Peut-on remplacer une chaudière par une pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur est aujourd'hui l'une des solutions les plus économiques et écologiques pour remplacer une vieille chaudière. 
Le coefficient de performance de celle-ci (COP) permet de transformer 1kW de consommation électrique en 3 à 4 kW de chaleur. Certaines pompes à chaleur réversibles  permettent d'apporter un rafraîchissement en été. Jean-Pascal Chirat, vice-président de l'AFPAC (Association Française pour les Pompes à Chaleur), répond aux questions de Christian PESSEY, journaliste de la construction, en charge de l'émission VOTRE MAISON sur RMC. 

Christian Pessey, Journaliste de la construction:

Peut-on réellement remplacer une vieille chaudière par une pompe à chaleur ? Est-ce véritablement la bonne solution aujourd'hui ?

Jean Pascal Chirat, vice-président de l'AFPAC:

Les pompes à chaleur sont des solutions économiques pour le chauffage. Économiques et écologiques. Une pompe à chaleur produit plus d'énergie
qu'elle n'en consomme. Pour 1kW d'énergie électrique consommé, elle restitue 3kW de chaleur. C'est ce qu'on appelle le COP : le coefficient de performance.

Christian Pessey:

Est-ce que c'est une installation compliquée ? Est-ce qu'il y a beaucoup de travaux à envisager ?

Jean Pascal Chirat:

Remplacer une ancienne chaudière par une pompe à chaleur répond à des objectifs de performance, de fiabilité mais aussi de facilité de pose.
On peut d'ailleurs aussi installer un système de production d'eau chaude sanitaire assez facilement. 

Christian Pessey:

Est-ce que c'est adapté à une installation de chauffage central ancienne par exemple, avec des gros radiateurs en fonte,
avec des canalisations de forte section ?

Jean Pascal Chirat:

Une pompe à chaleur peut se raccorder à un réseau de chauffage existant, a fortiori si celui-ci dispose de radiateurs à température moyenne parce qu'une pompe à chaleur est surtout conçue pour produire une température inférieure à 65°C même s'il existe aujourd'hui des pompes à chaleur "hautes températures".

Christian Pessey:

L'idéal c'est donc, une chaudière basse température avec un plancher chauffant ?

Jean Pascal Chirat:

Effectivement ! Un plancher chauffant requiert une température de l'ordre de 35°C, qui est tout à fait idéale pour le coefficient de performance
d'une pompe à chaleur qui pourrait être de 4 à ce moment-là. Dans ce genre de situation, on va pouvoir choisir une pompe à chaleur qui produit une température de 30°C à 35°C, une puissance de 7 à 9 kW, voire 12kW, pour répondre à ce cas de figure.

Christian Pessey:

Dans certains cas, il n'est pas plus simple de passer à un système Air/Air ?

Jean Pascal Chirat:

Les pompes à chaleur Air/Air conviennent tout à fait dans le cas d'installations de chauffage électrique et dans ce cas particulier, l'intérêt c'est que, non seulement on va pouvoir assurer une chaleur "économique" mais également, en été, un rafraîchissement puisqu'une pompe à chaleur Air/Air a la capacité d'un double service : chaud en hiver et frais en été.

 

Plus d'informations sur : 

 

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Installer une pompe à chaleur en conservant sa chaudière : la PAC hybride

La pompe à chaleur peut remplacer une vieille chaudière. Il est possible aussi de combiner une PAC avec l'énergie initialement utilisée (gaz ou fioul) : on parle alors de "pompe à chaleur hybride". Comment ça marche? Est-ce intéressant économiquement? Peut-on bénéficier d'aides comme le CITE? Valérie LAPLAGNE, vice-présidente de l' AFPAC (Association Française pour les Pompes à Chaleur), répond aux questions de Christian PESSEY, journaliste de la construction, en charge de l'émission VOTRE MAISON sur RMC. 

image

Remplacement des chaudières : les artisans de la CAPEB et Butagaz propose FACILIPASS

La Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment ( CAPEB ) et Butagaz, fournisseur de solutions multi-énergies, annoncent le déploiement national de leur «  Pack Chaudière  ». Cette offre va également permettre de s’adresser au plus grand nombre. Objectif : rendre plus efficace et accessible leur offre packagée, une formule gagnante pour le client comme pour l’entreprise installatrice.

Les dernieres vidéos maison

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

Les derniers conseils maison

image

Mesures et traçages sur le bois

En menuiserie, beaucoup d’opérations, en particulier le sciage (et accessoirement le perçage), imposent une prise de mesures précise, suivie d’un traçage bien net, avec des outils de qualité . 

image

Installez et entretenez votre bassin

La présence d'un jardin dans votre propriété est un véritable atout, car il vous permet de profiter de votre extérieur durant les beaux jours. Si vous avez la chance d'en disposer, pensez à optimiser son aménagement afin de créer un lieu de vie propice à la détente et à la relaxation. Créer un bassin est un excellent moyen d'embellir votre espace et de lui donner du cachet. Cependant, son installation doit être réalisée avec soin, et il est important de bien l'entretenir régulièrement.

image

Quels sont les choix de positionnement et l'orientation d'une maison

Le positionnement et l’orientation de leur maison ont préoccupé les hommes de toute éternité, mais pas toujours pour les mêmes raisons. La multiplication des constructions pavillonnaires ces dernières années a malheureusement souvent fait oublier ces préoccupations.

image

Qu’est-ce qu’un produit « biosourcé » ?

Le mot « biosourcé », souvent galvaudé, confondu avec le caractère écologique d’un matériau ou d’un produit répond à une définition officielle. Les pouvoirs publics définissent les matériaux biosourcés comme «  issus de la matière organique renouvelable (biomasse), d’origine végétale ou animale. Ils peuvent être utilisés comme matière première dans des produits de construction et de décoration, de mobilier fixe et comme matériau de construction dans un bâtiment  »

image

Installer un lavabo dans une salle de bains

La technique de pose dépend de l’appareil et aussi de la nature de la cloison ou du mur dans laquelle il doit éventuellement se fixer. Elle est différente suivant que le lavabo est sur suspendu sur console, sur colonne ou encastré. Il existe des kits de raccordement proposés en grande surface de bricolage ou magasins de sanitaires, qui permettent de gagner du temps et d’obtenir un résultat esthétique sans soudures.

image

Ouverture de portail autonome grâce à l'énergie solaire.

L'alimentation électrique de l'ouverture d'un portail à battants constitue souvent un problème d'installation. Il faut "tirer" une ligne, parfois l'enterrer. L'énergie solaire peut apporter une réponse à cette difficulté et assurer de surcroît une autonomie d'alimentation, même en cas de coupure de courant. 

Une optimisation du confort thermique de la maison

Avoir une bonne température dans la maison hiver comme été, bénéficier d’une bonne qualité de l’air intérieur : deux objectifs pour le confort et la santé. Le confort parce qu’un grand nombre d’habitant estime avoir souvent froid l’hiver. La santé parce qu’une maison mal chaussée est aussi très souvent une maison humide, favorisant les allergies et les troubles respiratoires. 

Le rafraîchissement de la maison

Une maison mal rafraîchie, c’est aussi une maison soumise à la canicule et aux pointes de température extrêmes, aujourd’hui fréquentes du fait du dérèglement climatique. Une isolation thermique raisonnée évite ce désagrément qui peut avoir un impact négatif, notamment sur les personnes âgées les plus vulnérables.