La recherche des pannes électriques

En matière d’électricité, les pannes ont des causes et des conséquences très variées. Elles vont de la simple coupure résultant du fonctionnement normal d’un coupe-circuit ou d’un disjoncteur, au court-circuit brutal pouvant entraîner un incendie. Pour éviter tout désagrément, il n’est pas inutile de passer l’installation en revue périodiquement, ce qui permettra, dans bien des cas, de constater certaines anomalies de fonctionnement (échauffements, grésillements) qui risquent un jour ou l’autre d’être à l’origine d’incidents plus ou moins graves.

Les précautions à prendre

La première d’entre elles consiste à ne demander à une installation que ce qu’elle peut fournir :

ne surchargez pas les circuits (huit points d’utilisation au maximum) et surtout ne raccordez pas des appareils de forte puissance sur des lignes qui ne sont pas faites pour cela ;
ne modifiez pas l’installation inconsidérément, en la prolongeant abusivement (n’ajoutez pas du neuf sur du vieux) ;
ne cédez pas à la tentation du mauvais bricolage (accroissement de la capacité d’un coupe-circuit, par exemple) ; le provisoire dure souvent bien longtemps, parfois jusqu’à l’accident ;
n’utilisez que du matériel et des appareils conformes aux normes en vigueur ; celles-ci ont été établies pour votre sécurité.

Les conditions du dépannage

Une panne d’alimentation de votre installation ne signifie pas qu’elle n’est plus sous tension. La première des choses est donc de couper cette alimentation au disjoncteur principal. Si vous devez intervenir loin de celui-ci, placez une étiquette sur le disjoncteur signalant cette intervention, afin que personne ne rétablisse le courant accidentellement.
Le fonctionnement répété d’un disjoncteur ou d’un fusible révèle une anomalie sur l’installation. Ne vous acharnez pas à traiter la conséquence avant la cause. Recherchez les origines de la panne et, si vous en avez la compétence, remédiez-y ; sinon, faites appel à un électricien professionnel.
Toute intervention doit être réalisée avec un outillage adapté : celui de l’électricien ; c’est à ce prix que votre dépannage sera durable.
Pour certaines opérations devant se faire sous tension (contrôle de l’équilibrage des phases, vérification du voltage, etc.), prenez toutes les précautions touchant à l’isolation. Travaillez avec des gants, n’utilisez que des outils à manche et à poignée isolés, etc. Dans tous les cas, travaillez sous un éclairage convenable, avec une lampe à piles si l’alimentation est suspendue.

L’identification des coupe-circuits

Afin de faciliter les recherches lors du fonctionnement d’un coupe-circuit, il est bon d’identifier au tableau les différents coupe-circuits, en indiquant, à l’aide d’étiquettes, la correspondance avec les pièces (salon, salle à manger, chambre, salle de bains, etc.) ou les appareils (chauffage, chauffe-eau, etc.) alimentés

Le contrôle des liaisons

De nombreuses pannes trouvent leur origine dans des défauts de liaison au niveau des bornes des différents appareils, prises et interrupteurs en particulier. Sous l’effet du passage du courant, les vis de ces bornes peuvent se desserrer. Le faux contact est alors la panne la plus courante, mais il peut se produire un grésillement et un échauffement susceptibles de détruire, à la longue, l’isolant. Dans certains cas, même, le conducteur peut sortir de son logement, entraînant un court-circuit ou la mise sous tension de la carcasse métallique d’un appareil.
Il est donc prudent, au moindre faux contact, de resserrer les vis des bornes des appareils du circuit concerné. Utilisez pour cela un tournevis d’électricien (la lame du testeur de tension est de taille convenable). Coupez, bien sûr, le courant au disjoncteur général avant de démonter l’appareil pour remédier à la panne.

L'isolement des appareils

Avec une installation aux normes, la disjonction de l'installation ou d'un coupe-circuit différentiel trahit un défaut d'isolement au niveau d'un appareil, ce qui entraîne une fuite de courant, enregistré comme une perte de potentiel entre la phase et le neutre qui met le disjoncteur en fonction. Débranchez un à un les appareils alimentés par le circuit concerné. Vous ne tarderez pas à trouver l'appareil fautif à faire réviser ou à remplacer.   

ATTENTION : 

Trop d’installations sont encore dotées d’un tableau de répartition équipé de porte-fusibles traditionnels en porcelaine avec des plombs ou de coupe-circuits à cartouche. La modernisation radicale des tableaux de ce genre s’impose.

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

image

Les principes d'une installation électrique

La vocation d’une installation est d’alimenter des appareils fixes ou des points d’alimentation (prises) pour des appareils mobiles. Pour cela, un certain nombre de conducteurs partent du tableau de répartition, situé après le compteur. Ils permettent de répartir le courant mis ainsi à disposition par le distributeur d'énergie.

Les dernieres vidéos maison

image

Rénovation globale : Teksial et ses activités

Rénovation globale : Christian Pessey est allez à la rencontre de Jean-Baptiste Devalland, Directeur général chez Teksial pour en apprendre plus sur cette société, sa mission et son accompagnement des particuliers dans la rénovation globale de leurs logements ! 

image

PAC hybride gaz : Christian PESSEY témoigne !

