Entailler, raboter, râper, poncer le bois à la main

Avant  de se lancer dans des travaux de menuiserie importants, il est essentiel de connaître toutes les techniques de base. La aussi il y a des différents outils dont il faut apprendre le maniement.

Entailler

Pour encastrer dans le bois, pour assembler, il faut pratiquer des entailles. On utilise le ciseau à bois et le bédane (guidés par de petits coups de maillet) ou différents outils électroportatifs.

Le travail au ciseau

On frappe sur le ciseau avec un maillet (et non un marteau).Pour entailler, coupez d’abord les fibres en tenant le ciseau verticalement, le biseau vers l’intérieur de l’entaille. Creusez ensuite par petits copeaux, le biseau en dessous. Aplanissez le fond au ciseau sans taper. Si c’est possible (entaille à mi-bois), attaquez d’abord à la scie pour faciliter le travail du ciseau. Le bédane est un ciseau de section carrée utilisé essentiellement pour creuser les mortaises.

Le travail à la défonceuse

Cette machine est équipée de fraises qui permettent de creuser toutes les entailles, les rainures et les moulures. Son moteur tourne très vite (jusqu’à 30 000 tr/mn). Elle exécute aussi les chanfreins. Pour réaliser des assemblages classiques par tenon et mortaise, il faut finir au ciseau, car la défonceuse perce des trous de section circulaire.

Usiner le bois

Raboter

Le rabotage sert à “blanchir” les planches, c’est-à-dire à les rendre lisses et nettes de toutes traces de sciage. Il permet en outre de mettre les pièces à l’épaisseur souhaitée (le dégrossissage d’épaisseur étant le dégauchissage).

Rabot en bois ou rabot métallique

Le rabot traditionnel est en bois dur. Il est très efficace, mais difficile à régler : le fer doit dépasser d’environ 1 mm sous la semelle.
Le réglage du rabot métallique (appelé aussi rabot “américain”) est plus simple, puisqu’il s’effectue par vis. Il existe également des rabots électroportatifs pour les gros travaux et bien sûr des raboteuses à poste fixe (avec dégauchisseuse).

Pour raboter correctement

• Vérifiez que le fer est assez sorti (ni trop ni trop peu) en retournant le rabot et en le portant au niveau de l’œil comme pour viser. 
Passez la semelle du rabot à la paraffine, pour qu’elle glisse mieux.
Rabotez à deux mains (les rabots métalliques sont pourvus de deux poignées).
Poussez l’outil dans le sens du fil du bois pour éviter que le rabot “broute” (c’est-à-dire qu’il soulève les fibres).

Raboter en bout

Le rabotage en bout exige des précautions pour que le bois n’éclate pas. Placez la pièce entre deux cales martyres en maintenant avec un serre-joint. Raboter une pièce de bois de faible épaisseur en bout pose un problème : la lame du rabot risque de faire éclater le bois.
Pour éviter d’arracher le bois, procédez de la façon suivante : serrez la planche verticalement, de sorte que le chant à raboter soit à votre hauteur de travail : assemblez, à l’aide d’un serre-joint, une cale (dite “martyre” pour la circonstance) de part et d’autre de la pièce à raboter, de sorte que ces cales affleurent le bout de la pièce ;
rabotez : seul le bois des cales risque d’éclater au passage de l’outil.

Râper

Le fait de diminuer l’épaisseur d’une pièce de bois par abrasion (râpage ou ponçage) est appelé “corroyage” par le menuisier professionnel. C’est une technique relativement simple qui permet l’ajustage des épaisseurs et la finition de surface.
On utilise une râpe pour amener une pièce aux dimensions voulues, en particulier pour les assemblages. Il faut bien choisir sa râpe (douce, demi-douce ou bâtarde) selon la finesse du travail à effectuer.
La main droite tient le manche et la gauche l’extrémité de la lame. On pousse de la main droite en appuyant et en guidant de la main gauche. Il faut appuyer modérément sur l’outil pour éviter qu’il ne se bloque dans le bois.

