La recherche des pannes électriques

En matière d’électricité, les pannes ont des causes et des conséquences très variées. Elles vont de la simple coupure résultant du fonctionnement normal d’un coupe-circuit ou d’un disjoncteur, au court-circuit brutal pouvant entraîner un incendie. Pour éviter tout désagrément, il n’est pas inutile de passer l’installation en revue périodiquement, ce qui permettra, dans bien des cas, de constater certaines anomalies de fonctionnement (échauffements, grésillements) qui risquent un jour ou l’autre d’être à l’origine d’incidents plus ou moins graves.

Les précautions à prendre

La première d’entre elles consiste à ne demander à une installation que ce qu’elle peut fournir :

ne surchargez pas les circuits (huit points d’utilisation au maximum) et surtout ne raccordez pas des appareils de forte puissance sur des lignes qui ne sont pas faites pour cela ;
ne modifiez pas l’installation inconsidérément, en la prolongeant abusivement (n’ajoutez pas du neuf sur du vieux) ;
ne cédez pas à la tentation du mauvais bricolage (accroissement de la capacité d’un coupe-circuit, par exemple) ; le provisoire dure souvent bien longtemps, parfois jusqu’à l’accident ;
n’utilisez que du matériel et des appareils conformes aux normes en vigueur ; celles-ci ont été établies pour votre sécurité.

Les conditions du dépannage

Une panne d’alimentation de votre installation ne signifie pas qu’elle n’est plus sous tension. La première des choses est donc de couper cette alimentation au disjoncteur principal. Si vous devez intervenir loin de celui-ci, placez une étiquette sur le disjoncteur signalant cette intervention, afin que personne ne rétablisse le courant accidentellement.
Le fonctionnement répété d’un disjoncteur ou d’un fusible révèle une anomalie sur l’installation. Ne vous acharnez pas à traiter la conséquence avant la cause. Recherchez les origines de la panne et, si vous en avez la compétence, remédiez-y ; sinon, faites appel à un électricien professionnel.
Toute intervention doit être réalisée avec un outillage adapté : celui de l’électricien ; c’est à ce prix que votre dépannage sera durable.
Pour certaines opérations devant se faire sous tension (contrôle de l’équilibrage des phases, vérification du voltage, etc.), prenez toutes les précautions touchant à l’isolation. Travaillez avec des gants, n’utilisez que des outils à manche et à poignée isolés, etc. Dans tous les cas, travaillez sous un éclairage convenable, avec une lampe à piles si l’alimentation est suspendue.

L’identification des coupe-circuits

Afin de faciliter les recherches lors du fonctionnement d’un coupe-circuit, il est bon d’identifier au tableau les différents coupe-circuits, en indiquant, à l’aide d’étiquettes, la correspondance avec les pièces (salon, salle à manger, chambre, salle de bains, etc.) ou les appareils (chauffage, chauffe-eau, etc.) alimentés

Le contrôle des liaisons

De nombreuses pannes trouvent leur origine dans des défauts de liaison au niveau des bornes des différents appareils, prises et interrupteurs en particulier. Sous l’effet du passage du courant, les vis de ces bornes peuvent se desserrer. Le faux contact est alors la panne la plus courante, mais il peut se produire un grésillement et un échauffement susceptibles de détruire, à la longue, l’isolant. Dans certains cas, même, le conducteur peut sortir de son logement, entraînant un court-circuit ou la mise sous tension de la carcasse métallique d’un appareil.
Il est donc prudent, au moindre faux contact, de resserrer les vis des bornes des appareils du circuit concerné. Utilisez pour cela un tournevis d’électricien (la lame du testeur de tension est de taille convenable). Coupez, bien sûr, le courant au disjoncteur général avant de démonter l’appareil pour remédier à la panne.

L'isolement des appareils

Avec une installation aux normes, la disjonction de l'installation ou d'un coupe-circuit différentiel trahit un défaut d'isolement au niveau d'un appareil, ce qui entraîne une fuite de courant, enregistré comme une perte de potentiel entre la phase et le neutre qui met le disjoncteur en fonction. Débranchez un à un les appareils alimentés par le circuit concerné. Vous ne tarderez pas à trouver l'appareil fautif à faire réviser ou à remplacer.   

ATTENTION : 

Trop d’installations sont encore dotées d’un tableau de répartition équipé de porte-fusibles traditionnels en porcelaine avec des plombs ou de coupe-circuits à cartouche. La modernisation radicale des tableaux de ce genre s’impose.

Partager avec vos amis :


Cet article peut vous intéresser :

image

Les principes d'une installation électrique

La vocation d’une installation est d’alimenter des appareils fixes ou des points d’alimentation (prises) pour des appareils mobiles. Pour cela, un certain nombre de conducteurs partent du tableau de répartition, situé après le compteur. Ils permettent de répartir le courant mis ainsi à disposition par le distributeur d'énergie.

