Le robinet mitigeur thermostatique de douche et de baignoire

L'alimentation en eau de la baignoire et de la douche a longtemps été constituée de deux robinets à clapet séparés. Puis est venu le robinet à poignées distinctes et bec unique, puis le mélangeur à poignée et bec unique, enfin de mitigeur thermostatique. C'est le dispositif qui tend à ce généraliser. 

Une température et un débit stables

Le principal avantage du robinet thermostatique de douche et de baignoire est de maintenir un débit précis et une température stable, quelle que soient les variations sur le réseau d'alimentation. Le mitigeur thermostatique de salle de bains ne comprend pas deux poignées de débit, l'un pour l'eau chaude, l'autre pour l'eau froide, mais l'une pour le débit et l'autre pour la température, généralement sous forme de deux molettes, celle de gauche pour le débit, celle de droite pour la température.

Une cartouche thermostatique 

Côté réglage de température, le mitigeur comprend une cartouche thermostatique qui corrige automatiquement la température d'eau chaude et d'eau froide nécessaire pour atteindre la température de sortie d'eau voulue, et ceci au degré près. La molette de commande est d'ailleurs généralement graduée en degrés. 

Confortable, économique et sûr

Le mitigeur assure un grand confort, puisqu'il permet de régler la température de l'eau en fonction du souhait et des habitudes de l'utilisateur. En évitant les tâtonnements de réglage, il permet de réaliser des économies d'eau. C'est aussi un dispositif de sécurité, puisqu'il garantit une température constante pendant toute la durée du remplissage de la baignoire ou d'utilisation de la douche. Mais surtout il possède un dispositif de blocage limitant la température de sortie d'eau à un niveau de sécurité (généralement 38° C) évitant tout risque de brûlure. Il faut savoir qu'une exposition de 5 secondes à une eau à 60° C suffit à générer une brûlure assez grave.  Le bouton de blocage peut être libéré par une pression significative (ce qui constitue une sécurité pour les enfants) pour obtenir de l'eau plus chaude si on le désire. Il est à noter qu'un arrêté de 2005 fixe la température maximale de sortie des systèmes de production d'eau chaude à 55 - 60 ° C. Il est important de s'assurer que la température maximale de sortie du mitigeur thermostatique que l'on veut installer ne dépasse pas cette valeur. 

Compatibilité avec le générateur d'eau chaude

Pour fonctionner correctement, le robinet thermostatique doit recevoir une eau de température constante. C'est le cas avec les chauffe-eaux électriques à accumulation (type Cumulus) ou avec les chaudières à gaz, fioul ou autre combustible qui possèdent un ballon de stockage annexe. En revanche, le mitigeur thermostatique n'est pas compatible avec les chauffe-eaux ou les chaudières à production instantanée, qui génèrent de l'eau chaude à la demande et dont la température n'est pas assez stable. 

Raccordement facile

Le mitigeur thermostatique se monte en lieu et place d'un mélangeur ou d'un mitigeur mécanique.  Des raccords d'adaptation d'écartement des arrivées d'eau et de filetage sont généralement fournis avec l'appareil ou faciles à trouver en grande surface de bricolage ou chez un détaillant en matériel sanitaire.  

Concours :

Tentez de gagnez un robinet thermostatique en participant à notre concours 

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Installer une baignoire ou une douche

Baignoire ou douche? La compétition semble devoir être remportée par la douche, même si la baignoire reste l'équipement sanitaire le plus efficace pour l'hygiène comme pour le confort et la relaxation. Les conditions d'installation sont assez différentes.

Fixation d'une colonne de douche sur plaque de plâtre et lambris PVC

Nous avons acheté du lambris PVC Grosfillex spéciale douche pour le poser collé sur le BA13 de la cabine de douche. Ma question porte sur la pose des accessoires comme la colonne de douche par exemple. Doit-on poser sur le BA13 puis contourner avec le lambris et quid de l'étanchéité, ou bien peut la poser sur le lambris et dans ce cas quelle type de cheville, car la Molly n'iras peut être pas a travers le lambris. Stephan

Les dernieres vidéos maison

image

Les atouts de la PAC hybride gaz

Quels sont les atouts d'une pompe à chaleur hybride gaz ? Christian pessey fait le tour de la question dans cette nouvelle vidéo.

image

Isolation : les tests en situation réelle

Pour mesurer les performances de leurs isolants, Actis pratique ce que l'on appelle des "tests en situation réelle" ! Christian PESSEY et Maxime DURAN, directeur de l'innovation chez Actis vous expliquent de quoi il s'agit.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

image

La laine de verre et la santé

Dans cette interview, Christian PESSEY fait le point avec Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER sur les risques que représenteraient l'utilisation de la laine de verre et pour en avoir le coeur net, ils ont fait appel à l'expertise du docteur Christian RECCHIA.

Les derniers conseils maison

image

Un lit en forme de cabane pour vos enfants

Créé en 2017, Mon Lit Cabane est né de l’idée de deux parents en quête d’inspiration et de designs originaux pour choyer leurs deux enfants avec des chambres créatives, ludiques et où il fait bon grandir.

image

Nouveau diagnostic de performance énergétique (DPE)

L'arrivée prochaine d'un nouveau Diagnostic de Performance Énergétique obligatoire ne laisse pas indifférents les professionnels de l'immobilier comme le montre la réaction de la FNAIM, qui salue "un outil plus fiable et plus lisible" au service de la rénovation énergétique Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au Logement a précisé les grandes lignes du nouveau diagnostic de performance énergétique (DPE) -obligatoire lors d’une vente ou d’une mise en location d’un logement- qui sera applicable au 1er juillet 2021. Principal changement, l’estimation de la facture énergétique annuelle ainsi que celles des émissions de gaz à effet de serre vont figurer sur le diagnostic. Voici son décryptage.

image

La tendance JAPANDI

Subtile rencontre entre le Japon et la Scandinavie, la tendance Japandi souffle un vent de sérénité et de bien-être dans les intérieurs.

image

Acheter une maison ou un appartement : les conseils de Christian

Compte tenu de la valeur actuelle des appartements et des maisons, l’achat dans l’immobilier ancien mérite de prendre un certain nombre de précautions, souvent de pur bon sens… Les taux de crédit sont très bas : ce n'est pas une raison pour acheter n'importe quoi n'importe où !

image

Les différents types de plafonds

Dans les maisons anciennes, les plafonds sont en plâtre sur lattis (bacula). Dans les habitations modernes, ils sont le plus souvent en plaque de plâtre. Si le plancher est à structure bois, les deux types de plafond sont fixés sur les solives qui supportent le plancher de la pièce supérieure. Beaucoup de maisons ont des sols et planchers d’étage en béton : dalle auto-porteuse, mais plus souvent encore plancher en hourdis béton (ou entrevous), posés entre des poutrelles en béton précontraint, des plaques de plâtre assurant la finition du plafond.

image

Poser de la mosaïque murale en plaque

La pose des tesselles de mosaïque est facilitée par leur assemblage en plaques contrecollées sur une toile Nylon, parfois sur papier kraft. On peut ainsi couvrir toute une surface ou insérer des motifs entre des carreaux classiques.