Électricité : baguettes ou goulottes apparentes

Une installation électrique doit être sure et efficace. La nature de la maçonnerie ne permet pas toujours de réaliser des encastrements. De plus, les différentes installations apparentes (câbles multi-conducteurs ou baguettes) sont toujours plus faciles à réaliser pour l’amateur. Il est en effet plus commode de répartir les circuits de cette façon. Les interventions ultérieures (dépannages, prolongations) seront aussi plus aisées.

Les installations par câbles multiconducteurs

Les câbles multiconducteurs semi-rigides constituent un matériel d’emploi facile qui permet de réaliser des installations en un temps très court avec un minimum d’outillage, lequel se limite pratiquement à un marteau, un tournevis, une pince coupe-câble et une pince à dénuder. Les pontets clouables ne doivent pas être espacés de plus de 40 cm.

Ces câbles ne contenant généralement pas plus de trois conducteurs (phase / neutre / terre), on peut considérer que chaque ligne correspond au maximum à un circuit. On comprend donc que les câbles multiconducteurs soient plutôt utilisés pour prolonger une installation que pour la réaliser entièrement. On les utilise aussi en association avec un chemin de câble fixé en haut dans les locaux industriels ou techniques. 

Les installations sous conduits apparents

Dans certains locaux humides (laverie, salle d’eau, etc.), les baguettes sont interdites. Si la nature du mur rend difficile la réalisation d’une installation encastrée, il faut recourir à l’utilisation de conduits rigides apparents en PVC fixés par colliers vissants ou par pontets clouables. Ce type d’installation est également rendu nécessaire dans les locaux (atelier, garage, etc.) où des câbles multiconducteurs apparents pourraient être exposés à des chocs.

  • Si la protection assurée par ces conduits est continue, il est possible de faire passer des conducteurs rigides à âme massive dans le conduit.
  • Si la protection est discontinue, il est obligatoire de faire passer des câbles multiconducteurs. 

Les installations sous baguette et goulotte

Les baguettes (ou moulures) ont longtemps constitué le principal matériel pour les installations électriques. Il s’agissait autrefois de baguettes en bois (pin) en deux parties : le socle rainuré dans lequel passaient les conducteurs et le couvercle plat se clouant sur le socle pour en assurer la protection. Ces baguettes présentaient de nombreux avantages, au premier rang desquels celui d’une pose facile par clouage et d’une coupe aisée par sciage. Leur inconvénient majeur était d’être très conductrices de flamme et, donc, particulièrement exposées en cas de court-circuit, d’où la nécessité d’isoler les conducteurs les uns des autres. Chaque rainure ne devait donc accueillir qu’un seul conducteur.

Les baguette en bois sont interdites dans les locaux d'habitation, maisons individuelles ou appartements. Elles sont tolérées en rénovation dans les monuments historiques.
On utilise aujourd’hui des baguettes ou des goulottes en matière plastique (PVC), qui se clouent ou se collent. Leur sciage est aussi facile, si ce n’est plus, que celui des baguettes en bois. Leur grand atout est d’être non conducteur de flamme, d’où la possibilité d’accueillir dans chaque rainure jusqu’à trois conducteurs, à condition, cependant, que ceux-ci n’occupent pas plus de 1/3 du volume de la rainure

Pose et installation sous baguette électrique

• Le socle des baguettes est maintenu par clouage (potentiellement pas vissage), mais surtout par  par collage.
• Le couvercle des baguettes se fixe par emboîtement (clipsage).

Le parcours des baguettes sur les murs des pièces ne fait pas l’objet de règles strictes. On s’efforce généralement de dissimuler les baguettes en les plaçant le long des plinthes et des entourages de portes. Elles peuvent être peintes de la couleur des plinthes ou de celle des entourages de portes ou de fenêtres, ce qui peut les rendre très discrètes.
Sauf si l’on utilise des accessoires de jonction, la liaison des baguettes dans le prolongement doit toujours se faire sous un angle de 45°, baguette et couvercle étant sciés sous cet angle dans une boîte à coupe (ou boîte à onglet).

