Dallage en dalles irrégulières (opus incertum)

Pour ce type de dallage à appareillage irrégulier, le fait que les surfaces soient plus importantes et les dalles plus grossières et irrégulières que le carrelage ne signifie pas que la pose en soit plus facile. Dans la plupart des cas, il est nécessaire d'établir une dalle en béton sur laquelle on pose une couche de mortier permettant de sceller les dalles.

Les produits

Le marbre, le granit, l’ardoise et d’autres pierres naturelles permettent de réaliser des dallages élégants et décoratifs de ce type. On trouve des dalles de pierre naturelle sous différentes présentations. Certaines sont façonnées en usine et se présentent comme les carreaux de terre cuite ou de grès. On peut les poser comme un carrelage ordinaire, avec du mortier (à bain soufflant) ou à l’aide d’une colle à carrelage.

Des dalles de forme irrégulière

Elles sont utilisées pour réaliser un opus incertum, c’est-à-dire un dallage où les pierres plates sont posées les unes à côté des autres et jointoyées avec du mortier. L’opus incertum permet de créer un dallage de caractère, à la fois rustique et élégant, qui souligne la beauté naturelle des pierres. Quand les dalles sont de forme rectangulaire, relativement identiques, on parle d'opus romain.

La technique de pose

Bien que certaines dalles puissent se poser sur du ciment-colle, sur dalle et chape, c’est la technique du bain soufflant qui est généralement utilisée : directement sur une couche de béton ou de mortier.
Il est souvent préférable de couler une dalle de béton pour soutenir le dallage, si elle n’existe pas déjà. À l'intérieur, la dalle doit être saine (exempte de remontées d’humidité) et propre. À l’extérieur, elle peut se limiter à une bonne couche de béton sur hérisson de pierres.

Les dalles très épaisses et très lourdes peuvent être posées sur un simple lit de sable bien tassé, jointoyées au mortier de ciment bâtard (une part de chaux pour une part de ciment) qui assurera la cohésion de l'ensemble.

Le mortier

Utilisez un mortier d’assemblage assez épais : comptez un volume de liant (ciment à maçonner) pour trois volumes de sable sec tamisé.
La quantité de mortier dépend de la surface à daller :
pour une quantité moyenne, il est préférable de gâcher sur aire (sur un film plastique) plutôt que dans une auge,
pour une quantité plus importante, utilisez une bétonnière à moteur électrique ou thermique (en l'absence d'une possibilité de se brancher sur le courant). Vous pourrez l'acheter ou la louer,
pour une quantité très importante, vous aurez intérêt à commander du béton prêt à l’emploi, livré directement sur place par un camion-toupie.

La mise à niveau

Pour réaliser un opus incertum (appareillage aléatoire), commencez la pose près d’un mur en étalant une première couche de mortier. Placez deux pierres distantes de 1 à 2 m l’une de l’autre. Enfoncez-les dans le mortier pour qu’elles prennent leur assise. Utilisez le niveau à bulles pour vérifier que chaque dalle est horizontale. Placez une longue règle de bois sur les deux pierres et posez le niveau à bulles sur la règle pour contrôler que les deux dalles sont au même niveau. Si c’est nécessaire, modifiez la position d’une dalle en la soulevant pour rajouter un peu de mortier. Continuez la pose en plaçant des dalles entre les deux premières et vérifiez le niveau et l’horizontalité pour chacune d’elles. Chaque pierre doit reposer solidement sur le lit de mortier. Frappez avec le manche de la massette pour qu’elle s’enfonce au niveau des autres. Vous pouvez tendre un cordeau à partir de la première dalle pour poser les suivantes.

Le tronçonnage des dalles

L’opus incertum permet de réaliser un dallage avec un minimum de coupe ; cependant, il peut être nécessaire de rectifier la forme de certaines dalles. On utilise pour cela un disque à tronçonner la pierre monté sur une perceuse électrique ou sur une meuleuse d’angle.
Attention de bien prendre un disque adapté au matériau pour éviter tout risque de rupture de celui-ci, ce qui peut occasionner de graves blessures !
Tracez la ligne de coupe avec une pointe. Si la pierre est épaisse, attaquez-la d’abord sur un côté en tronçonnant à mi-épaisseur, puis retournez-la et achevez la coupe. Pour effectuer des coupes ou des rectifications sur des dalles peu épaisses, vous pouvez utiliser un ciseau de maçon et une massette.

Les joints

Ils sont réalisés avec un mortier de ciment gâché plus liquide que pour le lit. Le mortier est déposé à la truelle entre les dalles, tassé, puis soigneusement lissé. Évitez de répandre du mortier sur les pierres, car les taches sont difficiles à enlever. Nettoyez aussitôt les bavures avec une éponge rincée fréquemment dans de l’eau propre.

