Multiplier les vivaces et les bulbes en les divisant

C’est le mode de multiplication végétative le plus simple, car les pousses sectionnées possèdent déjà bourgeons et racines (même à l’état rudimentaire), ce qui permet une reprise facile. Il s’applique aux plantes dont la souche émet des rejets, ainsi qu’aux plantes rhizomateuses ou tubéreuses. La façon d’opérer et les exigences varient en fonction du type de plante, mais on procède presque toujours en automne, pendant la période de repos de la végétation. Ceci vaut surtout pour les plantes à fleurs qui ne peuvent refleurir au printemps que si la mise en place se fait à l’automne.

Séparation des rejets

Pendant la période de repos végétatif, séparez les rejets des arbres et arbustes à feuillage caduc. Cette période dépend de la date de floraison. Dans le cas des plantes à feuillage persistant, assez sensibles à la transplantation et de reprise plus délicate, les divisions se pratiquent à la fin de la période de végétation active (automne) ou dès sa reprise (printemps). Arrosez abondamment et placez éventuellement sous châssis si la température l’impose.

Division des touffes

Suivant la taille des plantes et la grosseur ou la dureté de la souche, vous devrez trancher à la bêche, diviser à la main ou sectionner au couteau.
Division à la bêche. Sectionnez par moitié les souches des plantes vivaces, à l’aide d’une bêche. Utilisez deux fourches-bêches placées dos à dos au centre de la touffe ; écartez-les en faisant levier pour séparer la touffe en deux. Éliminez du centre les rejets moins vigoureux ; repiquez très rapidement pour éviter le flétrissement.
Division à la main. Dans le cas de plantes de petite taille, à racines fibreuses délicates (aster nain, campanule, œillet mignardise), séparez la touffe à l’aide des deux mains.
Division au couteau. Utilisez un couteau bien tranchant ou un greffoir pour sectionner les souches dures et ligneuses (delphinium, lupin), les tubercules (dahlia) ou les rhizomes (iris).

Exemples :
• Séparez les souches de delphinium en éclats, dotés chacun de racines et de bourgeons. Divisez les tubercules de dahlia de façon à garder à chacun un fragment de la tige principale.
• Sectionnez les rhizomes d’iris en fragments de 7 à 8 cm de longueur. Gardez seulement ceux des extrémités possédant des pousses jeunes et vigoureuses ; sectionnez les feuilles à mi-hauteur avant de replanter.

Division des bulbes

L’époque de division des plantes bulbeuses dépend, de même que pour les arbustes ou les plantes vivaces, de leur cycle végétatif. Les bulbes des plantes à floraison printanière (la tulipe par exemple) arrivent à maturité en été. Après division, les plus gros sont replantés en automne. Les bulbes des plantes à floraison estivale, comme le glaïeul, se récoltent et se divisent dès les premières gelées.

La multiplication par fractionnement spontané des plantes bulbeuses revêt différentes apparences :
formation de petits bulbes à la base du bulbe principal (tulipe),
fragmentation du bulbe en caïeux (échalote),
division du bulbe en nombreuses écailles charnues (lis),
formation de cormus superposés (glaïeul).

Partager avec vos amis :

Les dernieres vidéos maison

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

Les derniers conseils maison

image

Le phénomène de mur froid : panneaux isolants ou Depron

Nous avons une vieille meulière en région parisienne. Les murs intérieurs ne sont pas isolés mais les pierres non apparentes probablement du plâtre. Afin d'éviter les murs froids, nous voudrions coller des plaques isolant (polystyrène ou laine) + plaque plâtre, type Resitherm directement aux murs intérieurs. Sur une fine épaisseur environ 5 cm tout compris. Est-ce adapté pour ce type de murs ou pas et sinon que conseillez vous ? Ludovic

image

La maison à ossature bois : saine, économique et rapide à construire

Héritière directe des maisons de colons américains, la maison à ossature bois est facile à fabriquer, rapide à monter (les panneaux étant préparés en atelier), résistante et étanche aux intempéries (son bardage la protégeant contre la pluie et le vent), bien isolée contre le froid. C’est l’évolution de ce type de maison qui vous est proposée aujourd’hui, dans différentes variantes, par des constructeurs de maisons individuelles.

image

6 façons simples de traiter l'air dans la maison

Le renouvellement de l’air dans une maison est une obligation sanitaire. Le confinement favorise l’accumulation d’humidité et de poussières mais aussi de différents composants volatiles nuisibles à la santé. Autrefois obtenue de façon naturelle à cause du manque d’étanchéité des huisseries, une ventilation forcée est aujourd’hui nécessaire, surtout dans les maisons récentes, présentant une excellente isolation et étanchéité des huisseries. Voici 6 façons simple d'améliorer la qualité de l'air dans la maison .

image

Quel type de gouttière choisir pour la maison ?

L’eau recueillie par la couverture doit pouvoir être collectée et évacuée sans risquer de détériorer les murs de la maison. C’est le rôle des gouttières et de leurs éléments complémentaires. Si elles sont en mauvais état, il ne faut pas hésiter à les remplacer. Plusieurs solutions s'offrent à vous.  

image

Quelle organisation pour la cuisine?

Quand on veut réorganiser sa cuisine, l’idéal est de commencer par dresser un plan sur papier millimétré. Notez d’abord l’emplacement des éléments fixes : portes, fenêtres, tuyauteries, arrivée de gaz, radiateurs, chauffe-eau, interrupteurs et prises.Ensuite, mesurez la longueur et la largeur des murs. Relevez les cotes à différents endroits et basez-vous sur la plus petite. Puis, relevez les dimensions des éléments désirés et placez-les sur votre plan avec vos appareils électroménagers. Finalisez votre plan en tenant compte du triangle de travail et des dimensions adaptées.

image

Quels de volets pour la maison?

Dans une maison, les volets sont pratiquement indispensables. Ils permettent de faire l’obscurité, d’isoler votre maison contre les fortes chaleurs autant que contre le froid de l’hiver. Les volets préservent votre intimité et protègent de la lumière. Enfin, ils constituent une protection essentielle contre le vol tout en participant à l’esthétique de la maison.

Connaissances de base pour jardiner

Méthode basique de jardinage

Le jardinage est une activité complexe, qui fait appel à des connaissances pratiques, des connaissances techniques et un savoir botanique. Le travail de la terre (défoncement, labour, affinage du sol), la réalisation des planches de culture, le semis des graines, la multiplication des vivaces, le bouturage des plantes, le marcottage, la greffe des végétaux, mais aussi la taille des arbustes décoratifs ou des arbres fruitiers, la tonte de la pelouse, demandent un savoir-faire qui s’acquiert avec le temps. 

Outils et produits pour bien jardiner

Il faut pour cela des bons outils de jardinage, des machines, des équipements, adaptés à chaque action. Culture en pleine terre, culture sous abri en serre ou sous châssis, permettent d’obtenir des récoltes pendant presque toute l’année. Les amendement et enrichissements de la terre se font désormais avec des produits bios pour le respect de la nature et la production de légumes et de fruits sains.