Dallage en dalles irrégulières (opus incertum)

Pour ce type de dallage à appareillage irrégulier, le fait que les surfaces soient plus importantes et les dalles plus grossières et irrégulières que le carrelage ne signifie pas que la pose en soit plus facile. Dans la plupart des cas, il est nécessaire d'établir une dalle en béton sur laquelle on pose une couche de mortier permettant de sceller les dalles.

Les produits

Le marbre, le granit, l’ardoise et d’autres pierres naturelles permettent de réaliser des dallages élégants et décoratifs de ce type. On trouve des dalles de pierre naturelle sous différentes présentations. Certaines sont façonnées en usine et se présentent comme les carreaux de terre cuite ou de grès. On peut les poser comme un carrelage ordinaire, avec du mortier (à bain soufflant) ou à l’aide d’une colle à carrelage.

Des dalles de forme irrégulière

Elles sont utilisées pour réaliser un opus incertum, c’est-à-dire un dallage où les pierres plates sont posées les unes à côté des autres et jointoyées avec du mortier. L’opus incertum permet de créer un dallage de caractère, à la fois rustique et élégant, qui souligne la beauté naturelle des pierres. Quand les dalles sont de forme rectangulaire, relativement identiques, on parle d'opus romain.

La technique de pose

Bien que certaines dalles puissent se poser sur du ciment-colle, sur dalle et chape, c’est la technique du bain soufflant qui est généralement utilisée : directement sur une couche de béton ou de mortier.
Il est souvent préférable de couler une dalle de béton pour soutenir le dallage, si elle n’existe pas déjà. À l'intérieur, la dalle doit être saine (exempte de remontées d’humidité) et propre. À l’extérieur, elle peut se limiter à une bonne couche de béton sur hérisson de pierres.

Les dalles très épaisses et très lourdes peuvent être posées sur un simple lit de sable bien tassé, jointoyées au mortier de ciment bâtard (une part de chaux pour une part de ciment) qui assurera la cohésion de l'ensemble.

Le mortier

Utilisez un mortier d’assemblage assez épais : comptez un volume de liant (ciment à maçonner) pour trois volumes de sable sec tamisé.
La quantité de mortier dépend de la surface à daller :
pour une quantité moyenne, il est préférable de gâcher sur aire (sur un film plastique) plutôt que dans une auge,
pour une quantité plus importante, utilisez une bétonnière à moteur électrique ou thermique (en l'absence d'une possibilité de se brancher sur le courant). Vous pourrez l'acheter ou la louer,
pour une quantité très importante, vous aurez intérêt à commander du béton prêt à l’emploi, livré directement sur place par un camion-toupie.

La mise à niveau

Pour réaliser un opus incertum (appareillage aléatoire), commencez la pose près d’un mur en étalant une première couche de mortier. Placez deux pierres distantes de 1 à 2 m l’une de l’autre. Enfoncez-les dans le mortier pour qu’elles prennent leur assise. Utilisez le niveau à bulles pour vérifier que chaque dalle est horizontale. Placez une longue règle de bois sur les deux pierres et posez le niveau à bulles sur la règle pour contrôler que les deux dalles sont au même niveau. Si c’est nécessaire, modifiez la position d’une dalle en la soulevant pour rajouter un peu de mortier. Continuez la pose en plaçant des dalles entre les deux premières et vérifiez le niveau et l’horizontalité pour chacune d’elles. Chaque pierre doit reposer solidement sur le lit de mortier. Frappez avec le manche de la massette pour qu’elle s’enfonce au niveau des autres. Vous pouvez tendre un cordeau à partir de la première dalle pour poser les suivantes.

Le tronçonnage des dalles

L’opus incertum permet de réaliser un dallage avec un minimum de coupe ; cependant, il peut être nécessaire de rectifier la forme de certaines dalles. On utilise pour cela un disque à tronçonner la pierre monté sur une perceuse électrique ou sur une meuleuse d’angle.
Attention de bien prendre un disque adapté au matériau pour éviter tout risque de rupture de celui-ci, ce qui peut occasionner de graves blessures !
Tracez la ligne de coupe avec une pointe. Si la pierre est épaisse, attaquez-la d’abord sur un côté en tronçonnant à mi-épaisseur, puis retournez-la et achevez la coupe. Pour effectuer des coupes ou des rectifications sur des dalles peu épaisses, vous pouvez utiliser un ciseau de maçon et une massette.