La disposition

Choisissez les dalles en fonction de leur forme, pour qu’elles s’adaptent les unes aux autres (dans la mesure du possible). Vous pourrez rattraper les irrégularités avec la largeur des joints. Des chutes peuvent servir à combler les manques entre les dalles.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Les outils du carreleur

Héritier des dalles de pierre et de marbre, le carrelage a connu une expansion considérable avec le développement des céramiques, et cela dès l’Antiquité.

image

Poser du carrelage : préparation des supports

Les carreaux de carrelage sont souvent assez lourds. Il faut donc les poser sur une surface solide. Le plus souvent, le carrelage est collé sur une chape spécialement coulée ou sur une chape ancienne ragréée. Assurez-vous que la construction peut supporter sans problème le poids des carreaux. Pour carreler, il faut normalement déposer l’ancien revêtement de sol, mais il n'est pas impossible de coller un nouveau carrelage sur un ancien.

Les dernieres vidéos maison

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

Les derniers conseils maison

image

La purge des radiateurs de chauffage central

Il faut purger les radiateurs de chauffage central quand de l'air s'est introduit dans le circuit, pour différentes cause. Cela crée des poches d'air dans les radiateurs réduisant voire neutralisant leur capacité de chauffage : il faut les purger.

image

Faire des économie sur l'abonnement d'électricité

La puissance électrique souscrite est généralement supérieure à celle nécessaire, par souci de confort et pour ne pas être ennuyé par une coupure subite lorsqu’un appareil de forte puissance (souvent le soir, en plein milieu du repas) se met en marche et fait “sauter” le disjoncteur. En calculant plus précisément la puissance nécessaire et en adoptant certains dispositif, on peut faire des économie sur le coût de l'abonnement.

image

Brumisation : avantages et inconvénients

La brumisaton est incontestablement un moyen de rafraichissement extérieur très agréable : l'évaporation des fines gouttelettes d'eau sur la peau y abaisse la température et procure une sensation de fraîcheur. L'air ambiant, bien sûr, reste à la même température et l'effet s'arrête immédiatement quand la brumisation s'arrête. Ce dispositif, parfaitement contrôle sur les équipements professionnels, n'est pas sans risque sur ceux proposés au grand public. 

image

Air trop sec, air trop humide : comment y remédier

Un air trop sec (en dessous de 40 %) est aussi préjudiciable qu'un air trop humide (au-dessus de 60%), surtout lors des fortes chaleurs. Il existe des moyens d'y remédier. Un hygromètre permet de mesurer en permanence l'humidité ou la sécheresse de l'air intérieur.

image

Fuites sur robinet mélangeur

Les robinets mélangeurs à col de cygne équipent encore beaucoup de lavabos de salles de bains et d'éviers de cuisine. Leur fonctionnement est simple et les sources de problèmes faciles à résoudre. Différents joints peuvent faire "goutter" ou faire fuir le robinet.

image

Les frises décoratives en papier, intissé et vinyle expansé

Longtemps rangées au rayon des accessoires décoratifs oubliés, les frises décoratives sont redevenues à la mode en même temps que le papier peint. Il faut dire que les fabricants rivalisent d’imagination et d’originalité et que leur utilisation ne se limite plus à border le plafond comme autrefois.

image

Eau calcaire : la reconnaître et la traiter

Le calcaire est un fléau pour l’installation sanitaire de la maison : il colmate les canalisations, abîme les robinets, entartre les appareils, notamment ceux où l’eau est chauffée. Rien ne démontre cependant, à ce jour, que le tartre soit dangereux pour la santé.

image

Installations électriques à l'extérieur : des règles strictes

L'électricité à l'extérieur est indispensable pour éclairer les abords de la maison. C'est un facteur de sécurité, tant contre les intrus que pour guider les pas dans les allées. Une prise extérieure rend aussi bien des services, surtout depuis la multiplication des outils électroportatifs et tondeuses à gazon électriques. Il faut pour cela une installation réaliser dans les règles de sécurité optimale, l'humidité étant un facteur de risque plus important que dans la maison.Les risques électriques sont aggravés par l’eau, plus ou moins ruisselante et les possibilités de contact brutal avec des objets métalliques tels qu’outils de jardinage, vélos, jeux d’enfants, étendoirs, etc.

Pour la décoration et le confort : les revêtements de sol

Les revêtements de sol décoratifs et isolants

Les revêtements de sol comme la moquette, le parquet, le stratifié ou encore le carrelage et le dallage (travertin, pierre, marbre) ont une fonction à la fois technique et décorative. Le parquet sépare dans certains cas les étages mais le plus souvent ils habillent les sols existants, participant à leur isolation et à leur finition. 

Revêtements de sol naturels

La moquette de laine, les revêtements textiles naturels comme le sisal, le coco, le jonc de mer ou le jonc de montagne sont des revêtements de sol (souvent sur une dalle béton) intéressants car respectueux de l’environnement.