Faire du béton (dosage et gâchage)

La fabrication du béton est proche de celle du mortier. On peut gâcher à la main pour les faibles quantités, mais on utilise le plus souvent une bétonnière, qui facilite grandement les opérations lorsqu’il s’agit de couler une dalle ou de réaliser des travaux de coffrage importants. Pour une grosse quantité de béton, on aura recours à une livraison par camion-toupie.

Comme le mortier, le béton se fabrique à l'aide d'un liant, le ciment, mélangé à du sable et des graviers (les agrégats). Le ciment est un liant hydraulique, c'est-à-dire qu'il durcit au contact de l'eau. Pour faire du béton, le liant employé est un ciment résistant (CEM I ou II – CPA – 32,5). Avec un liant de ce type, la durée de prise s’étend sur 2 à 5 heures. On a donc assez de temps pour gâcher et utiliser une quantité importante de béton. On peut toutefois ajouter des produits qui retardent ou accélèrent la prise. On utilise également d’autres adjuvants qui rendent le béton plus onctueux et plus facile d’emploi (plastifiant). Il est aussi possible de teinter celui-ci dans la masse.

Le dosage

Les proportions de sable, de gravier, de liants et d’eau dépendent de la destination du matériau. Il faut noter que le béton utilisé dans la construction (ou livré par les camions-toupies) présente une granulométrie continue : on y trouve des gravillons et des cailloux de tous calibrages. Le béton gâché par le maçon amateur a une granulométrie discontinue puisqu’il contient des gravillons calibrés d’une seule grosseur.
La proportion d’eau du mélange peut varier.
Comme pour le mortier, il convient de tenir compte du foisonnement du sable. Il faut de 140 à 200 l d’eau pour 1 m3 de béton. Si on a besoin d’un mélange très fluide, on peut légèrement surdoser l’eau.
Après préparation, on peut rectifier la plasticité du béton par un ajout d’eau ou de ciment, selon les cas. Toutefois, lorsqu’on verse un surplus d’eau, il faut toujours y mettre un peu de ciment pour que le matériau soit résistant.

Le gâchage

On utilise le plus souvent une bétonnière. Cette machine, montée sur roues, peut être installée sur les lieux mêmes des travaux, ce qui évite le transport du béton. Si elle est actionnée par un moteur thermique ou électrique (il faut prendre dans ce cas des précautions concernant le cheminement du câble de raccordement, qui doit passer en hauteur et non au sol).
La bétonnière permet de malaxer environ 125 l de béton en 3 minutes (pour les modèles  courants). Le chargement de la cuve doit se faire avec méthode : d’abord le sable et les graviers, puis le ciment, et l’eau en dernier. On charge à l’aide d’une pelle après avoir effectué les dosages.
Après le malaxage, on vide la cuve par basculement à l’aide du volant. Le béton frais doit être recueilli sur une surface propre (directement dans la brouette ou dans un bac à béton).

La mise en œuvre

Le béton doit être versé en place avec la brouette, le seau ou la pelle. Il peut être amené directement sur site par un tuyau dans le cas d'une livraison par un camion-toupie. Pour obtenir un bon accrochage, mouillez la maçonnerie en contact avec le béton. Tassez énergiquement la couche à l’aide d’une dame. Pendant le séchage (une huitaine de jours), le matériau doit être protégé des intempéries et surtout du soleil par une feuille de plastique ou une bâche.

DOSAGE
UTILISATION SABLE (en litres) GRAVIERS (en litres) CIMENT (kg)
Fondation d'un mur 600 600 250
Allée 400 800 300
Muret 400 800 350
DALLE EXTÉRIEURE 250 950 350
BÉTON ARMÉ
DALLE 800 400 350
MUR DE SOUTÈNEMENT 400 800 350
PILE 450 750 400

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

image

Faire du mortier (dosage et gâchage)

On distingue trois types de mortier. Dans la construction, on utilise souvent les mortiers bâtards qui combinent deux liants, le ciment et la chaux (généralement en parts égales) ; ces produits allient une bonne solidité à une plasticité qui les rend faciles à utiliser. Les mortiers de ciment sont plus résistants, mais ils durcissent très vite et présentent des risques de fissuration. Les mortiers de chaux sont assez fragiles, mais très onctueux.

