Choisir un insert pour se chauffer

L'insert permet de multiplier par 2 ou 3 le rendement d'une cheminée à foyer ouvert. Il concilie l'efficacité du chauffage au bois et le charme des bûches brulant sous nos yeux. Et surtout il pollue beaucoup moins qu'une cheminée à foyer ouvert (interdite désormais dans certaines zones urbaines ou vallées très polluées).

Les critères de choix d'un insert

L'encombrement d'un insert

C'est certainement le premier critère à prendre en compte : l'insert doit occuper tout le foyer et s'adapter au plus juste aux dimensions de celui-ci. C'est la condition essentielle pour éviter une dispersion des calories.

La bonne puissance de l'insert

On mesure la puissance d'un insert en watts, comme n'importe quel autre moyen de chauffage. On considère que dans un logement moyennement isolé, il faut compter 100 W / m2 avec une hauteur sous plafond de l'ordre de 2,50 m. Pour un logement très bien isolé, on peut descendre à 60 W / m2.

L'autonomie de l'insert

C'est un facteur de choix important. Plus l'autonomie est grande et moins vous aurez à recharger l'insert. L'autonomie est généralement d'une douzaine d'heures mais il existe des appareils à feu continu dont l'autonomie peut atteindre 24 h.

Le rendement de l'insert

Plus le rendement est élevé et plus l'insert est économique et performant. Comme la combustion est plus complète, il est aussi moins émissif en particules fines, donc moins polluant. Les appareils labellisés Flamme Verte (7 étoiles) affichent un rendement de 75% (à comparer aux 35% d'une cheminée à foyer ouvert). 

Les différentes énergies pour les inserts

Le bois bûche est évidemment le principal combustible utilisé dans un insert. Il existe cependant des appareils à granulé (encore plus performants que la bûche). On trouve aussi des inserts à gaz naturel dont l'effet est devenu très réaliste. Les appareils à éthanol ne doivent être considérés que comme décoratifs et des chauffage d'appoint. 

Les aides pour les inserts

Les inserts à bois et à granulé bénéficie des mêmes aide que les poêles et chaudières utilisant cette énergie : Maprimerénov', CEE et aides locales, TVA à 5,5%, prêt à taux zéro à condition d'être vendu et installés par un professionnel RGE. Seul les appareils labellisés Flamme Verte 7 étoiles sont accessibles aux aides.

Conduit de fumée pour les inserts

Le conduit sur lequel sera raccordé l'insert doit être en bon état. Compte tenu de la chaleur des fumées qu'il dégage (liée au rendement), le conduit doit pratiquement toujours être tubé, et ce sur toute la longueur du conduit, de la sortie de l'appareil à celle de la souche de cheminée.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Cheminée à foyer ouvert : par quoi la remplacer?

Nous sommes propriétaires d'une maison de plus de 120 m 2 qui nous coûte une fortune en chauffage électrique. Nous pensons l'isoler mais, contrairement à vos conseils sur la radio, nous souhaitons commencer par autre moyen de chauffage. Comme vous le voyez sur la photo jointe, nous avons une cheminée ouverte et souhaiterions faire poser un insert. Quelles seraient vos recommandations? Ruddy

image

Cheminées à gaz et foyers à éthanol

Différentes solutions permettent de simuler les flammes des bûches sans utiliser de bois. Parmi celles-ci, les foyers à gaz et ceux à éthanol. Les premiers constituent un vrai moyen de chauffage, les second relèvent plus de l'effet décoratif. 

image

Chauffage au bois : faut-il tuber votre conduit de cheminée?

