Peut-on remplacer une chaudière par une pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur est aujourd'hui l'une des solutions les plus économiques et écologiques pour remplacer une vieille chaudière. 
Le coefficient de performance de celle-ci (COP) permet de transformer 1kW de consommation électrique en 3 à 4 kW de chaleur. Certaines pompes à chaleur réversibles  permettent d'apporter un rafraîchissement en été. Jean-Pascal Chirat, vice-président de l'AFPAC (Association Française pour les Pompes à Chaleur), répond aux questions de Christian PESSEY, journaliste de la construction, en charge de l'émission VOTRE MAISON sur RMC. 

Christian Pessey, Journaliste de la construction:

Peut-on réellement remplacer une vieille chaudière par une pompe à chaleur ? Est-ce véritablement la bonne solution aujourd'hui ?

Jean Pascal Chirat, vice-président de l'AFPAC:

Les pompes à chaleur sont des solutions économiques pour le chauffage. Économiques et écologiques. Une pompe à chaleur produit plus d'énergie
qu'elle n'en consomme. Pour 1kW d'énergie électrique consommé, elle restitue 3kW de chaleur. C'est ce qu'on appelle le COP : le coefficient de performance.

Christian Pessey:

Est-ce que c'est une installation compliquée ? Est-ce qu'il y a beaucoup de travaux à envisager ?

Jean Pascal Chirat:

Remplacer une ancienne chaudière par une pompe à chaleur répond à des objectifs de performance, de fiabilité mais aussi de facilité de pose.
On peut d'ailleurs aussi installer un système de production d'eau chaude sanitaire assez facilement. 

Christian Pessey:

Est-ce que c'est adapté à une installation de chauffage central ancienne par exemple, avec des gros radiateurs en fonte,
avec des canalisations de forte section ?

Jean Pascal Chirat:

Une pompe à chaleur peut se raccorder à un réseau de chauffage existant, a fortiori si celui-ci dispose de radiateurs à température moyenne parce qu'une pompe à chaleur est surtout conçue pour produire une température inférieure à 65°C même s'il existe aujourd'hui des pompes à chaleur "hautes températures".

Christian Pessey:

L'idéal c'est donc, une chaudière basse température avec un plancher chauffant ?

Jean Pascal Chirat:

Effectivement ! Un plancher chauffant requiert une température de l'ordre de 35°C, qui est tout à fait idéale pour le coefficient de performance
d'une pompe à chaleur qui pourrait être de 4 à ce moment-là. Dans ce genre de situation, on va pouvoir choisir une pompe à chaleur qui produit une température de 30°C à 35°C, une puissance de 7 à 9 kW, voire 12kW, pour répondre à ce cas de figure.

Christian Pessey:

Dans certains cas, il n'est pas plus simple de passer à un système Air/Air ?

Jean Pascal Chirat:

Les pompes à chaleur Air/Air conviennent tout à fait dans le cas d'installations de chauffage électrique et dans ce cas particulier, l'intérêt c'est que, non seulement on va pouvoir assurer une chaleur "économique" mais également, en été, un rafraîchissement puisqu'une pompe à chaleur Air/Air a la capacité d'un double service : chaud en hiver et frais en été.

 

Plus d'informations sur : 

 

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Installer une pompe à chaleur en conservant sa chaudière : la PAC hybride

La pompe à chaleur peut remplacer une vieille chaudière. Il est possible aussi de combiner une PAC avec l'énergie initialement utilisée (gaz ou fioul) : on parle alors de "pompe à chaleur hybride". Comment ça marche? Est-ce intéressant économiquement? Peut-on bénéficier d'aides comme le CITE? Valérie LAPLAGNE, vice-présidente de l' AFPAC (Association Française pour les Pompes à Chaleur), répond aux questions de Christian PESSEY, journaliste de la construction, en charge de l'émission VOTRE MAISON sur RMC. 

image

Remplacement des chaudières : les artisans de la CAPEB et Butagaz propose FACILIPASS

La Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment ( CAPEB ) et Butagaz, fournisseur de solutions multi-énergies, annoncent le déploiement national de leur «  Pack Chaudière  ». Cette offre va également permettre de s’adresser au plus grand nombre. Objectif : rendre plus efficace et accessible leur offre packagée, une formule gagnante pour le client comme pour l’entreprise installatrice.