Les joints

Ils sont réalisés avec un mortier de ciment gâché plus liquide que pour le lit. Le mortier est déposé à la truelle entre les dalles, tassé, puis soigneusement lissé. Évitez de répandre du mortier sur les pierres, car les taches sont difficiles à enlever. Nettoyez aussitôt les bavures avec une éponge rincée fréquemment dans de l’eau propre.

La disposition

Choisissez les dalles en fonction de leur forme, pour qu’elles s’adaptent les unes aux autres (dans la mesure du possible). Vous pourrez rattraper les irrégularités avec la largeur des joints. Des chutes peuvent servir à combler les manques entre les dalles.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Les outils du carreleur

Héritier des dalles de pierre et de marbre, le carrelage a connu une expansion considérable avec le développement des céramiques, et cela dès l’Antiquité.

image

Poser du carrelage : préparation des supports

Les carreaux de carrelage sont souvent assez lourds. Il faut donc les poser sur une surface solide. Le plus souvent, le carrelage est collé sur une chape spécialement coulée ou sur une chape ancienne ragréée. Assurez-vous que la construction peut supporter sans problème le poids des carreaux. Pour carreler, il faut normalement déposer l’ancien revêtement de sol, mais il n'est pas impossible de coller un nouveau carrelage sur un ancien.

Les dernieres vidéos maison

image

Faire des économies d'énergie

Christian PESSEY et Francis TIFFANNEAU, expert chez QUALITEL , font le point de toutes ces règles et habitudes de vie, simples mais efficaces, qui permettent d'économiser l'énergie dans son logement.

image

Isolation des parois : la fin des ossatures?

Dans une conférence de presse commune, confirmant le rapprochement entre Placo et Isover, les représentants des marques du groupe Saint-Gobain ont annoncé jeudi 23/01/2020 une innovation capitale associant deux de leurs produits phares : la plaque Habito pour Placo (plaque haute densité à rigidité et densité renforcée) et l a laine de verre GR 32 ou GR 30 aux performances thermiques élevées et aux propriétés mécaniques qui facilitent la mise en œuvre. L'innovation réside dans la suppression des ossatures métalliques rendue possible par l’association d’une plaque de plâtre ultra résistante et d'accessoires de pose brevetés, inspirés du système Optima. D'où l'appellation du système : Optimax Habito®.  

Les derniers conseils maison

image

Électricité : le matériel de contrôle

Les dépannages, mais aussi les travaux d’installation et de modification, imposent souvent la nécessité d’utiliser un matériel de contrôle plus ou moins élaboré.

image

Bricolage en toute sécurité

Le bricolage n’est pas en soi une activité dangereuse. Mais l’emploi de machines électroportatives ou à poste fixe, l’intervention sur un circuit électrique ou les travaux de soudure, par exemple, exigent le respect de précautions élémentaires, sans lesquelles vous risqueriez de mettre en jeu votre sécurité, ainsi que celle de vos proches.

image

Sécurité électrique dans l'atelier de bricolage

La multiplication des machine électroportatives ou à poste fixe impose une large utilisation de l'électricité dans l'atelier de bricolage. Il faut donc prendre un certain nombre de précautions pour l'utiliser en toute sécurité.

image

Assembler le métal à froid

Les pièces de métal peuvent être assemblées à chaud, mais aussi à froid. Les différentes techniques utilisées dépendent de la destination des pièces, de la résistance souhaitée et du métal travaillé. On assemble à froid par collage, vissage et rivetage

image

Le placage des chants

C’est le moyen de donner à un simple panneau de particules ou de contreplaqué l’aspect d’un panneau de bois noble.

image

Protéger sa maison contre les cambriolages : les précautions et équipements de base

La protection du domicile et le droit de propriété sont inscrits dans nos traditions et dans nos lois. Nous y sommes tous très attachés. Ils supposent des clôtures, des fermetures et des dispositifs particuliers. La protection contre les cambriolages passe tout à la fois par la qualité de ces fermetures et par une protection et une surveillance faisant largement appel à l’électronique. Que l’on soit locataire ou propriétaire, on a à cœur de protéger l’endroit où l’on vit et les meubles et objets que l’on possède.