Ciment, chaux : les liants hyrauliques

Les liants hydrauliques (ainsi nommés parce qu'ils durcissent au contact de l'eau) doivent faire l’objet d’une sélection rigoureuse, en fonction de l’ouvrage à réaliser. Sachez accorder les matériaux avec l’environnement et utilisez, pour les constructions extérieures, la pierre de pays. Le plâtre est aussi considéré comme un liant dans certaines de ses utilisations : lorsque, par exemple, il sert à l’assemblage de panneaux ou de carreaux de brique ou de plâtre. Mais, à la différence du ciment et de la chaux, il peut être utilisé seul, pour sceller un objet ou pour former un enduit.

Le ciment

C’est un matériau très ancien, plus complexe que la chaux. Sa fabrication à grande échelle, mise au point au début du XIXème siècle, à Portland (d’où l’appellation “ciment Portland“), demande des moyens industriels. Le ciment est le produit du broyage d’une roche artificielle appelée “klinker”, résultant de la cuisson à très haute température d’un mélange de calcaire et de chaux. À la poudre de klinker, on ajoute 5 % de gypse. La résistance et la cohésion du ciment sont incomparablement supérieures à celles de la chaux, d’où son adoption quasi générale, ces qualités étant particulièrement adaptées aux exigences de la construction contemporaine.

La chaux hydraulique

C’est sans doute le liant le plus ancien, celui qui est utilisé depuis des siècles par les maçons. Ce matériau résulte de la cuisson d’un mélange de calcaire (plus de 90 %) et d’argile. Un matériau donc facile à obtenir en toutes régions, même sans moyen de transformation important.
La chaux constitue un liant de qualité, mais qui présente une résistance nettement moindre que celle du ciment, et qui convient surtout à l’association d’éléments de maçonnerie s’assemblant bien entre eux et offrant ainsi une certaine cohésion naturelle. C’est, par exemple, le cas des pierres non taillées, dont l’assemblage se fait parfois sans aucun liant, par simple empilement, avec uniquement un apport d’argile de calage.

Une normalisation précise

Le rôle essentiel joué par les liants dans la construction a conduit à l’établissement d’une normalisation très précise (découlant de la norme européenne EN-197-1) fondée sur les critères de résistance du béton ou du mortier que l’on obtient avec tel ou tel liant. La norme NF reste en vigueur, mais le marquage européen tend à s’imposer. Il est possible d’identifier les différents liants hydrauliques en fonction des informations présentées sur les sacs sous forme de lettres et de chiffres.
Le marquage CE signifie que le produit satisfait aux réglementations en matière de santé, de sécurité et de respect de l’environnement au plan européen.
Les lettres concernent la nature propre à chaque liant, révélant souvent également son mode de fabrication (exemples : CPA – ou CEM I – pour ciment Portland artificiel, CPJ – ou CEM II – pour ciment Portland composé). Le critère de résistance mécanique à la compression (mesuré à vingt-huit jours) est précisé par des chiffres (32,5 - 42,5 - 52,5), qui correspondent à la résistance en newton/mm2 (l’ancienne normalisation s’exprimait en bar/m2, soit 325 - 425- 525).
L’étiquette des sacs porte le label de norme NF et le label EN (exemple : NF - P 15-301 ou EN 197-1 pour le ciment courant) ; un label supplémentaire, attestant que le produit a été accrédité par un autre organisme de contrôle, est parfois associé au label de base (exemple : VP pour Ville de Paris, tel ciment ayant satisfait aux tests des services techniques de la capitale).

Présentation et stockage des liants

La chaux et le ciment sont livrés habituellement dans des sacs de 35 kg en papier fort. Cet emballage est suffisant pour contenir le liant en poudre, mais il ne garantit pas une étanchéité totale à l’air et à l’humidité. Après achat, le liant doit être utilisé assez vite, faute de quoi il risque de s’éventer, perdant tout pouvoir ou bien durcissant spontanément sous l’effet de l’humidité. Un sac ouvert doit être utilisé rapidement. Il faut, dans tous les cas, bien le refermer, si possible en le capuchonnant avec de la matière plastique.
Pour de petits travaux, vous trouverez dans le commerce de petits conditionnements (5  kg, par exemple) ; mais il faut savoir que le prix du liant au kilo est alors beaucoup plus élevé. Ne commandez pas trop de sacs à la fois. En attendant de les utiliser, disposez-les sur des claies en bois ou sur des planches, jamais directement en contact du sol, où se produisent souvent des remontées d’humidité. Pour les mêmes raisons, évitez que les sacs ne touchent un mur.

