Gaz, électricité, bois et charbon... Quelle énergie pour cuisiner?

Depuis la nuit des temps l’homme fait cuire ses aliments avec de la chaleur, plus ou moins bien maîtrisée. Certaines énergies sont utilisés depuis très longtemps, comme le bois, d’autres sont d’apparition plus récente, comme le gaz et l’électricité. Bien sûr au-delà des énergies ce sont les appareils de cuisson qui ont beaucoup évolué, autrement dit, la manière d’utiliser ces énergies.

Le bois

Même si ce n’est pas l’énergie la plus utilisée, on a assisté ces dernières années à un retour de la cuisinière au bois, à bûches, qui sert généralement aussi de moyen de chauffage. Il existe de rares cuisinière à granulé. C’est appelé à se développer. Et bien sûr, il y a le charbon de bois, mais on ne peut pas l'utiliser tous les jours !

Le charbon

Il a été utilisé très largement pour alimenter les cuisinières jusqu’à la fin des années 1950 et la fin des gisements de houille dans les pays industrialisés. Il est encore très utilisé dans certains pays émergeants, en Inde ou en Afrique, par exemple. 

Le fioul

Il a remplacé le charbon dans les années 1960, pour se chauffer, mais aussi pour alimenter des cuisinières, souvent associées à un chauffage central par radiateurs. On trouve encore des cuisinières à fioul, mais l’offre est aujourd’hui très limitée.

Le gaz 

La gazinière est inventée en Angleterre au XIXe siècle, mais elle ne s’est développée en France que dans les années 1930, pour s’imposer dans les années 1950, avec la montée en puissance de ce combustible largement distribué dans les agglomérations urbaines et très encouragée par la passage au gaz naturel dans les années 1960. Le conditionnement du gaz butane en bouteilles (en bonbonnes) a généraliser la possibilité de l’utiliser hors des villes. Une partie significative des cuisiniers et des cuisinières ne jurent encore que par le gaz, une énergie puissante, qui permet une montée rapide en température et offre une grande précision et une grande souplesse de réglage de température. Le gaz aliente des plaques de cuissons (jusqu'à 7 feux), des "pianos" professionnels, des fours et même des barbecue.

L'électricité

Alors que l’utilisation du gaz est simple pour ne pas dire basique – la chaleur de la flamme – l’électricité permet d’alimenter un certain nombre d’appareils de fonctionnement très différents : 
– résistance dans des plaques et dans les fours
– plaque vitrocéramique
– foyer radiant
– foyer halogène
– micro-ondes
– chauffage de la vapeur pour le four
enfin induction électromagnétique qui tend à se généraliser et qui rallie bien des suffrages, même si son principal inconvénient reste l’utilisation d’ustensiles spécifiques.

Partager avec vos amis :

Les dernieres vidéos maison

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

Les derniers conseils maison

image

Comment se chauffer : les bonnes options

Beaucoup d’installations de chauffage central sont anciennes, consomment trop et mal. Le combustible n’est pas toujours bien choisi en fonction des besoins de la maison et des ressources locales. L’isolation des habitations est souvent insuffisante, et l’on ne prend pas toujours en compte l’intérêt qu’elle représente (en voyant les choses à moyen et à long terme). Les chaudières sont souvent trop puissantes pour le volume à chauffer ; la régulation est mal faite, les pièces sont trop chauffées, d’où un gaspillage d’énergie.

image

Radiateurs de chauffage électriques optimisés : comment les choisir?

Les radiateurs électriques ont été largement répandus dans les années "tout-électriques". Ils n'ont pas toujours bonne réputation, car ils sont considérés comme énergivores, d'utilisation coûteuse et synonymes d'inconfort. Pourtant, si les convecteurs peuvent aujourd'hui être "oubliés" (sauf dans des cas très précis), trois catégories de radiateurs peuvent être considérés comme "optimisés".  

image

Mesures et traçages sur le bois

En menuiserie, beaucoup d’opérations, en particulier le sciage (et accessoirement le perçage), imposent une prise de mesures précise, suivie d’un traçage bien net, avec des outils de qualité . 

image

Installez et entretenez votre bassin

La présence d'un jardin dans votre propriété est un véritable atout, car il vous permet de profiter de votre extérieur durant les beaux jours. Si vous avez la chance d'en disposer, pensez à optimiser son aménagement afin de créer un lieu de vie propice à la détente et à la relaxation. Créer un bassin est un excellent moyen d'embellir votre espace et de lui donner du cachet. Cependant, son installation doit être réalisée avec soin, et il est important de bien l'entretenir régulièrement.

image

Quels sont les choix de positionnement et l'orientation d'une maison

Le positionnement et l’orientation de leur maison ont préoccupé les hommes de toute éternité, mais pas toujours pour les mêmes raisons. La multiplication des constructions pavillonnaires ces dernières années a malheureusement souvent fait oublier ces préoccupations.

image

Qu’est-ce qu’un produit « biosourcé » ?

Le mot « biosourcé », souvent galvaudé, confondu avec le caractère écologique d’un matériau ou d’un produit répond à une définition officielle. Les pouvoirs publics définissent les matériaux biosourcés comme «  issus de la matière organique renouvelable (biomasse), d’origine végétale ou animale. Ils peuvent être utilisés comme matière première dans des produits de construction et de décoration, de mobilier fixe et comme matériau de construction dans un bâtiment  »

image

Installer un lavabo dans une salle de bains

La technique de pose dépend de l’appareil et aussi de la nature de la cloison ou du mur dans laquelle il doit éventuellement se fixer. Elle est différente suivant que le lavabo est sur suspendu sur console, sur colonne ou encastré. Il existe des kits de raccordement proposés en grande surface de bricolage ou magasins de sanitaires, qui permettent de gagner du temps et d’obtenir un résultat esthétique sans soudures.

Des solutions de rénovation pour toutes les pièces de la maison

Entrée, cuisine, salle de bains, salle à manger, salon, chambres… Toutes les pièces de la maison ont des spécificités de rénovation d’aménagement et d’équipement. 

Les pièces à vivre

Ce sont les pièces de vie quotidienne (salle à manger, salon, bureau) à distinguer des pièces à utilisation spécifique où l’on conduit des activités particulières.

Pièces techniques

Ces pièces à usage spécifique comme la cuisine, la salle de bains ou de douche ou encore les toilettes sont confrontées à des contraintes particulières, en priorité une ventilation soignée pour éviter la condensation et l’humidité.