Poncer

Pour le ponçage de surfaces planes, les feuilles de papier de verre sont montées sur une cale en bois ou en caoutchouc. Commencez le ponçage avec un gros grain et finissez avec un grain fin.

 

 

 

 

 

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Tracer sur le bois

La menuiserie fait appel à des techniques relativement simples, mais qui sont issues d’un savoir-faire traditionnel dont il faut respecter les principes et l’ordonnancement. Le traçage est à la base de tous les travaux de menuiserie. De sa précision dépend la qualité du travail.

image

Les outils du menuisier

Le bois est un matériau agréable à travailler. Tous les menuisiers amateurs ont éprouvé du plaisir à façonner une pièce de bois pour en faire un meuble ou un objet. N’importe qui croit savoir scier, clouer ou manier la râpe. Mais le travail du bois s’apprend, a fortiori lorsqu’il s’agit de réalisations un peu compliquées qui exigent des traçages et des coupes très précis, un rabotage et des assemblages résistants.

Les dernieres vidéos maison

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

Les derniers conseils maison

image

Mesures et traçages sur le bois

En menuiserie, beaucoup d’opérations, en particulier le sciage (et accessoirement le perçage), imposent une prise de mesures précise, suivie d’un traçage bien net, avec des outils de qualité . 

image

Installez et entretenez votre bassin

La présence d'un jardin dans votre propriété est un véritable atout, car il vous permet de profiter de votre extérieur durant les beaux jours. Si vous avez la chance d'en disposer, pensez à optimiser son aménagement afin de créer un lieu de vie propice à la détente et à la relaxation. Créer un bassin est un excellent moyen d'embellir votre espace et de lui donner du cachet. Cependant, son installation doit être réalisée avec soin, et il est important de bien l'entretenir régulièrement.

image

Quels sont les choix de positionnement et l'orientation d'une maison

Le positionnement et l’orientation de leur maison ont préoccupé les hommes de toute éternité, mais pas toujours pour les mêmes raisons. La multiplication des constructions pavillonnaires ces dernières années a malheureusement souvent fait oublier ces préoccupations.

image

Qu’est-ce qu’un produit « biosourcé » ?

Le mot « biosourcé », souvent galvaudé, confondu avec le caractère écologique d’un matériau ou d’un produit répond à une définition officielle. Les pouvoirs publics définissent les matériaux biosourcés comme «  issus de la matière organique renouvelable (biomasse), d’origine végétale ou animale. Ils peuvent être utilisés comme matière première dans des produits de construction et de décoration, de mobilier fixe et comme matériau de construction dans un bâtiment  »

image

Installer un lavabo dans une salle de bains

La technique de pose dépend de l’appareil et aussi de la nature de la cloison ou du mur dans laquelle il doit éventuellement se fixer. Elle est différente suivant que le lavabo est sur suspendu sur console, sur colonne ou encastré. Il existe des kits de raccordement proposés en grande surface de bricolage ou magasins de sanitaires, qui permettent de gagner du temps et d’obtenir un résultat esthétique sans soudures.

image

Ouverture de portail autonome grâce à l'énergie solaire.

L'alimentation électrique de l'ouverture d'un portail à battants constitue souvent un problème d'installation. Il faut "tirer" une ligne, parfois l'enterrer. L'énergie solaire peut apporter une réponse à cette difficulté et assurer de surcroît une autonomie d'alimentation, même en cas de coupure de courant. 

Le travail du bois : activité préférée des bricoleurs

Le bois et ses dérivés

Le travail du bois fait partie des activités les plus appréciées. Outre le bois lui-même (bois de feuillus ou bois exotique), les panneaux de particules, les panneaux de contreplaqué, les panneaux de stratifié, le placage sont les produits les plus utilisés. 

Travailler le bois

Assembler le bois, percer le bois, poncer le bois, usiner le bois, poncer le bois entailler le bois sont quelques-unes des techniques incontournables, avec le sciage du bois ou encore le tournage. Coller le bois, clouer le bois, visser le bois sont les principales méthodes d’assemblage du bois. Le bois massif comme les dérivés du bois (aggloméré, contreplaqué, latté, contrecollé) sont indispensables dans de nombreux aménagements.