Humidité : les fuites d'eau

On y a tous et toutes été confrontés un jour ou l’autre : la fuite d’eau insidieuse ou envahissante. Généralement c’est la panique et l’on perd tous ses moyens devant l’envahissement aquatique. Quelques bons réflexes vous permettront de limiter les dégâts.

Les fuites d'eau se produisent sur les robinets d'arrêt, au niveau des raccords vissants ou soudés. Coupez toujours l'eau pour éviter des dégâts des eaux importants.

Vanne d'arrêt principale 

Pour ne pas être confronté à cette situation, la première des choses est de localiser la vanne d’arrêt générale autrement dit le robinet d’arrêt. Ce n’est pas si simple parfois dans un appartement ancien ou dans une maison individuelle, lorsque la vanne se trouve cachée dans un placard ou pire dans un regard, après le compteur, au fond d’un jardin, sous une dalle en béton qui pèse des tonnes.

Vannes secondaires (robinets d'arrêt)

Pour prévenir tout problème technique dans ce cas, prévoyez de faire installer dans la maison, dans un endroit accessible, une vanne d’arrêt secondaire qui vous permettra de couper l’eau rapidement en cas d’urgence, ou quand vous quittez votre domicile durablement. En cas de fuite, la première des choses est logiquement de couper l’eau.

Fuites sur les raccords

Les fuites interviennent 9 fois sur 10 aux niveaux de raccords avec les vannes, les robinets et certains appareils comme le chauffe-eau.
Sur les canalisations en cuivre apparentes, les fuites surviennent :
sur des raccords soudés (en fait brasés), il faudra faire appel à un plombier pour une réparation durable. Il est possible de faire une réparation provisoire avec le la soudure à froid.
sur de raccords vissants, avec un écrou, il est possible.  Si vous voulez remplacer vous-même un joint sur un raccord vissant, une fois que vous aurez coupé l’eau il faudra desserrer l’écrou du raccord. Utilisez pour cela une ou deux clés à molettes ou des clés plates, ne prenez jamais une clé multiprise qui abîmerait les pans de l’écrou. Une bonne précaution : ayez toujours à la maison une pochette de joints pour faire face à toute éventualité. Un peu de ruban de téflon permettra de renforcer l’étanchéité au niveau du filetage au remontage.

Le problème est plus sérieux quand les canalisations sont encastrées ou placées sous un doublage. Il faut alors faire intervenir un professionnel en mesure d’intervenir pour accéder à la canalisation ou au raccord défaillants.

Réparations de fortune

Il existe aussi des solutions de dépannage provisoire : c’est par exemple le ruban anti-fuite auto-amalgamant qui permet un colmatage rapide efficace. Mais ce n’est souvent que très provisoire. Une astuce efficace mais évidemment provisoire : scier la section de canalisation où se trouve la fuite, réaliser un manchon dans un morceau de tuyau d'arrosage que l'on bloque à chaque extrémité avec un collier de serrage

Faire appel à un professionnel et à l'assurance

Dans bien des cas, il faudra faire appel à un plombier professionnel. Évitez les services d’urgences, surtout la nuit: il vaut mieux souvent couper l'eau et s'en priver pendant quelques temps, plutôt que de céder à la panique et appeler un "dépanneur" indélicat.   Dans tous les cas, demandez un devis, même en dessous de 150 €. Notez que certaines assurances pourront vous envoyer un plombier auquel elles ont donné leur agrément. Pour certains contrats, le dépannage sera pris en charge. Pour un dépannage simple, en ville, par un professionnel, il vous en coûtera en général autour de 100 €.

N’oubliez pas qu’en cas de conséquences matérielles consécutifs à une fuite d’eau, votre assurance peut refuser de vous indemniser si vous n’avez pas déployé des efforts suffisants pour neutraliser la fuite et éviter un accroissement des dégâts. Ne pas l’avoir fait peut vous coûter très cher…

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Remplacer les joints de robinet

Rien n’est plus gênant qu’un robinet qui coule goutte à goutte. Sur un robinet classique ( puisage ou mélangeur) il s’agit le plus souvent d’un problème de joint . Lorsque l’on ferme le robinet, un joint circulaire épais (clapet) vient obturer le siège du robinet. À la longue, ce joint est écrasé ; il faut donc le changer. Il arrive également que le robinet fuit par la tête ; il s’agit, cette fois, d’un problème d’étanchéité au niveau du pas de vis qui maintient la tête sur le corps du robinet.

image

Les fuites sur canalisations

Les fuites se produisent surtout sur les canalisations d’alimentation sous pression. Dans la plupart des cas, elles sont dues à des joints défectueux au niveau des raccords pour les tubes à collets battus ou à raccords mécanique, ou encore au niveau d'une soudure (en fait une brasure). Elles apparaissent également à la liaison entre un appareil et la canalisation d’arrivée. 

image

Les raccords de plomberie

Tous les tubes doivent être raccordés, qu’ils soient en cuivre, en PER ou en multicouche ou, pour les évacuations, en PVC. Les liaisons directes sont rares, et l’on utilise le plus souvent des manchons à braser ou à visser. Certains de ces raccords permettent une réduction ou la liaison avec des canalisations de nature et matériaux différents.

