Charpente de la maison : la surveiller et l'entretenir

La charpente est une partie essentielle de la maison : panne sablière et panne faîtière, chevrons, entraits, arbalétriers, liteau ou voliges sont des éléments essentiels de soutien de la couverture. Ils supportent  de « chapeau » de votre habitation, autrement dit sa couverture qui assure l'étanchéité de la maison aux intempéries et en particulier à la pluie. Tout fléchissement des éléments de structure dû à la dégradation du bois peut avoir des conséquences funestes pour la maison tout entière. Quelles peuvent être les causes d’une telle situation ? Elles sont multiples d’où l’intérêt d’une inspection régulière de l’état des bois.

La charpente d'une maison constitue une ossature destinée à supporter le matériau de couverture : tuiles, ardoises, lauzes, bardeaux, voire chaume. Elle doit être solide, rigide , sans signes de fléchissement. 

Causes de dégradation de la charpente

La dégradation et la fragilisation des bois de charpente peuvent provenir :

  • d’une humidification consécutive à une fuite de couverture
  • d’une attaque de champignons lignivores comme la redoutable mérule, liée à cette humidification
  • d’une attaque d’insectes xylophages, de larves de capricornes, vrillettes et autres lychtus, ou d’insectes eux-mêmes, dont principalement les termites, plus exceptionnellement et de façon moins significative d’abeilles charpentières.

Prévenir la dégradation de la charpente

Pour prévenir une dégradation de la charpente, il faut d'abord inspecter visuellement la couverture :

  • de l'extérieur  : tout fléchissement du faîtage, tout creusement d’un pan de toiture, toute déformation de la couverture doivent vous alerter
  • de l'intérieur des combles s'ils sont accessibles. Ce n’est pas toujours facile si le grenier a été aménagé (les éléments de charpente étant souvent masqués par un doublage) ou si les combles sont inaccessibles (cas des fermettes industrialisées dites « américaines ». Il faut parfois découvrir partiellement la couverture pour se glisser dans les combles si une anomalie apparaît de l'extérieur. Il faut veiller alors à ne pas passer au travers du "sol" des combles qui n'est constitué, souvent, que d'une simple plaque de plâtre.

Dans tous ces cas il faut contacter un charpentier ou un couvreur pour qu'il puisse identifier l'origine du désordre et y remédier au plus vite. 

Origines de la dégradation d'une charpente

Les fuites de couverture

Toute infiltration d'eau, même minime, peut entraîner une fragilisation de la charpente, surtout si elle est ancienne. Les bois sont dans ce cas très sec et tout humidification peut entraîner le pourrissement rapide du bois et favoriser le développement de champignons comme les attaques d'insectes xylophages. Il faut donc faire intervenir rapidement un couvreur dès qu'une tuile ou une ardoise est déplacée voire décrocher par le vent.

Les insectes xylophages et la charpente

  • Les "vers du bois" sont en fait les larves d'insectes qui vivent dans le bois pendant des années avant de se transformer en insectes volants qui vivent très peu de temps, pour s'accoupler, pondre des œufs dans le bois qui donneront à nouveau naissance à des larves. Si vous constatez des perforations du bois (c'est le trou de sortie de l'insecte) et de la sciure apparaissant sur le sol des combles, on est en présence d’attaques de ces larves d’insectes xylophages, autrement dit de « vers à bois ». Pas de panique si ce sont des piqûres minuscules ou très petites : il s’agit de vrillettes ou de lyctus qui ne risquent pas de fragiliser le bois avant très longtemps. C’est plus inquiétant s’il s’agit de trous de plus de 2 à 3 mm de diamètre, creusant des galeries parallèles à la surface du bois : ce sont alors des larves de capricornes, beaucoup plus fragilisantes pour le bois. Il va falloir agir en procédant à un traitement par badigeon ou par injection, après avoir éliminé par bûchage les parties fragilisée.
  • Les termites sont, sous nos latitudes, sont des insectes vivant sous la terre. Ils atteignent rarement la charpente. En général leurs dégâts (qui se signalent par présence de cordons de surface, par la fragilisation du bois en profondeur constaté à l'aide d'un poinçon) ont été révélés dans les étages ou niveaux inférieurs bien avant qu’ils ne puissent atteindre la couverture. Si c’est malheureusement le cas, il y a urgence absolue à intervenir et vous êtes obligé de faire intervenir un spécialiste et de signaler cette infestation à la mairie.

Les champignons lignivores

Il en existe de nombreux, mais le plus redoutable est la mérule, qui se développe le plus souvent derrière des doublages comme les lambris, les parquets et les marches d'escalier. Elle peut attaquer aussi les bois de charpente.  manifeste en surface par des plaques brunes entourées d'un halo blanchâtre filandreux plus ou moins visqueux. Cette manifestation externe révèle de profond dégâts interne au  bois, qui se désagrège en se fragmentant comme une mosaïque. L'intervention rapide d'un professionnel s'impose, sachant qu'à ce stade les dégâts peuvent être irréversibles.

Attention aux arnaques !

Des "entreprises" indélicates, souvent itinérantes (les fameuses camionnettes blanches, sans identification professionnelle) sillonnent le pays et tentent souvent de vous effrayer avec de pseudos infestations voir invasions de capricornes ou de termites. Elles se présentent généralement comme envoyées par la mairie, ce qui n'est jamais le cas : faites toujours intervenir une entreprise patentée, labellisée CTB-A+ qui saura vous conseiller utilement et qui, surtout, emploiera les bons produits, destructeurs des agresseurs du bois, mais sans effet sur l’environnement. 

