Humidité : les fuites d'eau

On y a tous et toutes été confrontés un jour ou l’autre : la fuite d’eau insidieuse ou envahissante. Généralement c’est la panique et l’on perd tous ses moyens devant l’envahissement aquatique. Quelques bons réflexes vous permettront de limiter les dégâts.

Les fuites d'eau se produisent sur les robinets d'arrêt, au niveau des raccords vissants ou soudés. Coupez toujours l'eau pour éviter des dégâts des eaux importants.

Vanne d'arrêt principale 

Pour ne pas être confronté à cette situation, la première des choses est de localiser la vanne d’arrêt générale autrement dit le robinet d’arrêt. Ce n’est pas si simple parfois dans un appartement ancien ou dans une maison individuelle, lorsque la vanne se trouve cachée dans un placard ou pire dans un regard, après le compteur, au fond d’un jardin, sous une dalle en béton qui pèse des tonnes.

Vannes secondaires (robinets d'arrêt)

Pour prévenir tout problème technique dans ce cas, prévoyez de faire installer dans la maison, dans un endroit accessible, une vanne d’arrêt secondaire qui vous permettra de couper l’eau rapidement en cas d’urgence, ou quand vous quittez votre domicile durablement. En cas de fuite, la première des choses est logiquement de couper l’eau.

Fuites sur les raccords

Les fuites interviennent 9 fois sur 10 aux niveaux de raccords avec les vannes, les robinets et certains appareils comme le chauffe-eau.
Sur les canalisations en cuivre apparentes, les fuites surviennent :
sur des raccords soudés (en fait brasés), il faudra faire appel à un plombier pour une réparation durable. Il est possible de faire une réparation provisoire avec le la soudure à froid.
sur de raccords vissants, avec un écrou, il est possible.  Si vous voulez remplacer vous-même un joint sur un raccord vissant, une fois que vous aurez coupé l’eau il faudra desserrer l’écrou du raccord. Utilisez pour cela une ou deux clés à molettes ou des clés plates, ne prenez jamais une clé multiprise qui abîmerait les pans de l’écrou. Une bonne précaution : ayez toujours à la maison une pochette de joints pour faire face à toute éventualité. Un peu de ruban de téflon permettra de renforcer l’étanchéité au niveau du filetage au remontage.

Le problème est plus sérieux quand les canalisations sont encastrées ou placées sous un doublage. Il faut alors faire intervenir un professionnel en mesure d’intervenir pour accéder à la canalisation ou au raccord défaillants.

Réparations de fortune

Il existe aussi des solutions de dépannage provisoire : c’est par exemple le ruban anti-fuite auto-amalgamant qui permet un colmatage rapide efficace. Mais ce n’est souvent que très provisoire. Une astuce efficace mais évidemment provisoire : scier la section de canalisation où se trouve la fuite, réaliser un manchon dans un morceau de tuyau d'arrosage que l'on bloque à chaque extrémité avec un collier de serrage

Faire appel à un professionnel et à l'assurance

Dans bien des cas, il faudra faire appel à un plombier professionnel. Évitez les services d’urgences, surtout la nuit: il vaut mieux souvent couper l'eau et s'en priver pendant quelques temps, plutôt que de céder à la panique et appeler un "dépanneur" indélicat.   Dans tous les cas, demandez un devis, même en dessous de 150 €. Notez que certaines assurances pourront vous envoyer un plombier auquel elles ont donné leur agrément. Pour certains contrats, le dépannage sera pris en charge. Pour un dépannage simple, en ville, par un professionnel, il vous en coûtera en général autour de 100 €.

N’oubliez pas qu’en cas de conséquences matérielles consécutifs à une fuite d’eau, votre assurance peut refuser de vous indemniser si vous n’avez pas déployé des efforts suffisants pour neutraliser la fuite et éviter un accroissement des dégâts. Ne pas l’avoir fait peut vous coûter très cher…

Partager avec vos amis :


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

Remplacer les joints de robinet

Rien n’est plus gênant qu’un robinet qui coule goutte à goutte. Sur un robinet classique ( puisage ou mélangeur) il s’agit le plus souvent d’un problème de joint . Lorsque l’on ferme le robinet, un joint circulaire épais (clapet) vient obturer le siège du robinet. À la longue, ce joint est écrasé ; il faut donc le changer. Il arrive également que le robinet fuit par la tête ; il s’agit, cette fois, d’un problème d’étanchéité au niveau du pas de vis qui maintient la tête sur le corps du robinet.

image

Les fuites sur canalisations

Les fuites se produisent surtout sur les canalisations d’alimentation sous pression. Dans la plupart des cas, elles sont dues à des joints défectueux au niveau des raccords pour les tubes à collets battus ou à raccords mécanique, ou encore au niveau d'une soudure (en fait une brasure). Elles apparaissent également à la liaison entre un appareil et la canalisation d’arrivée. 

image

Les raccords de plomberie

Tous les tubes doivent être raccordés, qu’ils soient en cuivre, en PER ou en multicouche ou, pour les évacuations, en PVC. Les liaisons directes sont rares, et l’on utilise le plus souvent des manchons à braser ou à visser. Certains de ces raccords permettent une réduction ou la liaison avec des canalisations de nature et matériaux différents.

