Briques verre pour mur ou cloison

Les briques de verre constituent une bonne solution pour séparer une pièce en deux tout en laissant passer la lumière. Elles sont très appréciées dans les cuisines et salles de bains, à cause de leur tenue à la graisse et à l’humidité. Il s'agit de blocs creux, extrêmement résistants, qui peuvent s'assembler pour former de véritables ouvrages de maçonnerie. Ce type de cloison rivalise favorablement avec celles en plaques de plâtre.

Structure des cloisons ou murs en briques de verre

Les briques sont simplement assemblées dans une structure de tasseaux en bois fixée au sol, au plafond et aux murs, ou sur une ossature métallique montée à dimensions, dont les éléments ont une largeur correspondant à l’épaisseur des blocs. Ils y sont scellés à l’aide d’une mousse polyuréthane expansive autorisant de légers mouvements. Des tiges métalliques, noyées dans le mortier entre les rangées de briques, renforcent la cloison. Elles s’implantent une rangée sur deux.

Une cloison en briques de verre est relativement lourde. Assurez-vous donc que le plancher sur lequel vous envisagez de l’établir pourra résister à cette surcharge, spécialement s’il s’agit d’un parquet. En cas de doute, prenez le conseil d’un architecte.

Monter une cloison en briques de verre

Pour évaluer les dimensions de la structure, placez au sol une rangée de briques avec des cales d’espacement entre elles et aux extrémités de la rangée. Mesurez la longueur totale, puis déterminez la hauteur de la même manière et coupez l’ossature à ces dimensions. Placez l’ossature horizontalement et verticalement, sur de petites cales en bois si nécessaire. Fixez-la aux murs, au plafond et au sol, après localisation d’éventuels tuyaux et câbles. Percez les montants et traverses et contre-percez le mur. Utilisez des vis de 38 mm au plafond, des chevilles de 50 mm pour les murs ou les fixations spéciales pour plaques de plâtre.

Les étapes de construction d'une cloison en briques de verre

Clouez à intervalles réguliers le joint d’expansion sur les montants latéraux, en laissant à la base la distance pour placer une entretoise d’espacement.Gâchez le mortier à consistance crémeuse et étalez-en une bande sur la traverse de base. Déposez suffisamment de mortier pour réaliser un joint de 10 mm une fois les briques en place.
• En partant d’un coin, placez une entretoise en L (voir ci-dessous) contre le cadre. Placez une entretoise en T pour supporter l’autre bout de la brique (repérez sa position en présentant une brique à sec).
Posez la première brique de verre dans l’angle et asseyez-la fermement sur les entretoises d’espacement.
• Placez l’entretoise en T suivante. Garnissez complètement la rainure latérale de la brique d’une bande de mortier. Asseyez la deuxième brique sur les entretoises et repoussez-la contre la précédente. Elle doit être parfaitement ajustée.
Maçonnez la première rangée, en vérifiant régulièrement l’alignement des briques. Déposez sur la rangée une bande de mortier, insérez des entretoises entre les briques et posez la deuxième rangée.
Renforcez les joints entre les rangées de briques avec des tiges métalliques noyées dans le lit de mortier. S’il faut plus d’une tige par rangée, faites-les se chevaucher sur 15 cm et ligaturez-les. Recouvrez-la de mortier et poursuivez l’assemblage des briques. Afin de garantir un bon aplomb, laissez sécher 24 h tous les trois rangs.
Nettoyez le parement des briques avec une éponge humide.

Entretoises pour briques de verre

Les entretoises en croisillon vendues avec les briques de verre permettent de réaliser trois configurations différentes, en cassant une ou deux de leurs branches pour obtenir une entretoise en T ou en L, selon leur place sur la structure. On les arrache quand le mortier est sec. Comptez 1,5 entretoise par brique plus 10 %.

Finition de la cloison en briques de verre

Une fois toutes les briques assemblées, laissez le mortier sécher?pendant 1 h environ, puis lissez les joints. Pour les assortir à la teinte dominante du décor, vous pouvez les garnir d’un ciment-joint coloré. Pour finir, déposez un cordon d’étanchéité entre les briques et les murs. Quand le mortier est sec, arrachez les entretoises d’espacement. Lissez les joints avec un fer à lisser, qui compacte le joint pour le rendre étanche. Assurez-vous qu’aucun joint ne laisse apparaître de fissure. Si la cloison forme le côté d’une douche, décapez les joints sur une profondeur d’environ 10 mm avec une truelle langue-de-chat. Laissez sécher pendant 24 h (vous pouvez également effectuer cette opération si vous voulez réaliser des joints bien blancs). Le jour suivant, garnissez les joints de ciment-joint blanc, et lissez-le avec le fer adapté. Laissez sécher 1 ou 2 h avant de nettoyer avec un chiffon doux, non pelucheux et propre.  Appliquez un cordon continu de mastic au silicone à la jonction des briques avec le cadre, sur les quatre côtés.