Les dernieres vidéos maison

image

Pourquoi choisir la laine de verre ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER , font le point sur les qualités de la laine de verre et expliquent en quoi elle constitue un très bon isolant. 

image

QUALITÉ DE L’AIR INTÉRIEUR – VENTILATION DES LOGEMENTS

Qualité de l’air intérieur et maintenance des systèmes de ventilation : duo gagnant en faveur d’un triple enjeu : Santé des habitants, préservation du bâti, efficience énergétique. Ce triptyque de la qualité du logement, largement partagé par le SYNASAV (Syndicat national de la maintenance et des services en efficacité énergétique) le PLAN BATIMENT DURABLE et l’ADEME a donné lieu jeudi 8 octobre dans les locaux du CSTB à la signature d’une charte d’engagement commune : « Green Deal relatif aux systèmes de ventilation pour une amélioration de la qualité de l’air intérieur dans les logements ».

image

Baromètre Qualitel 2020 (Attention debut du son à 3 minutes)

Le baromètre QUALITEL est une étude à la fois d’une ampleur et d’une robustesse inédites, mais surtout innovante avec la création du Qualiscore. Qualitel et Ipsos se sont donnés les moyens de fabriquer un instrument qui permet d’analyser de façon large et fine aussi bien les cibles que les sujets abordés.

image

C'est quoi un bon artisan ?

Jean-Christophe REPON a été élu , le 2 juillet 2020,  Président de la CAPEB , la Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment, succédant ainsi au président Patrick LIÉBUS. Il est maître électricien à la tête d’une entreprise à Toulon dans le Var.

image

La climatisation réversible

Dans cette vidéo, christian PESSEY fait le point sur la climatisation réversible et sur les offres de mensualisation proposées par ENGIE

Les derniers conseils maison

image

Pourquoi choisir la laine de verre ?

Dans cette interview, Christian PESSEY et Florence GAUVIN, expert isolation chez ISOVER , font le point sur les qualités de la laine de verre et expliquent en quoi elle constitue un très bon isolant. 

image

Maprimrenov : le barème des aides par travaux

Le dispositif MAPRIMRENOV est désormais en place. Le barème d'accès aux aides est formulé sous la forme de 4 catégories pour les particuliers et une 5e pour les copropriétés. Cela va du bleu (pour les foyers les plus modestes, au jaune, violet et rose en montant dans l'échelle des revenus.  Restait à connaître le montant des aides pour les différents travaux et équipements pour les différentes "couleurs" de revenu. Vous les trouverez dans cet article.

image

MAPRIMRENOV : LE BARÈME POUR BÉNÉFICIER DES AIDES

Jusqu’à présent réservée aux propriétaires occupants aux revenus modestes,   MaPrimeRénov' est désormais ouverte à l'ensemble des propriétaires depuis le 1 er  octobre 2020, et ce quels que soient vos revenus, que vous occupiez votre logement ou que vous le mettiez en location. MaPrimeRénov' est aussi accessible aux copropriétés pour les travaux dans les parties communes.

image

Quel type de fenêtre pour votre maison ?

Les fenêtres jouent un rôle à la fois esthétique et fonctionnel. Conçues pour éclairer l’intérieur des pièces à la lumière du jour, elles limitent le passage du froid, de la chaleur et des bruits. Ces dernières fonctions ont pris une importance croissante à cause du coût de l’énergie et de l’intensité des bruits en agglomération et près des routes, voies ferrées et aéroports à fort trafic.

image

Remplacer sa chaudière gaz, passer à la PAC ou à la PAC hybride gaz? Une priorité : l'isolation.

Nous avons une chaudière gaz de plus de 20 ans qu'il faut changer. Après renseignements et devis sur les chaudières gaz THPE nous avons des devis allant du simple au double , pour la même chaudière. Puis nous apprenons l’existence des PAC Air -Eau avec une entreprise qui nous dit que c'est intéressant financièrement , au delà de l'aspect écologique. Une autre entreprise nous dit que cela ne vaut pas la peine de passer du gaz à une PAC air -eau.  Puis en regardant sur votre site , nous prenons connaissance de la chaudière hybride.  Pourriez -vous nous éclairer car nous sommes dans le flou le plus total et ne savons plus à qui nous fier ? C'est une maison individuelle (de 1954) de 80m2, en région parisienne, non mitoyenne, sur 2 niveaux + sous-sol. Une douche, 4 personnes. Isolation intérieure faible épaisseur et double vitrage de + de 10 ans. Nous avons une facture gaz de 1400€ par an pour Chauffage et ECS. Greg

image

Eau de javel sur les tuiles : quels risques?

J'ai une une toiture en tuiles terre cuite et j ai appliqué de la javel dessus pour la première fois. Y a-t-il un risque pour ma toiture et si oui quelle solution appliquer? Nicolas