Entailler, raboter, râper, poncer le bois à la main

Avant  de se lancer dans des travaux de menuiserie importants, il est essentiel de connaître toutes les techniques de base. La aussi il y a des différents outils dont il faut apprendre le maniement.

Entailler

Pour encastrer dans le bois, pour assembler, il faut pratiquer des entailles. On utilise le ciseau à bois et le bédane (guidés par de petits coups de maillet) ou différents outils électroportatifs.

Le travail au ciseau

On frappe sur le ciseau avec un maillet (et non un marteau).Pour entailler, coupez d’abord les fibres en tenant le ciseau verticalement, le biseau vers l’intérieur de l’entaille. Creusez ensuite par petits copeaux, le biseau en dessous. Aplanissez le fond au ciseau sans taper. Si c’est possible (entaille à mi-bois), attaquez d’abord à la scie pour faciliter le travail du ciseau. Le bédane est un ciseau de section carrée utilisé essentiellement pour creuser les mortaises.

Le travail à la défonceuse

Cette machine est équipée de fraises qui permettent de creuser toutes les entailles, les rainures et les moulures. Son moteur tourne très vite (jusqu’à 30 000 tr/mn). Elle exécute aussi les chanfreins. Pour réaliser des assemblages classiques par tenon et mortaise, il faut finir au ciseau, car la défonceuse perce des trous de section circulaire.

Usiner le bois

Raboter

Le rabotage sert à “blanchir” les planches, c’est-à-dire à les rendre lisses et nettes de toutes traces de sciage. Il permet en outre de mettre les pièces à l’épaisseur souhaitée (le dégrossissage d’épaisseur étant le dégauchissage).

Rabot en bois ou rabot métallique

Le rabot traditionnel est en bois dur. Il est très efficace, mais difficile à régler : le fer doit dépasser d’environ 1 mm sous la semelle.
Le réglage du rabot métallique (appelé aussi rabot “américain”) est plus simple, puisqu’il s’effectue par vis. Il existe également des rabots électroportatifs pour les gros travaux et bien sûr des raboteuses à poste fixe (avec dégauchisseuse).

Pour raboter correctement

• Vérifiez que le fer est assez sorti (ni trop ni trop peu) en retournant le rabot et en le portant au niveau de l’œil comme pour viser. 
Passez la semelle du rabot à la paraffine, pour qu’elle glisse mieux.
Rabotez à deux mains (les rabots métalliques sont pourvus de deux poignées).
Poussez l’outil dans le sens du fil du bois pour éviter que le rabot “broute” (c’est-à-dire qu’il soulève les fibres).

Raboter en bout

Le rabotage en bout exige des précautions pour que le bois n’éclate pas. Placez la pièce entre deux cales martyres en maintenant avec un serre-joint. Raboter une pièce de bois de faible épaisseur en bout pose un problème : la lame du rabot risque de faire éclater le bois.
Pour éviter d’arracher le bois, procédez de la façon suivante : serrez la planche verticalement, de sorte que le chant à raboter soit à votre hauteur de travail : assemblez, à l’aide d’un serre-joint, une cale (dite “martyre” pour la circonstance) de part et d’autre de la pièce à raboter, de sorte que ces cales affleurent le bout de la pièce ;
rabotez : seul le bois des cales risque d’éclater au passage de l’outil.

Râper

Le fait de diminuer l’épaisseur d’une pièce de bois par abrasion (râpage ou ponçage) est appelé “corroyage” par le menuisier professionnel. C’est une technique relativement simple qui permet l’ajustage des épaisseurs et la finition de surface.
On utilise une râpe pour amener une pièce aux dimensions voulues, en particulier pour les assemblages. Il faut bien choisir sa râpe (douce, demi-douce ou bâtarde) selon la finesse du travail à effectuer.
La main droite tient le manche et la gauche l’extrémité de la lame. On pousse de la main droite en appuyant et en guidant de la main gauche. Il faut appuyer modérément sur l’outil pour éviter qu’il ne se bloque dans le bois.

Poncer

Pour le ponçage de surfaces planes, les feuilles de papier de verre sont montées sur une cale en bois ou en caoutchouc. Commencez le ponçage avec un gros grain et finissez avec un grain fin.

