Comment se chauffer au bois?

Le bois de chauffage fait son grand retour, sous l’effet conjugué de l’augmentation du prix des énergies fossiles (fioul, pétrole et gaz), et des aides publiques aux chauffages utilisant des énergies renouvelables. Inserts et foyers continuent d’être très prisés, tandis que les poêles connaissent un nouvel engouement. Il faut dire que les appareils actuels, même sous une livrée rétro, abritent aujourd’hui un cocktail technologique qui les rend désormais extrêmement performants. Beaucoup d’appareils, très design, savent aussi s’intégrer dans les intérieurs les plus modernes.

Se chauffer au bois avec la cheminée

Cheminée et conduit

La notion de “cheminée” a beaucoup évolué. Le mot est ambigu puisqu'il désigne souvent, dans l'esprit du public, à la fois le foyer et le conduit. C'est ici la première acception qui est traitée.

De l'âtre ouvert à l'insert

Quand on dispose d'un conduit, rares sont désormais les foyers qui ne sont pas équipées d'un insert, qui en améliore considérablement le rendement. Le foyer ouvert, dans lequel on fait brûler des bûches sur des chenets ou sur une grille, appartient au passé. Il est en voie "d'interdiction" du fait de son caractère polluant aux particules fines, mais aussi pour son faible rendement et pour le gaspillage de ressources qu'il génère. Des appareils à la fois performants et très décoratifs se situent désormais à mi-chemin entre le poêle traditionnel et la cheminée. Tous ces équipements bénéficient d’un regain d’intérêt du fait de l’augmentation du prix des combustibles fossiles (fioul et gaz) et de l’électricité.

Foyers et inserts

Apparus dans les années 1970, les foyers fermés (montés d’origine dans la cheminée) et les inserts (intégrables dans une cheminée existante) ont révolutionné le chauffage des maisons individuelles, en offrant le charme du feu de bois, mais aussi l’efficacité et le rendement d’un véritable chauffage. Certains peuvent même être raccordés à une installation de radiateurs et à se substituer à une chaudière. Ce sont de véritables moyens de chauffage, souvent de toute la maison.

L'habillage des cheminées

Cheminée classique

La cheminée en pierres moellonnées à grande hotte surmontant une grosse poutre horizontale et sole et âtre en briques reste un grand classique toujours très apprécié. La présence d'origine d’un foyer fermé garantit un excellent rendement.

Cheminée contemporaine

Cette belle cheminée en pierres de Castillon ou de Caen trouve agréablement place dans un intérieur moderne. Elle associe rendement et plaisir du feu de bûches.

Cheminée métallique

À mi-chemin entre le poêle et la cheminée, ce type d’appareil conjugue la facilité d’installation et la commodité d’utilisation, alliées à un très bon rendement. Il s'intègre très bien dans un intérieur contemporain.

Se chauffer avec un poêle à bois

On a pu les croire un temps condamnés ; les poêles à bois sont redevenus d'actualité, "boostés" dans les années 2000 par un soutient des pouvoir publics qui a généré, par d'importantes subventions, un véritable effet d'aubaine et de mode. On a redécouvert charme et son efficacité. Les poêles à bois, qui permettent de faire de substantielles économies de chauffage et participe à la protection de l'environnement, à condition d'être à haut rendement (label Flamme Verte 7 étoiles). Le bois bûches est de loin le moins cher des combustibles. Il est également normalisé.

Poêle à bois classiques ou contemporains

Classique, ce poêle à double combustion et feu "continu" possède une vitre qui reste toujours propre si le tirage et correct et le bois bien sec. L'amélioration du rendement est directement liée à celle de la combustion, dans des foyers de plus en plus performants. La double combustion est désormais un atout majeur. L'esthétique varie entre le poêle à bois rustique tout en fonte et les poêles design contemporains à habillage en tôle ou en Inox®, souvent de couleur, avec large fenêtre de vision. L'ordre de puissance est de 1 kW pour 10 m2 de surface sous une hauteur de plafond d'environ 2,40 m à 2,50 m.

Bois bûches ou granulés

Si la bûche reste très largement le combustible le plus utilisé dans les poêles, un nouveau combustible est apparu, dérivé du bois : le granulé, ou pellet. Ils s'agit d'appareils beaucoup plus "technologiques" que ceux à bûches. Ils font appel à l'électronique pour une gestion optimisée. Ce sont des appareils à très haut rendement, dont la conception diffèrent de celle des appareils à bûches. Il s'agit d'un type de chauffage spécifique.

Aides et subventions pour les poêles à bois

Les appareils à bois bénéficient de façon constante d'un soutien actif de l'État, à travers MAPRIMERÉNOV' (en résidence principale) les certificats d'économies d'énergie (CEE) et diverses aides régionales et locales. Pour les obtenir il faut que le poêle soit installé par un professionnel RGE, fournisseur et installateur de l'appareil. Le poêle doit bénéficier du label Flamme Verte 7 étoiles.

 

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Faut-il renoncer à se chauffer au bois?

 La pénurie de bois va-t-elle toucher le bois de chauffage et de ce fait faire monter le prix des bûches?  Par ailleurs on dit aussi que c'est très très polluant et pourrait être interdit au moins dans certaines régions. Faut-il renoncer à se chauffer au bois?. Josiane   

image

Cheminée à foyer ouvert : par quoi la remplacer?

