Choisir un revêtement de sol

Carrelages, revêtements plastiques, moquettes ou parquets : le choix des revêtements de sol peut paraître limité. En fait, la gamme des produits, très étendue, comprend des matériaux qui trouvent leur origine dans les débuts de l’habitat (dalles, terre cuite, etc.) et d’autres résultant des techniques modernes (vinyles, parquets lamellés, etc.).

Le bon choix

Il fut un temps où les sols étaient en dallage au rez-de-chaussée (quand ils n’étaient pas en terre battue), et en parquet aux étages. La réalisation de planchers en béton a rendu nécessaire une diversification des revêtements, sous la forme de carrelages, de parquets de recouvrement, de moquettes et de sols plastiques.
Un bon revêtement de sol doit être résistant, confortable, décoratif et facile à nettoyer. La moquette a gagné à une époque presque toutes les pièces de la maison. Elle est aujourd’hui en recul face à des revêtements plastiques (vinyle en lés, en dalles, en lames) devenus plus agréables, plus faciles à entretenir et considérés comme plus sains. Cependant, l’élégance et le charme d’un beau parquet ont conduit à l’apparition de revêtements dérivés qui en ont l’apparence sans les contraintes de pose et certains défauts. C'est ce qui explique le succès des revêtements stratifiés.

Rénover ou remplacer ?

Dans les maisons et les appartements anciens, on trouve des carrelages et des parquets qui peuvent être en plus ou moins bon état. Certains retrouveront leur valeur décorative et leurs qualités après une rénovation qu’il est parfois possible d’entreprendre sans gros travaux.
Un mobilier rustique sera tout autant en valeur sur un ancien carrelage aux motifs originaux et compliqués que sur un carrelage moderne. Il suffit souvent d’un simple ponçage (à la ponceuse à bande ou ponceuse à parquet que vous pourrez louer) pour rénover un vieux parquet de chêne, tout à la fois élégant et confortable. Si une telle rénovation n’est pas possible, il existe aujourd’hui de nombreuses solutions pour recouvrir le sol d’origine sans en déposer le vieux revêtement (stratifié, parquet bois de recouvrement, etc.).

La préparation du support

Les revêtements de sol modernes sont faciles à mettre en œuvre, à condition d’avoir préalablement bien préparé le support destiné à les recevoir. Une place importante est accordée à cette préparation, sans laquelle il n’est pas de pose correcte ni durable. Un carrelage, un dallage de pierre, des dalles de liège ou de vinyle doivent reposer sur un sol solide, plan et exempt de toute remontée d’humidité. Ces conditions doivent être impérativement respectées, ce qui vous obligera, dans certains cas, à couler une chape, ou, plus simplement, à étendre un produit de ragréage. L'établissement d'une sous-couche isolante (acoustique et/ou thermique) est souvent nécessaire voire obligatoire.

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

image

Poser du carrelage de sol

La pose du carrelage n’est pas très difficile si le sol a été bien préparé. Elle demande seulement du soin et de la méthode et un minimum d'outils spécialisés.

Les dernieres vidéos maison

image

Pompe à chaleur et confort d'été

Dans cette interview, Christian PESSEY et Christel MOLLÉ de l' AFPAC , font le point sur l'utilisation d'une pompe à chaleur réversible pour améliorer le confort d'été dans votre logement. 

image

Les conseils de la semaine du 4 au 10 mai

Isoler les combles  contre la chaleur, tout savoir sur  les prises et les interrupteurs , entretenir une  terrasse en terre cuite , rénover les  meubles de jardin , insonoriser une  pompe de piscine , choisir un  chauffe-eau électrique , rénover la pierre, nettoyer un  crépis monocouche , réparer les  fuites de chasse-d’eau  : retrouvez tous les conseils publiés pendant la semaine.

image

Faire des économies d'énergie

Christian PESSEY et Francis TIFFANNEAU, expert chez QUALITEL , font le point de toutes ces règles et habitudes de vie, simples mais efficaces, qui permettent d'économiser l'énergie dans son logement.

Les derniers conseils maison

image

Clôture en bois ou en PVC

La classique clôture en forme de “barrière” présente un aspect rustique qui lui vaut bien des adeptes, dans les lotissements pavillonnaires comme à la campagne. Elle reste la plus appréciée dans les régions rurales, où elle est parfois la seule acceptée (notamment en montagne) par les services de l'urbanisme. Néanmoins, le PVC (généralement blanc) gagne des adeptes car il dispense de tout entretien (autre qu'un coup de jet de temps en temps). Les clôtures en PVC se montent comme un jeu de construction. Ces clôtures peuvent être fixées directement au sol ou sur un muret.

image

Rénovation des volets en bois

La remise en état régulière des volets en bois tient de la corvée. Impossible d’y échapper tous les deux ou trois ans, surtout en site exposé, par exemple au bord de la mer. C’est pourquoi beaucoup préfèrent le PVC, l’aluminium, voire la résine. 

image

Motorisation de portail

Motoriser l’ouverture du portail d’entrée apporte un élément de confort évident, auquel s’ajoute un aspect de sécurité, dans la mesure où ces systèmes peuvent être commandés à distance par télécommande ou par un dispositif à code sur clavier et/ou une clé de sécurité. Les éléments de motorisation assurent aussi une grande solidité à la fermeture du portail.

image

Installer une baignoire ou une douche

Baignoire ou douche? La compétition semble devoir être remportée par la douche, même si la baignoire reste l'équipement sanitaire le plus efficace pour l'hygiène comme pour le confort et la relaxation. Les conditions d'installation sont assez différentes.

image

Réaliser un pavage extérieur : allée et terrasse

À l’extérieur, le revêtement du sol doit être réalisé sur un terrain bien préparé, avec des matériaux capables de supporter les agressions du temps. Les briques, les pavés autobloquants, les pavés constituent des matériaux solides et durables.

image

Pose des volets roulants : choix et installation

Le volet roulant est composé de lames horizontales articulées entre elles, qui s’enroulent à l’intérieur d’un coffre placé en partie haute de l’ouverture. Leur maniement peut être manuel ou motorisé.

image

Les produits pour le bois

Matériau naturel s’il en est, le bois n’est pas une matière inerte comme le métal ou le plastique. Sans aller jusqu’à parler d’une vie du bois, on sait que du fait de sa structure même – des fibres ligneuses – il réagit aux variations de température et d’hygrométrie. Du fait de sa composition – la cellulose – il est convoité par de nombreux insectes qui y pondent leurs œufs pour que les larves s’en nourrissent pendant leurs phases de développement et de métamorphose. Enfin, on ne tire du bois tout le parti décoratif qu’il mérite qu’en le teintant et en le faisant briller.

image

Remplacer une vitre simple

N’attendez pas qu’elle tombe d’elle-même pour remplacer une vitre fendue ou percée. Si le solin de mastic d’une vitre est décollé sur plus d’un quart de son périmètre, refaites-le entièrement. Et si elle est fendue ou brisée, remplacez-la sans délai. La feuillure doit être parfaitement propre, nettoyée de tout reste de mastic.