Poser du carrelage de sol

La pose du carrelage n’est pas très difficile si le sol a été bien préparé. Elle demande seulement du soin et de la méthode et un minimum d'outils spécialisés.

Il existe deux grands types de pose du carrelage :
• la pose scellée qui consiste à faire adhérer les carreaux sur le mortier de la chape encore frais;
• la pose collée, qui consiste comme son nom l'indique à poser le carrelage sur n'importe quel support rigide et sain : chape de mortier, vieux carrelage, vieux parquet, etc. 

La pose  scellée (à bain soufflant)

C’est la pose classique, assez compliquée à réussir. Les carreaux sont posés directement sur la chape de mortier frais et jointoyés ensuite avec de la barbotine. Si vous faites réaliser la pose, c'est la seule technique qui entre dans la garantie décennale et donc dans la garantie dommages ouvrage puisque le carrelage est considéré dès lors comme partie intégrante du bâti.

La chape

Elle est dressée à l’aide d’une règle de bois ou d'aluminium tenue à deux mains. Le niveau de la chape doit être tracé sur les murs, en prenant comme point de repère une ligne courant sur tout le périmètre des murs à 1 m de hauteur environ.
Les repères, définis à l’aide d’un niveau à fioles, permettent d’obtenir une horizontalité parfaite. L’épaisseur de la chape ajoutée à celle du carrelage doit mettre le sol au niveau de celui des pièces voisines.
Pour faciliter le dressage de la chape, mélangez au ciment un plastifiant qui rendra le mortier plus onctueux et plus facile à travailler.

Les joints

Les carreaux sont posés directement sur la chape de mortier encore frais. Placez une règle de bois le long de l’axe horizontal de la pièce et alignez dessus la première rangée de carreaux. Poursuivez la pose, rangée par rangée.
Pour que les carreaux soient tous au même niveau et qu’ils possèdent une bonne assise, utilisez une large cale de bois ou une batte de carreleur à semelle de caoutchouc. Pour obtenir des joints réguliers entre les carreaux, utilisez des croix d’écartement. Pour vous déplacer sur la surface fraîchement carrelée, placez dessus de larges planches.

La pose au ciment-colle

C’est la technique la plus simple et, en conséquence, la plus utilisée par les amateurs. Les carreaux sont posés sur une chape de mortier bien sec, parfaitement nettoyée et dépoussiérée. Il peuvent l'être aussi sur toute autre surfaces plane, saine et solide, telle qu'un ancien carrelage, un plancher, etc. Un ragréage est généralement nécessaire pour préparer la surface en la rendant lisse et régulière. et La colle est appliquée à l’aide d’une spatule ou d’une truelle crantée (une seule passe). Les carreaux sont posés et enfoncés dans la colle à l’aide d’une cale ou du manche du marteau. Pour la régularité des joints, employez des croix d’écartement.

Les coupes

Procédez au coupe-carreau, manuel (Carrelette) ou électrique ou à la pince de carreleur, de la même façon que pour les carreaux de faïence. Pour dissimuler la jonction sol-mur (parfois irrégulière), vous pouvez poser une plinthe en carreau sur tout le périmètre.

Les joints

La barbotine (mortier liquide spécifique) est appliquée dans les joints à l’aide d’une raclette de caoutchouc ; elle doit être préparée liquide pour bien pénétrer les interstices. Après séchage, enlevez l’excès de barbotine à l'éponge et recouvrez de poudre de barbotine pour une bonne finition. Nettoyez et lustrez avec un chiffon humide ou une éponge.

Par où commencer, par où finir ?

N’entreprenez jamais la pose du carrelage à partir d’un mur, vous risqueriez de ne pas obtenir un résultat harmonieux si les murs de la pièce n’étaient pas absolument d’équerre. Il est beaucoup plus sûr de prendre comme base de départ une perpendiculaire tracée à l’axe de la pièce qui est défini à partir d’une porte. La pièce étant partagée en deux de part et d’autre de cette ligne, recouvrez tout un côté, puis l’autre, en progressant vers les murs pour effectuer les coupes à ce niveau. Laissez un espace de 8 mm en périphérie de la pose.

