Isoler les toitures

Avec plus de 30 % des déperditions de chaleur quand elle n’est pas isolée, la toiture est la première source de gaspillage d’énergie d’une maison. Il faut donc l’isoler en priorité.

Les constructions récentes sont toutes équipées de toitures isolantes. Depuis 1974,  les constructions neuves doivent répondre à des normes d’isolation réglementées, adaptées à différentes zones climatiques. Ce sont les Réglementations thermiques.

Dans les constructions plus anciennes, les éléments de couverture sont directement posés sur la charpente : les tuiles ou les ardoises sont fixées sur les liteaux ou les voliges qui reposent sur les chevrons, eux-mêmes supportés par les pannes. S’il n’existe aucun barrage thermique entre les pièces d’habitation et la couverture, des pertes de calories très importantes se produisent, entraînant à la fois des dépenses inutiles et un manque de confort.

L'isolation de la toiture se fait :
par le sol des combles quand ils ne sont pas utilisés;
en sous-toiture (sous la couverture et les chevrons);
en sur-toiture (entre la couverture et les chevrons).

Isolation au sol ou sous les rampants de la toiture ?

Dans une maison individuelle à combles perdus, il est plus simple de créer un barrage thermique sur le sol d’un grenier qu’au niveau de la toiture. Cependant, le grand avantage de l’isolation sous rampants est de rendre les combles habitables, sans avoir à intervenir sur la couverture elle-même.
Si vous ne cherchez pas à utiliser les combles, vous pourrez vous contenter d’isoler le sol du grenier.
Si vous voulez en faire un espace de rangement, sans les rendre habitables, vous pouvez disposer de la laine de verre entre les chevrons ou fixer des panneaux sur un contre-chevronnage.
Si vous souhaitez rendre les combles habitables, il faut dissimuler l’isolation par un habillage et un revêtement décoratif ou par des panneaux servant de supports à la décoration (plaques de plâtre). Dans la mesure du possible (et selon les goûts), on peut concevoir une isolation qui laisse apparente une partie de la charpente, à condition que celle-ci soit belle et en bon état. L’aménagement des combles doit être complété par l’isolation et la décoration des parois verticales (murs de pignon).

Isolation des combles par l'extérieur

Comme pour les murs de la maison, l'idéal reste de "bloquer" le froid par l'extérieur de la toiture. Techniquement la plus performante cette méthode est aussi la plus coûteuse puisqu'elle suppose une dépose ou (le plus souvent), un remplacement du matériau de couverture (obligatoire avec les ardoises). 

Trois techniques sont possibles :
entre les chevrons (sarking) ;
avec des caissons chevronnés;
avec des panneaux sandwich.

L’habillage d'une isolation sous rampants

Qu’il soit en papier kraft ou en aluminium, le pare-vapeur d’un isolant sous rampants n’est guère décoratif. Pour aménager une pièce à vivre, il faut donc l’habiller. La plaque de plâtre et le lambris sont les matériaux les plus utilisés. Ils participent aussi à renforcer l’isolation thermique de la toiture.

La plaque de plâtre

La plaque de plâtre est un matériau très intéressant, car elle se présente en panneaux de grandes dimensions et offre une surface de qualité pour une décoration peinte ou en papier peint. De plus, la plaque de plâtre a une bonne résistance au feu.
Les plaques sont vissées directement sous le chevronnage ou, mieux, sur des fourrures (ossatures) métalliques.
Le jointoiement des plaques doit être réalisé avec soin, à l’aide de calicot et d’enduit.

Les lambris

Les combles sont très souvent habillés de lambris (plus décoratif que la frisette très prisée dans les années 1980). Le bois convient parfaitement à la décoration des combles. Il est adapté à la pose clouée sur des tasseaux qui servent de contre-chevrons. Selon la disposition de la charpente et l’épaisseur des chevrons, on peut laisser apparentes diverses parties de la charpente (pannes, entraits, arbalétriers). Il est possible, aussi, d'utiliser du lambris PVC ou composite.
L’utilisation de pattes spéciales de fixation favorise grandement la mise en place.
La finition à l’extrémité des lames est réalisée avec des baguettes quart-de-rond. Si la toiture est traversée de conduits de fumée utilisés, il faut respecter des normes de sécurité : les lambris bois doivent se trouver à 8 cm minimum des conduits de cheminée.

 

 

 


Cet article peut vous intéresser :

image

Isoler la toiture par l'intérieur

La mise en œuvre de l’isolant diffère selon la présentation de l’isolant lui-même, mais également selon le support contre lequel il est appliqué. La tendance est à la pose de panneaux semi-rigides par calage sous profilés métalliques (fourrures), mais l'isolation par l'extérieur gagne du terrain.

Les dernieres vidéos maison

image

Halte aux arnaques : reconnaître les éco-délinquants !

Chauffage, eau chaude, ventilation : Qualit’EnR , l'association qualité énergie renouvelable dresse le portrait des arnaqueurs, des écodélinquants dans le domaine des énergies renouvelables. Des conseils essentiels pour éviter les arnaques.

image

Nouvelle rubrique séniors !

