Faire un forage pour avoir de l'eau

Une alimentation en eau autonome est possible : il faut faire un forage. Encore faut-il que les conditions géologiques et hydrologique le permettent et que le volume d'eau que l'on peut obtenir correspondent au besoin. C'est presque toujours le cas pour une utilisation domestique. Il est possible de le faire soi-même avec un matériel adapté (puits à taper).

La réglementation des forages

Depuis 2009, il est requis de déclarer le projet ou réalisation de forage en mairie. On considère qu'il est destiné à l'usage domestique si la quantité d'eau prélevée est inférieure à 1000 m3 par an. Une analyse et une déclaration à la DDCSPP (ex-DRASS). Une redevance peut être exigée au delà de 10 000 m3 (selon les zones) prélevés. 

L'équipement  pour taper un puits

Il comprend une pointe à frapper (diamètre 33/42) percée de trous pour aspirer l'eau, et des rallonges (sans perforations), dont la première vient se visser sur la pointe à frapper. Pointe à frapper et rallonges sont en acier galvanisé. Un manchon en acier et une tête de frappe sont montées sur l'extrémité supérieure de la pointe à frapper et sur les rallonges. L'outillage se limite à un clé de plombier, pour maintenir la pointe à frapper et visser les rallonges, et à une masse (ou un marteau à frapper), de la filasse et de la pâte à joint pour assurer l'étanchéité au niveau des liaisons filetées. En fin d'ouvrage, on intercale un filtre anti-sable et un clapet anti-retour, un coude galvanisé (éventuellement pour raccorder la pompe de surface) entre le tube et la pompe.

Comment faire le forage pour un puits à taper

La technique est très simple. Après détermination de l'emplacement du forage, on creuse un avant-trou à la bêche, puis on plante la pointe à frapper bien verticalement. Avant d'aller plus loin, on la remplit de gros sel pour empêcher la pénétration de la terre et de la boue par les perforations (le sel se dissoudra dans l'eau quand la pointe atteindra la nappe d'eau). Le manchon et la tête de frappe sont insérés en haut de la pointe à frapper, puis sur chaque rallonge. On peut frapper avec la masse ou avec le marteau de frappe (type marteau piqueur). Quand la pointe a atteint la profondeur voulue, on verse de l'eau dans le tube pour faire fondre le sel. Le puisage peut se faire par une simple pompe à main (fontaine) ou par une pompe électrique ou thermique. 

Produit : Boutté

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Puits dans une maison

J'envisage d'acheter une maison de village. Dans son garage, il y un puits. Comment savoir si ce puits est dangereux pour la maison?

image

Installer un robinet de jardin (de puisage)

Les tubes en cuivre et en PVC permettent au plombier amateur de réaliser une installation de distribution et d’évacuation d’eau, même importante, à la condition de disposer de l’outillage nécessaire. La création d’un poste de puisage (pose d’un simple robinet de jardin) n’est pas compliquée ; c’est un cas type applicable à l’ensemble de l’installation et, en particulier, aux installations sanitaires.

Les dernieres vidéos maison

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

Les derniers conseils maison

image

Couler les fondations

Le coulage de fondations est presque toujours nécessaire pour assurer la stabilité au sol des ouvrages ; elles peuvent se réduire à une simple semelle de mortier de quelques centimètres d’épaisseur pour un muret ou être constituées de longrines de fortes épaisseurs en béton armé pour les murs porteurs.

image

Fissuration sur terrain argileux : comment être indemnisé?

Le phénomène de retrait-gonflement des argiles (RGA) est accentué par l'alternance brutale de longues périodes de sécheresse et d'évènements pluviaux souvent extrêmes. C'est à l'origine de l'augmentation spectaculaire du nombre et du montant des indemnisations par l'État et les assurances. Pour en bénéficier il faut être très attentif à la procédure.

image

Le chauffe-eau solaire : à redécouvrir

Le chauffe-eau solaire a été la star des années 1970-1980, et puis, au pays de l'électricité pas chère, on l'a oublié. La mauvaise intégration des panneaux en toiture, À l'origine de problèmes d'étanchéité, y a été pour beaucoup. La concurrence du chauffe-eau thermodynamique aussi. Et puis, on le redécouvre. 1 ou 2 panneaux solaires thermiques sur la toiture d'une annexe suffisent pour couvrir gratuitement 50 à 80 % des besoins d'un maison en eau chaude sanitaire ! De quoi faire réfléchir !

image

Pose de tissu mural tendue avec anglésage

A priori, la pose du tissu tendu en grande largeur semble difficile ; c’est pourtant la seule méthode qui permet d’obtenir une véritable tenture murale de qualité. La technique de pose classique, sur baguette bois et avec carton à angléser, n’est d’ailleurs pas très difficile et elle ne demande qu’un outillage réduit. La pose de tissu sur baguettes crée en outre une couche d'air entre le revêtement et le support, assurant ainsi une certaine isolation phonique et thermique. Elle dispense de gros travaux de rénovation du mur s’il est abîmé ; il faut cependant le traiter contre l’humidité.

image

Décaper pour repeindre

Le décapage d’une surface peinte est nécessaire chaque fois qu’on veut la repeindre ou la vernir. On a le choix entre des méthodes chimique ou thermique. La première, plus simple, demande aussi des précautions, le produit étant très corrosif.

image

Réparer une fuite d'eau avec du mastic époxy

Le colmatage d'une fuite , notamment au niveau d'un raccord, peut être réalisé avec du mastic expoxy, deux composants. Il faut bien sûr couper l'eau et essuyer l'endroit de la fuite pour une adhérence optimale du mastic. 

image

Économiser l'eau : les 5 bons conseils du Centre d'Information sur l'Eau

Quelques bons réflexes éco-responsables participent à préserver des quantités importantes d’eau. Pensez aux stop-douches, mitigeurs thermostatiques, chasses d’eau économiques, systèmes de récupération d’eau de pluie sur gouttière, etc. pour éviter la surconsommation et préserver nos ressources naturelles.

image

Voile d'ombrage : mieux qu'un parasol ou qu'un store

La voile d'ombrage est, comme son nom l'indique, une toile triangulaire rappelant une voile de bateau, tendue pour se protéger du soleil et de la chaleur. Elle conviendra notamment pour ombrer efficacement une terrasse. Quand elle es imperméable elle peut aussi protéger d'une averse.

Connaissances de base pour jardiner

Méthode basique de jardinage

Le jardinage est une activité complexe, qui fait appel à des connaissances pratiques, des connaissances techniques et un savoir botanique. Le travail de la terre (défoncement, labour, affinage du sol), la réalisation des planches de culture, le semis des graines, la multiplication des vivaces, le bouturage des plantes, le marcottage, la greffe des végétaux, mais aussi la taille des arbustes décoratifs ou des arbres fruitiers, la tonte de la pelouse, demandent un savoir-faire qui s’acquiert avec le temps. 

Outils et produits pour bien jardiner

Il faut pour cela des bons outils de jardinage, des machines, des équipements, adaptés à chaque action. Culture en pleine terre, culture sous abri en serre ou sous châssis, permettent d’obtenir des récoltes pendant presque toute l’année. Les amendement et enrichissements de la terre se font désormais avec des produits bios pour le respect de la nature et la production de légumes et de fruits sains.