Multiplier les plantes vivaces : la division des touffes

La multiplication des vivaces se fait par semis pour la première génération, puis par division de la souche, autrement dit de la touffe, ainsi obtenue, au bout de quelques années. Cette technique s'apparente au clonage, puisque les sujets obtenus sont rigoureusement identiques au pied-mère.  

Diviser les touffes.

Ce procédé, le plus utilisé car facile à mettre en œuvre, donne tout de suite des plantes adultes qui forment rapidement de belles touffes. Cette technique utilise le fait que beaucoup de plantes vivaces émettent à leur base de nombreux rejets. Ce n’est malheureusement pas le cas du gypsophile (à multiplier par semis), ni celui de certains œillets (propagés par semis, bouturage ou marcottage), ni du pavot (semis ou boutures de racines).

Après déterrement de la touffe

La division des touffes importantes, aux racines robustes, s’effectue après déterrement de toute la touffe.
Utilisez pour cela deux fourches-bêches mises dos à dos et fichées au milieu.
Sectionnez les espèces à racines charnues à l’aide d’un couteau tranchant, d’une serpette ou d’un greffoir, et celles à racines fragiles, délicatement, à la main. Sur les touffes relativement jeunes, prenez tous les bourgeons. Sur les touffes âgées, un peu dégarnies au milieu, il vaut mieux conserver seulement les bourgeons plus jeunes, situés en périphérie.

Au début du printemps

La meilleure période pour pratiquer cette division se situe au début du printemps, vers le mois de mars. Le sol commence à se réchauffer, les plantes redémarrent et les racines se développent rapidement, ce qui facilite la reprise.

La mise en place

Elle doit se faire rapidement pour éviter le dessèchement des racines. La reprise s’effectue vite et la floraison peut avoir lieu la même année. Les espèces à floraison printanière ne peuvent pas être divisées en mars, car cela affecterait leur floraison. Il faut attendre l’automne, quand elles sont défleuries.

Fréquence de division

Elle varie selon le développement de la plante. Certaines, qui deviennent rapidement envahissantes (aster, doronic, hélianthus, hélénium et monarde), peuvent être divisées tous les deux ou trois ans. D’autres, qui supportent mal la division et demandent deux à trois ans pour donner une floraison très abondante (aconit, anémone du Japon, ancolie, delphinium, fraxinelle, épilobe, fuchsia, gynérium, gypsophile, iris, lupin, pivoine et phlox) ne doivent être divisées que si les plants trop serrés se gênent. La période moyenne d’intervention pour rajeunir les touffes, et éviter qu’elles ne se dégarnissent au centre, se situe tous les quatre à cinq ans.

Partager avec vos amis :

Les dernieres vidéos maison

image

Rénovation globale : Teksial et ses activités

Rénovation globale : Christian Pessey est allez à la rencontre de Jean-Baptiste Devalland, Directeur général chez Teksial pour en apprendre plus sur cette société, sa mission et son accompagnement des particuliers dans la rénovation globale de leurs logements ! 

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

Les derniers conseils maison

image

Le plancher rafraichissant : une climatisation modérée

Beaucoup moins radical que la climatisation air/air, le plancher rafraichissement utilise une pompe à chaleur (éventuellement hybride) utilisée en version "froid" mais ne vise qu'à l'abaissement de la température de quelques degrés, par échange thermique au niveau du sol. beaucoup le préfère aujourd'hui à la climatisation car il évite les écarts de températures trop violents que certains ont du mal à supporter.

image

Qu'est-ce qu'une ruine? Peut-on facilement la restaurer?

Dans certaines campagnes, l'habitat ancien s'est tellement dégradé que les bâtiments en ruine se sont multipliées. Dans certaines régions, ce sont des hameaux entiers qui sont aujourd'hui délabrés. On est évidemment tenté de les relever et de les restaurer, en espérant faire une bonne affaire. Pourtant, ce n'est pas toujours possible compte tenu du classement administratif de ces bâtiment dégradés. les contraintes techniques sont aussi importantes.

image

Entretien d'une climatisation : les filtres

À l’intérieur, votre climatisation est généralement composée d’un certain nombre de   «  consoles  » qu’on appelle des   «  splits  » .  Il est essentiel de  nettoyer voire de remplacer les filtres périodiquement.

image

Les combinés : pour bricoleurs avertis

Les combinés offrent à l'amateur averti tous les équipements d'une atelier de menuiserie réunis en un seul équipement. Son achat se justifie quand on est passionné de menuiserie mais surtout quand on entreprend la rénovation d'une maison, pour laquelle quantité d'opération font appel à cette discipline et aux assemblages du bois. Il suffit de réaliser un escalier, d'installer une terrasse ou de faire des meubles de cuisine pour se rendre compte que l'investissement est vite amorti. En cherchant bien, on trouvera aussi à louer ce type d'équipement pour la durée d'un chantier. Évidemment, cette machine ne dispense pas d'une panoplie d'outils à main de qualité.

image

Produire, stocker et autoconsommer l'électricité photovoltaïque

La production décentralisée d’électricité se développe. Viessmann, spécialiste du thermique, développe une solution complète (Vitocharge) pour stocker l’électricité produite par des panneaux photovoltaïques, afin de l’utiliser ultérieurement de différentes manières (alimentation pompe à chaleur, ballon thermodynamique, recharge véhicule électrique ou hybride).

image

Abri de jardin : autorisations et fiscalité

L'installation d'un abri de jardin permet de ranger des outils, du matériel, un barbecue mobile, des chaises pliantes, etc. Les vendeurs sont toujours optimistes quand aux conditions d'installation. Quant aux sites internet d'e-commerce, ils sont généralement muets sur les questions administratives ou fiscale. Cela peut coûter cher.

image

Flamme Verte : le label renforcé

Depuis ce printemps 2022, le label Flamme Verte évolue avec de nouvelles exigences pour une plus grande performance énergétique et environnementale des appareils de chauffage au bois domestique (poêles, inserts, foyers fermés, cuisinières, chaudières à bûches ou à granulés).  

Le jardin pour fleurir la maison

Connaissance des différents types de fleurs

Les fleurs constituent le décor coloré du jardin d’agrément. Fleurs annuelles, fleurs bisannuelles, fleurs vivaces, bulbeuses, roses et rosiers, plantes grimpantes ne se multiplient pas de la même façon. Celles qui se sèment, doivent être semées en place ou au contraire semées en terrine ou en godet pour ensuite être repiquées en pépinière ou plantées en place.  Des techniques spécifiques comme le bouturage, le marcottage ou la greffe permettent la multiplication de certaines fleurs. Certaines possèdent un bulbe comme la tulipe ou la jacinthe, d’autres un rhizome, qui doivent être mis en terre à la bonne époque, laissés en place ou relevés après floraison. 

Les roses : des fleurs à part pour la maison

Les rosiers occupent une place à part dans le jardin d’agrément par l’abondance de leur floraison. La taille des rosiers fait appel à une technique particulière. Certains rosiers doivent être palissés ou tuteurés.