Rester le plus longtemps possible chez soir pout bien y vivre sa retraite et y vieillir dans les meilleures conditions, c'est le souhait d'un maximum de personnes, même si les établissements spécialisés sont en grande majorité bien tenus, par des personnels dévoués et attentifs. Mais pour rester chez soit quand on perd de la mobilité, il faut des aménagements, des adaptations qui facilitent la vie. Les conseils manquent souvent pour réaliser des travaux dans le logement, avoir les bonnes informations sur les aides financières, les bons contact pour faire certaines démarches. C'est l'objet de cette rubrique.

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

Les derniers conseils maison

FIN DE LA PUBLICITÉ SUR RÉNO-INFO-MAISON.com

Pour répondre à la demande de plusieurs internautes fidèles, nous avons supprimé la publicité sur RÉNO-INFO-MAISON.com pour une meilleure lecture du site mais aussi pour souligner notre indépendance. Nous espérons que vous apprécierez cet effort qui n'est pas sans impact budgétaire. RÉNO-INFO-MAISON.com, C'EST + de 2000 FICHES CONSEILS, DES CENTAINES DE RÉPONSES À VOS QUESTIONS, SUR LA MAISON, SUR LA CONSTRUCTION, LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE MAIS AUSSI LE JARDINAGE. 

image

Faire un forage soi-même dans son jardin : taper un puits (mise à jour)

Autrefois, chaque jardin avait son puits, qui permettait son arrosage en toutes saisons (ou presque) et souvent l'alimentation en eau de la maison. La nappe phréatique se trouvant généralement à quelques mètres sous le niveau du sol, il était possible de récupérer l'eau avec un seau ou avec une pompe de surface. Les puits ont souvent été bouchés. Il existe une solution simple pour aller chercher l'eau, sans forage important: il est possible de "taper" un puits chez soi, sans grand équipement.  

image

Le BTP se mobilise pour le Téléthon 2024 - programme et actions

Partenaire de l’AFM Télethon depuis 2018, Synerciel (réseau ayant pour objectif de fédérer des entrepreneurs autour de la rénovation énergétique) souhaite en cette année olympique 2024 mettre toute son énergie à l’organisation de la plus grande manifestation sportive du secteur du BTP sous le signe de la solidarité : la première édition du « Téléthon de la Filière du Bâtiment  ».

image

Interdiction de louer les passoires thermiques : le calendrier est revu

Les passoires thermiques, nom donné aux logements laissant fuir les calories l'hiver du fait d'une absence d'isolation ou d'une isolation défaillante, sont dans le collimateur du Gouvernement depuis longtemps. Pour "inciter" les propriétaires bailleurs à faire des travaux, l'idée d'une interdiction de location ou de re-location des logements les plus mal classés thermiquement a fait son chemin. On savait le principe acquis, mais pas le calendrier et les modalités de mise en œuvre des dispositions prises. Un arrêté le publié 18 août 2023, jugé trop contraignant, a été remplacé par un autre, le 23 mars 2024, modifiant notamment l'entrée en vigueur des mesures restrictives à la location des logements en fonction de leur classement au DPE.  

image

Comment faire du mortier de chaux

Le mortier de chaux a longtemps été le matériau de maçonnerie le plus utilisé pour maçonner et notamment pour assembler des pierres ou pour réaliser des enduits notamment intérieurs. Facile à fabriquer car utilisant un liant aisé à produire, il reste très employé, surtout pour la restauration des vieilles demeures et des bâtiments historiques. Comme toujours, de bons outils bien sélectionnés sont nécessaires pour tous vos travaux de maçonnerie .

image

Comment améliorer l'eau du robinet?

On se pose beaucoup de questions sur la qualité de l'eau du robinet . Il est possible de l'assainir pour garantir sa potabilité et donc notre sécurité alimentaire. Voici quelques méthodes pour traiter l' eau du robinet à la maison.

image

Le salpêtre c'est quoi? Ça se traite comment?

Le salpêtre est une formation saline qui se produit sur les surfaces des murs, principalement en maçonnerie ou en béton, à cause de l' humidité . Il apparaît sous forme de taches blanchâtres ou grises, souvent poudreuses. Le salpêtre est causé par la migration des sels minéraux contenus dans les matériaux de construction vers la surface sous l'effet de l'eau. Lorsque l'eau s'évapore, elle laisse ces sels derrière elle sous forme de poudre grisâtre à blanche. Le salpêtre touche prioritairement les vieux locaux agricoles ayant accueilli du bétail dont la maçonnerie a été imprégné d'urine animale : bergerie, étable, écurie, porcherie notamment.  Dans les maisons récente, il apparaît au niveau des joints entre parpaing, qu'il désagrège  

Une maison bien isolée thermiquement

L’isolation thermique

L’isolation thermique est aujourd’hui incontournable pour consommer moins d’énergie, protéger l’environnement, et vivre confortablement. Isolation des combles, isolation de la toiture, isolation de la façade (ITE), isolation des murs intérieurs (ITI), isolation des sols, isolation des fenêtres sont les principaux postes à prendre en compte. 

L’isolation phonique

Mais l’isolation peut aussi être phonique, ou acoustique, pour un meilleur confort de vie. Si des techniques spécifiques sont nécessaires dans certains cas de figures comme la présence d’une voie de chemin de fer, d’un aéroport ou d’une autoroute, l’isolation thermique avec des isolants fibreux assure aussi une bonne isolation acoustique. On parle d’ailleurs d’isolation thermo-acoustique.