Localiser une fuite d’eau sans faire de dégâts

Les fuites d'eau dans une maison ne sont pas toujours visibles, que ce soit à court ou long terme. Elles ne se signalent parfois qu'au bout de plusieurs mois, par les dégâts clairement identifiables (suintement d'eau, décollement de revêtement, auréoles sur la peinture, moisissures champignons, etc.). Mais ces manifestations ne permettent pas toujours d'en identifier l'origine. Dans bien des cas, également, la fuite n'est pas visible car souterraine. La fuite a pour première conséquence une surconsommation d'eau sans cause apparente et très souvent une dégradation du bâti et de son contenu. Il est donc essentiel de constater les fuites éventuelles, et de les localiser, puis de la juguler, si possible sans destruction sur la construction. 

Augmentation de la facture d'eau

C'est souvent par ce biais que l'on s'aperçoit d'une fuite significative. Si vous constatez une augmentation notable de votre facture d'eau, sans modification de vos habitudes de consommation (bassin, arrosage enterré, bassin ou piscine nouvellement implantés) c'est généralement qu'une fuite notable se produit sur votre installation :
– au niveau d'un appareil sanitaire, le plus généralement sur une cuvette de WC. par défaut de fonctionnement de la chasse, de son mécanisme, du joint de siège ou du robinet de chasse. un robinet qui goutte génère une surconsommation de 30 m3 par an, une chasse d'eau plus de 200 m3 !
– sur un ballon d'eau chaude électrique, par excès de chauffe ou de pression et par fonctionnement continu du groupe de sécurité : s'il est directement raccordé à une évacuation, vous pouvez très bien ne pas vous en apercevoir;
– sur un robinet de puisage, raccordé à un tuyau d'arrosage voire à un système d'arrosage automatique;
– sur la partie enterrée de la canalisation d'alimentation, entre le compteur et la partie aérienne de votre installation. 
En cas de doutes, n'hésitez jamais à contacter des professionnels tels que ax-eau.com

Mesurer la surconsommation 

C'est en observant le compteur d'eau que vous pourrez vérifier une surconsommation d'eau liée à une ou plusieurs fuites.

Localiser le compteur

Le compteur se trouve :
dans un regard extérieur, en limite intérieure de propriété pour une maison individuelle ;
dans un placard sur le palier ou dans le logement, généralement dans les toilettes ou la salle de bains, en appartement.

Lire le compteur

La grande majorité des habitations est dotée de compteurs mécaniques comprenant :
5 chiffres blancs sur fond noir indiquant la consommation, en mètres cubes, depuis l'installation du compteur ;
3 chiffres, également blancs, mais sur fond rouge indiquant, de gauche à droite, la consommation en hectolitres, décalitres et litres.
C'est naturellement l'évolution du dernier chiffre qui permet d'apprécier la consommation instantanée d'eau.

Constater une fuite

Fuite à l'intérieur du logement

Une fuite d'eau se manifeste par un écoulement ou par une humidification du plafond, des murs, du sol. Ceci étant, l'eau est capricieuse : dans certains cas elle peut suivre certains éléments de construction (poutre métallique par exemple) et se trouver assez loin de sa "source". 

Fuite à l'extérieur de la maison

Dans une maison individuelle, l'installation comprend un robinet général d'arrêt dans l'habitation. La lecture du compteur permet de constater une anomalie de consommation. La méthode est simple et rapide :
fermez le robinet principal (vanne) ;
observez le compteur.
Si le dernier index du compteur tourne, c'est qu'il y a une fuite sur la canalisation entre le compteur et la maison, sur la canalisation enterrée.

Recherche de fuite non-destructive

Elle consiste à localiser une fuite sans creusement du terrain ou destruction dans le logement. Plusieurs méthodes sont utilisées par les professionnels :
injection d'un gaz inodore dans le tuyau et utilisation de détecteurs de gaz en surface pour localiser la fuite. c'est la méthode la plus utilisée pour une fuite dans un jardin ;
utilisation d'un détecteur électroacoustique de fuite à une sonde électronique qui permet de détecter les sons en provenance des tuyaux quand l'eau s'en échappe. On se sert de cette méthode pour localiser les fuites dans les murs ou les planchers ;
une caméra d'inspection de la canalisation est aussi utilisée, notamment pour la localisation des fuites sur un tuyau enterré.

La loi Warsmann vous protège

Notez que votre distributeur d'eau est tenu de vous alerter, lors de l'envoi de sa facture, en cas de consommation anormale d'eau par rapport aux 3 années précédentes, anomalie liée généralement à une fuite entre le compteur et votre installation, ou à une fuite sur un appareil sanitaire. Vous devrez alors faire procéder à la réparation qui s'impose par un professionnel. Vous pourrez alors obtenir un dégrèvement vous exonérant de l’excédent de consommation au-delà du double de votre consommation ordinaire.

Les dernieres vidéos maison

image

Halte aux arnaques : reconnaître les éco-délinquants !

Chauffage, eau chaude, ventilation : Qualit’EnR , l'association qualité énergie renouvelable dresse le portrait des arnaqueurs, des écodélinquants dans le domaine des énergies renouvelables. Des conseils essentiels pour éviter les arnaques.

image

Nouvelle rubrique séniors !