Les adjuvants

Tous ces produits très simples font l’objet de modifications par adjonction d’adjuvants qui en améliorent les qualités en fonction d’utilisations données : rapidité de prise, augmentation de la résistance, amélioration de la plasticité pour la mise en œuvre, etc. Il ne faut donc pas hésiter à demander au vendeur les additifs qui facilitent le travail et renforcent les qualités de la maçonnerie.

 

 

 

 

 

 

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

image

Mortier et béton : les agrégats (granulats : sable, gravier, etc.)

Également appelés “granulats”, les agrégats constituent pour ainsi dire la charpente des mortiers et des bétons. Le mot désigne tous les éléments qui peuvent être assemblés par un liant. En maçonnerie, il s’agit essentiellement de sable et de gravillons, mais aussi, dans une certaine mesure, de cailloux et de pierres de faible grosseur. Un mélange de liant, de sable et d'eau donne du mortier . En ajoutant au mélange des graviers, des cailloux, des morceaux de pierre on obtient du béton.

Les dernieres vidéos maison

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

Les derniers conseils maison

image

Comment se chauffer : les bonnes options

Beaucoup d’installations de chauffage central sont anciennes, consomment trop et mal. Le combustible n’est pas toujours bien choisi en fonction des besoins de la maison et des ressources locales. L’isolation des habitations est souvent insuffisante, et l’on ne prend pas toujours en compte l’intérêt qu’elle représente (en voyant les choses à moyen et à long terme). Les chaudières sont souvent trop puissantes pour le volume à chauffer ; la régulation est mal faite, les pièces sont trop chauffées, d’où un gaspillage d’énergie.

image

Radiateurs de chauffage électriques optimisés : comment les choisir?

Les radiateurs électriques ont été largement répandus dans les années "tout-électriques". Ils n'ont pas toujours bonne réputation, car ils sont considérés comme énergivores, d'utilisation coûteuse et synonymes d'inconfort. Pourtant, si les convecteurs peuvent aujourd'hui être "oubliés" (sauf dans des cas très précis), trois catégories de radiateurs peuvent être considérés comme "optimisés".  

image

Mesures et traçages sur le bois

En menuiserie, beaucoup d’opérations, en particulier le sciage (et accessoirement le perçage), imposent une prise de mesures précise, suivie d’un traçage bien net, avec des outils de qualité . 

image

Installez et entretenez votre bassin

La présence d'un jardin dans votre propriété est un véritable atout, car il vous permet de profiter de votre extérieur durant les beaux jours. Si vous avez la chance d'en disposer, pensez à optimiser son aménagement afin de créer un lieu de vie propice à la détente et à la relaxation. Créer un bassin est un excellent moyen d'embellir votre espace et de lui donner du cachet. Cependant, son installation doit être réalisée avec soin, et il est important de bien l'entretenir régulièrement.

image

Quels sont les choix de positionnement et l'orientation d'une maison

Le positionnement et l’orientation de leur maison ont préoccupé les hommes de toute éternité, mais pas toujours pour les mêmes raisons. La multiplication des constructions pavillonnaires ces dernières années a malheureusement souvent fait oublier ces préoccupations.

image

Qu’est-ce qu’un produit « biosourcé » ?

Le mot « biosourcé », souvent galvaudé, confondu avec le caractère écologique d’un matériau ou d’un produit répond à une définition officielle. Les pouvoirs publics définissent les matériaux biosourcés comme «  issus de la matière organique renouvelable (biomasse), d’origine végétale ou animale. Ils peuvent être utilisés comme matière première dans des produits de construction et de décoration, de mobilier fixe et comme matériau de construction dans un bâtiment  »

image

Installer un lavabo dans une salle de bains

La technique de pose dépend de l’appareil et aussi de la nature de la cloison ou du mur dans laquelle il doit éventuellement se fixer. Elle est différente suivant que le lavabo est sur suspendu sur console, sur colonne ou encastré. Il existe des kits de raccordement proposés en grande surface de bricolage ou magasins de sanitaires, qui permettent de gagner du temps et d’obtenir un résultat esthétique sans soudures.

La maçonnerie à la base des constructions

Composants et outils de maçonnerie

Les travaux de maçonnerie sont à la base de la construction des maisons maçonnées, mais aussi des murs de clôture, des piliers, des dalles de béton pour la terrasse ou l’assise de la maison. Ils font appel à des matériels spécialisés comme l’auge pour le mortier, la bétonnière, et des outils spécifiques comme la massette, le ciseau de maçon, la truelle, le niveau, la taloche, le plâtoir.  

Des matériaux de maçonnerie spécifiques

Briques pleines, briques creuses, briques alvéolaires (Monomur), briques plâtrières, mais aussi parpaings (blocs) de béton, blocs de béton cellulaire, mortier de ciment et béton armé sont les matériaux les plus utilisés en construction.