Sécheresse au jardin : les bons gestes

Alors que les scientifiques alertent sur un été à venir particulièrement sec et chaud, certaines régions sont d’ores et déjà soumises à des arrêtés sécheresse limitant l’utilisation de l’eau. Ce contexte amène les particuliers à repenser l’utilisation de l’eau, notamment dans leur jardin, pour trouver l’équilibre entre survie des végétaux et économie d’eau afin de participer à la lutte contre le réchauffement climatique. Pour les accompagner, l’Union Nationale des Entreprises du Paysage (Unep) et le secteur du paysage préconisent un ensemble de gestes à adopter dans les jardins, pour limiter le recours à l’arrosage tout à préservant les espaces verts et les bénéfices qu’ils permettent – en termes de baisse des températures grâce à l’évapotranspiration ou de qualité des sols.

En 2022, deux tiers des Français (66 %) déclaraient avoir accès à un jardin attenant à leur domicile et ainsi contribuer pour 80 % d’entre eux d’œuvrer à leur échelle à la protection de l’environnement et de la biodiversité. La problématique du « juste arrosage » concerne donc une très grande majorité de Français : en cette période de stress hydrique élevé, plusieurs gestes doivent être adoptés pour que les végétaux survivent aux conditions climatiques. Un arrosage maîtrisé, le paillage, la récupération d’eau ou encore l’adaptation des palettes végétales, compte-tenu des fonctions recherchées dans le jardin, en font partie.

Maitriser son arrosage

Bien arroser nécessite de suivre plusieurs règles, comme celle d’arroser tôt le matin ou après le coucher du soleil, en fine pluie au niveau des pieds des végétaux, en évitant le feuillage. Il faut également veiller à ne pas créer des « trous », ni à tasser la terre pour laisser une terre aérée. Arroser en plein soleil présente un risque de « brûler » les plantes (par l’effet loupe des gouttes d’eau sur les feuillages) et provoque une très forte évaporation de l’eau dans l’air.

Le paillage

Le paillage consiste à placer des résidus végétaux pour couvrir le sol où sont plantés les végétaux. Constitué des déchets de tonte ou de taille, sa mise en place sur une épaisseur d’au moins 10 cm est une solution idéale de rétention d’eau au pied des végétaux, dans la terre. Il permet de laisser l’eau s’infiltrer vers les plantations tout en conservant l’humidité et la fraîcheur du sol. Pour éviter une « brûlure racinaire » ou une faim d’azote, arrosez copieusement les végétaux avant la mise en place du paillage.

La récupération de l’eau de pluie

La mise en place d’une cuve de récupération d’eau de pluie permet de stocker l’eau et de l’utiliser pour arroser les plantes du jardin. L’installation et l’utilisation d’un tel système permet d’économiser jusqu’à 44 % de son prélèvement en eau potable.

Le choix des végétaux

Face au changement climatique, il convient, dans la mesure du possible, d’adapter la palette végétale au sol et au climat local. Choisir par exemple des essences plus rustiques et privilégier une combinaison de plantes cultivées et spontanées assurera à l’espace vert une plus grande résistance dans la durée, en plus de rendre des services écologiques.

Informations 

Les dernieres vidéos maison

image

Halte aux arnaques : reconnaître les éco-délinquants !

Chauffage, eau chaude, ventilation : Qualit’EnR , l'association qualité énergie renouvelable dresse le portrait des arnaqueurs, des écodélinquants dans le domaine des énergies renouvelables. Des conseils essentiels pour éviter les arnaques.

image

Nouvelle rubrique séniors !

Rester le plus longtemps possible chez soir pout bien y vivre sa retraite et y vieillir dans les meilleures conditions, c'est le souhait d'un maximum de personnes, même si les établissements spécialisés sont en grande majorité bien tenus, par des personnels dévoués et attentifs. Mais pour rester chez soit quand on perd de la mobilité, il faut des aménagements, des adaptations qui facilitent la vie. Les conseils manquent souvent pour réaliser des travaux dans le logement, avoir les bonnes informations sur les aides financières, les bons contact pour faire certaines démarches. C'est l'objet de cette rubrique.

