Rénover la pierre

Malgré ce que l'on dit, la pierre n'est pas éternelle, surtout quand il s’agit d’un calcaire tendre, exposé aux agressions d’une atmosphère polluée. Il est nécessaire de la nettoyer, de la décaper et souvent de la restaurer voire de la réparer.

S'il n’est pas question de reconstituer le bras d’une statue  ou l’arc en granit d’un porche, on peut réparer une cassure sur une corniche ou encore redonner au manteau d’une cheminée son ancienne apparence.

Nettoyer la pierre

Décaper la pierre

Comme on voit difficilement les dégâts exacts sous la saleté, les mousses et lichens, toute opération de rénovation commence forcément par un décapage général de l’objet ou de l’élément endommagé.

Le nettoyage de la pierre est une opération plus délicate qu’on ne l’imagine généralement, car elle doit être adaptée à chaque type de pierre. Soyez très prudent avant d’attaquer la pierre exposée aux intempéries, et spécialement aux pluies acides qui transforment le carbonate de calcium (constituant de base des pierres calcaires) en sulfate de calcium, c’est-à-dire en plâtre friable.

– Le brossage mécanique, à la brosse métallique rotative, est à proscrire sur tous les calcaires.
– Une petite brosse rotative en fils de Nylon peut cependant être utilisée pour décrasser de petits motifs ou désempâter le fond des rainures sur une corniche.
– Le nettoyeur haute pression est efficace pour éliminer une couche de mousse et de lichen, à condition de ne pas utiliser une buse rotative et, dans tous les cas, de ne pas trop approcher le jet de la surface, surtout si la pierre est tendre. N’utilisez la fonction sablage qu’avec précaution : faites d’abord un essai sur une partie peu visible de l’objet à nettoyer.
– Utilisez une spatule ou un couteau à mastiquer pour décoller les lichens dans le fond des reliefs.

L’emplâtre de décapage, utilisé par les professionnels de la restauration des statues, est le meilleur moyen pour obtenir le décrassage complet d’un objet en pierre : il évite au maximum les risques d’attaque des parties malades.

– Versez de l’eau déminéralisée dans un grand récipient en plastique et faites dissoudre 50 g de carbonate d’ammonium par litre.
–  Saturez le mélange de pulpe de papier, jusqu’à obtenir une pâte homogène. Cette pulpe s’obtient en faisant tremper, toujours dans de l’eau déminéralisée, du papier ordinaire blanc (jamais de papier imprimé).
– Appliquez cette pâte (à manipuler avec des gants) sur la pierre à décaper et laissez-la sécher.
– Éliminez la pâte sèche à la brosse de chiendent.
– Rincez abondamment au jet sous pression.

Restaurer la pierre

Réparer fragments et éclats

Les agressions du temps et des hommes font éclater certaines parties, ou éliminent quelques détails d’une pierre sculptée. Il est possible de les reconstituer.

• Le mortier de chaux est utilisé par les spécialistes pour restaurer des détails sur des statues en calcaire. La fleur de chaux (chaux aérienne éteinte) constitue la base de ce mortier, additionnée de sable tamisé, de poudres colorantes, de poudre de marbre et, pour les objets exposés à l’extérieur, de résines hydrofuges.

• Les résines de synthèse, additionnées à des mortiers de réparation monocomposants, prêts à l’emploi, sont fort pratiques pour les réparations les plus simples. Portez des gants en caoutchouc pour manipuler ces produits qui peuvent provoquer des allergies cutanées. Ne travaillez pas en dessous de 15° C pour permettre la prise de la résine (souvent à deux composants).

• L'application d'un durcisseur (par exemple du silicate de soude) permet de durcir la pierre rénovée.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Faire du plâtre

Du fait de son temps de prise très bref, le plâtre est plus difficile à gâcher que le ciment ou la chaux. De plus, il suffit d’un rien (malaxage irrégulier, complément d’eau, etc.) pour faire “mourir” le plâtre qui, une fois mis en œuvre, ne prendra pas ou se révélera sans résistance. Le gâchage et l’application du plâtre sous forme d’enduit constituent de véritables spécialités.

image

Les différents types de plâtre et leur utilisation

Obtenu à partir du gypse, le plâtre est utilisé principalement pour les travaux d’intérieur, et ce depuis fort longtemps. Il sert en particulier à la réalisation d’enduits sur les parois de briques, de pierres ou de ciment. Le plâtre sert aussi pour les petits scellements rapides et les travaux qui n’exigent pas une grande solidité. Sous la forme de carreaux de plâtre assemblés par du plâtre frais, il est utilisé depuis le XVIII ème siècle pour la construction des cloisons intérieures.  

Les dernieres vidéos maison

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

image

La laine de verre et la santé

Dans cette interview, Christian PESSEY fait le point avec Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER sur les risques que représenteraient l'utilisation de la laine de verre et pour en avoir le coeur net, ils ont fait appel à l'expertise du docteur Christian RECCHIA.

Les derniers conseils maison

image

Pose d'une fenêtre PVC en rénovation

On trouve désormais dans le commerce des “blocs-fenêtres” en PVC pouvant se substituer facilement à l’ancienne fenêtre. Si l'on conserve le dormant (cadre fixe) existant, comme ici, on parle de remplacement en "rénovation".

image

Chats et chiens : êtes-vous bien assuré?

Les accidents causés par les chiens, les chats, les chiens et autres animaux de compagnie peuvent vous coûter cher. Votre assurance multirisques habitation ne vous couvre peut-être pas suffisamment. La Fédération Française de l'assurance vient de le rappeler.

image

Un isolant pour toiture-terrasse photovoltaïque

Fabricant d’isolants en laine de roche, ROCKWOOL innove en proposant sa nouvelle solution pour les toitures-terrasses photovoltaïques. Plus performant avec son lambda 38, Rockacier C nu Energy garantit une meilleure isolation, des qualités incombustibles et une parfaite stabilité dimensionnelle.

image

La nouvelle pince multifonctions PST Leatherman

Véritable couteau suisse du bricoleur, cette pince multifonctions est un outil étonnant qui combine 14 outils. Le Bond, petit dernier du génial Tim Leatherman, est une véritable boîte à outil de poche.

image

La pompe à chaleur : l'équipement de chauffage le plus économique

Après son étude sur le chauffage électrique en 2020, l’Association Promotelec publie une étude* relative à la perception des Français sur la pompe à chaleur. Dans un contexte sociétal et énergétique marqué de plus en plus par la pression des contraintes écologiques, la pompe à chaleur apparaît comme un dispositif particulièrement en phase avec les attentes des propriétaires.

image

Éviter les remontées capillaires : caniveau, bande d'arase, drainage, étanchéité, injections

Au-delà des phénomènes phréatiques, les grosses pluies sont la cause principale es remontées capillaires qui humidifient l’intérieur des murs du rez-de-chaussée. C’est un grand classique et si l'on en est victimes on risque de se lancer dans des palliatifs dont la plupart sont des cautères sur une jambe de bois et vont coûter une fortune. Un certain nombre d'opération techniques permettent d'éviter d'en arriver là.