Toute installation sous baguettes doit être réalisée avec des conducteurs rigides à âme massive. Il est interdit d’utiliser des fils souples à âme câblée, réservés aux installations mobiles. Il est à noter que, tout comme les boîtes de dérivation, les baguettes doivent rester accessibles en permanence, leur couvercle devant pouvoir être ouvert en cas de nécessité (court-circuit ou tout simplement panne de liaison). Il est donc rigoureusement interdit de les tapisser, de les recouvrir de tissu ou de revêtement plastique.

Des règles à respecter

• Dans toute goulotte posée en plinthe, le conducteur le plus bas doit être à une distance minimale de 1,5 cm au-dessus du sol fini.
• Les moulures et plinthes en PVC doivent être mises en œuvre avec leurs accessoires (jonction, coude, arrêt en bout), de façon à assurer une protection continue des conducteurs.
• Les connexions se font sous boîtes jointives aux baguettes, ou dans celles-ci si l’ouverture du couvercle nécessite une action manuelle importante ou l’usage d’un outil.
• Dans un même compartiment, tous les conducteurs doivent être de même tension et protégés individuellement. En effet le courant "fort" (qui alimente, par exemple, l’éclairage, les prises de courant, la cuisinière, etc.) et le courant "faible" (pour internet et le téléphone). Il est interdit de faire circuler les deux dans la même rainure Il faut utiliser des profilés dotés de cloisons pour séparer les deux types de conducteurs.

Mis à jour le 8 juillet 2024

 

 

 

 

 

 

 

 


Ces articles peuvent vous intéresser :

image

La recherche des pannes électriques

En matière d’électricité, les pannes ont des causes et des conséquences très variées. Elles vont de la simple coupure résultant du fonctionnement normal d’un coupe-circuit ou d’un disjoncteur, au court-circuit brutal pouvant entraîner un incendie. Pour éviter tout désagrément, il n’est pas inutile de passer l’installation en revue périodiquement, ce qui permettra, dans bien des cas, de constater certaines anomalies de fonctionnement (échauffements, grésillements) qui risquent un jour ou l’autre d’être à l’origine d’incidents plus ou moins graves.

image

Électricité : pourquoi refaire l'installation?

Le temps passe vite, et les règles de sécurité et d'efficacité des installation électriques domestiques évoluent d'autant. Par "installation", on doit entendre la pose à demeure des conducteurs constituant les différents circuits et les appareils fixes (prises, interrupteurs, etc.) qui leur sont raccordés, ainsi que les coupe circuits qui les protègent. Une mise aux normes régulière (tous les 10 ans maximum) doit avoir lieu en fonction de la vétusté des matériels et installation, mais aussi de l'évolution des normes. Livre recommandé sur l'électricité

image

Installation électrique : interrupteurs, prises, boîte de rédivation

Une installation électrique comprend un disjoncteur d'abonné, un tableau de répartition, des disjoncteurs protégeant des circuits. Tout ce dispositif sert à fournir ou à mettre à disposition du courant électrique à un certain nombre d'équipement : interrupteur, prises, boîte de dérivation.  VOIR AUSSI : INSTALLATION ÉLECTRIQUE : DISJONCTEUR PRINCIPAL ET TABLEAU DE RÉPARTITION VOIR AUSSI : INSTALLATION ÉLECTRIQUE : CIRCUITS ET CONDUCTEURS  

image

Interrupteurs, prises et fils dangereux

Une installation électrique dont les interrupteurs, les prises et les fils sont hors d'âge est particulièrement dangereuse. Les risques d'électrocution, mais aussi d'incendies sont importants. Elle doit être refait au plus vite en adoptants des matériels aux normes .

Les dernieres vidéos maison

image

Halte aux arnaques : reconnaître les éco-délinquants !

Chauffage, eau chaude, ventilation : Qualit’EnR , l'association qualité énergie renouvelable dresse le portrait des arnaqueurs, des écodélinquants dans le domaine des énergies renouvelables. Des conseils essentiels pour éviter les arnaques.

image

Nouvelle rubrique séniors !