Nous sommes propriétaires d'une maison de plus de 120 m 2 qui nous coûte une fortune en chauffage électrique. Nous pensons l'isoler mais, contrairement à vos conseils sur la radio, nous souhaitons commencer par autre moyen de chauffage. Comme vous le voyez sur la photo jointe, nous avons une cheminée ouverte et souhaiterions faire poser un insert. Quelles seraient vos recommandations? Ruddy

image

Quand faut-il remplacer son poêle à bois ?

Avec Gilles MATRULLO du label flamme verte , Christian Pessey fait le tour des raisons qui peuvent vous pousser à faire remplacer votre poêle à bois. Certes la raison esthétique prime souvent, mais les performances et les économies sont également au rendez-vous.

image

Tirage de la cheminée : les bons conseils

Un bon tirage de la cheminée est essentiel au bon fonctionnement d'un foyer ouvert, d'un foyer fermé, d'un insert ou d'un poêle à bois. C'est essentiel à plusieurs niveaux.

Les dernieres vidéos maison

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

Les derniers conseils maison

image

Le chauffe-eau solaire : à redécouvrir

Le chauffe-eau solaire a été la star des années 1970-1980, et puis, au pays de l'électricité pas chère, on l'a oublié. La mauvaise intégration des panneaux en toiture, À l'origine de problèmes d'étanchéité, y a été pour beaucoup. La concurrence du chauffe-eau thermodynamique aussi. Et puis, on le redécouvre. 1 ou 2 panneaux solaires thermiques sur la toiture d'une annexe suffisent pour couvrir gratuitement 50 à 80 % des besoins d'un maison en eau chaude sanitaire ! De quoi faire réfléchir !

image

Pose de tissu mural tendue avec anglésage

A priori, la pose du tissu tendu en grande largeur semble difficile ; c’est pourtant la seule méthode qui permet d’obtenir une véritable tenture murale de qualité. La technique de pose classique, sur baguette bois et avec carton à angléser, n’est d’ailleurs pas très difficile et elle ne demande qu’un outillage réduit. La pose de tissu sur baguettes crée en outre une couche d'air entre le revêtement et le support, assurant ainsi une certaine isolation phonique et thermique. Elle dispense de gros travaux de rénovation du mur s’il est abîmé ; il faut cependant le traiter contre l’humidité.

image

Décaper pour repeindre

Le décapage d’une surface peinte est nécessaire chaque fois qu’on veut la repeindre ou la vernir. On a le choix entre des méthodes chimique ou thermique. La première, plus simple, demande aussi des précautions, le produit étant très corrosif.

image

Réparer une fuite d'eau avec du mastic époxy

Le colmatage d'une fuite , notamment au niveau d'un raccord, peut être réalisé avec du mastic expoxy, deux composants. Il faut bien sûr couper l'eau et essuyer l'endroit de la fuite pour une adhérence optimale du mastic. 

image

Économiser l'eau : les 5 bons conseils du Centre d'Information sur l'Eau

Quelques bons réflexes éco-responsables participent à préserver des quantités importantes d’eau. Pensez aux stop-douches, mitigeurs thermostatiques, chasses d’eau économiques, systèmes de récupération d’eau de pluie sur gouttière, etc. pour éviter la surconsommation et préserver nos ressources naturelles.

image

Voile d'ombrage : mieux qu'un parasol ou qu'un store

La voile d'ombrage est, comme son nom l'indique, une toile triangulaire rappelant une voile de bateau, tendue pour se protéger du soleil et de la chaleur. Elle conviendra notamment pour ombrer efficacement une terrasse. Quand elle es imperméable elle peut aussi protéger d'une averse.

image

Scier le bois : quels outils?

Le bois est le matériaux préféré des bricoleurs pour réaliser différents équipement. Plus noble que le contreplaqué ou le panneau de particules, il demande des outils spécifiques qu'il faut connaître en fonction de la technique pratiquée.

image

Fuite d'eau dans la maison : réparation de fortune?

Les fuites d'eau dans l' installation de plomberie peuvent avoir des conséquences importantes sur la construction elle-même. Elles peuvent se produire à tous les niveaux de celle-ci et se manifester de façon plus ou moins importante, du simple suintement insidieux qui ne se révèle qu'après de mois d'imprégnation, au torrent d'eau qui inonde tout sur son passage. Dans le second cas, une réparation de fortune permet de limiter les dégâts en attente de la réparation par un plombier professionnel. 

Une optimisation du confort thermique de la maison

Avoir une bonne température dans la maison hiver comme été, bénéficier d’une bonne qualité de l’air intérieur : deux objectifs pour le confort et la santé. Le confort parce qu’un grand nombre d’habitant estime avoir souvent froid l’hiver. La santé parce qu’une maison mal chaussée est aussi très souvent une maison humide, favorisant les allergies et les troubles respiratoires. 

Le rafraîchissement de la maison

Une maison mal rafraîchie, c’est aussi une maison soumise à la canicule et aux pointes de température extrêmes, aujourd’hui fréquentes du fait du dérèglement climatique. Une isolation thermique raisonnée évite ce désagrément qui peut avoir un impact négatif, notamment sur les personnes âgées les plus vulnérables.