Poser du papier peint et de l'intissé

Les papiers proposés par les fabricants et les produits disponibles (colles, enduits) permettent à l’amateur de poser le papier peint comme un professionnel. Pour que la décoration d’une pièce soit réussie, il faut que le bon goût préside au choix des teintes et des motifs (attention aux phénomènes de mode !). En outre, il est indispensable que les lés soient parfaitement tendus, que les motifs coïncident (si le papier est à raccord), que les arasements soient droits et que le papier ne se décolle pas au bout de quelques mois. Les papiers peints traditionnels sont remplacés par l'intissé dont la pose est sensiblement différente.

La préparation des fonds

La préparation des murs (les "fonds") est une étape très importante pour la pose du papier peint ou de l'intissé. N’espérez pas que le papier, même s’il est épais, cache les fissures et les irrégularités du support. Le papier est un revêtement mince qui, en séchant, se tend sur le fond. Tous les défauts du mur, s'il y en a, apparaissent alors. Il faut donc apporter le plus grand soin à la mise en état du support.

La dépose des vieux papiers peints

Il n’est pas recommandé de coller sur un vieux papier, sauf si celui-ci est en bon état et s’il est si bien collé qu’il est très difficile de l‘arracher.
La décolleuse à vapeur est idéale pour travailler rapidement, sur une surface assez importante. Elle produit de la vapeur sous pression, répartie par un diffuseur rectangulaire que l’on plaque sur le mur. Elle humidifie le papier et la colle, il devient alors facile d’enlever l’ancien papier par lambeaux avec un couteau de peintre ou un couteau à enduire. Il existe des décolleuses à gaz et électriques ; on peut les louer chez les marchands de papiers peints. L’emploi de la décolleuse n’est cependant pas toujours possible. Il faut savoir, en effet, que la vapeur se condense et que l’eau coule sur les murs. Attention, donc, aux moquettes !
Des produits décolleurs de papier peint permettent de dissoudre la colle. On les applique à la brosse ou à l’éponge après dissolution dans de l’eau chaude. Lorsque le papier est détrempé (il faut quelques minutes au produit pour agir), enlevez les lambeaux avec le couteau de peintre. Si le papier est imperméable (vinyle) griffez sa surface avec une brosse métallique ou avec l’angle du couteau de peintre ; attention, cependant, à ne pas rayer le mur ! Si le papier n’est pas très bien collé, utilisez tout simplement de l’eau très chaude que vous appliquez abondamment.

Attention : avant d’effectuer ces travaux, pensez à couper l’électricité (afin d’éviter les courts-circuits) !

Le rebouchage des fissures

Rebouchez les fissures, les cavités, les trous laissés par les clous arrachés, avec de l’enduit et un couteau de peintre. Si une fissure est importante, il faut l’ouvrir avec le triangle grattoir en la creusant en queue-d'aronde avant de la reboucher. Si elle est longue, placez une bande de calicot noyée dans l’enduit pour éviter qu’elle ne réapparaisse.

La préparation des lés

Les lés de papier doivent être découpés à partir des rouleaux. Mesurez précisément la hauteur entre la plinthe et le plafond, et ajoutez 10 cm pour les arasements. Découpez le premier lé avec des ciseaux, et servez-vous-en comme gabarit pour la découpe des autres lés. Le nombre de lés nécessaires se calcule à partir du périmètre de la pièce, en tenant compte des ouvertures (portes et fenêtres).

L’encollage

Utilisez une colle adaptée au papier : colle cellulosique ou vinylique, ou colle supérieure pour les papiers épais et gaufrés. Tournez l’eau dans un seau en versant doucement la poudre pour éviter la formation de grumeaux. Laissez reposer pour que la colle prenne. À noter qu’il existe désormais des colles liquides concentrées qui se mélangent évidemment très facilement à l’eau, la colle étant prête en 1 minute.

Les papiers préencollés 

Les papiers préencollés sont déjà encollés sur le verso. Il suffit de les laisser tremper pour dissoudre la colle et lui redonner son pouvoir adhésif. Si vous en trouvez, utilisez une jardinière en matière plastique pour le trempage et un déroulage plus facile des lés, enroulés sur le recto.

L'intissé

À la différence des papiers peints, c'est ici le mur qui est encollé et non le verso du produit. Utilisez une colle à repère d'encollage (la colle est colorée à l'application, la couleur disparaissant au séchage) pour éviter les manques.

