Briques verre pour mur ou cloison

Les briques de verre constituent une bonne solution pour séparer une pièce en deux tout en laissant passer la lumière. Elles sont très appréciées dans les cuisines et salles de bains, à cause de leur tenue à la graisse et à l’humidité. Il s'agit de blocs creux, extrêmement résistants, qui peuvent s'assembler pour former de véritables ouvrages de maçonnerie. Ce type de cloison rivalise favorablement avec celles en plaques de plâtre.

Structure des cloisons ou murs en briques de verre

Les briques sont simplement assemblées dans une structure de tasseaux en bois fixée au sol, au plafond et aux murs, ou sur une ossature métallique montée à dimensions, dont les éléments ont une largeur correspondant à l’épaisseur des blocs. Ils y sont scellés à l’aide d’une mousse polyuréthane expansive autorisant de légers mouvements. Des tiges métalliques, noyées dans le mortier entre les rangées de briques, renforcent la cloison. Elles s’implantent une rangée sur deux.

Une cloison en briques de verre est relativement lourde. Assurez-vous donc que le plancher sur lequel vous envisagez de l’établir pourra résister à cette surcharge, spécialement s’il s’agit d’un parquet. En cas de doute, prenez le conseil d’un architecte.

Monter une cloison en briques de verre

Pour évaluer les dimensions de la structure, placez au sol une rangée de briques avec des cales d’espacement entre elles et aux extrémités de la rangée. Mesurez la longueur totale, puis déterminez la hauteur de la même manière et coupez l’ossature à ces dimensions. Placez l’ossature horizontalement et verticalement, sur de petites cales en bois si nécessaire. Fixez-la aux murs, au plafond et au sol, après localisation d’éventuels tuyaux et câbles. Percez les montants et traverses et contre-percez le mur. Utilisez des vis de 38 mm au plafond, des chevilles de 50 mm pour les murs ou les fixations spéciales pour plaques de plâtre.

Les étapes de construction d'une cloison en briques de verre

Clouez à intervalles réguliers le joint d’expansion sur les montants latéraux, en laissant à la base la distance pour placer une entretoise d’espacement.Gâchez le mortier à consistance crémeuse et étalez-en une bande sur la traverse de base. Déposez suffisamment de mortier pour réaliser un joint de 10 mm une fois les briques en place.
• En partant d’un coin, placez une entretoise en L (voir ci-dessous) contre le cadre. Placez une entretoise en T pour supporter l’autre bout de la brique (repérez sa position en présentant une brique à sec).
Posez la première brique de verre dans l’angle et asseyez-la fermement sur les entretoises d’espacement.
• Placez l’entretoise en T suivante. Garnissez complètement la rainure latérale de la brique d’une bande de mortier. Asseyez la deuxième brique sur les entretoises et repoussez-la contre la précédente. Elle doit être parfaitement ajustée.
Maçonnez la première rangée, en vérifiant régulièrement l’alignement des briques. Déposez sur la rangée une bande de mortier, insérez des entretoises entre les briques et posez la deuxième rangée.
Renforcez les joints entre les rangées de briques avec des tiges métalliques noyées dans le lit de mortier. S’il faut plus d’une tige par rangée, faites-les se chevaucher sur 15 cm et ligaturez-les. Recouvrez-la de mortier et poursuivez l’assemblage des briques. Afin de garantir un bon aplomb, laissez sécher 24 h tous les trois rangs.
Nettoyez le parement des briques avec une éponge humide.

Entretoises pour briques de verre

Les entretoises en croisillon vendues avec les briques de verre permettent de réaliser trois configurations différentes, en cassant une ou deux de leurs branches pour obtenir une entretoise en T ou en L, selon leur place sur la structure. On les arrache quand le mortier est sec. Comptez 1,5 entretoise par brique plus 10 %.

Finition de la cloison en briques de verre

Une fois toutes les briques assemblées, laissez le mortier sécher?pendant 1 h environ, puis lissez les joints. Pour les assortir à la teinte dominante du décor, vous pouvez les garnir d’un ciment-joint coloré. Pour finir, déposez un cordon d’étanchéité entre les briques et les murs. Quand le mortier est sec, arrachez les entretoises d’espacement. Lissez les joints avec un fer à lisser, qui compacte le joint pour le rendre étanche. Assurez-vous qu’aucun joint ne laisse apparaître de fissure. Si la cloison forme le côté d’une douche, décapez les joints sur une profondeur d’environ 10 mm avec une truelle langue-de-chat. Laissez sécher pendant 24 h (vous pouvez également effectuer cette opération si vous voulez réaliser des joints bien blancs). Le jour suivant, garnissez les joints de ciment-joint blanc, et lissez-le avec le fer adapté. Laissez sécher 1 ou 2 h avant de nettoyer avec un chiffon doux, non pelucheux et propre.  Appliquez un cordon continu de mastic au silicone à la jonction des briques avec le cadre, sur les quatre côtés.

