Photovoltaïque : comment ne pas se faire abuser - les conseils de Qualit'EnR

Dans une enquête (27/03/2019) l’association UFC Que Choisir alerte face aux pratiques commerciales douteuses constatées sur foire dans le secteur des fenêtres et du photovoltaïque. Qualit’EnR, l’association pour la qualité d’installation dans les énergies renouvelables, soutient cette mise en garde et renouvelle ses conseils aux particuliers face à des sociétés peu scrupuleuses. Attention cependant à ne pas confondre cette éco-délinquance marchande avec les milliers d’entreprises qualifiées intervenant dans le domaine des énergies renouvelables et pour lesquelles le taux de réclamation se limite à 1% en 2018.

La filière photovoltaïque s’est fortement professionnalisée avec des exigences renforcées avec l’arrêté tarifaire : audits dès les premières installations et selon le volume d’activité, formation avec évaluation théorique et pratique des intervenants, etc.Malheureusement, des éco-délinquants nuisent encore à l’image des énergies renouvelables et des professionnels de ce secteur. Face à ces dérives - très médiatisées bien que marginales - l’association Qualit’EnR tient à renouveler ses conseils aux particuliers.

Ne jamais signer sur foire

Il ne faut en effet jamais signer une commande sur une Foire, en l’absence de droit de rétractation et surtout sans une indispensable visite de faisabilité d’équipement.
Pourquoi acheter un système photovoltaïque en autoconsommation sur foire alors que le vendeur ne connait pas votre consommation ou vos usages et ne sait même pas si la toiture est adaptée ? Ça n’a pas de sens !

Plusieurs devis

Sollicitez toujours plusieurs entreprises afin de comparer les offres avant de s’engager(conseil, nature de l’équipement proposé, montant du devis, etc…)

Attention au démarchage par téléphone


Il faut rester très
prudent face au démarchage commercial par téléphone, à domicile ou sur Internet et dont les arguments sont souvent approximatifs voire mensongers.
La grande majorité des entreprises qualifiées sont artisanales : on a rarement vu un plombier-chauffagiste ou un électricien disposer d’un centre d’appels. Cela ne signifie pas que les travaux ne seront pas de qualité mais cela ne correspond pas à la majorité des pratiques observées chez nos entreprises qualifiées.

Solliciter des professionnels qualifiés

Pour éviter les mauvaises expériences, il est recommandé de solliciter des professionnels dûment formés et contrôlés dans le domaine des énergies renouvelables. Pour le photovoltaïque, QualiPV est le label le plus répandu et bénéficie de la reconnaissance des pouvoirs publics avec la mention « RGE ». Il est possible de vérifier à tout moment qu’une entreprise est bien qualifiée sur notre site web, sur notre annuaire des professionnels RGE ou sur le site celui des pouvoirs publics (www.faire.fr).

Les qualifications professionnelles offrent un encadrement réel et sérieux de la qualité d’installation (voir la vidéo : la qualification, qu’est-ce que c’est ?) : formation technique, vérifications administratives, contrôles de réalisation et mesures drastiques en cas de mauvaises pratiques avérées (suspensions, radiations et procédures judiciaires). Seulement 1% des 10 000 entreprises qualifiées par Qualit’EnR ont fait l’objet d’une réclamation en 2018.

L'action de Qualit'EnR

Qualit’EnR travaille étroitement avec les associations de consommateurs et les pouvoirs publics pour défendre les intérêts des clients face aux dérives de certaines sociétés peu scrupuleuses. Une juriste est mobilisée pour étudier les réclamations. Par ailleurs, toute entreprise faisant l’objet de 3 réclamations au cours des 12 derniers mois est systématiquement présentée à l’instance d’appels et réclamations. Sur 5 dossiers soumis à l’instance en mars 2019, 4 ont conduit à une radiation définitive et la dernière à un rejet de toute demande pendant deux ans. Pour rappel, les particuliers peuvent solliciter nos services en cas de litige avec une entreprise qualifiée : reclamation@qualit-enr.org.

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

Les dernieres vidéos maison

image

Les ministres pointent du doigt les fraudeurs à la rénovation énergétique

Julien Denormandie, ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, secrétaire d’Etat à la Transition Ecologique, et Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’Etat à l’Economie ont annoncé un renforcement des exigences pour l’attribution du label RGE,  plus de contrôles exerces par la DGCCRF, mais aussi par l’Anah. 

image

CAPEB : redonner la confiance dans le label RGE (Reconnu Garant de l'Environnement)

