Photovoltaïque : comment ne pas se faire abuser - les conseils de Qualit'EnR

Dans une enquête (27/03/2019) l’association UFC Que Choisir alerte face aux pratiques commerciales douteuses constatées sur foire dans le secteur des fenêtres et du photovoltaïque. Qualit’EnR, l’association pour la qualité d’installation dans les énergies renouvelables, soutient cette mise en garde et renouvelle ses conseils aux particuliers face à des sociétés peu scrupuleuses. Attention cependant à ne pas confondre cette éco-délinquance marchande avec les milliers d’entreprises qualifiées intervenant dans le domaine des énergies renouvelables et pour lesquelles le taux de réclamation se limite à 1% en 2018.

La filière photovoltaïque s’est fortement professionnalisée avec des exigences renforcées avec l’arrêté tarifaire : audits dès les premières installations et selon le volume d’activité, formation avec évaluation théorique et pratique des intervenants, etc.Malheureusement, des éco-délinquants nuisent encore à l’image des énergies renouvelables et des professionnels de ce secteur. Face à ces dérives - très médiatisées bien que marginales - l’association Qualit’EnR tient à renouveler ses conseils aux particuliers.

Ne jamais signer sur foire

Il ne faut en effet jamais signer une commande sur une Foire, en l’absence de droit de rétractation et surtout sans une indispensable visite de faisabilité d’équipement.
Pourquoi acheter un système photovoltaïque en autoconsommation sur foire alors que le vendeur ne connait pas votre consommation ou vos usages et ne sait même pas si la toiture est adaptée ? Ça n’a pas de sens !

Plusieurs devis

Sollicitez toujours plusieurs entreprises afin de comparer les offres avant de s’engager(conseil, nature de l’équipement proposé, montant du devis, etc…)

Attention au démarchage par téléphone


Il faut rester très
prudent face au démarchage commercial par téléphone, à domicile ou sur Internet et dont les arguments sont souvent approximatifs voire mensongers.
La grande majorité des entreprises qualifiées sont artisanales : on a rarement vu un plombier-chauffagiste ou un électricien disposer d’un centre d’appels. Cela ne signifie pas que les travaux ne seront pas de qualité mais cela ne correspond pas à la majorité des pratiques observées chez nos entreprises qualifiées.

Solliciter des professionnels qualifiés

Pour éviter les mauvaises expériences, il est recommandé de solliciter des professionnels dûment formés et contrôlés dans le domaine des énergies renouvelables. Pour le photovoltaïque, QualiPV est le label le plus répandu et bénéficie de la reconnaissance des pouvoirs publics avec la mention « RGE ». Il est possible de vérifier à tout moment qu’une entreprise est bien qualifiée sur notre site web, sur notre annuaire des professionnels RGE ou sur le site celui des pouvoirs publics (www.faire.fr).

Les qualifications professionnelles offrent un encadrement réel et sérieux de la qualité d’installation (voir la vidéo : la qualification, qu’est-ce que c’est ?) : formation technique, vérifications administratives, contrôles de réalisation et mesures drastiques en cas de mauvaises pratiques avérées (suspensions, radiations et procédures judiciaires). Seulement 1% des 10 000 entreprises qualifiées par Qualit’EnR ont fait l’objet d’une réclamation en 2018.

L'action de Qualit'EnR

Qualit’EnR travaille étroitement avec les associations de consommateurs et les pouvoirs publics pour défendre les intérêts des clients face aux dérives de certaines sociétés peu scrupuleuses. Une juriste est mobilisée pour étudier les réclamations. Par ailleurs, toute entreprise faisant l’objet de 3 réclamations au cours des 12 derniers mois est systématiquement présentée à l’instance d’appels et réclamations. Sur 5 dossiers soumis à l’instance en mars 2019, 4 ont conduit à une radiation définitive et la dernière à un rejet de toute demande pendant deux ans. Pour rappel, les particuliers peuvent solliciter nos services en cas de litige avec une entreprise qualifiée : reclamation@qualit-enr.org.

Partager avec vos amis :

Les dernieres vidéos maison

image

Bien apprécier la lumière dans les combles

Modélisez rapidement vos combles et imaginez les possibilités d'aménagement pour créer de nouveaux espaces de vie depuis votre smartphone. L'application gratuite My Daylight vous révèle les bénéfices de l'éclairage naturel. Obtenez facilement des pièces plus grandes et plus confortables à vivre. Catherine JUILLARD, Responsable Prescription Lumière et Thomas BERGE, Chef de Produit Digital, tous deux chez VELUX®, répondent aux questions de Christian PESSEY, Journaliste de la Construction, en charge de l'émission VOTRE MAISON sur RMC. 

image

La rénovation énergétique en questions avec la députée Marjolaine Meynier-Millefert

Retrouvez dans cette vidéo les acteurs majeurs de la filière et la députée Marjolaine Meynier-Millefert , co-animatrice du plan de rénovation énergétique pour le gouvernement. Cette conférence-débat, animée par Christian Pessey sur le Salon de la Rénovation et Décoration 2019, a permis aux acteurs majeurs de la filière de dialoguer et d'échanger avec la députée sur tous les thèmes touchant à la rénovation énergétique. Voici la synthèse de ce débat

image

Quels travaux entreprendre à l'arrivée du printemps?

