Rénover la pierre

Malgré ce que l'on dit, la pierre n'est pas éternelle, surtout quand il s’agit d’un calcaire tendre, exposé aux agressions d’une atmosphère polluée. Il est nécessaire de la nettoyer, de la décaper et souvent de la restaurer voire de la réparer.

S'il n’est pas question de reconstituer le bras d’une statue  ou l’arc en granit d’un porche, on peut réparer une cassure sur une corniche ou encore redonner au manteau d’une cheminée son ancienne apparence.

Nettoyer la pierre

Décaper la pierre

Comme on voit difficilement les dégâts exacts sous la saleté, les mousses et lichens, toute opération de rénovation commence forcément par un décapage général de l’objet ou de l’élément endommagé.

Le nettoyage de la pierre est une opération plus délicate qu’on ne l’imagine généralement, car elle doit être adaptée à chaque type de pierre. Soyez très prudent avant d’attaquer la pierre exposée aux intempéries, et spécialement aux pluies acides qui transforment le carbonate de calcium (constituant de base des pierres calcaires) en sulfate de calcium, c’est-à-dire en plâtre friable.

– Le brossage mécanique, à la brosse métallique rotative, est à proscrire sur tous les calcaires.
– Une petite brosse rotative en fils de Nylon peut cependant être utilisée pour décrasser de petits motifs ou désempâter le fond des rainures sur une corniche.
– Le nettoyeur haute pression est efficace pour éliminer une couche de mousse et de lichen, à condition de ne pas utiliser une buse rotative et, dans tous les cas, de ne pas trop approcher le jet de la surface, surtout si la pierre est tendre. N’utilisez la fonction sablage qu’avec précaution : faites d’abord un essai sur une partie peu visible de l’objet à nettoyer.
– Utilisez une spatule ou un couteau à mastiquer pour décoller les lichens dans le fond des reliefs.

L’emplâtre de décapage, utilisé par les professionnels de la restauration des statues, est le meilleur moyen pour obtenir le décrassage complet d’un objet en pierre : il évite au maximum les risques d’attaque des parties malades.

– Versez de l’eau déminéralisée dans un grand récipient en plastique et faites dissoudre 50 g de carbonate d’ammonium par litre.
–  Saturez le mélange de pulpe de papier, jusqu’à obtenir une pâte homogène. Cette pulpe s’obtient en faisant tremper, toujours dans de l’eau déminéralisée, du papier ordinaire blanc (jamais de papier imprimé).
– Appliquez cette pâte (à manipuler avec des gants) sur la pierre à décaper et laissez-la sécher.
– Éliminez la pâte sèche à la brosse de chiendent.
– Rincez abondamment au jet sous pression.

Restaurer la pierre

Réparer fragments et éclats

Les agressions du temps et des hommes font éclater certaines parties, ou éliminent quelques détails d’une pierre sculptée. Il est possible de les reconstituer.

• Le mortier de chaux est utilisé par les spécialistes pour restaurer des détails sur des statues en calcaire. La fleur de chaux (chaux aérienne éteinte) constitue la base de ce mortier, additionnée de sable tamisé, de poudres colorantes, de poudre de marbre et, pour les objets exposés à l’extérieur, de résines hydrofuges.

• Les résines de synthèse, additionnées à des mortiers de réparation monocomposants, prêts à l’emploi, sont fort pratiques pour les réparations les plus simples. Portez des gants en caoutchouc pour manipuler ces produits qui peuvent provoquer des allergies cutanées. Ne travaillez pas en dessous de 15° C pour permettre la prise de la résine (souvent à deux composants).

• L'application d'un durcisseur (par exemple du silicate de soude) permet de durcir la pierre rénovée.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Faire du plâtre

Du fait de son temps de prise très bref, le plâtre est plus difficile à gâcher que le ciment ou la chaux. De plus, il suffit d’un rien (malaxage irrégulier, complément d’eau, etc.) pour faire “mourir” le plâtre qui, une fois mis en œuvre, ne prendra pas ou se révélera sans résistance. Le gâchage et l’application du plâtre sous forme d’enduit constituent de véritables spécialités.

image

Les différents types de plâtre et leur utilisation

Obtenu à partir du gypse, le plâtre est utilisé principalement pour les travaux d’intérieur, et ce depuis fort longtemps. Il sert en particulier à la réalisation d’enduits sur les parois de briques, de pierres ou de ciment. Le plâtre sert aussi pour les petits scellements rapides et les travaux qui n’exigent pas une grande solidité. Sous la forme de carreaux de plâtre assemblés par du plâtre frais, il est utilisé depuis le XVIII ème siècle pour la construction des cloisons intérieures.  

Les dernieres vidéos maison

image

Baromètre Qualitel 2020 (Attention debut du son à 3 minutes)

Le baromètre QUALITEL est une étude à la fois d’une ampleur et d’une robustesse inédites, mais surtout innovante avec la création du Qualiscore. Qualitel et Ipsos se sont donnés les moyens de fabriquer un instrument qui permet d’analyser de façon large et fine aussi bien les cibles que les sujets abordés.

image

C'est quoi un bon artisan ?

