi outils de jardinage. Vous auriez bien besoin d’un abri de jardin que vous monterez éventuellement vous-même . MODÈLE SÉLECTIONNÉ

image

Choisir un store pour la véranda

La véranda est un espace très exposé au soleil et donc à la chaleur. Elle devient vite surchauffée et presque inutilisable en été, surtout si, comme souvent, elle est exposée plein sur. Différents types de stores peuvent éviter ce problème. 

image

À quoi sert le mortier bâtard?

Le mortier bâtard résulte du mélange de ciment et de chaux, de sable et d'eau. On obtient ainsi un mortier de haute qualité, plus solide que le mortier de chaux, plus facile à travailler et plus respirant que le mortier de ciment. LIVRE RECOMMANDÉ

image

L'éolienne domestique : pour l'eau et l'électricité

Les éoliennes "domestiques" c'est-à-dire celles visant à produire de l'électricité pour la maison ou à puiser l'eau pour celle-ci ou l'arrosage du jardin sont faciles à installer et à utiliser. Leur production est marginale, mais elles participent à la sobriété de la maison.

FIN DE LA PUBLICITÉ SUR RÉNO-INFO-MAISON.com

Pour répondre à la demande de plusieurs internautes fidèles, nous avons supprimé la publicité sur RÉNO-INFO-MAISON.com pour une meilleure lecture du site mais aussi pour souligner notre indépendance. Nous espérons que vous apprécierez cet effort qui n'est pas sans impact budgétaire. RÉNO-INFO-MAISON.com, C'EST + de 2000 FICHES CONSEILS, DES CENTAINES DE RÉPONSES À VOS QUESTIONS, SUR LA MAISON, SUR LA CONSTRUCTION, LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE MAIS AUSSI LE JARDINAGE. 

image

Faire un forage soi-même dans son jardin : taper un puits (mise à jour)

Autrefois, chaque jardin avait son puits, qui permettait son arrosage en toutes saisons (ou presque) et souvent l'alimentation en eau de la maison. La nappe phréatique se trouvant généralement à quelques mètres sous le niveau du sol, il était possible de récupérer l'eau avec un seau ou avec une pompe de surface. Les puits ont souvent été bouchés. Il existe une solution simple pour aller chercher l'eau, sans forage important: il est possible de "taper" un puits chez soi, sans grand équipement.  

Économiser l’énergie dans la maison

L’amélioration de l’isolation et des performances du chauffage sont à l’ordre du jour depuis la fin des années 1970 , à la suite des chocs pétroliers. Les économies d’énergie visant à réduire la consommation de gaz ou de fioul, s’accompagnent aujourd’hui d’une réduction de l’impact environnemental de l’utilisation des énergies. D’où un retour en force du bois bûche et de ses dérivés (granulés, plaquettes forestières), dans un souci permanent d’amélioration du rendement thermique et des émissions de particules (label Flamme Verte). 

L’isolation thermique pour économiser l’énergie

La réduction des dépenses énergétiques passe prioritairement par l’isolation thermique, avec des isolants toujours plus performants : isolants minéraux (laine de verre, laine de roche) ou biosourcés (ouate de cellulose, laine de chanvre, fibres de bois, etc.), au détriment des produits pétroliers (polystyrène expansé – PSE – polyuréthane – PU). Une active politique de soutien et d’aide gouvernementale est conduite (Certificats d’économie d’énergie, Maprimerénov, Écoprêt taux zéro (Écoptz) est menée.