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

Les derniers conseils maison

FIN DE LA PUBLICITÉ SUR RÉNO-INFO-MAISON.com

Pour répondre à la demande de plusieurs internautes fidèles, nous avons supprimé la publicité sur RÉNO-INFO-MAISON.com pour une meilleure lecture du site mais aussi pour souligner notre indépendance. Nous espérons que vous apprécierez cet effort qui n'est pas sans impact budgétaire. RÉNO-INFO-MAISON.com, C'EST + de 2000 FICHES CONSEILS, DES CENTAINES DE RÉPONSES À VOS QUESTIONS, SUR LA MAISON, SUR LA CONSTRUCTION, LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE MAIS AUSSI LE JARDINAGE. 

image

Faire un forage soi-même dans son jardin : taper un puits (mise à jour)

Autrefois, chaque jardin avait son puits, qui permettait son arrosage en toutes saisons (ou presque) et souvent l'alimentation en eau de la maison. La nappe phréatique se trouvant généralement à quelques mètres sous le niveau du sol, il était possible de récupérer l'eau avec un seau ou avec une pompe de surface. Les puits ont souvent été bouchés. Il existe une solution simple pour aller chercher l'eau, sans forage important: il est possible de "taper" un puits chez soi, sans grand équipement.  

image

Le BTP se mobilise pour le Téléthon 2024 - programme et actions

Partenaire de l’AFM Télethon depuis 2018, Synerciel (réseau ayant pour objectif de fédérer des entrepreneurs autour de la rénovation énergétique) souhaite en cette année olympique 2024 mettre toute son énergie à l’organisation de la plus grande manifestation sportive du secteur du BTP sous le signe de la solidarité : la première édition du « Téléthon de la Filière du Bâtiment  ».

image

Interdiction de louer les passoires thermiques : le calendrier est revu

Les passoires thermiques, nom donné aux logements laissant fuir les calories l'hiver du fait d'une absence d'isolation ou d'une isolation défaillante, sont dans le collimateur du Gouvernement depuis longtemps. Pour "inciter" les propriétaires bailleurs à faire des travaux, l'idée d'une interdiction de location ou de re-location des logements les plus mal classés thermiquement a fait son chemin. On savait le principe acquis, mais pas le calendrier et les modalités de mise en œuvre des dispositions prises. Un arrêté le publié 18 août 2023, jugé trop contraignant, a été remplacé par un autre, le 23 mars 2024, modifiant notamment l'entrée en vigueur des mesures restrictives à la location des logements en fonction de leur classement au DPE.  

image

Comment faire du mortier de chaux

Le mortier de chaux a longtemps été le matériau de maçonnerie le plus utilisé pour maçonner et notamment pour assembler des pierres ou pour réaliser des enduits notamment intérieurs. Facile à fabriquer car utilisant un liant aisé à produire, il reste très employé, surtout pour la restauration des vieilles demeures et des bâtiments historiques. Comme toujours, de bons outils bien sélectionnés sont nécessaires pour tous vos travaux de maçonnerie .

image

Comment améliorer l'eau du robinet?

On se pose beaucoup de questions sur la qualité de l'eau du robinet . Il est possible de l'assainir pour garantir sa potabilité et donc notre sécurité alimentaire. Voici quelques méthodes pour traiter l' eau du robinet à la maison.

image

Le salpêtre c'est quoi? Ça se traite comment?

Le salpêtre est une formation saline qui se produit sur les surfaces des murs, principalement en maçonnerie ou en béton, à cause de l' humidité . Il apparaît sous forme de taches blanchâtres ou grises, souvent poudreuses. Le salpêtre est causé par la migration des sels minéraux contenus dans les matériaux de construction vers la surface sous l'effet de l'eau. Lorsque l'eau s'évapore, elle laisse ces sels derrière elle sous forme de poudre grisâtre à blanche. Le salpêtre touche prioritairement les vieux locaux agricoles ayant accueilli du bétail dont la maçonnerie a été imprégné d'urine animale : bergerie, étable, écurie, porcherie notamment.  Dans les maisons récente, il apparaît au niveau des joints entre parpaing, qu'il désagrège  

Connaissances de base pour jardiner

Méthode basique de jardinage

Le jardinage est une activité complexe, qui fait appel à des connaissances pratiques, des connaissances techniques et un savoir botanique. Le travail de la terre (défoncement, labour, affinage du sol), la réalisation des planches de culture, le semis des graines, la multiplication des vivaces, le bouturage des plantes, le marcottage, la greffe des végétaux, mais aussi la taille des arbustes décoratifs ou des arbres fruitiers, la tonte de la pelouse, demandent un savoir-faire qui s’acquiert avec le temps. 

Outils et produits pour bien jardiner

Il faut pour cela des bons outils de jardinage, des machines, des équipements, adaptés à chaque action. Culture en pleine terre, culture sous abri en serre ou sous châssis, permettent d’obtenir des récoltes pendant presque toute l’année. Les amendement et enrichissements de la terre se font désormais avec des produits bios pour le respect de la nature et la production de légumes et de fruits sains.