Les dernieres vidéos maison

image

Les ministres pointent du doigt les fraudeurs à la rénovation énergétique

Julien Denormandie, ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, secrétaire d’Etat à la Transition Ecologique, et Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’Etat à l’Economie ont annoncé un renforcement des exigences pour l’attribution du label RGE,  plus de contrôles exerces par la DGCCRF, mais aussi par l’Anah. 

image

CAPEB : redonner la confiance dans le label RGE (Reconnu Garant de l'Environnement)

Depuis 18 mois d’échanges et de réunions, les pouvoirs publics, l’ADEME, la DGCCRF, l’ANAH, les représentants des consommateurs, les organisations professionnelles du bâtiment et les organismes de qualification ont participé aux travaux de rénovation du dispositif RGE. Les pouvoirs publics ont arbitré et devraient procéder à la rédaction des futurs arrêtés qui encadreront ce nouveau dispositif et qui seront applicables au cours du 1er semestre 2020. La CAPEB a participé activement à l’instance partenariale dont le but était de « réformer ensemble », soucieuse de renforcer la crédibilité du dispositif RGE, auprès des consommateurs et des entreprises.

image

LE CHAUFFAGE AU BOIS : UNE REPONSE A L’AUGMENTATION DE LA FACTURE ENERGETIQUE DES MENAGES

Le médiateur de l’énergie a publié hier son baromètre annuel. « Comme en 2018, 15% des répondants déclarent avoir souffert du froid au cours de l’hiver (…). Un tiers des ménages a restreint le chauffage pour ne pas avoir de factures trop élevées, et un foyer sur dix rencontre des difficultés pour payer certaines factures d’électricité ou de gaz naturel. »

image

Le Mondial du Bâtiment : du 4 au 8 novembre à Villepinte (Batimat, interclima, Idéobain)

Le Mondial du Bâtiment réunira, du 4 au 8 novembre prochain à Paris-Nord Villepinte, les salons INTERCLIMA, IDÉOBAIN et BATIMAT pour former l’évènement international de référence des secteurs de l’architecture, du bâtiment et de la construction. Considéré comme LE rendez-vous incontournable de tous les acteurs de la filière pour relever les défis d’aujourd’hui et de demain, le Mondial du Bâtiment a pour ambition d’être un observatoire à 360° des transformations du secteur.

image

La CAPEB et BUTAGAZ lancent leur nouvelle offre packagée FACILIPASS Chaudière bois

La Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment ( CAPEB ) et Butagaz, fournisseur de solutions multi-énergies, lancent aujourd’hui une nouvelle offre packagée « Chaudière Bois FACILIPASS ». Dans le prolongement des « Pack Chaudière » et « Pack Pompe à Chaleur », cette offre permet le financement par mensualisation sur 60 mois, de travaux d’installation et d’entretien de chaudières à granulés de bois pour les clients particuliers. Parallèlement, l’intégration de l’aide « Habiter Mieux Agilité » de l’ANAH vient compléter les différentes offres FACILIPASS, afin de favoriser les travaux de rénovation énergétique des ménages les plus modestes.

image

Fin de crédit d'impôt au profit d'une prime unique

Mis en place au début des années 1980, le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) a vécu. Il sera remplacé au 1er janvier 2020 par un système de prime versé directement aux bénéficiaires.

image

Qu'est-ce qu'une pompe à chaleur

La pompe à chaleur, c'est quoi ? François Deroche de l' AFPAC  nous explique tout ce qui se cache derrière une pompe à chaleur, ses différentes versions et l' économie  d' énergie  qu'elle représente. Plus d'informations sur :   

Les derniers conseils maison

image

Le béton prêt à l'emploi et les bétons pré-dosés

Si vous avez besoin d'un quantité importante de béton vous pouvez vous en faire livrer "prêt à l'emploi", par un camion toupie. À l'inverse, pour de petites qualités, vous pouvez recourir à du béton pré-dosé, en sac de 2 à 30 kg.

image

Le béton prêt à l'emploi et les bétons pré-dosés

Si vous avez besoin d'un quantité importante de béton vous pouvez vous en faire livrer "prêt à l'emploi", par un camion toupie. À l'inverse, pour de petites qualités, vous pouvez recourir à du béton pré-dosé, en sac de 2 à 30 kg.

image

Le gâchage du béton à la bétonnière

L'emploi d'une bétonnière (que vous pouvez louer) s'impose sitôt qu'il est nécessaire de gâcher une quantité relativement importante de béton (coulage d'une petite chape par exemple).

image

Chauffage : les appareils à combustible liquide et les chauffages individuels au gaz

Considéré pendant un temps comme un chauffage de pauvre, le poêle à pétrole est revenu au goût du jour grâce à une série de perfectionnements assurant un fonctionnement sûr et sans odeur. Par ailleurs, sous l'appellation " chauffage au gaz ", on regroupe des appareils individuels, mobiles d'appoint alimentés par des bouteilles, mais aussi aujourd'hui les foyers à gaz , alimentés par réseau et pouvant s'insérer dans un foyer de cheminée. Les foyers à éthanol doivent être avant tout considérés comme des appareils d'appoint décoratifs et d'ambiance. 

image

Limer le métal : choisir la bonne lime et apprendre à limer

Le travail à la lime – l’ajustage en langage professionnel – est un exercice difficile, qui demande un véritable apprentissage. Lorsqu’on est néophyte, il vaut mieux commencer par s’exercer sur des pièces simples (voire sur des chutes).