Poser du papier peint et de l'intissé

Les papiers proposés par les fabricants et les produits disponibles (colles, enduits) permettent à l’amateur de poser le papier peint comme un professionnel. Pour que la décoration d’une pièce soit réussie, il faut que le bon goût préside au choix des teintes et des motifs (attention aux phénomènes de mode !). En outre, il est indispensable que les lés soient parfaitement tendus, que les motifs coïncident (si le papier est à raccord), que les arasements soient droits et que le papier ne se décolle pas au bout de quelques mois. Les papiers peints traditionnels sont remplacés par l'intissé dont la pose est sensiblement différente.

La préparation des fonds

La préparation des murs (les "fonds") est une étape très importante pour la pose du papier peint ou de l'intissé. N’espérez pas que le papier, même s’il est épais, cache les fissures et les irrégularités du support. Le papier est un revêtement mince qui, en séchant, se tend sur le fond. Tous les défauts du mur, s'il y en a, apparaissent alors. Il faut donc apporter le plus grand soin à la mise en état du support.

La dépose des vieux papiers peints

Il n’est pas recommandé de coller sur un vieux papier, sauf si celui-ci est en bon état et s’il est si bien collé qu’il est très difficile de l‘arracher.
La décolleuse à vapeur est idéale pour travailler rapidement, sur une surface assez importante. Elle produit de la vapeur sous pression, répartie par un diffuseur rectangulaire que l’on plaque sur le mur. Elle humidifie le papier et la colle, il devient alors facile d’enlever l’ancien papier par lambeaux avec un couteau de peintre ou un couteau à enduire. Il existe des décolleuses à gaz et électriques ; on peut les louer chez les marchands de papiers peints. L’emploi de la décolleuse n’est cependant pas toujours possible. Il faut savoir, en effet, que la vapeur se condense et que l’eau coule sur les murs. Attention, donc, aux moquettes !
Des produits décolleurs de papier peint permettent de dissoudre la colle. On les applique à la brosse ou à l’éponge après dissolution dans de l’eau chaude. Lorsque le papier est détrempé (il faut quelques minutes au produit pour agir), enlevez les lambeaux avec le couteau de peintre. Si le papier est imperméable (vinyle) griffez sa surface avec une brosse métallique ou avec l’angle du couteau de peintre ; attention, cependant, à ne pas rayer le mur ! Si le papier n’est pas très bien collé, utilisez tout simplement de l’eau très chaude que vous appliquez abondamment.

Attention : avant d’effectuer ces travaux, pensez à couper l’électricité (afin d’éviter les courts-circuits) !

Le rebouchage des fissures

Rebouchez les fissures, les cavités, les trous laissés par les clous arrachés, avec de l’enduit et un couteau de peintre. Si une fissure est importante, il faut l’ouvrir avec le triangle grattoir en la creusant en queue-d'aronde avant de la reboucher. Si elle est longue, placez une bande de calicot noyée dans l’enduit pour éviter qu’elle ne réapparaisse.

La préparation des lés

Les lés de papier doivent être découpés à partir des rouleaux. Mesurez précisément la hauteur entre la plinthe et le plafond, et ajoutez 10 cm pour les arasements. Découpez le premier lé avec des ciseaux, et servez-vous-en comme gabarit pour la découpe des autres lés. Le nombre de lés nécessaires se calcule à partir du périmètre de la pièce, en tenant compte des ouvertures (portes et fenêtres).

L’encollage

Utilisez une colle adaptée au papier : colle cellulosique ou vinylique, ou colle supérieure pour les papiers épais et gaufrés. Tournez l’eau dans un seau en versant doucement la poudre pour éviter la formation de grumeaux. Laissez reposer pour que la colle prenne. À noter qu’il existe désormais des colles liquides concentrées qui se mélangent évidemment très facilement à l’eau, la colle étant prête en 1 minute.

Les papiers préencollés 

Les papiers préencollés sont déjà encollés sur le verso. Il suffit de les laisser tremper pour dissoudre la colle et lui redonner son pouvoir adhésif. Si vous en trouvez, utilisez une jardinière en matière plastique pour le trempage et un déroulage plus facile des lés, enroulés sur le recto.

L'intissé

À la différence des papiers peints, c'est ici le mur qui est encollé et non le verso du produit. Utilisez une colle à repère d'encollage (la colle est colorée à l'application, la couleur disparaissant au séchage) pour éviter les manques.

La pose du papier peint ou de l'intissé

Par où commencer ?

Ne vous alignez pas sur l’angle d’un mur ; il n’est pas forcément vertical, et le premier lé comme les suivants ne seraient pas droits. Tracez d’abord une verticale à l’aide du fil à plomb (à 50 cm de l’huisserie d’une fenêtre ou de l’angle formé par deux murs). Si le papier est à motifs, commencez dans un endroit peu éclairé où le défaut du raccord sera peu visible.

La mise en place des lés

Montez sur l’escabeau et placez le premier lé (affichage) en l’alignant sur la verticale tracée. En déplaçant les rabats, recevez le lé sur le bout du pied pour amortir sa chute (le papier est détrempé et peut se déchirer).
Marouflez, puis alignez les autres lés sur le premier, bord à bord (pose à joints vifs), en alignant si besoin les raccords.

Le marouflage

Utilisez une brosse à maroufler pour chasser les bulles d’air. Il faut maroufler de haut en bas et du centre vers les bords. Pour les papiers vinyles, utilisez une raclette en plastique.