Dans cette vidéo, Christian PESSEY fait le point sur la PAC hybride gaz et vous annonce notre future série de reportages consacrée à l'installation de ce système, du raccordement au gaz de ville jusqu'à sa mise en service ! 

image

Contrôler sa consommation électrique avec "Mon Pilotage Elec"

Le contrôle de la consommation électrique est plus que jamais à l'ordre du jour. Christian PESSEY et Farida RAFKANI, chef de marché chez ENGIE Particuliers , présentent le système pour rendre connecté votre chauffage : " Mon Pilotage Elec " Il vous permet de maîtriser au mieux votre consommation d'électricité et de piloter votre chauffage.

image

L'air, le meilleur des isolants

Pourquoi l'air isole-t'il ? Christian Pessey vous explique en quoi les propriétés de l'air lui confère un tel pouvoir isolant.

image

La qualité de l'air dans la maison

Il est souvent dit que l'air intérieur des maisons est très pollué. Dans cette vidéo, Christian PESSEY, avec l'aide de QUALITEL , vous explique comment identifier ces polluants et comment agir pour en réduire le nombre et donc leur impact sur la santé.

Les derniers conseils maison

image

Le plancher rafraichissant : une climatisation modérée

Beaucoup moins radical que la climatisation air/air, le plancher rafraichissement utilise une pompe à chaleur (éventuellement hybride) utilisée en version "froid" mais ne vise qu'à l'abaissement de la température de quelques degrés, par échange thermique au niveau du sol. beaucoup le préfère aujourd'hui à la climatisation car il évite les écarts de températures trop violents que certains ont du mal à supporter.

image

Qu'est-ce qu'une ruine? Peut-on facilement la restaurer?

Dans certaines campagnes, l'habitat ancien s'est tellement dégradé que les bâtiments en ruine se sont multipliées. Dans certaines régions, ce sont des hameaux entiers qui sont aujourd'hui délabrés. On est évidemment tenté de les relever et de les restaurer, en espérant faire une bonne affaire. Pourtant, ce n'est pas toujours possible compte tenu du classement administratif de ces bâtiment dégradés. les contraintes techniques sont aussi importantes.

image

Entretien d'une climatisation : les filtres

À l’intérieur, votre climatisation est généralement composée d’un certain nombre de   «  consoles  » qu’on appelle des   «  splits  » .  Il est essentiel de  nettoyer voire de remplacer les filtres périodiquement.

image

Les combinés : pour bricoleurs avertis

Les combinés offrent à l'amateur averti tous les équipements d'une atelier de menuiserie réunis en un seul équipement. Son achat se justifie quand on est passionné de menuiserie mais surtout quand on entreprend la rénovation d'une maison, pour laquelle quantité d'opération font appel à cette discipline et aux assemblages du bois. Il suffit de réaliser un escalier, d'installer une terrasse ou de faire des meubles de cuisine pour se rendre compte que l'investissement est vite amorti. En cherchant bien, on trouvera aussi à louer ce type d'équipement pour la durée d'un chantier. Évidemment, cette machine ne dispense pas d'une panoplie d'outils à main de qualité.

image

Produire, stocker et autoconsommer l'électricité photovoltaïque

La production décentralisée d’électricité se développe. Viessmann, spécialiste du thermique, développe une solution complète (Vitocharge) pour stocker l’électricité produite par des panneaux photovoltaïques, afin de l’utiliser ultérieurement de différentes manières (alimentation pompe à chaleur, ballon thermodynamique, recharge véhicule électrique ou hybride).

image

Abri de jardin : autorisations et fiscalité

L'installation d'un abri de jardin permet de ranger des outils, du matériel, un barbecue mobile, des chaises pliantes, etc. Les vendeurs sont toujours optimistes quand aux conditions d'installation. Quant aux sites internet d'e-commerce, ils sont généralement muets sur les questions administratives ou fiscale. Cela peut coûter cher.

image

Flamme Verte : le label renforcé

Depuis ce printemps 2022, le label Flamme Verte évolue avec de nouvelles exigences pour une plus grande performance énergétique et environnementale des appareils de chauffage au bois domestique (poêles, inserts, foyers fermés, cuisinières, chaudières à bûches ou à granulés).  

Une installation électrique sûre et confortable

La sécurité électrique

L’installation électrique d’une maison doit assurer la sécurité et le confort du logement en conformité avec la norme NF-C 15-100 en vigueur.  Conducteurs électriques, gaines électriques, interrupteurs et prises de courant, tableau de répartition, disjoncteurs et coupe-circuits, prise de terre doivent y être installés dans les règles de l’art, à partir d’un tableau d’abonné constitué d’un nombre suffisant de coupe-circuits et de disjoncteurs. 

Une maison bien éclairée

La qualité de l’installation électrique est essentielle pour garantir un bon éclairage des pièces de la maison, mais aussi le bon fonctionnement du chauffage, de la climatisation, de la ventilation et la production de l’eau sanitaire dans le logement.