Carrelage qui se décolle sur plancher chauffant

Nous sommes propriétaires d’une maison achetée neuve en 2002. C’est une maison Kaufman conçue sur dalle flottante avec un plancher chauffant dans le salon - salle à manger.
Mon mari a senti dernièrement que le carrelage sonnait creux à certains endroits du salon et hier, nous avons eu la désagréable surprise de découvrir que le carrelage avait gonflé et s’était décollé sur toute la largeur de notre salle à manger et nous entendons depuis que le phénomène se répand dans toute la pièce. Auriez-vous déjà eu ce type de témoignage lors de vos rubriques ?  Avez-vous des conseils à nous donner sur les démarches à suivre ? Cela peut-il, comme nous le pensons être dû aux diverses périodes de sécheresse ou une malfaçon de construction. Sachant qu’au tout début de notre arrivée dans la résidence, nous avons entendu parler de 2 cas similaires sur le même type de maison.

Isabelle

La réponse de Christian PESSEY

Ce phénomène n'est pas rare sur un plancher chauffant, mais il intervient généralement plus tôt, et rarement plus de 17 ans après la construction. Les phénomènes de retrait-gonflement des argiles n’entraînent pas ce genre de pathologie mais des fissurations des sols et des murs. Si ce défaut était apparu dans les années qui ont suivi la construction, on aurait pu incriminer un défaut de séchage de la chape ou une mauvaise adhérence de la colle ou encore une montée en température trop rapide du chauffage. En l'occurrence, je pencherai plutôt pour une dégradation de la colle, pouvant résulter de lavages intensifs avec beaucoup d'eau, dans un contexte de joints qui ne seraient plus étanches. Il apparaît difficile d'incriminer une malfaçon après 17 ans... J'ai bien peur que vous n'ayez d'autre solution que de déposer les carreaux (s'ils peuvent tous être décollés) et, après décapage du sol (avec précautions compte tenu de la présence de canalisation ou d'une trame), la réalisation d'une nouvelle chape mince et la repose (ou pose) du carrelage.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Les outils du carreleur

Héritier des dalles de pierre et de marbre, le carrelage a connu une expansion considérable avec le développement des céramiques, et cela dès l’Antiquité.

image

Plancher rafraîchissant: comment ça marche?

Le souhait de bénéficier d’une atmosphère rafraîchie quand il fait très chaud n’est pas nouveau. Beaucoup de maisons, dans le Midi, sont conçues avec cet objectif. La climatisation est la réponse la plus directe ; il existe pourtant des solutions intermédiaires et moins radicales.

image

Le chauffage électrique par le sol

L’idée de placer des résistances ou des câbles chauffant dans le sol n’est pas nouvelle, mais sa mise en œuvre est récente. Des fabricants développent même aujourd’hui des solutions intéressantes permettant de constituer des systèmes de confort – plus que de vrais chauffages – dans le sol au cours d’une rénovation.

Les dernieres vidéos maison

image

Faire des économies d'énergie

Christian PESSEY et Francis TIFFANNEAU, expert chez QUALITEL , font le point de toutes ces règles et habitudes de vie, simples mais efficaces, qui permettent d'économiser l'énergie dans son logement.

image

Isolation des parois : la fin des ossatures?

Dans une conférence de presse commune, confirmant le rapprochement entre Placo et Isover, les représentants des marques du groupe Saint-Gobain ont annoncé jeudi 23/01/2020 une innovation capitale associant deux de leurs produits phares : la plaque Habito pour Placo (plaque haute densité à rigidité et densité renforcée) et l a laine de verre GR 32 ou GR 30 aux performances thermiques élevées et aux propriétés mécaniques qui facilitent la mise en œuvre. L'innovation réside dans la suppression des ossatures métalliques rendue possible par l’association d’une plaque de plâtre ultra résistante et d'accessoires de pose brevetés, inspirés du système Optima. D'où l'appellation du système : Optimax Habito®.  

Les derniers conseils maison

image

Humidité : les fuites d'eau

On y a tous et toutes été confrontés un jour ou l’autre : la fuite d’eau insidieuse ou envahissante. Généralement c’est la panique et l’on perd tous ses moyens devant l’envahissement aquatique. Quelques bons réflexes vous permettront de limiter les dégâts.

image

Humidité : les infiltrations

Après les remontées capillaires, les infiltrations sont certainement la deuxième grande cause d’humidité dans la maison. Elles regroupent toutes les formes d’humidification du bâti, dues à des pertes d’étanchéité de ce que les professionnels appellent « l’enveloppe ».

image

Les fiches de la semaine du 6 au 12 avril

Retrouvez les CONSEILS MAISON publiés cette semaine : Comment faire du béton, Lutter contre les remontées capillaires, Sécuriser les fenêtres accessibles, Sécuriser la porte d'entrée.

image

Humidité dans la maison : les remontées capillaires

Les remontées capillaires constituent un fléau dont il n’est pas toujours possible de venir à bout. Elles sont la principale cause d’humidité dans les maisons, au niveau du rez-de-chaussée voire du premier étage.

image

Gâcher du plâtre

Tout le monde connaît le plâtre, sans toujours savoir à quoi il sert et surtout comment on l’utilise…  Quand on sait ce que c'est, comment il est fabriqué et à quoi il sert, on peut plus facilement s'en servir.

image

Électricité : le matériel de contrôle

Les dépannages, mais aussi les travaux d’installation et de modification, imposent souvent la nécessité d’utiliser un matériel de contrôle plus ou moins élaboré.

image

Bricolage en toute sécurité

Le bricolage n’est pas en soi une activité dangereuse. Mais l’emploi de machines électroportatives ou à poste fixe, l’intervention sur un circuit électrique ou les travaux de soudure, par exemple, exigent le respect de précautions élémentaires, sans lesquelles vous risqueriez de mettre en jeu votre sécurité, ainsi que celle de vos proches.