Fissures horizontales ou verticales sur un mur

Sur un mur, faut-il plus se méfier d'une fissure verticale ou d'une horizontale
Merci

Gilles

Réponse de Christian PESSEY

Une fissure horizontale importante et évolutive révèle souvent un problème de chaînage des murs, autrement dit de liaison entre eux au niveau des angles de la maison. Cela peut signaler une véritable déstabilisation du bâtiment, qui aurait tendance à s'ouvrir "comme une huître". C'est donc le genre de fissure le plus inquiétant. Il faut faire intervenir un professionnel d'urgence. Les fissures verticales ne doivent pas être négligées pour autant. Elles signalent souvent un affaissement des structures porteuses de la maison. Dans les deux cas, il faut surveiller l'évolution de ces fissures avec des témoins au plâtre, faciles à réaliser soi-même (on moule un petit bloc de plâtre sur la fissure, en y gravant avec un clou la date de réalisation du témoin).

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

image

Comment être indemnisé en cas de fissuration d'une maison due à la sécheresse?

Ayant eu de nombreuses fissure dans ma maison, j'avais fait une déclaration à mon assurance, vue que mon adresse avait était reconnue catastrophe naturelle sécheresse en 2016  et 2017. J'ai eu un expert de l'assurance, une étude de sol et la... j'ai eu la réponse comme quoi ça ne venait pas de la sécheresse ce qui est impossible. La maison a été construite en 1991 et ce n'est que depuis quelques années que les fissures s'ont apparues, et plus nombreuses depuis 1an.. Je ne sais plus quoi faire !

Les dernieres vidéos maison

image

Les aides pour le chauffage au bois

Saviez-vous que vous que le  # chauffage  au  # bois  bénéficiait d'aides telles que le  # CITE  ? Le point avec le label  Flamme Verte  et  Christian Pessey  !

Les derniers conseils maison

image

Faire du plâtre

Du fait de son temps de prise très bref, le plâtre est plus difficile à gâcher que le ciment ou la chaux. De plus, il suffit d’un rien (malaxage irrégulier, complément d’eau, etc.) pour faire “mourir” le plâtre qui, une fois mis en œuvre, ne prendra pas ou se révélera sans résistance. Le gâchage et l’application du plâtre sous forme d’enduit constituent de véritables spécialités.

image

La vermiculite (mica expansé) :

La vermiculite est adaptée à l'isolation du sol des combles : la méthode d’épandage des isolants en vrac est évidemment assez simple ; un minimum de méthode et un certain nombre de précautions sont cependant nécessaires pour obtenir de bons résultats.

image

Le bois : appellations

 Il n’est pas toujours facile de trouver du bois massif. Les revendeurs spécialisés ou les grandes surfaces se limitent souvent à la vente de dérivés (panneaux de particules ou de contreplaqué) et de bois blanc (sapin) pour les barres et les moulures. Pour commander du bois, il faut en connaître les différentes appellations.

image

Le matériel de peinture

Technique ancienne et restant très largement artisanale, la peinture fait appel à des outils classiques – les brosses, en particulier – dans des gammes importantes pour répondre à de multiples cas de figure.  

image

Poser un revêtement vinyle (PVC) en lé

Héritiers du traditionnel linoléum – toujours fabriqué –, les revêtements plastiques en lés occupent aujourd’hui une place prépondérante dans l’univers des revêtements de sol. Leur pose est simple à condition d'être précédée d'une bonne préparation.

image

Construire un mur en béton banché

Le béton peut servir à construire des murs ou des cloisons d'une grande solidité. C'est ainsi que sont construits nombre d'immeubles collectifs, mais aussi certaines maisons individuelles. Cette technique peut aussi être utilisée pour l'édification de mur de soutènement très solides.