Les dernieres vidéos maison

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

Les derniers conseils maison

image

Déboucher un évier ou un lavabo avec un déboucher chimique

Tous les déboucheurs chimiques sont des produits toxiques et corrosifs, pour la peau et les vêtements. Il est donc impératif de les conserver hors de portée des enfants. De plus, il est fortement recommandé de porter des gants de ménage et une blouse de travail pour les manipuler. Vous pouvez utiliser des cristaux de soude en paillettes ou un déboucher du commerce.

image

Installation électrique : le délesteur pour économiser sur l'abonnement

Si tous les appareils électriques d’un logement ne sont jamais en service en même temps, il peut arriver que la puissance des équipements mis en marche à un instant donné provoque le déclenchement du disjoncteur d’abonné. Le premier réflexe est de demander un surcroît de puissance qui se traduit par une augmentation du prix de l'abonnement. Pour éviter cela il existe un petit appareil à installer au tableau : le délesteur.

image

L'eau dans votre maison : votre installation de plomberie

L'eau dans la maison est essentielle. il faut en être privé pour mesurer toute l’importance que tient l’eau courante dans la vie quotidienne. Toutefois, les différents problèmes de plomberie , problèmes d’évacuation des eaux usées sont au moins aussi gênants que le manque de pression, la pollution et les fuites sur le réseau d’eau potable et sanitaire. Les usagers que nous sommes s'intéressent peu à la plomberie, même pour des travaux pourtant relativement simples, à commencer par la réparation des fuites. Cependant, nombre d’interventions sont à la portée de l’amateur soigneux, grâce à des produits conçus pour simplifier les travaux et réduire, voire éliminer, les opérations nécessitant un solide savoir-faire.

image

Rénovation de la maison : planifiez vos travaux

Que vous envisagiez de rénover complètement une maison ou simplement de redécorer une pièce, il faut partir du bon pied : évaluer l’ampleur du travail à entreprendre, mesurer le temps qu’il vous faudra pour le mener à bien, apprécier vos propres capacités à le réaliser correctement. Vous devrez aussi prendre les précautions qui s’imposent pour écarter, dès le début du chantier, tout risque d’accident. Enfin, vous devrez vous faire une idée du coût des travaux que vous souhaitez entreprendre pour ne pas dépasser exagérément votre budget ou prendre les mesures nécessaires pour en assurer le financement échelonné.

image

Les insectes du bois : une menace pour la maison

Les insectes du bois menacent peut-être votre maison ! Les termites, les capricornes s'attaquent à certains éléments structurels de votre maison, d'autres comme les vrillettes s'intéressent plutôt à votre mobilier, à vos parquets. Pour lutter contre eux, il faut déjà les connaître et les identifier. Les traitements passent le plus souvent par des professionnels agréés (attention aux arnaques !).

image

Les détecteurs de qualité de l'air : CO2, HCHO, TVOC, humidité, température

La qualité de l'air est un enjeu sanitaire majeur. On sait que l'air intérieur de nos maison est beaucoup plus pollué que l'extérieur. L'accumulation des polluants et notamment des virus constitue un enjeu majeur pour notre santé. D'où la nécessité d'une bonne ventilation par les systèmes mécanique ( VMC, VMI, VMR ), ce qui n'empêche pas de devoir ouvrir les fenêtres régulièrement. Pour savoir quand il faut le faire, il est nécessaire de posséder un détecteur qui mesure différents facteurs sanitaires et de confort. Encore faut-il qu'il donne des informations claires et fiables et que l'on sache les interpréter. La ventilation, le chauffage et l'action sur l'humidité sont les actions permettant d'améliorer la qualité de l'air et de se prémunir contre certain désagréments (inconfort) et pathologies.

image

Les adjuvants du mortier et du béton : à quoi ça sert?

Les adjuvants sont des produits qui, ajoutés en faible dose au moment du gâchage modifient et améliorent les mortiers et béton. la pratique n'est pas nouvelle pusique déjà dans l'antiquité, on ajoutait du sang de bœuf au mortier pour accélérer sa prise.

L’humidité : un fléau pour les constructions

L’humidité dégrade les maisons

Liée à la condensation (par manque d’isolation), aux infiltrations, à des fuites de plomberie ou de toiture, à la capillarité (par manque de drainage) comme aux inondations, l’humidité engendre des désordres qui dégradent les enduits, les murs, la maçonnerie et fragilisent la construction jusqu’à la mettre en péril. Des moisissures et la prolifération de champignons comme la mérule causent des dégâts parfois irréversibles. 

L’humidité et la qualité de l’air intérieur

L’humidité dégrade la qualité de l’air intérieur et peut aller jusqu’à nuire à la santé des habitants en favorisant les allergies, l’asthme et autres maladies respiratoires. Une bonne ventilation en réduit les risques et protège le bâti. À la ventilation naturelle, on préfère aujourd’hui la ventilation mécanique répartie, la ventilation mécanique contrôlée (VMC simple-flux ou VMC double-flux) voire la ventilation par surpression (VMI).