Partager avec vos amis :

Les dernieres vidéos maison

image

Rénovation globale : Teksial et ses activités

Rénovation globale : Christian Pessey est allez à la rencontre de Jean-Baptiste Devalland, Directeur général chez Teksial pour en apprendre plus sur cette société, sa mission et son accompagnement des particuliers dans la rénovation globale de leurs logements ! 

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

Les derniers conseils maison

image

Le plancher rafraichissant : une climatisation modérée

Beaucoup moins radical que la climatisation air/air, le plancher rafraichissement utilise une pompe à chaleur (éventuellement hybride) utilisée en version "froid" mais ne vise qu'à l'abaissement de la température de quelques degrés, par échange thermique au niveau du sol. beaucoup le préfère aujourd'hui à la climatisation car il évite les écarts de températures trop violents que certains ont du mal à supporter.

image

Qu'est-ce qu'une ruine? Peut-on facilement la restaurer?

Dans certaines campagnes, l'habitat ancien s'est tellement dégradé que les bâtiments en ruine se sont multipliées. Dans certaines régions, ce sont des hameaux entiers qui sont aujourd'hui délabrés. On est évidemment tenté de les relever et de les restaurer, en espérant faire une bonne affaire. Pourtant, ce n'est pas toujours possible compte tenu du classement administratif de ces bâtiment dégradés. les contraintes techniques sont aussi importantes.

image

Entretien d'une climatisation : les filtres

À l’intérieur, votre climatisation est généralement composée d’un certain nombre de   «  consoles  » qu’on appelle des   «  splits  » .  Il est essentiel de  nettoyer voire de remplacer les filtres périodiquement.

image

Les combinés : pour bricoleurs avertis

Les combinés offrent à l'amateur averti tous les équipements d'une atelier de menuiserie réunis en un seul équipement. Son achat se justifie quand on est passionné de menuiserie mais surtout quand on entreprend la rénovation d'une maison, pour laquelle quantité d'opération font appel à cette discipline et aux assemblages du bois. Il suffit de réaliser un escalier, d'installer une terrasse ou de faire des meubles de cuisine pour se rendre compte que l'investissement est vite amorti. En cherchant bien, on trouvera aussi à louer ce type d'équipement pour la durée d'un chantier. Évidemment, cette machine ne dispense pas d'une panoplie d'outils à main de qualité.

image

Produire, stocker et autoconsommer l'électricité photovoltaïque

La production décentralisée d’électricité se développe. Viessmann, spécialiste du thermique, développe une solution complète (Vitocharge) pour stocker l’électricité produite par des panneaux photovoltaïques, afin de l’utiliser ultérieurement de différentes manières (alimentation pompe à chaleur, ballon thermodynamique, recharge véhicule électrique ou hybride).

image

Abri de jardin : autorisations et fiscalité

L'installation d'un abri de jardin permet de ranger des outils, du matériel, un barbecue mobile, des chaises pliantes, etc. Les vendeurs sont toujours optimistes quand aux conditions d'installation. Quant aux sites internet d'e-commerce, ils sont généralement muets sur les questions administratives ou fiscale. Cela peut coûter cher.

image

Flamme Verte : le label renforcé

Depuis ce printemps 2022, le label Flamme Verte évolue avec de nouvelles exigences pour une plus grande performance énergétique et environnementale des appareils de chauffage au bois domestique (poêles, inserts, foyers fermés, cuisinières, chaudières à bûches ou à granulés).  

Rénovation et entretien de votre logement

Rénover tous les secteurs de la maison

Tous les conseils pratiques et les informations dans tous les secteurs de l’habitat, pour entretenir, rénover, réparer, construire sa maison par Christian PESSEY, journaliste de la construction. L’entretien de la maison est crucial pour une utilisation optimale et quotidienne de votre logement, mais aussi pour maintenir la valeur de votre maison au plus haut niveau. 

Un entretien régulier de la maison

Faute d’entretien régulier, il faut souvent recourir à une rénovation globale, par des travaux de consolidation de la maçonnerie, par une restructuration du bâti, une mise à niveau de l’isolation et du chauffage pour une exploitation rationnelle de la maison, en économisant l’énergie, donc les dépenses de chauffage, dans le respect de l’environnement, par réduction des nuisances, des particules fines, mais aussi des gaz à effet de serre dans la perspective d’une optimisation du bilan carbone de l’habitat.