Partager avec vos amis :

Les dernieres vidéos maison

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

Les derniers conseils maison

image

Le chauffe-eau solaire : à redécouvrir

Le chauffe-eau solaire a été la star des années 1970-1980, et puis, au pays de l'électricité pas chère, on l'a oublié. La mauvaise intégration des panneaux en toiture, À l'origine de problèmes d'étanchéité, y a été pour beaucoup. La concurrence du chauffe-eau thermodynamique aussi. Et puis, on le redécouvre. 1 ou 2 panneaux solaires thermiques sur la toiture d'une annexe suffisent pour couvrir gratuitement 50 à 80 % des besoins d'un maison en eau chaude sanitaire ! De quoi faire réfléchir !

image

Pose de tissu mural tendue avec anglésage

A priori, la pose du tissu tendu en grande largeur semble difficile ; c’est pourtant la seule méthode qui permet d’obtenir une véritable tenture murale de qualité. La technique de pose classique, sur baguette bois et avec carton à angléser, n’est d’ailleurs pas très difficile et elle ne demande qu’un outillage réduit. La pose de tissu sur baguettes crée en outre une couche d'air entre le revêtement et le support, assurant ainsi une certaine isolation phonique et thermique. Elle dispense de gros travaux de rénovation du mur s’il est abîmé ; il faut cependant le traiter contre l’humidité.

image

Décaper pour repeindre

Le décapage d’une surface peinte est nécessaire chaque fois qu’on veut la repeindre ou la vernir. On a le choix entre des méthodes chimique ou thermique. La première, plus simple, demande aussi des précautions, le produit étant très corrosif.

image

Réparer une fuite d'eau avec du mastic époxy

Le colmatage d'une fuite , notamment au niveau d'un raccord, peut être réalisé avec du mastic expoxy, deux composants. Il faut bien sûr couper l'eau et essuyer l'endroit de la fuite pour une adhérence optimale du mastic. 

image

Économiser l'eau : les 5 bons conseils du Centre d'Information sur l'Eau

Quelques bons réflexes éco-responsables participent à préserver des quantités importantes d’eau. Pensez aux stop-douches, mitigeurs thermostatiques, chasses d’eau économiques, systèmes de récupération d’eau de pluie sur gouttière, etc. pour éviter la surconsommation et préserver nos ressources naturelles.

image

Voile d'ombrage : mieux qu'un parasol ou qu'un store

La voile d'ombrage est, comme son nom l'indique, une toile triangulaire rappelant une voile de bateau, tendue pour se protéger du soleil et de la chaleur. Elle conviendra notamment pour ombrer efficacement une terrasse. Quand elle es imperméable elle peut aussi protéger d'une averse.

image

Scier le bois : quels outils?

Le bois est le matériaux préféré des bricoleurs pour réaliser différents équipement. Plus noble que le contreplaqué ou le panneau de particules, il demande des outils spécifiques qu'il faut connaître en fonction de la technique pratiquée.

image

Fuite d'eau dans la maison : réparation de fortune?

Les fuites d'eau dans l' installation de plomberie peuvent avoir des conséquences importantes sur la construction elle-même. Elles peuvent se produire à tous les niveaux de celle-ci et se manifester de façon plus ou moins importante, du simple suintement insidieux qui ne se révèle qu'après de mois d'imprégnation, au torrent d'eau qui inonde tout sur son passage. Dans le second cas, une réparation de fortune permet de limiter les dégâts en attente de la réparation par un plombier professionnel. 

Des solutions de rénovation pour toutes les pièces de la maison

Entrée, cuisine, salle de bains, salle à manger, salon, chambres… Toutes les pièces de la maison ont des spécificités de rénovation d’aménagement et d’équipement. 

Les pièces à vivre

Ce sont les pièces de vie quotidienne (salle à manger, salon, bureau) à distinguer des pièces à utilisation spécifique où l’on conduit des activités particulières.

Pièces techniques

Ces pièces à usage spécifique comme la cuisine, la salle de bains ou de douche ou encore les toilettes sont confrontées à des contraintes particulières, en priorité une ventilation soignée pour éviter la condensation et l’humidité.