Rester le plus longtemps possible chez soir pout bien y vivre sa retraite et y vieillir dans les meilleures conditions, c'est le souhait d'un maximum de personnes, même si les établissements spécialisés sont en grande majorité bien tenus, par des personnels dévoués et attentifs. Mais pour rester chez soit quand on perd de la mobilité, il faut des aménagements, des adaptations qui facilitent la vie. Les conseils manquent souvent pour réaliser des travaux dans le logement, avoir les bonnes informations sur les aides financières, les bons contact pour faire certaines démarches. C'est l'objet de cette rubrique.

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

Les derniers conseils maison

image

Comment entretenir la clim ?

L'installation de climatisation air-air est composée d’un certain nombre de « consoles »   qu’on appelle des  « splits » .  Ils fonctionnent généralement sans problème et on oublie de les entretenir. Pourtant, très sollicités en période de fortes chaleurs, ces éléments méritent un entretien régulier que l'on peut effectuer soi-même.

image

Choisir et installer une baignoire ou une douche

Baignoire ou douche? La compétition semble remportée par la douche, même si la baignoire reste l'équipement sanitaire le plus efficace pour l'hygiène comme pour le confort et la relaxation. Les conditions d'installation sont assez différentes.

image

Démoussage de la toiture : attention aux arnaques !

Combien de fois est-on venu vus proposer de "démousser" votre toiture en prétendant qu'elle est en grave danger. Beaucoup cèdent à la pression, alors que la couverture ne risque rien. Au pire, l'intervention se soldera parfois par une dégradation des tuiles ou des ardoises, déplacées, cassées ou devenues poreuses.

image

Caméra de surveillance Wi-Fi solaire avec éclairage et sirène

Spécialisée dans l'habitat connecté, la statup toulousaine Apynov dévelope sous la marque Konyks un système de surveillance solaire, autonome, avec éclairage et sirène intégrés. Très simple à installer et à utiliser, la Camini Air 2 Solar intègre toutes les fonctions qui en font un système de surveillance complet et fiable. Connectée en Wi-Fi et fonctionnant sur batterie, la Camini Air 2 Solar est sans faucun il et assure son autonomie grâce à un panneau solaire fourni.

image

Quelle peinture d'intérieur choisir ?

La peinture joue un rôle essentiel en décoration, même si l'on choisit de poser du papier : il en faut pour traiter les portes, les baguettes d’encadrement ou les plinthes. Il est donc essentiel de bien la choisir pour une décoration de qualité.

image

Les avantages du robinet mitigeur thermostatique

L'alimentation en eau de la baignoire et de la douche a longtemps été constituée de deux robinets à clapet séparés. Puis est venu le robinet à poignées distinctes et bec unique, puis le mélangeur à poignée et bec unique, enfin de mitigeur thermostatique. C'est le dispositif qui tend à ce généraliser. 

image

Économiser l'électricité avec un délesteur

Si tous les appareils électriques d’un logement ne sont jamais en service en même temps, il peut arriver que la puissance des équipements mis en marche à un instant donné provoque le déclenchement du disjoncteur d’abonné. Le premier réflexe est de demander un surcroît de puissance qui se traduit par une augmentation du prix de l'abonnement. Pour éviter cela il existe un petit appareil à installer au tableau : le délesteur.

image

Installer une machine à laver soi-même

Quand on emménage,  on ne trouve pas toujours les raccordements nécessaires pour raccorder lave-vaisselle et lave-linge, et quand ils existent, le nouvel occupant préfère parfois une implantation différente. Quelques outils et un peu de savoir-faire en plomberie permettent de réaliser ce genre d'installation.

Une installation électrique sûre et confortable

La sécurité électrique

L’installation électrique d’une maison doit assurer la sécurité et le confort du logement en conformité avec la norme NF-C 15-100 en vigueur.  Conducteurs électriques, gaines électriques, interrupteurs et prises de courant, tableau de répartition, disjoncteurs et coupe-circuits, prise de terre doivent y être installés dans les règles de l’art, à partir d’un tableau d’abonné constitué d’un nombre suffisant de coupe-circuits et de disjoncteurs. 

Une maison bien éclairée

La qualité de l’installation électrique est essentielle pour garantir un bon éclairage des pièces de la maison, mais aussi le bon fonctionnement du chauffage, de la climatisation, de la ventilation et la production de l’eau sanitaire dans le logement.