Gel : protéger les canalisations avant l'hiver

Les protections proposées ici ont un double but : protéger les canalisations qui seraient susceptibles de geler à l'arrivée du froid, éviter un gaspillage d'énergie pour les canalisations de chauffage et d'eau chaude sanitaire. Les mêmes produits et les même méthodes sont utilisable dans les deux cas. 

Calorifuger les canalisations

Les canalisations de chauffage central perdent une part notable des calories qu’elles transportent si elles ne sont pas calorifugées. Il existe pour cela différents produits, qui permettent de réaliser ce calfeutrage (calorifugeage) soi-même, à peu de frais.  Les mêmes produits seront à utiliser si l'on arrête le chauffage en hiver (on gagne à la laisser en position "hors gel") ou pourront protéger les canalisations d'extérieur, notamment celles alimentant les robinets de puisage au jardin. 

Les isolants pour tuyaux en bandes

On trouve dans le commerce de la “bande tuyau” en matériaux isolants (notamment laine de verre) qu’il suffit d’enrouler en spires serrées autour des canalisations pour les isoler très correctement. Il faut compter, par exemple, 1,40 m de bande pour isoler 1 m de tuyau de 17 mm de diamètre, et 2,90 m pour calfeutrer la même longueur en 90 mm de diamètre. Il existe aussi des bourrelets de coton (à entortiller autour de la canalisation), de la bande de coton cardé (à détremper avant mise en œuvre pour former une coque solide) ou encore de l'isolant adhésif en rouleau.  

Les isolants pour tuyau en coque fendue

Vous pouvez utiliser aussi des coquilles en laine de verre ou en laine de roche à pare-vapeur aluminium extrêmement efficaces mais qui doivent être posées avec soi avec des bandes adhésives appropriées.

Les manchons en mousse isolants

Les manchons en mousse, moins durables, sont plus faciles à mettre en œuvre du fait de leur souplesse. Ils sont fendus comme les coques et associés associés à de la bande adhésive.

Vieux isolants en amiante : attention!

Les calorifugeages anciens (antérieurs à 1997), notamment les coques en plâtre, contiennent généralement de l'amiante et constituent un risque potentiel si l’on s’avise de toucher à ces isolants et notamment si l'on entreprend de les démonter pour les remplacer par des produits actuels plus performants. C’est à cet instant, en effet, que des particules d'amiantes vont entrer en suspension dans l’air sous la forme de poussières et constituer un risque grave pour la santé. Donc, si votre installation de chauffage est très ancienne, avec des isolants suspects autour des canalisations confiez le travail à une entreprise spécialisée et homologuée dans le désamiantage?

Les dernieres vidéos maison

image

Halte aux arnaques : reconnaître les éco-délinquants !

Chauffage, eau chaude, ventilation : Qualit’EnR , l'association qualité énergie renouvelable dresse le portrait des arnaqueurs, des écodélinquants dans le domaine des énergies renouvelables. Des conseils essentiels pour éviter les arnaques.

image

Nouvelle rubrique séniors !

Rester le plus longtemps possible chez soir pout bien y vivre sa retraite et y vieillir dans les meilleures conditions, c'est le souhait d'un maximum de personnes, même si les établissements spécialisés sont en grande majorité bien tenus, par des personnels dévoués et attentifs. Mais pour rester chez soit quand on perd de la mobilité, il faut des aménagements, des adaptations qui facilitent la vie. Les conseils manquent souvent pour réaliser des travaux dans le logement, avoir les bonnes informations sur les aides financières, les bons contact pour faire certaines démarches. C'est l'objet de cette rubrique.

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

Les derniers conseils maison

image

L'abri de jardin : simple et efficace

Avec les beaux jours on sort dans le jardin et on s’aperçoit qu’on n’a rien pour ranger le matériel : chaises pliantes, desserte, BBQ, mais aussi outils de jardinage. Vous auriez bien besoin d’un abri de jardin que vous monterez éventuellement vous-même . MODÈLE SÉLECTIONNÉ

image

Choisir un store pour la véranda

La véranda est un espace très exposé au soleil et donc à la chaleur. Elle devient vite surchauffée et presque inutilisable en été, surtout si, comme souvent, elle est exposée plein sur. Différents types de stores peuvent éviter ce problème. 

image

À quoi sert le mortier bâtard?

Le mortier bâtard résulte du mélange de ciment et de chaux, de sable et d'eau. On obtient ainsi un mortier de haute qualité, plus solide que le mortier de chaux, plus facile à travailler et plus respirant que le mortier de ciment. LIVRE RECOMMANDÉ

image

L'éolienne domestique : pour l'eau et l'électricité

Les éoliennes "domestiques" c'est-à-dire celles visant à produire de l'électricité pour la maison ou à puiser l'eau pour celle-ci ou l'arrosage du jardin sont faciles à installer et à utiliser. Leur production est marginale, mais elles participent à la sobriété de la maison.

FIN DE LA PUBLICITÉ SUR RÉNO-INFO-MAISON.com

Pour répondre à la demande de plusieurs internautes fidèles, nous avons supprimé la publicité sur RÉNO-INFO-MAISON.com pour une meilleure lecture du site mais aussi pour souligner notre indépendance. Nous espérons que vous apprécierez cet effort qui n'est pas sans impact budgétaire. RÉNO-INFO-MAISON.com, C'EST + de 2000 FICHES CONSEILS, DES CENTAINES DE RÉPONSES À VOS QUESTIONS, SUR LA MAISON, SUR LA CONSTRUCTION, LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE MAIS AUSSI LE JARDINAGE. 

image

Faire un forage soi-même dans son jardin : taper un puits (mise à jour)

Autrefois, chaque jardin avait son puits, qui permettait son arrosage en toutes saisons (ou presque) et souvent l'alimentation en eau de la maison. La nappe phréatique se trouvant généralement à quelques mètres sous le niveau du sol, il était possible de récupérer l'eau avec un seau ou avec une pompe de surface. Les puits ont souvent été bouchés. Il existe une solution simple pour aller chercher l'eau, sans forage important: il est possible de "taper" un puits chez soi, sans grand équipement.  

L’installation de plomberie

Les canalisations de plomberie

L’installation sanitaire d’une maison ou d’un appartement comprend des canalisations d’alimentation en eau sous pression. Si les canalisations en plomb ont aujourd’hui disparue, les tubes en acier, les tubes en cuivre, assemblés par des raccords de plomberie mécanique ou soudés sont largement utilisés. Les tubes métalliques sont remplacés largement par des canalisations en polyéthylène (PER) ou par des canalisations multicouches. 

Les évacuations sanitaires

L’évacuation des eaux usées est assurée au niveau de l’installation intérieure par des tubes en PVC de différentes sections, en fonction du volume d’eau des appareils (évier, lavabo, baignoire, douche, bidet, W.-C.) assemblés par collage. Elles dirigent l’eau vers les installations d’assainissement : réseau public, fosse septique ou micro-station d’épuration.