Entretenir le carrelage, la pierre, le marbre, le travertin, les tomettes

Le carrelage, le marbre, le travertin ou encore les tomettes, autrement dit, les revêtements de surface durs, présentent l’avantage de se nettoyer facilement. Sur le plan sanitaire, en période d'épidémie virale,  il peut y avoir un revers de la médaille : les virus y vivraient plus longtemps et y seraient plus facilement accessibles à l’homme. Il faut donc redoubler d'attention pour l'entretien de ces surfaces.

Balayer, passer l'aspirateur sur les sols durs

La première des règles à suivre est de balayer et d’aspirer les sols durs et lisses avant leur nettoyage à l’eau et avec un produit détergent ménager. C’est primordial et rarement fait, mais cela élimine non seulement la poussière, mais aussi les acariens, souvent plus nombreux, car moins souvent éliminés, que sur un sol moquetté, ce qui peut paraître un paradoxe. Utilisez votre aspirateur à pleine puissance, la brosse réglée pour sols lisses.

Laver et détacher les sols durs

On peut passer ensuite au lavage et au détachage. Pour les éventuelles taches plus ou moins solides, il faut bannir la paille de fer, la laine d’acier ou les éponges grattantes trop agressives. Vous risquez de rayer la surface de vos carreaux. À propos des éponges notez qu’il existe un code des couleurs pour leur niveau abrasif. En gros, il va du plus clair au plus foncé, du faiblement abrasif au plus agressif : du blanc au bleu foncé en passant par le beige, le bleu, le pourpre, le vert (la couleur médiane) au noir, au marron et au bleu foncé. Versez un peu de savon liquide, laissez agir et grattez.

Produits de nettoyage des sols durs

Pour le nettoyage lui-même il existe de nombreux produits du commerce. La tendance actuelle est aux produits dits « d’autrefois ». Le principal est le bicarbonate de soude ou encore le savon noir. Attention : vous trouverez sur le net de nombreuses recettes à base de vinaigre blanc et de jus de citron : ça marche sur un carrelage émaillé ou sur un gré cérame, mais cela peut être catastrophique sur un dallage en marbre ou en travertin qui, étant à base de calcaire, peuvent être irrémédiablement abîmés par des produits acides !

Il existe d'innombrables recettes dites de grand-mère, comme l’eau de cuisson des pommes de terre ou le jus de blé additionné de quelques gouttes d’ammoniaque. Je vous déconseille de jouer les apprentis sorciers, sauf à essayer la mixture dans une partie peu visible de votre dallage.

Rénover les tomettes

Reste le cas de tomettes, toujours difficile à traiter. Tout dépend de leur niveau d’encrassement, or elles le sont souvent du fait de l’accumulation d’un entretien à la cire, comme le parquet. Là ce sont les cristaux de soude qui sont les plus efficaces, dilués à raison de 1 tasse à café pour 1 litre d’eau chaude, solution appliquée ensuite au balai brosse. Là aussi le savon noir se révèle très efficace.

Le problème sera ensuite de leur redonner bel aspect avec de l’huile de lin ou encore de la cire incolore. Il existe de nombreux produits du commerce pour raviver la teinte et faire briller les tomettes et d’autres pour les protéger des taches.

Rénover le marbre et le travertin

Il faut être très prudent avec ces revêtements qui peuvent être irrémédiablement dégradés par des produits acides. S’ils sont ternis et tachés, la seule solution est la cristallisation qui est du seul ressort de professionnels bien équipés.  Après un ponçage très fin du marbre, la cristallisation résulte d’une réaction chimique qui change la structure moléculaire du marbre en surface. Elle se produit entre le fluosilicate de magnésium et le carbonate de calcium. Il faut pour cela des produits spécifiques et utiliser une monobrosse équipée d’un disque en laine d’acier. La cristallisation liquide en spray alors que pour la technique "poudre" on utilise un cristallisant en poudre.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Bien choisir un carrelage de sol : qualités et normes

Le carrelage est l’un des revêtements de sol préférés. C’est le revêtement idéal pour toutes les pièces sanitaires, évidemment de la salle de bains, des toilettes et de la cuisine. Mais le carrelage est parfait aussi pour des pièces de plain-pied, l’entrée, voire salon ou la salle de bains, globalement toutes les pièces dont le sol peut être sali quand on rentre les pieds mouillés, ou avec des chaussures sales, à la campagne.

image

Choisir un revêtement de sol

Carrelages, revêtements plastiques, moquettes ou parquets : le choix des revêtements de sol peut paraître limité. En fait, la gamme des produits, très étendue, comprend des matériaux qui trouvent leur origine dans les débuts de l’habitat (dalles, terre cuite, etc.) et d’autres résultant des techniques modernes (vinyles, parquets lamellés, etc.).

