Bois bûches : stère, mètre cube, vrac?

Le bois bûches est devenu en quelques années l'un des combustibles les plus appréciés pour se chauffer. C'est notamment le plus économique de tous les combustibles, à égalité ou presque avec le granulé, loin devant le gaz, l'électricité et bien sûr le fioul. C'est aussi l'un des plus efficaces. Encore faut-il acheter du bois de bonne qualité et surtout en quantité mesurée de façon fiable.

Les bûches au stère

C'est l'unité historique pour mesure le bois de chauffage, celle encore pratiqué en milieu rural, chez les agriculteurs et le forestier de "terrain".  Il correspond à un empilement de bûches de 1 m de haut, sur 1 m de long et 1 m de large. Autrement dit un volume de 1 m3 dit "apparent".  En réalité, 1 stère ne fait pas 1 m3 de bois, surtout s'il est livré en bûche de 50 cm ou 33 cm, format habituel d'utilisation des bûches dans les appareils de chauffage, cheminées, inserts, foyers fermés ou chaudières:
– 1 stère de bûches de 50 cm = 0,80 m3
– 1 stère de bûches de 40 cm = 0,75 m
– 1 stère de bûches de 33 cm = 0,70 m

Suivant la qualité de l'empilement, l'équivalence en mètres cubes peut être bien inférieur, surtout quand le bois est livré en vrac, ce qui interdit toute possibilité de contrôle. Il faut noter que plus le bois est livré en petites sections, et moins le volume réel est important.

Les bûches au mètre cube

Depuis 1978, c'est la norme officielle, la seule unité de volume permettant de garantir la quantité de combustible réellement livrée. On parle de "mètre cube apparent de bois" ou MAB, seule unité légale.  Le coefficient d'empilement est le rapport entre le volume apparent et le volume réel.

Présentation du bois bûches

Il est plus ou moins facile de mesurer réellement le bois bûches selon la présentation à la livraison: 
en vrac rend tout contrôle pratiquement impossible, sauf à réaliser soit-même un empilement des bûches après livraison
en sac ne concerne que les très petites quantités et ne fait pratiquement jamais une estimation au MAB
en ballot pour les volumes intermédiaires
– la livraison en palette permet une estimation plus précise du volume, à condition que les bûches soit empilées et non en vrac sous film plastique.

Le pouvoir calorifique du bois bûches

Il résulte de différents facteurs eux aussi difficile à cerner pour le particulier. Il résulte d'autant meilleur que le bois est :
– en bûches fendues, écorcées
– en feuillus (chêne, charme, frêne, hêtre (les résineux étant à proscrire)
– en sections de 5 à 15 cm
– bien sec (environ 20% d'humidité)

Le pouvoir calorifique (exprimé en PCI = quantité de kilos calories dégagée par la combustion de 1 kg de bois normalisé) et le taux de cendre (par exemple 1,5 ou 3 %)  sont des critères impossibles à contrôler, mais qui indiquent l'engagement du fournisseur au regard de la norme officielle : par exemple NF H1G1 (Moins de 20% d'humidité, PCI 3600, chêne, hêtre ou charme. La qualité du stockage est essentielle pour conserver au bois de chauffage ses qualités initiales.


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Flambée dans la cheminée : faut-il s'en priver?

La cheminée à foyer ouvert, c'est-à-dire sans insert, est montrée du doigt comme polluante et peu efficace. Ce n'est pas faux, mais faut-il pour autant se priver d'une agréable flambée de bûches quand la maison elle-même est déjà chauffée par une chaudière ou une pompe à chaleur, par un plancher chauffant ou des radiateurs électriques? Un certain nombre de sécurités sont à prendre pour réunir toutes les conditions de sécurité.

image

Comment se chauffer au bois?

Le bois de chauffage fait son grand retour, sous l’effet conjugué de l’augmentation du prix des énergies fossiles (fioul, pétrole et gaz), et des aides publiques aux chauffages utilisant des énergies renouvelables. Inserts et foyers continuent d’être très prisés, tandis que les poêles connaissent un nouvel engouement. Il faut dire que les appareils actuels, même sous une livrée rétro, abritent aujourd’hui un cocktail technologique qui les rend désormais extrêmement performants. Beaucoup d’appareils, très design, savent aussi s’intégrer dans les intérieurs les plus modernes.

image

Faire du bois de chauffage

Le bois est une énergie renouvelable dont la qualité n’est plus à démontrer. L’évolution des poêles, inserts, foyers fermés et même chaudières l’ont replacé en bonne position parmi les différents combustibles. Si vous possédez une parcelle boisée ou si vous pouvez acheter du bois sur pied, il est très intéressant de pouvoir “faire son bois” soi-même, bien sûr dans le respect des règles d’exploitation raisonnée de la forêt.

Les dernieres vidéos maison

image

Halte aux arnaques : reconnaître les éco-délinquants !

Chauffage, eau chaude, ventilation : Qualit’EnR , l'association qualité énergie renouvelable dresse le portrait des arnaqueurs, des écodélinquants dans le domaine des énergies renouvelables. Des conseils essentiels pour éviter les arnaques.

image

Nouvelle rubrique séniors !