Les dernieres vidéos maison

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

image

Accrocher dans la plaque de plâtre

Christian PESSEY et Eric BARNASSON, Responsable du Pôle marketing Produits & Systèmes chez PLACO® , vous donnent tous les conseils pour accrocher de lourdes charges dans de la plaque de plâtre, et notamment toutes les informations sur la plaque à haute résistance Habito®

Les derniers conseils maison

image

Installer un store à enrouleur

La gamme des stores à enrouleur est très vaste, on en trouve de toutes sortes et de toutes dimensions. Ils présentent l'avantage de la discrétion puisqu'une fois enroulés, ils libèrent la totalité de la baie. Ils sont aussi très économiques. Ils peuvent être tamisants ou plus ou moins occultants, blancs ou de différentes couleurs. Il en existe aussi pour fenêtres de toit .

image

Faire entretenir sa chaudière avant l'hiver

Toutes les chaudières doivent être entretenue un fois par an, par une entreprise qualifiée qui vous remettra une attestation dans les 15 jours de l’intervention, à conserver 2 ans. Si vous êtes locataire, regardez votre bail : dans certains cas, cette obligation revient au propriétaire. Si ce n’est pas le cas, c’est à vous de faire faire l’ entretien et vous devrez produire cette attestation au bailleur.  

image

Alimentation électrique d'un lave-linge dans une salle d'eau

L'installation d'un lave-linge pose souvent un réel problème dans les immeubles relativement ancien. S'ils sont la plupart du temps conçu pour recevoir un lave-vaisselle dans la cuisine, rien n'est généralement prévu pour le lave-linge, qu'on retrouve souvent de ce fait dans la salle de bains, la salle de douche ou le cabinet de toilette. Si l'alimentation et l'évacuation ne présente pas de difficulté du fait de la présence des appareils sanitaire, l'alimentation électrique doit généralement être créée dans le le respect des règles de sécurité liées à cet endroit spécifique.

image

Mortier bâtard : à quoi ça sert?

Le mortier bâtard résulte du mélange de ciment et de chaux, de sable et d'eau. On obtient ainsi un mortier de haute qualité, plus solide que le mortier de chaux, plus facile à travailler et plus respirant que le mortier de ciment.

image

Dalle béton : quand et pourquoi la ferrailler?

Une dalle béton est une structure solide destinée à supporter une charge plus ou moins importante selon son épaisseur et sa structure. Pour supporter les tensions de l'ouvrage, elle est renforcée par des fers destinés à assurer sa résistance.

image

Briques verre pour mur ou cloison

Les briques de verre constituent une bonne solution pour séparer une pièce en deux tout en laissant passer la lumière. Elles sont très appréciées dans les cuisines et salles de bains, à cause de leur tenue à la graisse et à l’humidité. Il s'agit de blocs creux, extrêmement résistants, qui peuvent s'assembler pour former de véritables ouvrages de maçonnerie. Ce type de cloison rivalise favorablement avec celles en plaques de plâtre .

image

Logement durable : les Français plébiscitent !

D'après le Baromètre* QUALITEL - IPSOS 2021, 75% des Français ont à cœur d’avoir un logement plus respectueux de l’environnement. L’opinion a saisi l’importance de limiter sa consommation d’énergie, et plus largement, « d’habiter durable ». Le gain, pour la planète, mais aussi pour le confort au quotidien, est globalement perçu et compris. Pourtant, certains critères qui contribuent également très concrètement à rendre le logement plus durable restent encore secondaires pour les Français.

image

Journée nationale de la qualité de l’air : Isoler son logement pour mieux respirer ?

Nous passons en moyenne 80 % à 95 % de notre temps à l’intérieur. Un adulte respire environ 15 000 litres d’air par jour. Lorsque l’air intérieur est pollué, il peut contribuer à la détérioration de la santé des occupants des bâtiments. A l’occasion de la journée mondiale de la qualité de l’air, ROCKWOOL, leader mondial des solutions d’isolation par laine de roche dresse le bilan des solutions pour mieux construire tout en préservant la santé.

L’humidité : un fléau pour les constructions

L’humidité dégrade les maisons

Liée à la condensation (par manque d’isolation), aux infiltrations, à des fuites de plomberie ou de toiture, à la capillarité (par manque de drainage) comme aux inondations, l’humidité engendre des désordres qui dégradent les enduits, les murs, la maçonnerie et fragilisent la construction jusqu’à la mettre en péril. Des moisissures et la prolifération de champignons comme la mérule causent des dégâts parfois irréversibles. 

L’humidité et la qualité de l’air intérieur

L’humidité dégrade la qualité de l’air intérieur et peut aller jusqu’à nuire à la santé des habitants en favorisant les allergies, l’asthme et autres maladies respiratoires. Une bonne ventilation en réduit les risques et protège le bâti. À la ventilation naturelle, on préfère aujourd’hui la ventilation mécanique répartie, la ventilation mécanique contrôlée (VMC simple-flux ou VMC double-flux) voire la ventilation par surpression (VMI).