 

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Choisir un revêtement de sol

Carrelages, revêtements plastiques, moquettes ou parquets : le choix des revêtements de sol peut paraître limité. En fait, la gamme des produits, très étendue, comprend des matériaux qui trouvent leur origine dans les débuts de l’habitat (dalles, terre cuite, etc.) et d’autres résultant des techniques modernes (vinyles, parquets lamellés, etc.).

image

Les outils du carreleur

Héritier des dalles de pierre et de marbre, le carrelage a connu une expansion considérable avec le développement des céramiques, et cela dès l’Antiquité.

Les dernieres vidéos maison

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

Les derniers conseils maison

image

Couler les fondations

Le coulage de fondations est presque toujours nécessaire pour assurer la stabilité au sol des ouvrages ; elles peuvent se réduire à une simple semelle de mortier de quelques centimètres d’épaisseur pour un muret ou être constituées de longrines de fortes épaisseurs en béton armé pour les murs porteurs.

image

Fissuration sur terrain argileux : comment être indemnisé?

Le phénomène de retrait-gonflement des argiles (RGA) est accentué par l'alternance brutale de longues périodes de sécheresse et d'évènements pluviaux souvent extrêmes. C'est à l'origine de l'augmentation spectaculaire du nombre et du montant des indemnisations par l'État et les assurances. Pour en bénéficier il faut être très attentif à la procédure.

image

Le chauffe-eau solaire : à redécouvrir

Le chauffe-eau solaire a été la star des années 1970-1980, et puis, au pays de l'électricité pas chère, on l'a oublié. La mauvaise intégration des panneaux en toiture, À l'origine de problèmes d'étanchéité, y a été pour beaucoup. La concurrence du chauffe-eau thermodynamique aussi. Et puis, on le redécouvre. 1 ou 2 panneaux solaires thermiques sur la toiture d'une annexe suffisent pour couvrir gratuitement 50 à 80 % des besoins d'un maison en eau chaude sanitaire ! De quoi faire réfléchir !

image

Pose de tissu mural tendue avec anglésage

A priori, la pose du tissu tendu en grande largeur semble difficile ; c’est pourtant la seule méthode qui permet d’obtenir une véritable tenture murale de qualité. La technique de pose classique, sur baguette bois et avec carton à angléser, n’est d’ailleurs pas très difficile et elle ne demande qu’un outillage réduit. La pose de tissu sur baguettes crée en outre une couche d'air entre le revêtement et le support, assurant ainsi une certaine isolation phonique et thermique. Elle dispense de gros travaux de rénovation du mur s’il est abîmé ; il faut cependant le traiter contre l’humidité.

image

Décaper pour repeindre

Le décapage d’une surface peinte est nécessaire chaque fois qu’on veut la repeindre ou la vernir. On a le choix entre des méthodes chimique ou thermique. La première, plus simple, demande aussi des précautions, le produit étant très corrosif.

image

Réparer une fuite d'eau avec du mastic époxy

Le colmatage d'une fuite , notamment au niveau d'un raccord, peut être réalisé avec du mastic expoxy, deux composants. Il faut bien sûr couper l'eau et essuyer l'endroit de la fuite pour une adhérence optimale du mastic. 

image

Économiser l'eau : les 5 bons conseils du Centre d'Information sur l'Eau

Quelques bons réflexes éco-responsables participent à préserver des quantités importantes d’eau. Pensez aux stop-douches, mitigeurs thermostatiques, chasses d’eau économiques, systèmes de récupération d’eau de pluie sur gouttière, etc. pour éviter la surconsommation et préserver nos ressources naturelles.

image

Voile d'ombrage : mieux qu'un parasol ou qu'un store

La voile d'ombrage est, comme son nom l'indique, une toile triangulaire rappelant une voile de bateau, tendue pour se protéger du soleil et de la chaleur. Elle conviendra notamment pour ombrer efficacement une terrasse. Quand elle es imperméable elle peut aussi protéger d'une averse.

Pour la décoration et le confort : les revêtements de sol

Les revêtements de sol décoratifs et isolants

Les revêtements de sol comme la moquette, le parquet, le stratifié ou encore le carrelage et le dallage (travertin, pierre, marbre) ont une fonction à la fois technique et décorative. Le parquet sépare dans certains cas les étages mais le plus souvent ils habillent les sols existants, participant à leur isolation et à leur finition. 

Revêtements de sol naturels

La moquette de laine, les revêtements textiles naturels comme le sisal, le coco, le jonc de mer ou le jonc de montagne sont des revêtements de sol (souvent sur une dalle béton) intéressants car respectueux de l’environnement.