Les dernieres vidéos maison

image

Immobilier : l'impact du confinement

Près de 3 mois de confinement ont fait prendre conscience aux Français des qualités et, plus souvent encore, des carences de leur logement. Manque de surface, de pièces, de balcon ou de terrasse, de jardin... suscitent de nouvelles envies. Le déconfinement les libère. C'est ce que nous explique Éric ALLOUCHE, le directeur général exécutif du réseau ERA 

image

A quel point le bois de chauffage est-il économique ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Jean-Louis BAL, président du label flamme verte vous expliquent en quoi le bois de chauffage représente encore aujourd'hui l'un des combustibles les plus économiques. 

image

Les isolants naturels : qu'est-ce que c'est?

Les isolants naturels ont le vent en poupe. Christian PESSEY fait le point sur le sujet avec Joël PACCANELLI, gérant de ECO-LOGIS, entreprise de distribution d’éco-matériaux pour la maison et notamment de matériaux d’isolation biosourcés et de peintures écocertifiés.

image

Pompe à chaleur et confort d'été

Dans cette interview, Christian PESSEY et Christel MOLLÉ de l' AFPAC , font le point sur l'utilisation d'une pompe à chaleur réversible pour améliorer le confort d'été dans votre logement. 

image

Les conseils de la semaine du 4 au 10 mai

Isoler les combles  contre la chaleur, tout savoir sur  les prises et les interrupteurs , entretenir une  terrasse en terre cuite , rénover les  meubles de jardin , insonoriser une  pompe de piscine , choisir un  chauffe-eau électrique , rénover la pierre, nettoyer un  crépis monocouche , réparer les  fuites de chasse-d’eau  : retrouvez tous les conseils publiés pendant la semaine.

Les derniers conseils maison

image

Les différents métaux utilisés en bricolage

Par le mot “métallerie”, on entend le travail d’un certain nombre de métaux usuels, que l’on trouve dans le commerce sous forme de plaques (tôle), de barres plates ou rondes, de tubes et de profilés. Un certain nombre d'entre eux peuvent être utilisés dans la maison pour sa construction, pour sa rénovation et quand vous bricolez. Il est bon de la connaître.

image

Faire du bois de chauffage

Le bois est une énergie renouvelable dont la qualité n’est plus à démontrer. L’évolution des poêles, inserts, foyers fermés et même chaudières l’ont replacé en bonne position parmi les différents combustibles. Si vous possédez une parcelle boisée ou si vous pouvez acheter du bois sur pied, il est très intéressant de pouvoir “faire son bois” soi-même, bien sûr dans le respect des règles d’exploitation raisonnée de la forêt.

image

Une initiative collective de production et d'autoconsommation d'électricité entre voisins : HARMON'YEU

Au printemps 2020, ENGIE, en partenariat avec la mairie de l’Île d’Yeu et 3 institutions locales, a lancé cette expérimentation innovante d’autoconsommation collective baptisée Harmon’Yeu. Né grâce à la volonté de ses habitants et des autorités locales de s’inscrire dans la transition énergétique, ce projet constitue une première en France dans le fait qu’il intègre plusieurs maisons individuelles productrices d’énergie et une batterie de stockage commune, à l’échelle d’un quartier. Un logiciel intelligent développé spécifiquement par ENGIE pour le projet permet de piloter la répartition de l’énergie produite entre les utilisateurs.

image

Faire une terrasse en bois ou en composite

C’est toujours le moment de s’intéresser à la terrasse, que vous soyez en maison individuelle ou en logement avec un grand balcon ou une terrasse. Souvent le sol est en béton ou en carrelage. La tendance est à les recouvrir de lames en bois ou en bois composite, parfois en dalles de caillebotis.