Les matériels de chauffage au bois bûche (poêles, inserts, foyers fermés voire chaudière) ou au granulés (pellets) étant de plus en plus  performants, leurs fumées sont aussi de plus en plus chaudes, ce que certains vieux conduits ne peuvent supporter. Il faut donc les tuber : une opération assez simple mais qui doit néanmoins être confiée à un professionnel.

image

Nettoyer la vitre d'un poêle ou d'un insert

Pour nettoyer la vitre de mon poêle Godin je vaporise finement sur la vitre froide ou à peine tiède un mélange avec pour 1 litre d'eau 1 doigt d'alcali (juste assez pour ne pas être incommodé) et 1/2 doigt de lessive de soude. Puis je frotte avec du journal que je mets après sur mes bûches. Hyper économique et super efficace, mais brûler ces journaux (2 petites feuilles), est-ce dangereux pour mon poêle ou son conduit ? Alban

Les dernieres vidéos maison

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

Les derniers conseils maison

image

Mesures et traçages sur le bois

En menuiserie, beaucoup d’opérations, en particulier le sciage (et accessoirement le perçage), imposent une prise de mesures précise, suivie d’un traçage bien net, avec des outils de qualité . 

image

Installez et entretenez votre bassin

La présence d'un jardin dans votre propriété est un véritable atout, car il vous permet de profiter de votre extérieur durant les beaux jours. Si vous avez la chance d'en disposer, pensez à optimiser son aménagement afin de créer un lieu de vie propice à la détente et à la relaxation. Créer un bassin est un excellent moyen d'embellir votre espace et de lui donner du cachet. Cependant, son installation doit être réalisée avec soin, et il est important de bien l'entretenir régulièrement.

image

Quels sont les choix de positionnement et l'orientation d'une maison

Le positionnement et l’orientation de leur maison ont préoccupé les hommes de toute éternité, mais pas toujours pour les mêmes raisons. La multiplication des constructions pavillonnaires ces dernières années a malheureusement souvent fait oublier ces préoccupations.

image

Qu’est-ce qu’un produit « biosourcé » ?

Le mot « biosourcé », souvent galvaudé, confondu avec le caractère écologique d’un matériau ou d’un produit répond à une définition officielle. Les pouvoirs publics définissent les matériaux biosourcés comme «  issus de la matière organique renouvelable (biomasse), d’origine végétale ou animale. Ils peuvent être utilisés comme matière première dans des produits de construction et de décoration, de mobilier fixe et comme matériau de construction dans un bâtiment  »

image

Installer un lavabo dans une salle de bains

La technique de pose dépend de l’appareil et aussi de la nature de la cloison ou du mur dans laquelle il doit éventuellement se fixer. Elle est différente suivant que le lavabo est sur suspendu sur console, sur colonne ou encastré. Il existe des kits de raccordement proposés en grande surface de bricolage ou magasins de sanitaires, qui permettent de gagner du temps et d’obtenir un résultat esthétique sans soudures.

image

Ouverture de portail autonome grâce à l'énergie solaire.

L'alimentation électrique de l'ouverture d'un portail à battants constitue souvent un problème d'installation. Il faut "tirer" une ligne, parfois l'enterrer. L'énergie solaire peut apporter une réponse à cette difficulté et assurer de surcroît une autonomie d'alimentation, même en cas de coupure de courant. 

Rénovation et entretien de votre logement

Rénover tous les secteurs de la maison

Tous les conseils pratiques et les informations dans tous les secteurs de l’habitat, pour entretenir, rénover, réparer, construire sa maison par Christian PESSEY, journaliste de la construction. L’entretien de la maison est crucial pour une utilisation optimale et quotidienne de votre logement, mais aussi pour maintenir la valeur de votre maison au plus haut niveau. 

Un entretien régulier de la maison

Faute d’entretien régulier, il faut souvent recourir à une rénovation globale, par des travaux de consolidation de la maçonnerie, par une restructuration du bâti, une mise à niveau de l’isolation et du chauffage pour une exploitation rationnelle de la maison, en économisant l’énergie, donc les dépenses de chauffage, dans le respect de l’environnement, par réduction des nuisances, des particules fines, mais aussi des gaz à effet de serre dans la perspective d’une optimisation du bilan carbone de l’habitat.