Les joints

Les lés doivent être placés exactement bord à bord. C’est sur le bord que le lé risque de se décoller. Pour que les joints soient parfaits, utilisez une roulette à joints (sauf pour les papiers à relief). Si le bord du lé manque de colle, utilisez de la colle présentée en tube.

Les angles

Faites une coupe en longueur du lé, pour qu’il déborde de 1 cm au moins sur le deuxième mur. Repartez en vous alignant sur le fil à plomb. Si l’arête n’est pas verticale, il faut réaliser un léger chevauchement.

Les arasements

Vous pouvez araser en haut et en bas après la pose de chaque lé ou à la fin de la pose de l’ensemble. Arasez au cutter (le lé doit être bien marouflé dans l’angle), en vous guidant sur une règle métallique (spéciale ou non), ou coupez avec les ciseaux (après avoir marqué l’arête avec leurs bouts ronds).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

image

Bien choisir les couleurs de son intérieur

  Lorsque l’on décide de refaire la déco d’une pièce, il est important de connaître l’impact des couleurs sur la pièce elle-même mais aussi sur l’atmosphère qu’elles génèrent et sur notre propre bien-être.

Les dernieres vidéos maison

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

Les derniers conseils maison

image

Rénovation de la maison : planifiez vos travaux

Que vous envisagiez de rénover complètement une maison ou simplement de redécorer une pièce, il faut partir du bon pied : évaluer l’ampleur du travail à entreprendre, mesurer le temps qu’il vous faudra pour le mener à bien, apprécier vos propres capacités à le réaliser correctement. Vous devrez aussi prendre les précautions qui s’imposent pour écarter, dès le début du chantier, tout risque d’accident. Enfin, vous devrez vous faire une idée du coût des travaux que vous souhaitez entreprendre pour ne pas dépasser exagérément votre budget ou prendre les mesures nécessaires pour en assurer le financement échelonné.

image

Les insectes du bois : une menace pour la maison

Les insectes du bois menacent peut-être votre maison ! Les termites, les capricornes s'attaquent à certains éléments structurels de votre maison, d'autres comme les vrillettes s'intéressent plutôt à votre mobilier, à vos parquets. Pour lutter contre eux, il faut déjà les connaître et les identifier. Les traitements passent le plus souvent par des professionnels agréés (attention aux arnaques !).

image

Les détecteurs de qualité de l'air : CO2, HCHO, TVOC, humidité, température

La qualité de l'air est un enjeu sanitaire majeur. On sait que l'air intérieur de nos maison est beaucoup plus pollué que l'extérieur. L'accumulation des polluants et notamment des virus constitue un enjeu majeur pour notre santé. D'où la nécessité d'une bonne ventilation par les systèmes mécanique ( VMC, VMI, VMR ), ce qui n'empêche pas de devoir ouvrir les fenêtres régulièrement. Pour savoir quand il faut le faire, il est nécessaire de posséder un détecteur qui mesure différents facteurs sanitaires et de confort. Encore faut-il qu'il donne des informations claires et fiables et que l'on sache les interpréter. La ventilation, le chauffage et l'action sur l'humidité sont les actions permettant d'améliorer la qualité de l'air et de se prémunir contre certain désagréments (inconfort) et pathologies.

image

Les adjuvants du mortier et du béton : à quoi ça sert?

Les adjuvants sont des produits qui, ajoutés en faible dose au moment du gâchage modifient et améliorent les mortiers et béton. la pratique n'est pas nouvelle pusique déjà dans l'antiquité, on ajoutait du sang de bœuf au mortier pour accélérer sa prise.

image

Sol froid au pied : comment l'éviter?

Un sol froid est désagréable mais aussi mauvais pour la santé. Il n'est rien de plus désagréable que de mettre le pied sur un sol froid au réveil, mais aussi dans la journée ou le soir quand on se détend dans un fauteuil. Pour éviter cela il y a des solutions basiques : des tapis, de bons chaussons. Mais il est possible aussi de revoir l'équipement de la maison, et d'installer une trame électrique chauffante.

image

France-Rénov : un service public pour mieux rénover votre logement

Annoncé le vendredi 22 octobre par Emmanuelle Wargon, ministre du Logement, aux côtés de Thierry Repentin, président de l'Anah, le lancement de France Rénov’, le service public de la rénovation de l'habitat entre en vigueur en 2022. Ce nouveau service public unique facilite l'information, l'orientation et l'accompagnement de tous les ménages dans leur projet de rénovation.

image

Remboursement du Crédit d'Impôt (CITE) : l'Administration fiscale répond

Nombreux sont les particuliers qui, ayant bénéficié du CITE (crédit d'impôt pour la transition énergétique), se demandent s'ils devront le rembourser s'ils vendent leur maison après l'avoir touché, et si oui pendant combien de temps pourrait peser ce risque.  RÉNO-INFO-MAISON a consulté la Direction Générale des Finances Publiques (DGFIP) qui a apporté sa réponse officiellement.

Pour la décoration intérieure et le confort : les revêtements muraux

Tapisserie et papier peint

La tapisserie textile a été le premier revêtement mural, avant que le mot désigne le papier peint (aujourd’hui largement l’intissé). La peinture murale est aujourd’hui le revêtement de mur le plus utilisé, souvent en association avec la toile de verre qui dispense d’une préparation poussée des murs. 

Le carrelage mural

La faïence (carrelage de faible épaisseur) reste largement utilisée pour les pièces humides comme la salle de bains ou la salle de douche et les toilettes, mais aussi partiellement (au-dessus de la crédence) dans la cuisine. Le lambris bois ou le lambris PVC font partie des revêtements très appréciés en décoration.