Jean-Christophe REPON a été élu , le 2 juillet 2020,  Président de la CAPEB , la Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment, succédant ainsi au président Patrick LIÉBUS. Il est maître électricien à la tête d’une entreprise à Toulon dans le Var.

image

Une initiative collective de production et d'autoconsommation d'électricité entre voisins : HARMON'YEU

Au printemps 2020, ENGIE, en partenariat avec la mairie de l’Île d’Yeu et 3 institutions locales, a lancé cette expérimentation innovante d’autoconsommation collective baptisée Harmon’Yeu. Né grâce à la volonté de ses habitants et des autorités locales de s’inscrire dans la transition énergétique, ce projet constitue une première en France dans le fait qu’il intègre plusieurs maisons individuelles productrices d’énergie et une batterie de stockage commune, à l’échelle d’un quartier. Un logiciel intelligent développé spécifiquement par ENGIE pour le projet permet de piloter la répartition de l’énergie produite entre les utilisateurs.

image

Doublage isolant des murs sans ossature : Optimax Habito®

La sortie d'un système de doublage isolant des murs sans ossature combinant le savoir-faire de Placo et d'Isover sans ossature a été accueilli avec enthousiasme tant par les professionnels que par les particuliers intéressé par la rénovation thermique des logement. Le détail du dispositif permet d'en mesurer le caractère révolutionnaire.  

image

La climatisation réversible

Dans cette vidéo, christian PESSEY fait le point sur la climatisation réversible et sur les offres de mensualisation proposées par ENGIE

Les derniers conseils maison

image

Maprimrenov : le barème des aides par travaux

Le dispositif MAPRIMRENOV est désormais en place. Le barème d'accès aux aides est formulé sous la forme de 4 catégories pour les particuliers et une 5e pour les copropriétés. Cela va du bleu (pour les foyers les plus modestes, au jaune, violet et rose en montant dans l'échelle des revenus.  Restait à connaître le montant des aides pour les différents travaux et équipements pour les différentes "couleurs" de revenu. Vous les trouverez dans cet article.

image

MAPRIMRENOV : LE BARÈME POUR BÉNÉFICIER DES AIDES

Jusqu’à présent réservée aux propriétaires occupants aux revenus modestes,   MaPrimeRénov' est désormais ouverte à l'ensemble des propriétaires depuis le 1 er  octobre 2020, et ce quels que soient vos revenus, que vous occupiez votre logement ou que vous le mettiez en location. MaPrimeRénov' est aussi accessible aux copropriétés pour les travaux dans les parties communes.

image

Quel type de fenêtre pour votre maison ?

Les fenêtres jouent un rôle à la fois esthétique et fonctionnel. Conçues pour éclairer l’intérieur des pièces à la lumière du jour, elles limitent le passage du froid, de la chaleur et des bruits. Ces dernières fonctions ont pris une importance croissante à cause du coût de l’énergie et de l’intensité des bruits en agglomération et près des routes, voies ferrées et aéroports à fort trafic.

image

Remplacer sa chaudière gaz, passer à la PAC ou à la PAC hybride gaz? Une priorité : l'isolation.

Nous avons une chaudière gaz de plus de 20 ans qu'il faut changer. Après renseignements et devis sur les chaudières gaz THPE nous avons des devis allant du simple au double , pour la même chaudière. Puis nous apprenons l’existence des PAC Air -Eau avec une entreprise qui nous dit que c'est intéressant financièrement , au delà de l'aspect écologique. Une autre entreprise nous dit que cela ne vaut pas la peine de passer du gaz à une PAC air -eau.  Puis en regardant sur votre site , nous prenons connaissance de la chaudière hybride.  Pourriez -vous nous éclairer car nous sommes dans le flou le plus total et ne savons plus à qui nous fier ? C'est une maison individuelle (de 1954) de 80m2, en région parisienne, non mitoyenne, sur 2 niveaux + sous-sol. Une douche, 4 personnes. Isolation intérieure faible épaisseur et double vitrage de + de 10 ans. Nous avons une facture gaz de 1400€ par an pour Chauffage et ECS. Greg

image

Eau de javel sur les tuiles : quels risques?

J'ai une une toiture en tuiles terre cuite et j ai appliqué de la javel dessus pour la première fois. Y a-t-il un risque pour ma toiture et si oui quelle solution appliquer? Nicolas

image

La ouate de cellulose : un isolant à base de papier

La ouate de cellulose est l'un des isolants les plus appréciés pour son caractère biosourcé et ses qualités isolantes, proches de celles des isolants minéraux. On l'utilise principalement en soufflage en vrac dans les combles perdus, mais aussi en panneaux semi-rigides à loger entre les chevrons de la toiture. Elle peut aussi être projetée sur des parois verticales ou sous des rampants.