Les dernieres vidéos maison

image

Immobilier : l'impact du confinement

Près de 3 mois de confinement ont fait prendre conscience aux Français des qualités et, plus souvent encore, des carences de leur logement. Manque de surface, de pièces, de balcon ou de terrasse, de jardin... suscitent de nouvelles envies. Le déconfinement les libère. C'est ce que nous explique Éric ALLOUCHE, le directeur général exécutif du réseau ERA 

image

A quel point le bois de chauffage est-il économique ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Jean-Louis BAL, président du label flamme verte vous expliquent en quoi le bois de chauffage représente encore aujourd'hui l'un des combustibles les plus économiques. 

image

Les isolants naturels : qu'est-ce que c'est?

Les isolants naturels ont le vent en poupe. Christian PESSEY fait le point sur le sujet avec Joël PACCANELLI, gérant de ECO-LOGIS, entreprise de distribution d’éco-matériaux pour la maison et notamment de matériaux d’isolation biosourcés et de peintures écocertifiés.

image

Pompe à chaleur et confort d'été

Dans cette interview, Christian PESSEY et Christel MOLLÉ de l' AFPAC , font le point sur l'utilisation d'une pompe à chaleur réversible pour améliorer le confort d'été dans votre logement. 

image

Les conseils de la semaine du 4 au 10 mai

Isoler les combles  contre la chaleur, tout savoir sur  les prises et les interrupteurs , entretenir une  terrasse en terre cuite , rénover les  meubles de jardin , insonoriser une  pompe de piscine , choisir un  chauffe-eau électrique , rénover la pierre, nettoyer un  crépis monocouche , réparer les  fuites de chasse-d’eau  : retrouvez tous les conseils publiés pendant la semaine.

Les derniers conseils maison

image

Tuiles béton : faut-il les traiter?

Propriétaire d'une maison de 25 ans, bon état, tuiles Redland béton. Charpente en fermette saine, pas d'humidité, ni insecte. Un démarcheur m'a conseillé de nettoyer mes tuiles, de mettre anti-mousse, d'hydrofuger la surface et d'appliquer un rénovateur. Uniquement avec produit EUROCHEM. Tous ces traitements sont-ils nécessaires ? Pour l'instant ma toiture est toujours étanche, avec seulement un peu de mousse sur quelques tuiles. Quel entretien dois-je faire ?  Guy

image

Les différents métaux utilisés en bricolage

Par le mot “métallerie”, on entend le travail d’un certain nombre de métaux usuels, que l’on trouve dans le commerce sous forme de plaques (tôle), de barres plates ou rondes, de tubes et de profilés. Un certain nombre d'entre eux peuvent être utilisés dans la maison pour sa construction, pour sa rénovation et quand vous bricolez. Il est bon de la connaître.

image

Faire du bois de chauffage

Le bois est une énergie renouvelable dont la qualité n’est plus à démontrer. L’évolution des poêles, inserts, foyers fermés et même chaudières l’ont replacé en bonne position parmi les différents combustibles. Si vous possédez une parcelle boisée ou si vous pouvez acheter du bois sur pied, il est très intéressant de pouvoir “faire son bois” soi-même, bien sûr dans le respect des règles d’exploitation raisonnée de la forêt.

image

Une initiative collective de production et d'autoconsommation d'électricité entre voisins : HARMON'YEU

Au printemps 2020, ENGIE, en partenariat avec la mairie de l’Île d’Yeu et 3 institutions locales, a lancé cette expérimentation innovante d’autoconsommation collective baptisée Harmon’Yeu. Né grâce à la volonté de ses habitants et des autorités locales de s’inscrire dans la transition énergétique, ce projet constitue une première en France dans le fait qu’il intègre plusieurs maisons individuelles productrices d’énergie et une batterie de stockage commune, à l’échelle d’un quartier. Un logiciel intelligent développé spécifiquement par ENGIE pour le projet permet de piloter la répartition de l’énergie produite entre les utilisateurs.