Avec quoi rénover un plancher chauffant carrelé?

Comment rénover un sol carrelé sur un plancher chauffant base température ? Peinture au sol, revêtement léger (vinyle) ou produit de rénovation? Je ne sais quoi choisir.
Annie

La réponse de Christian PESSEY

Ma première réponse (qui ne vous satisfera pas...) sera de remplacer le carrelage à l'identique, avec tous les risques inhérents à la présence de canalisation ou de câbles chauffants (vous ne l'avez pas précisé) dans votre sol, en fonction de leur profondeur (sont-ils dans la colle du carrelage, dans la chape ou la partie supérieure de la dalle?). C'est la seule solution pour conserver intégralement la puissance de chauffage de votre sol.

Concernant la peinture, ma réponse sera générale et vaudra pour n'importe quel sol, qu'il soit chauffant ou non: sa durabilité ne dépassera pas quelques années, avec des risques d'usure sur les chemins de passage dans la pièce. Ce n'est pas la bonne solution pour une pièce très fréquentée, comme l'entrée, les couloirs, la salle à manger ou le salon. Dans les meilleures conditions, la tenue ne dépassera pas 4 à 5 ans. La peinture est à éviter sur les carrelages très brillants, sauf à les dépolir, à appliquer un primaire d'accrochage, puis un éventuel ragréage. Il faut opter pour une peinture d'excellente qualité. Les temps de séchage, impératifs à respecter, peuvent être longs. Il faut que la peinture soit d'excellente qualité et stipulé pour le sol.

Concernant tous les autres revêtements, leur compatibilité avec les planchers chauffants est précisée dans l'Avis technique les concernant, délivrés pour chaque produit par le CSTB, le Centre scientifique et technique du bâtiment. Vous pouvez le demander au vendeur du produits que vous aurez retenu ou l'obtenir sur internet. 

Tout le problème réside dans la perte d'efficacité thermique découlant de l'ajout d'un revêtement sur le carrelage recouvrant votre plancher chauffant. Plus la résistance thermique du produit est élevée et plus vous perdrez en efficacité de chauffage (autrement dit moins sa puissance sera efficace). Le Document technique unifié (DTU 65.14), qui définit les contraintes thermiques, précise que la résistance thermique d'un revêtement sur sol chauffant ne doit pas dépasser 0,15 m2.K/W. Seuls les revêtement inférieurs à cette donnée sont admissibles (en pose directe sur la chape ou la dalle). Bien sûr cette donnée n'est presque jamais fournie par les fabricants, mais vous pouvez très bien la lui demander (si vous avez le temps...).  Sachant que le carrelage existant est normalement compris dans cette catégorie, le nouveau revêtement devra avoir la résistance thermique la plus faible possible : un PVC souple ou en dalle a un R = 0,025, mais une moquette standard de 5 mm de 0,080 et une moquette épaisse de... 0,15 . La résistance thermique d'un parquet bois massif épais est toujours supérieure à la norme.  Il doit de plus être posé collé. 

Un ragréage, compatible avec un plancher chauffant, est indispensable pour un PVC souple ou un lino pour ne pas risquer de voir réapparaître les joints entre les carreaux.

Partager avec vos amis :

Les dernieres vidéos maison

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

Les derniers conseils maison

image

Chauffage au bois : faut-il tuber votre conduit de cheminée?

Les matériels de chauffage au bois bûche (poêles, inserts, foyers fermés voire chaudière) ou au granulés (pellets) étant de plus en plus  performants, leurs fumées sont aussi de plus en plus chaudes, ce que certains vieux conduits ne peuvent supporter. Il faut donc les tuber : une opération assez simple mais qui doit néanmoins être confiée à un professionnel.

image

Le seul podcast sur la maison !

La Maison de Christian : retrouvez tous les podcasts ! Près de 40 émissions LA MAISON DE CHRISTIAN ont été produites et diffusées sur notre site . Mais vos pouvez aussi vous abonner pour les recevoir en PODCAST dès leur mise en ligne. N'hésitez pas à en faire profiter votre entourage et vos amis : : https://soundcloud.com/reno-info-maison

image

Installer un store à enrouleur

La gamme des stores à enrouleur est très vaste, on en trouve de toutes sortes et de toutes dimensions. Ils présentent l'avantage de la discrétion puisqu'une fois enroulés, ils libèrent la totalité de la baie. Ils sont aussi très économiques. Ils peuvent être tamisants ou plus ou moins occultants, blancs ou de différentes couleurs. Il en existe aussi pour fenêtres de toit .

image

Faire entretenir sa chaudière avant l'hiver

Toutes les chaudières doivent être entretenue un fois par an, par une entreprise qualifiée qui vous remettra une attestation dans les 15 jours de l’intervention, à conserver 2 ans. Si vous êtes locataire, regardez votre bail : dans certains cas, cette obligation revient au propriétaire. Si ce n’est pas le cas, c’est à vous de faire faire l’ entretien et vous devrez produire cette attestation au bailleur.  

image

Alimentation électrique d'un lave-linge dans une salle d'eau

L'installation d'un lave-linge pose souvent un réel problème dans les immeubles relativement ancien. S'ils sont la plupart du temps conçu pour recevoir un lave-vaisselle dans la cuisine, rien n'est généralement prévu pour le lave-linge, qu'on retrouve souvent de ce fait dans la salle de bains, la salle de douche ou le cabinet de toilette. Si l'alimentation et l'évacuation ne présente pas de difficulté du fait de la présence des appareils sanitaire, l'alimentation électrique doit généralement être créée dans le le respect des règles de sécurité liées à cet endroit spécifique.

image

Mortier bâtard : à quoi ça sert?

Le mortier bâtard résulte du mélange de ciment et de chaux, de sable et d'eau. On obtient ainsi un mortier de haute qualité, plus solide que le mortier de chaux, plus facile à travailler et plus respirant que le mortier de ciment.

image

Dalle béton : quand et pourquoi la ferrailler?

Une dalle béton est une structure solide destinée à supporter une charge plus ou moins importante selon son épaisseur et sa structure. Pour supporter les tensions de l'ouvrage, elle est renforcée par des fers destinés à assurer sa résistance.

image

Briques verre pour mur ou cloison

Les briques de verre constituent une bonne solution pour séparer une pièce en deux tout en laissant passer la lumière. Elles sont très appréciées dans les cuisines et salles de bains, à cause de leur tenue à la graisse et à l’humidité. Il s'agit de blocs creux, extrêmement résistants, qui peuvent s'assembler pour former de véritables ouvrages de maçonnerie. Ce type de cloison rivalise favorablement avec celles en plaques de plâtre .

Christian PESSEY, journaliste de la construction, spécialiste de la rénovation et de l’entretien de la maison, du bricolage et des interventions sur le logement répond gratuitement et rapidement à toutes les questions des internautes sur le sujet, sur l’isolation, l’électricité, la maçonnerie, la plomberie, etc.