Installer un robinet de jardin (de puisage)

Les tubes en cuivre et en PVC permettent au plombier amateur de réaliser une installation de distribution et d’évacuation d’eau, même importante, à la condition de disposer de l’outillage nécessaire. La création d’un poste de puisage (pose d’un simple robinet de jardin) n’est pas compliquée ; c’est un cas type applicable à l’ensemble de l’installation et, en particulier, aux installations sanitaires.

Une extension de l'installation permet de poser un robinet de puisage (autrement dit un robinet de jardin) ou encore un poste de lavage dans le garage.  Les travaux ne sont guère compliqués.

Dérivation et canalisation

Le projet d’installation d’un robinet doit prendre en compte le diamètre de la canalisation : si le débit est faible  (diamètre des tubes trop petit, alimentation trop faible), l’ouverture d’un nouveau robinet entraînera ce qu’on appelle une “perte de charge” qui empêchera l’utilisation simultanée des appareils sanitaires raccordés en aval sur la canalisation. Chaque fois que c’est possible, il est préférable de raccorder le robinet de puisage sur la canalisation d’alimentation principale, près de la sortie du compteur d’eau. Si le robinet est à l’extérieur, prévoyez une vis de purge après une vanne d’arrêt. En règle générale on utilisera un tube de 15/21 ou de 20/27.

La préparation des tubes

Pour mettre les tubes en place, commencez par fixer les berceaux des colliers, après perçage et chevillage. Pour la prise des mesures en vue des coupes, présentez directement les tubes contre le support et prenez des mesures directes. Le mauvais report des mesures est souvent cause de difficultés ultérieures.

Il existe des coudes en applique, pourvus d’une tige filetée, qui peuvent être fixés directement sur le support. Un raccord de ce type est utile pour la fixation solide d’un robinet sur un mur (l’ouverture et la fermeture fréquentes du robinet mettent le système de fixation à rude épreuve).

Le tracé

Le cheminement des tubes d’alimentation doit présenter le moins de coudes possible ; il doit aussi être suffisamment discret si le local l’exige (ce qui n’est pas le cas dans un sous-sol). Les tubes ne doivent pas être exposés aux chocs (au passage d’une porte, par exemple, ou dans un couloir). Pour des raisons de sécurité, les tuyaux doivent être distants de 20 cm de toute canalisation électrique.

Effectuez le tracé sur le mur à l’aide du cordeau traceur. Marquez l’emplacement des colliers Atlas tous les 70 cm, en prévoyant un collier de chaque côté des raccords.

L’étanchéité

Ne négligez pas de prendre toutes les précautions pour que l’étanchéité soit parfaite. Pour le raccordement par collet battu, interposez des joints de fibre neufs, de diamètre adéquat. Sur tous les filetages, placez du ruban Téflon (en une seule épaisseur, mais tout autour du tube). Dans le même but, on utilise de la filasse (longues fibres de chanvre) que l’on applique dans le filetage après l’avoir imprégnée de suif (ou de la pâte à joint). La méthode moderne du Téflon est plus pratique, mais un pro ne jurera souvent que par la filasse..

Les précautions indispensables

Il faut prévoir un robinet vanne au départ de la canalisation avec, éventuellement, un purgeur. Si les tubes doivent traverser des cloisons, protégez-les avec un morceau de tuyau en grès ou en polyéthylène ou en PVC.

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

La robinetterie

Pendant longtemps, tous les robinets reposaient sur le même principe : un clapet doté d’un joint, obturant ou libérant un passage d’eau dans le corps du robinet sous l’effet de la rotation d’une poignée. Si ce système équipe encore beaucoup de robinets – vannes, robinets de puisage, mélangeurs –, des mécanismes plus sophistiqués permettent désormais un dosage précis, et certains mitigeurs thermostatiques sont réglables au degré près. Bien plus performants, ces robinets sont aussi beaucoup plus chers et pratiquement impossibles à entretenir par l’amateur. 

image

Assembler les tubes de cuivre par collet battu

Le raccordement par collet battu convient bien au plombier amateur. Cette technique ne fait pas appel à la brasure, elle est assez simple à réaliser et n’est pas très coûteuse (elle demande un outillage assez réduit, mais néanmoins spécialisé : la matrice ). Elle peut être utilisée pour tous les raccordements d’une installation. Elle assure des liaisons durables et étanches (il suffit alors simplement de changer les joints). Enfin, l’ensemble ainsi réalisé est facilement démontable.

Les dernieres vidéos maison

image

Faire des économies d'énergie

Christian PESSEY et Francis TIFFANNEAU, expert chez QUALITEL , font le point de toutes ces règles et habitudes de vie, simples mais efficaces, qui permettent d'économiser l'énergie dans son logement.

image

Isolation des parois : la fin des ossatures?

Dans une conférence de presse commune, confirmant le rapprochement entre Placo et Isover, les représentants des marques du groupe Saint-Gobain ont annoncé jeudi 23/01/2020 une innovation capitale associant deux de leurs produits phares : la plaque Habito pour Placo (plaque haute densité à rigidité et densité renforcée) et l a laine de verre GR 32 ou GR 30 aux performances thermiques élevées et aux propriétés mécaniques qui facilitent la mise en œuvre. L'innovation réside dans la suppression des ossatures métalliques rendue possible par l’association d’une plaque de plâtre ultra résistante et d'accessoires de pose brevetés, inspirés du système Optima. D'où l'appellation du système : Optimax Habito®.  

Les derniers conseils maison

image

Humidité : les fuites d'eau

On y a tous et toutes été confrontés un jour ou l’autre : la fuite d’eau insidieuse ou envahissante. Généralement c’est la panique et l’on perd tous ses moyens devant l’envahissement aquatique. Quelques bons réflexes vous permettront de limiter les dégâts.

image

Humidité : les infiltrations

Après les remontées capillaires, les infiltrations sont certainement la deuxième grande cause d’humidité dans la maison. Elles regroupent toutes les formes d’humidification du bâti, dues à des pertes d’étanchéité de ce que les professionnels appellent « l’enveloppe ».

image

Les fiches de la semaine du 6 au 12 avril

Retrouvez les CONSEILS MAISON publiés cette semaine : Comment faire du béton, Lutter contre les remontées capillaires, Sécuriser les fenêtres accessibles, Sécuriser la porte d'entrée.

image

Humidité dans la maison : les remontées capillaires

Les remontées capillaires constituent un fléau dont il n’est pas toujours possible de venir à bout. Elles sont la principale cause d’humidité dans les maisons, au niveau du rez-de-chaussée voire du premier étage.

image

Gâcher du plâtre

Tout le monde connaît le plâtre, sans toujours savoir à quoi il sert et surtout comment on l’utilise…  Quand on sait ce que c'est, comment il est fabriqué et à quoi il sert, on peut plus facilement s'en servir.

image

Électricité : le matériel de contrôle

Les dépannages, mais aussi les travaux d’installation et de modification, imposent souvent la nécessité d’utiliser un matériel de contrôle plus ou moins élaboré.

image

Bricolage en toute sécurité

Le bricolage n’est pas en soi une activité dangereuse. Mais l’emploi de machines électroportatives ou à poste fixe, l’intervention sur un circuit électrique ou les travaux de soudure, par exemple, exigent le respect de précautions élémentaires, sans lesquelles vous risqueriez de mettre en jeu votre sécurité, ainsi que celle de vos proches.