Rester le plus longtemps possible chez soir pout bien y vivre sa retraite et y vieillir dans les meilleures conditions, c'est le souhait d'un maximum de personnes, même si les établissements spécialisés sont en grande majorité bien tenus, par des personnels dévoués et attentifs. Mais pour rester chez soit quand on perd de la mobilité, il faut des aménagements, des adaptations qui facilitent la vie. Les conseils manquent souvent pour réaliser des travaux dans le logement, avoir les bonnes informations sur les aides financières, les bons contact pour faire certaines démarches. C'est l'objet de cette rubrique.

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

Les derniers conseils maison

FIN DE LA PUBLICITÉ SUR RÉNO-INFO-MAISON.com

Pour répondre à la demande de plusieurs internautes fidèles, nous avons supprimé la publicité sur RÉNO-INFO-MAISON.com pour une meilleure lecture du site mais aussi pour souligner notre indépendance. Nous espérons que vous apprécierez cet effort qui n'est pas sans impact budgétaire. RÉNO-INFO-MAISON.com, C'EST + de 2000 FICHES CONSEILS, DES CENTAINES DE RÉPONSES À VOS QUESTIONS, SUR LA MAISON, SUR LA CONSTRUCTION, LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE MAIS AUSSI LE JARDINAGE. 

image

Faire un forage soi-même dans son jardin : taper un puits (mise à jour)

Autrefois, chaque jardin avait son puits, qui permettait son arrosage en toutes saisons (ou presque) et souvent l'alimentation en eau de la maison. La nappe phréatique se trouvant généralement à quelques mètres sous le niveau du sol, il était possible de récupérer l'eau avec un seau ou avec une pompe de surface. Les puits ont souvent été bouchés. Il existe une solution simple pour aller chercher l'eau, sans forage important: il est possible de "taper" un puits chez soi, sans grand équipement.  

image

Le BTP se mobilise pour le Téléthon 2024 - programme et actions

Partenaire de l’AFM Télethon depuis 2018, Synerciel (réseau ayant pour objectif de fédérer des entrepreneurs autour de la rénovation énergétique) souhaite en cette année olympique 2024 mettre toute son énergie à l’organisation de la plus grande manifestation sportive du secteur du BTP sous le signe de la solidarité : la première édition du « Téléthon de la Filière du Bâtiment  ».

image

Interdiction de louer les passoires thermiques : le calendrier est revu

Les passoires thermiques, nom donné aux logements laissant fuir les calories l'hiver du fait d'une absence d'isolation ou d'une isolation défaillante, sont dans le collimateur du Gouvernement depuis longtemps. Pour "inciter" les propriétaires bailleurs à faire des travaux, l'idée d'une interdiction de location ou de re-location des logements les plus mal classés thermiquement a fait son chemin. On savait le principe acquis, mais pas le calendrier et les modalités de mise en œuvre des dispositions prises. Un arrêté le publié 18 août 2023, jugé trop contraignant, a été remplacé par un autre, le 23 mars 2024, modifiant notamment l'entrée en vigueur des mesures restrictives à la location des logements en fonction de leur classement au DPE.  

image

Comment faire du mortier de chaux

Le mortier de chaux a longtemps été le matériau de maçonnerie le plus utilisé pour maçonner et notamment pour assembler des pierres ou pour réaliser des enduits notamment intérieurs. Facile à fabriquer car utilisant un liant aisé à produire, il reste très employé, surtout pour la restauration des vieilles demeures et des bâtiments historiques. Comme toujours, de bons outils bien sélectionnés sont nécessaires pour tous vos travaux de maçonnerie .

image

Comment améliorer l'eau du robinet?

On se pose beaucoup de questions sur la qualité de l'eau du robinet . Il est possible de l'assainir pour garantir sa potabilité et donc notre sécurité alimentaire. Voici quelques méthodes pour traiter l' eau du robinet à la maison.

image

Le salpêtre c'est quoi? Ça se traite comment?

Le salpêtre est une formation saline qui se produit sur les surfaces des murs, principalement en maçonnerie ou en béton, à cause de l' humidité . Il apparaît sous forme de taches blanchâtres ou grises, souvent poudreuses. Le salpêtre est causé par la migration des sels minéraux contenus dans les matériaux de construction vers la surface sous l'effet de l'eau. Lorsque l'eau s'évapore, elle laisse ces sels derrière elle sous forme de poudre grisâtre à blanche. Le salpêtre touche prioritairement les vieux locaux agricoles ayant accueilli du bétail dont la maçonnerie a été imprégné d'urine animale : bergerie, étable, écurie, porcherie notamment.  Dans les maisons récente, il apparaît au niveau des joints entre parpaing, qu'il désagrège  

L’installation de plomberie

Les canalisations de plomberie

L’installation sanitaire d’une maison ou d’un appartement comprend des canalisations d’alimentation en eau sous pression. Si les canalisations en plomb ont aujourd’hui disparue, les tubes en acier, les tubes en cuivre, assemblés par des raccords de plomberie mécanique ou soudés sont largement utilisés. Les tubes métalliques sont remplacés largement par des canalisations en polyéthylène (PER) ou par des canalisations multicouches. 

Les évacuations sanitaires

L’évacuation des eaux usées est assurée au niveau de l’installation intérieure par des tubes en PVC de différentes sections, en fonction du volume d’eau des appareils (évier, lavabo, baignoire, douche, bidet, W.-C.) assemblés par collage. Elles dirigent l’eau vers les installations d’assainissement : réseau public, fosse septique ou micro-station d’épuration.