Depuis 18 mois d’échanges et de réunions, les pouvoirs publics, l’ADEME, la DGCCRF, l’ANAH, les représentants des consommateurs, les organisations professionnelles du bâtiment et les organismes de qualification ont participé aux travaux de rénovation du dispositif RGE. Les pouvoirs publics ont arbitré et devraient procéder à la rédaction des futurs arrêtés qui encadreront ce nouveau dispositif et qui seront applicables au cours du 1er semestre 2020. La CAPEB a participé activement à l’instance partenariale dont le but était de « réformer ensemble », soucieuse de renforcer la crédibilité du dispositif RGE, auprès des consommateurs et des entreprises.

image

LE CHAUFFAGE AU BOIS : UNE REPONSE A L’AUGMENTATION DE LA FACTURE ENERGETIQUE DES MENAGES

Le médiateur de l’énergie a publié hier son baromètre annuel. « Comme en 2018, 15% des répondants déclarent avoir souffert du froid au cours de l’hiver (…). Un tiers des ménages a restreint le chauffage pour ne pas avoir de factures trop élevées, et un foyer sur dix rencontre des difficultés pour payer certaines factures d’électricité ou de gaz naturel. »

image

Le Mondial du Bâtiment : du 4 au 8 novembre à Villepinte (Batimat, interclima, Idéobain)

Le Mondial du Bâtiment réunira, du 4 au 8 novembre prochain à Paris-Nord Villepinte, les salons INTERCLIMA, IDÉOBAIN et BATIMAT pour former l’évènement international de référence des secteurs de l’architecture, du bâtiment et de la construction. Considéré comme LE rendez-vous incontournable de tous les acteurs de la filière pour relever les défis d’aujourd’hui et de demain, le Mondial du Bâtiment a pour ambition d’être un observatoire à 360° des transformations du secteur.

image

La CAPEB et BUTAGAZ lancent leur nouvelle offre packagée FACILIPASS Chaudière bois

La Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment ( CAPEB ) et Butagaz, fournisseur de solutions multi-énergies, lancent aujourd’hui une nouvelle offre packagée « Chaudière Bois FACILIPASS ». Dans le prolongement des « Pack Chaudière » et « Pack Pompe à Chaleur », cette offre permet le financement par mensualisation sur 60 mois, de travaux d’installation et d’entretien de chaudières à granulés de bois pour les clients particuliers. Parallèlement, l’intégration de l’aide « Habiter Mieux Agilité » de l’ANAH vient compléter les différentes offres FACILIPASS, afin de favoriser les travaux de rénovation énergétique des ménages les plus modestes.

image

Fin de crédit d'impôt au profit d'une prime unique

Mis en place au début des années 1980, le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) a vécu. Il sera remplacé au 1er janvier 2020 par un système de prime versé directement aux bénéficiaires.

image

Qu'est-ce qu'une pompe à chaleur

La pompe à chaleur, c'est quoi ? François Deroche de l' AFPAC  nous explique tout ce qui se cache derrière une pompe à chaleur, ses différentes versions et l' économie  d' énergie  qu'elle représente. Plus d'informations sur :   

Les derniers conseils maison

image

Le béton prêt à l'emploi et les bétons pré-dosés

Si vous avez besoin d'un quantité importante de béton vous pouvez vous en faire livrer "prêt à l'emploi", par un camion toupie. À l'inverse, pour de petites qualités, vous pouvez recourir à du béton pré-dosé, en sac de 2 à 30 kg.

image

Le béton prêt à l'emploi et les bétons pré-dosés

Si vous avez besoin d'un quantité importante de béton vous pouvez vous en faire livrer "prêt à l'emploi", par un camion toupie. À l'inverse, pour de petites qualités, vous pouvez recourir à du béton pré-dosé, en sac de 2 à 30 kg.

image

Le gâchage du béton à la bétonnière

L'emploi d'une bétonnière (que vous pouvez louer) s'impose sitôt qu'il est nécessaire de gâcher une quantité relativement importante de béton (coulage d'une petite chape par exemple).

image

Chauffage : les appareils à combustible liquide et les chauffages individuels au gaz

Considéré pendant un temps comme un chauffage de pauvre, le poêle à pétrole est revenu au goût du jour grâce à une série de perfectionnements assurant un fonctionnement sûr et sans odeur. Par ailleurs, sous l'appellation " chauffage au gaz ", on regroupe des appareils individuels, mobiles d'appoint alimentés par des bouteilles, mais aussi aujourd'hui les foyers à gaz , alimentés par réseau et pouvant s'insérer dans un foyer de cheminée. Les foyers à éthanol doivent être avant tout considérés comme des appareils d'appoint décoratifs et d'ambiance. 

image

Limer le métal : choisir la bonne lime et apprendre à limer

Le travail à la lime – l’ajustage en langage professionnel – est un exercice difficile, qui demande un véritable apprentissage. Lorsqu’on est néophyte, il vaut mieux commencer par s’exercer sur des pièces simples (voire sur des chutes).