Partager avec vos amis :

Les dernieres vidéos maison

image

La climatisation réversible

Dans cette vidéo, christian PESSEY fait le point sur la climatisation réversible et sur les offres de mensualisation proposées par ENGIE

image

Améliorer le confort d'été dans votre logement

Comment éviter la surchauffe de votre maison avec un isolant réflecteur alvéolaire (type Hybris de chez ACTIS ). Christian Pessey et Thomas Thierry répondent à cette question dans cette interview.

image

Une solution solaire pour la maison : MYPOWER par Engie

MYPOWER est un dispositif mis en place par ENGIE afin de calculer le potentiel solaire de votre maison en y inscrivant simplement votre adresse.  Dans cette vidéo, Christian PESSEY vous explique tout ce qu'il y a à savoir sur ce dispositif et en quoi il peut représenter un grand pas vers la transition énergétique tout en étant économique pour votre foyer.

image

Immobilier : l'impact du confinement

Près de 3 mois de confinement ont fait prendre conscience aux Français des qualités et, plus souvent encore, des carences de leur logement. Manque de surface, de pièces, de balcon ou de terrasse, de jardin... suscitent de nouvelles envies. Le déconfinement les libère. C'est ce que nous explique Éric ALLOUCHE, le directeur général exécutif du réseau ERA 

image

A quel point le bois de chauffage est-il économique ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Jean-Louis BAL, président du label flamme verte vous expliquent en quoi le bois de chauffage représente encore aujourd'hui l'un des combustibles les plus économiques. 

image

Les isolants naturels : qu'est-ce que c'est?

Les isolants naturels ont le vent en poupe. Christian PESSEY fait le point sur le sujet avec Joël PACCANELLI, gérant de ECO-LOGIS, entreprise de distribution d’éco-matériaux pour la maison et notamment de matériaux d’isolation biosourcés et de peintures écocertifiés.

image

Pompe à chaleur et confort d'été

Dans cette interview, Christian PESSEY et Christel MOLLÉ de l' AFPAC , font le point sur l'utilisation d'une pompe à chaleur réversible pour améliorer le confort d'été dans votre logement. 

Les derniers conseils maison

image

Entretenir et remplacer les stores extérieurs

Quand on redéroule le store de terrasse, on s’aperçoit souvent qu’il est en piteux état. Est-ce qu’il faut le nettoyer, le rénover ou carrément le changer ? Je dirai ça dépend, ça dépend surtout de l’éclat de sa teinte, surtout s’il est à rayures. S’il est trop passé, ou bien il faut l’accepter comme il est en le nettoyant et en en ravivant les couleurs avec un produit nettoyant-rénovateur ou bien il faut le faire remplacer.

image

Que faire avec un mur friable suite à des remontées capillaires?

Suite aux problèmes de remontées capillaires cet hiver, j'ai gratté voire plus, les murs de la chambre. Du coup je me retrouve avec un mur friable. Quel est votre avis sur le produit vendu chez Leroy Merlin : Toupret durci mur prêt à l'emploi. Je précise que je suis en rez-de-chaussée et qu'il n'y a pas de vide sanitaire sous la construction. Christophe

image

Le papier peint : matériel et outils

La pose du papier peint et des revêtements apparentés ne demande pas d’investissements importants quant au matériel. La question essentielle à régler est celle de la table d’encollage (bien qu’elle soit inutile avec les produits lourds ou avec l'intissé, quand on encolle le mur). Il vous faut aussi des outils pour mesurer, pour couper, pour maroufler et, bien sûr, pour encoller.

image

Quel matériau pour une piscine ? Quelle taxation pour une piscine?

D'ici deux ans, nous voudrions installer une piscine 8m/3m. Faut il faire une piscine en béton +liner/carrelage ou faire une piscine avec coque (existe-t-il différent matériaux, et si oui que me conseillez vous )? Avantages? Inconvénients? Faut il demander un permis et quelles sont les lois au niveau imposition ? Nous pensons la faire en semi enterrée. Nous habitons le nord du département du Rhône à 600 m d'altitude avec souvent des bonnes gelées l'hiver. L'exposition serait plein sud. Christophe

image

Installation électrique : les prises et les interrupteurs

Les prises permettent le raccordement et l'alimentation des appareils électriques mobiles par l'intermédiaire d'une fiche et d'un fil de liaison. Les interrupteurs, eux, permettent de laisser passer ou au contraire d'interrompre le passage du courant. 

image

Techniques de pose du tissu tendu

Le tissu mural reste l'un des modes de décoration les plus appréciés pour la qualité visuel du résultat mais aussi pour le confort acoustique qu'il procure, en amortissant les bruits d'impact comme les bruits aériens, notamment quand la pose a été faite sur molleton. 

image

Le sarking : une solution d'isolation qui préserve la charpente apparente

L’isolation par l’extérieur (sarking) permet d’isoler de façon optimale la toiture tout en préservant la charpente apparente. Cette technique permet de garder la surface sous la toiture et donc autorise l’aménagement des combles sans empiéter sur la surface au sol. Cette méthode d’isolation en continu à partir d’isolants rigides placés entre la charpente et la couverture procure une isolation haute performance. C’est la charpente qui supporte l’isolant par l’intermédiaire de contre-chevrons.

image

Tuiles béton : faut-il les traiter?

Propriétaire d'une maison de 25 ans, bon état, tuiles Redland béton. Charpente en fermette saine, pas d'humidité, ni insecte. Un démarcheur m'a conseillé de nettoyer mes tuiles, de mettre anti-mousse, d'hydrofuger la surface et d'appliquer un rénovateur. Uniquement avec produit EUROCHEM. Tous ces traitements sont-ils nécessaires ? Pour l'instant ma toiture est toujours étanche, avec seulement un peu de mousse sur quelques tuiles. Quel entretien dois-je faire ?  Guy