Carrelage adhésif sur carrelage mural et parquet dans salle de bains

Nous envisageons de "relooker" notre salle de bains, à savoir : carrelage mural et sol
1) pour le mur : que pensez-vous de la pose de film adhésif sur le carrelage existant de façon à coller le nouveau carrelage qui aura lui aussi une face adhésive. ?
2) pour le sol : est-il possible de poser un "parquet spécial salle de bains"sur le carrelage existant ?
Nous sommes des fidèles auditeurs de votre émission dont les conseils sont toujours judicieux
Merci infiniment de votre réponse.
Maguy

La réponse de Christian PESSEY

Carrelage adhésif
Les "carrelages" (en fait du vinyle) adhésifs ne sont pas nouveaux mais ils avaient pratiquement disparu du marché.  Ils font un retour en force du fait de l'amélioration des performance des colles et adhésifs). Ils permettent en effet de relooker une salle de bains ou une cuisine très rapidement et pour pas très cher. Comme tout revêtement adhésif la recette du succès tient en quelques conseils basiques :
– un support lisse et non-poreux
– un dégraissage du support avec du succédané d'acétone
– une pose très minutieuse

Le double encollage que vous évoquez est sans doute un plus, mais il ne faut pas s'attendre à la durabilité d'un vrai carrelage. Attention : à proscrire autour d'une douche ou d'une baignoire car ce type de produit n'aime pas du tout les projections d'eau répétées.

Parquet dans salle de bains
Je suis toujours réservé sur la notion de parquet "spécial salle de bains". Seuls certains bois exotiques comme le teck ou l'acajou massifs peuvent convenir à mes yeux dans une salle de bains, avec autant que possible une pose "pont de bateau" c'est-à-dire avec des joints étanches entre les lames. Je ne fais pas confiance aux stratifiés annoncés comme pouvant convenir dans ce type de pièce. 

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Bien choisir un carrelage de sol : qualités et normes

Le carrelage est l’un des revêtements de sol préférés. C’est le revêtement idéal pour toutes les pièces sanitaires, évidemment de la salle de bains, des toilettes et de la cuisine. Mais le carrelage est parfait aussi pour des pièces de plain-pied, l’entrée, voire salon ou la salle de bains, globalement toutes les pièces dont le sol peut être sali quand on rentre les pieds mouillés, ou avec des chaussures sales, à la campagne.

image

Choisir un revêtement de sol

Carrelages, revêtements plastiques, moquettes ou parquets : le choix des revêtements de sol peut paraître limité. En fait, la gamme des produits, très étendue, comprend des matériaux qui trouvent leur origine dans les débuts de l’habitat (dalles, terre cuite, etc.) et d’autres résultant des techniques modernes (vinyles, parquets lamellés, etc.).

Les dernieres vidéos maison

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

Les derniers conseils maison

image

Qu’est-ce qu’un produit « biosourcé » ?

Le mot « biosourcé », souvent galvaudé, confondu avec le caractère écologique d’un matériau ou d’un produit répond à une définition officielle. Les pouvoirs publics définissent les matériaux biosourcés comme «  issus de la matière organique renouvelable (biomasse), d’origine végétale ou animale. Ils peuvent être utilisés comme matière première dans des produits de construction et de décoration, de mobilier fixe et comme matériau de construction dans un bâtiment  »

image

Installer un lavabo dans une salle de bains

La technique de pose dépend de l’appareil et aussi de la nature de la cloison ou du mur dans laquelle il doit éventuellement se fixer. Elle est différente suivant que le lavabo est sur suspendu sur console, sur colonne ou encastré. Il existe des kits de raccordement proposés en grande surface de bricolage ou magasins de sanitaires, qui permettent de gagner du temps et d’obtenir un résultat esthétique sans soudures.

image

Ouverture de portail autonome grâce à l'énergie solaire.

L'alimentation électrique de l'ouverture d'un portail à battants constitue souvent un problème d'installation. Il faut "tirer" une ligne, parfois l'enterrer. L'énergie solaire peut apporter une réponse à cette difficulté et assurer de surcroît une autonomie d'alimentation, même en cas de coupure de courant. 

image

Qualité de l'air intérieur : les effets des polluants sur la santé

La notion de polluant n'est pas toujours facile à cerner. On pense immédiatement aux substance chimiques contenues dans l'air ou aux poussière qu'il contient. En fait les polluants sont nombreux et leurs conséquences sur la santé multiples. Un bon traitement de l'air de la maison permet d'en réduire les effets.

image

Qualité de l'air intérieur : quels sont les polluants?

La qualité de l'air intérieur est une préoccupation majeure de santé publique, car l'ensemble de la population est concerné, et plus particulièrement les personnes fragiles ou fragilisées telles que les enfants, les personnes âgées ou les malades pulmonaires chroniques. Un intérêt tout particulier doit ainsi être porté aux différents polluants présents dans l’air intérieur, afin de réussir à en éliminer un maximum. Des analyseurs d'air permettent de les détecter .

image

Laine de verre Isoconfort 35 en 300 mm

ISOVER enrichit sa gamme d’isolant Isoconfort 35, dédiée aux combles aménagés, avec une version en 300 mm qui permet d’atteindre une résistance thermique R=8,55 en simple couche et R=10 avec un complément de 60 mm entre chevrons. Une solution idéale en maisons individuelles neuves !

Christian PESSEY, journaliste de la construction, spécialiste de la rénovation et de l’entretien de la maison, du bricolage et des interventions sur le logement répond gratuitement et rapidement à toutes les questions des internautes sur le sujet, sur l’isolation, l’électricité, la maçonnerie, la plomberie, etc.