La pose du papier peint ou de l'intissé

Par où commencer ?

Ne vous alignez pas sur l’angle d’un mur ; il n’est pas forcément vertical, et le premier lé comme les suivants ne seraient pas droits. Tracez d’abord une verticale à l’aide du fil à plomb (à 50 cm de l’huisserie d’une fenêtre ou de l’angle formé par deux murs). Si le papier est à motifs, commencez dans un endroit peu éclairé où le défaut du raccord sera peu visible.

La mise en place des lés

Montez sur l’escabeau et placez le premier lé (affichage) en l’alignant sur la verticale tracée. En déplaçant les rabats, recevez le lé sur le bout du pied pour amortir sa chute (le papier est détrempé et peut se déchirer).
Marouflez, puis alignez les autres lés sur le premier, bord à bord (pose à joints vifs), en alignant si besoin les raccords.

Le marouflage

Utilisez une brosse à maroufler pour chasser les bulles d’air. Il faut maroufler de haut en bas et du centre vers les bords. Pour les papiers vinyles, utilisez une raclette en plastique.

Les joints

Les lés doivent être placés exactement bord à bord. C’est sur le bord que le lé risque de se décoller. Pour que les joints soient parfaits, utilisez une roulette à joints (sauf pour les papiers à relief). Si le bord du lé manque de colle, utilisez de la colle présentée en tube.

Les angles

Faites une coupe en longueur du lé, pour qu’il déborde de 1 cm au moins sur le deuxième mur. Repartez en vous alignant sur le fil à plomb. Si l’arête n’est pas verticale, il faut réaliser un léger chevauchement.

Les arasements

Vous pouvez araser en haut et en bas après la pose de chaque lé ou à la fin de la pose de l’ensemble. Arasez au cutter (le lé doit être bien marouflé dans l’angle), en vous guidant sur une règle métallique (spéciale ou non), ou coupez avec les ciseaux (après avoir marqué l’arête avec leurs bouts ronds).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

image

Bien choisir les couleurs de son intérieur

  Lorsque l’on décide de refaire la déco d’une pièce, il est important de connaître l’impact des couleurs sur la pièce elle-même mais aussi sur l’atmosphère qu’elles génèrent et sur notre propre bien-être.

Les dernieres vidéos maison

image

Les aides pour le chauffage au bois

Saviez-vous que vous que le  # chauffage  au  # bois  bénéficiait d'aides telles que le  # CITE  ? Le point avec le label  Flamme Verte  et  Christian Pessey  !

Les derniers conseils maison

image

Faire du plâtre

Du fait de son temps de prise très bref, le plâtre est plus difficile à gâcher que le ciment ou la chaux. De plus, il suffit d’un rien (malaxage irrégulier, complément d’eau, etc.) pour faire “mourir” le plâtre qui, une fois mis en œuvre, ne prendra pas ou se révélera sans résistance. Le gâchage et l’application du plâtre sous forme d’enduit constituent de véritables spécialités.

image

La vermiculite (mica expansé) :

La vermiculite est adaptée à l'isolation du sol des combles : la méthode d’épandage des isolants en vrac est évidemment assez simple ; un minimum de méthode et un certain nombre de précautions sont cependant nécessaires pour obtenir de bons résultats.

image

Le bois : appellations

 Il n’est pas toujours facile de trouver du bois massif. Les revendeurs spécialisés ou les grandes surfaces se limitent souvent à la vente de dérivés (panneaux de particules ou de contreplaqué) et de bois blanc (sapin) pour les barres et les moulures. Pour commander du bois, il faut en connaître les différentes appellations.

image

Le matériel de peinture

Technique ancienne et restant très largement artisanale, la peinture fait appel à des outils classiques – les brosses, en particulier – dans des gammes importantes pour répondre à de multiples cas de figure.  

image

Poser un revêtement vinyle (PVC) en lé

Héritiers du traditionnel linoléum – toujours fabriqué –, les revêtements plastiques en lés occupent aujourd’hui une place prépondérante dans l’univers des revêtements de sol. Leur pose est simple à condition d'être précédée d'une bonne préparation.

image

Construire un mur en béton banché

Le béton peut servir à construire des murs ou des cloisons d'une grande solidité. C'est ainsi que sont construits nombre d'immeubles collectifs, mais aussi certaines maisons individuelles. Cette technique peut aussi être utilisée pour l'édification de mur de soutènement très solides.