 

 

 

 

 

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Tracer sur le bois

La menuiserie fait appel à des techniques relativement simples, mais qui sont issues d’un savoir-faire traditionnel dont il faut respecter les principes et l’ordonnancement. Le traçage est à la base de tous les travaux de menuiserie. De sa précision dépend la qualité du travail.

image

Les outils du menuisier

Le bois est un matériau agréable à travailler. Tous les menuisiers amateurs ont éprouvé du plaisir à façonner une pièce de bois pour en faire un meuble ou un objet. N’importe qui croit savoir scier, clouer ou manier la râpe. Mais le travail du bois s’apprend, a fortiori lorsqu’il s’agit de réalisations un peu compliquées qui exigent des traçages et des coupes très précis, un rabotage et des assemblages résistants.

Les dernieres vidéos maison

image

Les aides pour le chauffage au bois

Saviez-vous que vous que le  # chauffage  au  # bois  bénéficiait d'aides telles que le  # CITE  ? Le point avec le label  Flamme Verte  et  Christian Pessey  !

image

Calculer son isolation

Calculez votre isolation grâce à  # Rockcalc  de  ROCKWOOL France . Frédéric Gautier et christian Pessey font le point sur cet outil novateur !

image

Les ministres pointent du doigt les fraudeurs à la rénovation énergétique

Julien Denormandie, ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, secrétaire d’Etat à la Transition Ecologique, et Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’Etat à l’Economie ont annoncé un renforcement des exigences pour l’attribution du label RGE,  plus de contrôles exerces par la DGCCRF, mais aussi par l’Anah. 

image

CAPEB : redonner la confiance dans le label RGE (Reconnu Garant de l'Environnement)

Depuis 18 mois d’échanges et de réunions, les pouvoirs publics, l’ADEME, la DGCCRF, l’ANAH, les représentants des consommateurs, les organisations professionnelles du bâtiment et les organismes de qualification ont participé aux travaux de rénovation du dispositif RGE. Les pouvoirs publics ont arbitré et devraient procéder à la rédaction des futurs arrêtés qui encadreront ce nouveau dispositif et qui seront applicables au cours du 1er semestre 2020. La CAPEB a participé activement à l’instance partenariale dont le but était de « réformer ensemble », soucieuse de renforcer la crédibilité du dispositif RGE, auprès des consommateurs et des entreprises.

image

LE CHAUFFAGE AU BOIS : UNE REPONSE A L’AUGMENTATION DE LA FACTURE ENERGETIQUE DES MENAGES

Le médiateur de l’énergie a publié hier son baromètre annuel. « Comme en 2018, 15% des répondants déclarent avoir souffert du froid au cours de l’hiver (…). Un tiers des ménages a restreint le chauffage pour ne pas avoir de factures trop élevées, et un foyer sur dix rencontre des difficultés pour payer certaines factures d’électricité ou de gaz naturel. »

Les derniers conseils maison

image

Coffrage du béton

Plus particulièrement utilisés pour la réalisation d'ouvrages en béton armé, les coffrages serviront dès que l'on voudra donner au béton durci une forme très précise résultant d'un véritable moulage. Le moule utilisé ici sera en fait un simple coffrage, constitué d'éléments plats en bois, parfois en métal et même en matière plastique. Le coffrage permettra donc de limiter la coulée et de contenir le béton frais pendant la prise.

image

Coffrage du béton

Plus particulièrement utilisés pour la réalisation d'ouvrages en béton armé, les coffrages serviront dès que l'on voudra donner au béton durci une forme très précise résultant d'un véritable moulage. Le moule utilisé ici sera en fait un simple coffrage, constitué d'éléments plats en bois, parfois en métal et même en matière plastique. Le coffrage permettra donc de limiter la coulée et de contenir le béton frais pendant la prise.

image

Le béton armé : ferraillage des poteaux, des poutres, des linteaux et des dalles

Matériau à haute résistance, le béton est néanmoins cassant sitôt que s'exerce sur lui des tensions importantes. Il est particulièrement sensible à la traction. Le remède à cette relative fragilité consiste à placer dans la pièce en béton une armature métallique qui, en la renforçant dans d'appréciables proportions, en fera un matériau de construction idéal, pratiquement inaltérable, permettant de véritables prouesses architecturales, et possédant des qualités de résistance au feu bien supérieures à celles du fer et du bois.  

image

Calculer son isolation

Calculez votre isolation grâce à  # Rockcalc  de  ROCKWOOL France . Frédéric Gautier et christian Pessey font le point sur cet outil novateur !

image

Entretenir le circuit de chauffage central

Si la chaudière elle-même doit légalement faire l'objet d'un entretien annuel par un technicien habilité, le système de chauffage central doit faire l'objet d'une série de contrôles et d'interventions, dont beaucoup peuvent être réalisés par le particulier.