Les jours rallongent et les températures sont plus clémentes : le printemps constitue une belle opportunité d’entreprendre des travaux de rénovation à la maison. Quels que soient les travaux entrepris, la luminosité, l’ouverture sur l’extérieur et le renouvellement de l’air intérieur sont des éléments clés à considérer pour gagner en qualité de vie. De simples ajustements aux projets de rénovation permettront de prioriser ces éléments pour une maison confortable et agréable à vivre pour tous les membres de la famille. Prisca Pellerin, architecte et designer d'intérieur donne des conseils.

image

Le remplacement des fenêtres et le crédit d'impôt (CITE) en 2019

Le remplacement des fenêtres est réintroduit dans le périmètre du Crédit d'Impôt Transition Énergétique en 2019. Mais dans des conditions si restrictives que le bénéfice en est très limité. La conversion en prime pour les ménages défavorisés n'interviendra qu'en 2020. 

image

Réparer les WC

La réparation des WC passe très souvent par le remplacement du robinet flotteur. Tuto pour tout vous expliquer

Les derniers conseils maison

image

L'ardoise : matériau de couverture durable et élégant

L'ardoise naturelle est un schiste dur : la roche d'origine est tranchée en fines feuilles, de formats variés. L'ardoise la plus répandue (celle de la meilleure qualité) est l'ardoise d'Angers, bleu-gris. Malheureusement les gisements sont pratiquement épuisés ou trop coûteux à exploiter. L'ardoise d'Espagne, moins chère, lui ressemble beaucoup, mais elle contient souvent des pyrites. On trouve aussi l'ardoise du Morbihan (à dominante verte) et celle des Pyrénées, plus foncée. Ces ardoises naturelles sont aujourd'hui fortement concurrencées par les ardoises synthétiques fibre-ciment (dites "fibro") d'un aspect très proche, plus faciles à poser et d'un coût inférieur de 50% environ, mais dont la couleur n'est pas toujours stable et durable.

image

Peut-on remplacer une chaudière par une pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur est aujourd'hui l'une des solutions les plus économiques et écologiques pour remplacer une vieille chaudière.  Le coefficient de performance de celle-ci (COP) permet de transformer 1kW de consommation électrique en 3 à 4 kW de chaleur. Certaines pompes à chaleur réversibles  permettent d'apporter un rafraîchissement en été. Jean-Pascal Chirat, vice-président de l' AFPAC (Association Française pour les Pompes à Chaleur), répond aux questions de Christian PESSEY, journaliste de la construction, en charge de l'émission VOTRE MAISON sur RMC. 

image

Isolant à base d'herbe de prairie

Toutes les fibres végétales peuvent servir à faire des isolants thermiques : pourquoi pas l'herbe de prairie (autrement dit le foin) dont l'une des vertus est évidemment d'être renouvelable et d'offrir un bilan carbone négatif. Un nouvel isolant fait de fibres d'herbe de prairie, mis au point et fabriqué en Suisse fait son apparition.

image

Isolant à base d'herbe de prairie

Toutes les fibres végétales peuvent servir à faire des isolants thermiques : pourquoi pas l'herbe de prairie (autrement dit le foin) dont l'une des vertus est évidemment d'être renouvelable et d'offrir un bilan carbone négatif. Un nouvel isolant fait de fibres d'herbe de prairie, mis au point et fabriqué en Suisse fait son apparition.

image

La laine verre peut-elle être écologique?

Depuis de nombreuses années, le débat fait rage pour savoir ce qu'est un isolant "écologique". Si la matière d'origine elle-même de la laine de verre (le sable ou le verre recyclé) n'est pas en cause, le liant qui assure la cohésion des fibres peut être mis sur la sellette. Un optant pour un liant à base végétale, un fabricant ( Knauf Insulation ) permet d'apporter une réponse à ce débat.  

image

La laine verre peut-elle être écologique?

Depuis de nombreuses années, le débat fait rage pour savoir ce qu'est un isolant "écologique". Si la matière d'origine elle-même de la laine de verre (le sable ou le verre recyclé) n'est pas en cause, le liant qui assure la cohésion des fibres peut être mis sur la sellette. Un optant pour un liant à base végétale, un fabricant ( Knauf Insulation ) permet d'apporter une réponse à ce débat.