Rester le plus longtemps possible chez soir pout bien y vivre sa retraite et y vieillir dans les meilleures conditions, c'est le souhait d'un maximum de personnes, même si les établissements spécialisés sont en grande majorité bien tenus, par des personnels dévoués et attentifs. Mais pour rester chez soit quand on perd de la mobilité, il faut des aménagements, des adaptations qui facilitent la vie. Les conseils manquent souvent pour réaliser des travaux dans le logement, avoir les bonnes informations sur les aides financières, les bons contact pour faire certaines démarches. C'est l'objet de cette rubrique.

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

Les derniers conseils maison

FIN DE LA PUBLICITÉ SUR RÉNO-INFO-MAISON.com

Pour répondre à la demande de plusieurs internautes fidèles, nous avons supprimé la publicité sur RÉNO-INFO-MAISON.com pour une meilleure lecture du site mais aussi pour souligner notre indépendance. Nous espérons que vous apprécierez cet effort qui n'est pas sans impact budgétaire. RÉNO-INFO-MAISON.com, C'EST + de 2000 FICHES CONSEILS, DES CENTAINES DE RÉPONSES À VOS QUESTIONS, SUR LA MAISON, SUR LA CONSTRUCTION, LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE MAIS AUSSI LE JARDINAGE. 

image

Faire un forage soi-même dans son jardin : taper un puits (mise à jour)

Autrefois, chaque jardin avait son puits, qui permettait son arrosage en toutes saisons (ou presque) et souvent l'alimentation en eau de la maison. La nappe phréatique se trouvant généralement à quelques mètres sous le niveau du sol, il était possible de récupérer l'eau avec un seau ou avec une pompe de surface. Les puits ont souvent été bouchés. Il existe une solution simple pour aller chercher l'eau, sans forage important: il est possible de "taper" un puits chez soi, sans grand équipement.  

image

Le BTP se mobilise pour le Téléthon 2024 - programme et actions

Partenaire de l’AFM Télethon depuis 2018, Synerciel (réseau ayant pour objectif de fédérer des entrepreneurs autour de la rénovation énergétique) souhaite en cette année olympique 2024 mettre toute son énergie à l’organisation de la plus grande manifestation sportive du secteur du BTP sous le signe de la solidarité : la première édition du « Téléthon de la Filière du Bâtiment  ».

image

Interdiction de louer les passoires thermiques : le calendrier est revu

Les passoires thermiques, nom donné aux logements laissant fuir les calories l'hiver du fait d'une absence d'isolation ou d'une isolation défaillante, sont dans le collimateur du Gouvernement depuis longtemps. Pour "inciter" les propriétaires bailleurs à faire des travaux, l'idée d'une interdiction de location ou de re-location des logements les plus mal classés thermiquement a fait son chemin. On savait le principe acquis, mais pas le calendrier et les modalités de mise en œuvre des dispositions prises. Un arrêté le publié 18 août 2023, jugé trop contraignant, a été remplacé par un autre, le 23 mars 2024, modifiant notamment l'entrée en vigueur des mesures restrictives à la location des logements en fonction de leur classement au DPE.  

image

Comment faire du mortier de chaux

Le mortier de chaux a longtemps été le matériau de maçonnerie le plus utilisé pour maçonner et notamment pour assembler des pierres ou pour réaliser des enduits notamment intérieurs. Facile à fabriquer car utilisant un liant aisé à produire, il reste très employé, surtout pour la restauration des vieilles demeures et des bâtiments historiques. Comme toujours, de bons outils bien sélectionnés sont nécessaires pour tous vos travaux de maçonnerie .

image

Comment améliorer l'eau du robinet?

On se pose beaucoup de questions sur la qualité de l'eau du robinet . Il est possible de l'assainir pour garantir sa potabilité et donc notre sécurité alimentaire. Voici quelques méthodes pour traiter l' eau du robinet à la maison.

image

Le salpêtre c'est quoi? Ça se traite comment?

Le salpêtre est une formation saline qui se produit sur les surfaces des murs, principalement en maçonnerie ou en béton, à cause de l' humidité . Il apparaît sous forme de taches blanchâtres ou grises, souvent poudreuses. Le salpêtre est causé par la migration des sels minéraux contenus dans les matériaux de construction vers la surface sous l'effet de l'eau. Lorsque l'eau s'évapore, elle laisse ces sels derrière elle sous forme de poudre grisâtre à blanche. Le salpêtre touche prioritairement les vieux locaux agricoles ayant accueilli du bétail dont la maçonnerie a été imprégné d'urine animale : bergerie, étable, écurie, porcherie notamment.  Dans les maisons récente, il apparaît au niveau des joints entre parpaing, qu'il désagrège  

Rénovation et entretien de votre logement

Rénover tous les secteurs de la maison

Tous les conseils pratiques et les informations dans tous les secteurs de l’habitat, pour entretenir, rénover, réparer, construire sa maison par Christian PESSEY, journaliste de la construction. L’entretien de la maison est crucial pour une utilisation optimale et quotidienne de votre logement, mais aussi pour maintenir la valeur de votre maison au plus haut niveau. 

Un entretien régulier de la maison

Faute d’entretien régulier, il faut souvent recourir à une rénovation globale, par des travaux de consolidation de la maçonnerie, par une restructuration du bâti, une mise à niveau de l’isolation et du chauffage pour une exploitation rationnelle de la maison, en économisant l’énergie, donc les dépenses de chauffage, dans le respect de l’environnement, par réduction des nuisances, des particules fines, mais aussi des gaz à effet de serre dans la perspective d’une optimisation du bilan carbone de l’habitat.